« octobre 2011 | Accueil | décembre 2011 »

13 posts from novembre 2011

30/11/2011

Lenôtre s’engage dans la valorisation de ses déchets fermentescibles

Avec  l’entreprise Sepur qui collecte l’ensemble de ces déchets, le traiteur Lenôtre s’est engagé depuis cet été dans la gestion de ces bio déchets (issus de la transformation des fruits et des légumes) sur son site de production de Plaisir (78).

 

Initiée en janvier, une étude a permis d’évaluer  les volumes de déchets produits quotidiennement afin d’adapter le conteneur final. "Pendant 3 mois,  nous avons fait des essais grandeur nature avec différents conteneurs pour opter définitivement sur une benne fermée par des portes coulissantes de 15 m3 [ plus ou moins 10 t] afin d’ éviter d’attirer les abeilles et guêpes ainsi que les mauvaises odeurs et l’écoulement des jus " explique Didier Ferrer, directeur du Développement durable chez Lenôtre. En amont de l’organisation, les ateliers font le tri des déchets verts qui sont collectés dans des bacs de 750 litres tous de couleur verte. Chaque jour les bacs sont vidés par les équipes dans la benne fermée avec l’aide d’une trémie basculante et sont lavés.

 

Selon le pic d’activité du traiteur, la société Sepur enlève la benne fermée entre 15 et 25 jours. Le volume collecté à chaque passage est de 4 et 7 tonnes actuellement. A chaque fois, la benne est nettoyée.

 

"Nous louons le matériel auprès de Sepur. Nous avons calculé un gain autour de  5 % car le traitement des déchets verts est d’environ 40 % moins cher que le traitement des DIB [Déchets industriels banals] incinérés", souligne Didier Ferré.

 

Les déchets verts sont acheminés sur la plate forme de compostage de Thiverval Grignon , société agrée et gérée par Sepur, situé à 3 km du site Lenôtre. Ce composte est donné aux agriculteurs et aux particuliers. "Le tri sélectif des matières organiques en vu d’une filière de méthanisation est à l’étude pour 2012", précise Didier Ferré.

 

Le laboratoire Lenôtre à Plaisirs traite plus de 1 200 tonnes par an de fruits et légumes brutes, ce qui représente environ 400 tonnes par an  de déchet verts, lesquels permettent d’obtenir environ 200 tonnes de compost.  Sur l’ensemble de ces déchets, le traiteur indique, que 52 % sont recyclés, le reste étant incinéré.

28/11/2011

6 à 8 restaurants collectifs sur 10 pourraient proposer des produits bio en 2012

Selon les chiffres présentés par l’Agence Bio lors du Congrès des maires de France, les perspectives d’évolution des produits bio en restauration collective sont importantes. 35 % des restaurateurs non acheteurs de produits bio actuellement déclareraient avoir l’intention d’introduire des produits bio dans leurs menus d’ici à 2012. Ils achèteraient en priorité des produits frais (fruits, légumes, produits laitiers, volaille, pain) et des surgelés (légumes, volaille, pain). Ce qui permet à l’Agence Bio d’avancer que « les produits bio  pourraient ainsi être présents dans 6 à 8 restaurants collectifs en 2012 ». La restauration du secteur privé et celle du secteur santé-social , seraient également intéressées.

21/11/2011

Le locavorisme, une tendance en plein essor selon un sondage de METRO

Selon la troisième édition de l’Observatoire du Commerce Indépendant, Metro Cash & Carry France, menée en partenariat avec BVA (en octobre 2011 auprès d’un échantillon de 1 009 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus), les Français feraient « preuve d’un véritable engouement pour les productions locales ».

« Pour 55% des sondés, les commerces indépendants (épiciers et restaurateurs) apparaissent comme le meilleur endroit pour trouver des produits locaux et s’informer le mieux possible sur leur origine. 57% des Français saluent d'ailleurs l'information fournie sur les produits locaux  par les commerçants indépendants au sein de leur point de vente contre seulement 37% qui estiment être suffisamment informés de l'origine des produits au sein des restaurants qu'ils fréquentent » résume l’enquête.

La contrainte prix reste forte pour 66% des Français interrogés qui déclarent que les produits locaux sont plus chers que les autres.

Lire également : Metro Cash&Carry France souhaite approvisionner localement ses 91 entrepôts en fruits et légumes de saison.

18/11/2011

Le mini centre de tri Canibal : une solution 3 en 1 pour les emballages boissons hors domicile

Designee en collaboration avec l’agence DA Design et fabriquée en Rhône-Alpes, la machine Canibal s’apparente à un éco-centre intelligent et incitatif qui collecte, trie et compacte immédiatement les déchets de boissons : bouteilles en plastique, canettes en acier et en aluminium, gobelets.

 

La machine Canibal en phase de déploiement dans les sièges sociaux des entreprises ou dans les espaces publics peut ‘avaler’ jusqu’à 6 000 déchets identifiés par leur code barres,  les compacter et les stocker dans des contenants différents. Un modèle réduit d’une capacité de 1 000 à 1 500 déchets, plus approprié aux chaînes de restauration rapide, par exemple, est attendu pour septembre 2012. La machine incite le consommateur au recyclage grâce à un « jackpot » délivrant des bons de réduction, ou autres offres définies par le client, à chaque fois qu’il jette un déchet. « La récompense donne un côté plaisir au geste de tri, et surtout on constate qu’il permet de multiplier par 2 à 3 le volume de déchets collectés » souligne Stéphane Marropodi, co-créateur avec Benoit Paget de l’entreprise située à Gennevilliers (93).

 

Connectée par système 3G avec une plate-forme de gestion, chaque machine est suivie en temps réel. Les tournées de collecte sont déclenchées une fois atteint un certain seuil de remplissage, ce qui permet d’optimiser les déplacements.

 

Valorisation du Bilan Carbone du client

Vendu 249 euros par mois, le service (installation, maintenance et récupération des déchets) inclut également la délivrance au client d’un certificat de revalorisation des déchets produit par les partenaires industriels de Canibal ainsi que la possibilité d’intégrer dans son rapport d’activité environnementale les  réductions d’émissions de CO2 obtenues lors des collectes.

Lire la suite "Le mini centre de tri Canibal : une solution 3 en 1 pour les emballages boissons hors domicile" »

17/11/2011

Golden Blog Awards : Restauration21 fier de son parcours et de ses lecteurs

Au départ, nous étions 113 blogs en compétition dans la catégorie Economie des Golden Blog Awards. Puis, le groupe s’est réduit à 10 blogs qualifiés pour la finale dont Restauration21, en tête de la short list. UN GRAND MERCI  A TOUS  POUR VOS VOTES.

Si Restauration21 n’a pas gagné de Golden Blog Award, il a en revanche, depuis 2 ans,  fédéré une communauté fidèle de lecteurs et de suiveurs au sein de la restauration. Et ça c’est sa vraie VICTOIRE.

 

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Transgourmet Origine

  • Fournisseur de référence pour les restaurateurs

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

Bon pour le Climat

  • Un menu