27/05/2015

La restauration collective a rendez-vous avec l'agriculture biologique le 9 juin

Logo Printemps de la bioLa 8e édition des  Rencontres Nationales de l'Agriculture Biologique se déroulera le 9 juin, au siège de l'Organisation mondiale de la santé animale, rue de Prony, Paris XVIIe. L’objectif de cette journée, organisée par l'Agence Bio dans le cadre du Printemps Bio, consiste à contribuer au développement de la place des produits issus de l'agriculture biologique en restauration collective conformément aux objectifs du Plan Ambition Bio 2017. Au programme : des tables-rondes auxquelles participeront des élus et des professionnels de la restauration, ainsi que 2 experts allemands dans les secteurs de la restauration universitaire et scolaire. Programme et inscription.

 

26/05/2015

Votez pour une restauration "positive impact"

My positive impactEn amont de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP21) qui se déroulera en décembre prochain à Paris, la Fondation Nicolas Hulot poursuit sa campagne de  vote en ligne "My positive impact" pour distinguer les solutions visant à enrayer le changement climatique. La restauration sociale et la restauration commerciale font partie des thématiques mises en avant parmi les 350 projets sélectionnés.

 

Restauration21 vous les présente. A vous de voter !

Lire la suite "Votez pour une restauration "positive impact"" »

22/05/2015

Les achats de produits bio en restauration collective poursuivent leur croissance

L'Agence Bio annonce une progression de 11 % de la valeur des achats de produits issus de l'agriculture biologique en restauration collective par rapport à 2013, pour atteindre 191 M€ HT, soit 2,7 % des achats alimentaires de la restauration sociale. Un secteur qui absorbe 3,8 % des produits alimentaires produits en bio, le marché français du bio étant estimé pour 2014 à 5 Mds €. 6 restaurants collectifs sur 10 servent des produits bio, principalement dans le secteur scolaire (74 % d'établissements), suivi du secteur travail  (62 %), puis du secteur de la santé et du social (26 %). Et 7 sur 10 ayant fait  le choix de l'introduction du bio se déclarent satisfaits.  

 

48 % des établissements ont choisi d'introduire des produits ou ingrédients bio, 26 % des plats bio et 27 % des menus entièrement bio. 15 % en servent tous les jours (5 % en 2009), 39 % au moins une fois par semaine (17 % en 2009), et 65 % au moins une fois par mois (36 % en 2009). Les achats concernent en majorité des produits frais : fruits (principalement des pommes), produits laitiers notamment les yaourts, et les légumes frais (carottes, crudités, tomates et salades). Ce sont des achats effectués selon la saisonnalité pour 77 % des établissements, en circuits courts pour 56 % d'entre eux et qui sont motivés par des  exigences en matière de développement durable pour 48 %.

 

Lire la suite "Les achats de produits bio en restauration collective poursuivent leur croissance" »

18/05/2015

Le Radisson Blu Hotel de Nice reçoit le "Think Planet Award"

Radisson Blu31 % d’économies d’énergie depuis 2011 ! Carlson Rezidor (430 hôtels)  a décerné le 13 mai dernier  au Radisson Blu Hotel de Nice (06) le "Think Planet Award 2014" qui récompense l’hôtel du groupe ayant réalisé la plus grande économie d’énergie au cours de l’année. Les 100 salariés de l'établissement situé sur la Promenade des Anglais ont chacun reçu un vélo pliable. Le programme "Think Planet" vise une réduction de 25 % de la consommation énergétique de tous les hôtels Carlson Rezidor en Europe, en Afrique et au Moyen Orient d’ici 2016.  En 2011, la consommation énergétique des hôtels du groupe Rezidor était de 1,2 milliard de kWh par an. Selon le communiqué de presse, cumulées sur 5 ans, les économies réalisées au sein du groupe devraient représenter l'équivalent de la consommation énergétique d'une ville comme Avignon.

 

Lire la suite "Le Radisson Blu Hotel de Nice reçoit le "Think Planet Award"" »

11/05/2015

Pour le nouveau "fait maison", un produit brut est un produit cru

Photo©Restauration21.fr10 mois après sa première mouture, le dispositif encadrant le "fait maison" a été remanié. Le décret d'application censé le simplifier est paru le 7 mai 2015.

 

Quoi de neuf ?

 

La mention "fait maison" valorise les plats cuisinés entièrement sur place à partir de produits bruts ou de produits traditionnels de cuisine. Elle concerne les produits crus transformés sur place, c’est-à-dire "non cuits ou non dénaturés par quelque procédé que ce soit", un  produit brut, au sens du décret, étant  "un produit alimentaire cru ne contenant, notamment à l'occasion de son conditionnement ou du procédé utilisé pour sa conservation, aucun assemblage avec d'autre produit alimentaire excepté le sel". L'utilisation de légumes achetés surgelés blanchis ne permet donc plus de revendiquer le "fait maison", cette mention impliquant que les fruits et les légumes soient achetés frais. De même que la pâte feuilletée doit dorénavant être réalisée par le restaurateur pour porter la mention  "fait maison".

 

Lire la suite "Pour le nouveau "fait maison", un produit brut est un produit cru " »

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

BEL

  • Une rubrique dédiée

Safexis

  • Optimiser les consommations des équipements de cuisine

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

SuperLizzy

  • Poubelles compacteuses de déchets en salle

CRYO

  • Eau gazeuse micro-filtrée sur place au restaurant ou chez soi

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable