« avril 2014 | Accueil | juin 2014 »

14 posts from mai 2014

28/05/2014

Stéphane Le Foll promet plus de bio en restauration hospitalière

En marge du lancement de la 15e édition du Printemps de la bio au parc de la Villette (Paris XIXe) mercredi 28 mai, Stéphane Le Foll, Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt et Porte-parole du gouvernement, a confirmé les objectifs du plan "Ambition Bio 2017" lancé l'an dernier.  L'un des axes concerne la restauration collective d'Etat censée atteindre le seuil de 20 % de produits bio à la carte. Stéphane Le Foll a annoncé que des propositions allaient être formulées dans les prochaines semaines au sujet de la poursuite de l'introduction d'aliments bio en la restauration collective et à l'hôpital en particulier. "Nous voulons ouvrir à l'hôpital les produits de l'agriculture bio" a-t-il déclaré.

 

Après plusieurs années de progression sensible, la consommation de produits bio en restauration collective semble marquer un peu le pas. Selon les chiffres présentés par l'Agence Bio, en 2013, les achats de produits bio en restauration collective représentent 172 M€ HT, en progression 1,8 % par rapport à 2012, sur un marché global de 4,56 Mds € dont 4,38 Mds € imputables à la consommation des ménages en produits bio qui progresse de 9 %. En 2012, 2,4 % des achats alimentaires de la restauration à caractère social concernaient des produits bio.

27/05/2014

La CCI Auvergne propose aux hôtels de la région de mettre en place l'affichage environnemental

Etiquette_simuléeEn partenariat avec Evea Tourisme, les conseillers tourisme de la CCI proposent aux hébergeurs auvergnats un diagnostic complet des  impacts environnementaux de leur activité et des coûts associés (énergie, eau, déchets, achats...) afin d’afficher l'étiquette environnementale par personne d'une nuitée et d'un petit déjeuner et d'en informer leurs clients. La méthodologie retenue est élaborée par EVEA qui a développé l'outil "Malice" d'évaluation de l'analyse environnementale et économique des divers postes.  5 indicateurs sont pris en compte : consommation d’eau  (en litres, par personne et par nuit), consommation d’énergie (en kilowatt heure d’énergie primaire par personne et par nuit), quantité de déchets générés (en grammes par catégorie de déchets, par personne et par nuit), changement climatique (exprimé en kilogramme équivalent CO2, par personne et par nuit) et produits écologiques et (ou) biologiques (en % de produits utilisés).

 

Une échelle indique aux clients une note globale sur cinq, composée des 5 indicateurs dont chacun est également noté sur cinq. La meilleure note est égale à 5 (code couleur vert), la valeur moyenne de base (3/5) correspond à la consommation d’un français à son domicile. Les indicateurs économiques sont uniquement destinés à l’usage des hôteliers, ils leur permettent de mettre en place des actions écologiquement et économiquement viables.

 

Lire la suite "La CCI Auvergne propose aux hôtels de la région de mettre en place l'affichage environnemental" »

26/05/2014

La restauration alternative inspire les lauréats du "Concours Génération Développement Durable" 2014

La restauration inspire les étudiants qui réfléchissent à des solutions concrètes pour repenser l’usage des biens de consommation, économiser de l’énergie, réduire les émissions de CO2. Le  "Concours Génération Développement Durable" a fêté ses 10 ans. Ouvert aux étudiants de bac à bac + 5 (BTS, IUT, classes préparatoires, universités et grandes écoles), il récompense cette année 5 projets dont 2 liés la restauration durable.  Gaspi’potes qui lutte  contre le gaspillage et la précarité alimentaire des étudiants et Cyclamen, concept de "micro-ferme urbaine restaurant", ont terminé 2e ex-aequo du concours organisé par Le magazine La Recherche, l’ADEME, et Bouygues Immobilier.

 

GaspipotesZoé Chaloin, Marielle Lautrou, Juliette Rodriguez, Jacques Veyron de l'Université Paris-Diderot ont imaginé Gaspi’potes, un food truck qui propose tous les midis aux étudiants des plats équilibrés et à faible coût. Le camion stationne près des établissements de formation.  Un cuisinier en réinsertion assure la production de recettes avec des produits sauvés du gaspillage alimentaire. Au moment du service,  un emploi étudiant assure la vente des produits et de la gestion de la caisse. "La récupération d’aliments gaspillés est très peu chère, voire gratuite grâce à certaines structures, et permet de produire des plats équilibrés. Grâce à un fonctionnement viable économiquement, cette offre pourrait facilement et rapidement être proposée sur différentes universités et écoles à travers la France" estiment les lauréats.

 

Lire la suite "La restauration alternative inspire les lauréats du "Concours Génération Développement Durable" 2014" »

En Angleterre, on mange mieux en prison qu'à l'hôpital et on gaspille moins

"Affamés à l'hôpital, mieux nourris en prison". C'est un titre volontairement percutant que la britannique Heather Hartwell a donné à son intervention lors des Rencontres annuelles de la Fondation Louis Bonduelle, le 20 mai 2014 à Paris. Mettant en parallèle la restauration en milieu hospitalier et en milieu carcéral, la professeur de l'université de Bornemouth relève que le mode de "livraison des repas et le service sont bien moins cohérents à l'hôpital qu'en prison, conduisant à d'avantage de gaspillage et de dénutrition". "Avant même d'avoir mis un pied à l'hôpital, les patients appréhendent généralement la piètre qualité des repas qui leur seront proposés" constate Heather Hartwell selon laquelle 82 000 repas par jour ont été perdus par le National Health Service, le service anglais de la santé, soit un budget de 144 M£ par an, incluant le coût des produits jetés et le temps de travail inutile.

 

Les observations de Heather Hartwell reposent sur une enquête réalisée sur 500 patients (dont 200 dénutris à leur admission) et dont 75 % ont perdu du poids lors de leur hospitalisation. En amont, une partie du gaspillage est imputable à l'organisation des plateaux et des chariots ainsi qu'aux diverses contraintes imposées par l'environnement hospitalier. En aval, les aliments servis froids  et de mauvaise texture restent dans les assiettes. Ce sont, d'après Heather Hartwell les hôpitaux où le gaspillage est le plus élevé qui "accusent le plus difficultés à couvrir les besoins nutritionnels de leurs patients".

 

 

Lire la suite "En Angleterre, on mange mieux en prison qu'à l'hôpital et on gaspille moins" »

23/05/2014

Semaine européenne de réduction des déchets : le lycée agricole Reinach et API Restauration finalistes

La 5e édition de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) qui s’est tenue du 16 au 24 novembre 2013 a suscité une large mobilisation avec 12 682 actions comptabilisées. 85 d’entre elles ont été retenues par les 23 pays participants pour concourir aux SERD Awards. Le palmarès a été rendu le 22 mai dernier à Rome (Italie). Parmi les 18 meilleurs projets finalistes, 3 étaient français et 2 concernaient le gaspillage alimentaire.

 

Le lycée agricole Reinach à La Motte-Servolex (73) a lancé un projet fédérateur impliquant le personnel de restauration et les élèves. L’objectif était de tester si la communication et l’aspect festif autour du repas à la cantine pouvaient engendrer une diminution du gaspillage alimentaire. En matière de gaspillage alimentaire, la moyenne habituelle du lycée, calculée sur 10 jours de pesées en septembre 2013, s’élevait à 95 g de déchets par plateau. Dans le cadre de la SERD, lycéens et personnel ont organisé un déjeuner sur le thème de l'Amérique du Sud avec pesée des retours plateaux. Ce jour-là, la moyenne n’affichait plus que 65 g par  plateau, soit une baisse de 31 %.

 

Lire la suite "Semaine européenne de réduction des déchets : le lycée agricole Reinach et API Restauration finalistes" »

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Transgourmet Origine

  • Fournisseur de référence pour les restaurateurs

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le Climat

  • Un menu