« décembre 2015 | Accueil | février 2016 »

11 posts from janvier 2016

29/01/2016

Développement durable et événementiel : Les Traiteurs de France se lancent dans l'ISO 20121

 Une norme spécifique au secteur de l'événementiel.

 

Photo©Restauration21Les 36 Traiteurs de France (TDF) s'engagent dans une nouvelle étape en matière de RSE. Après la mise en place du label Qualitraiteur, de la mise en place de la lutte contre le gaspillage, l'association s'attèle à la démarche ISO 20121, norme internationale de management responsable de l'activité événementielle. Objectif : « rendre pérennes les activités [du] réseau par la recherche de rentabilité tout en favorisant le progrès social et en limitant les impacts négatifs sur l'environnement ».

 

«Nous souhaitons que l'ISO 20121 intègre nos spécificités métiers, c'est pourquoi notre référentiel reprendra les éléments de Qualitraiteur [norme de service spécifique au métier de traiteur]» précise Claire Pennarun, vice-présidente des TDF, en charge du dossier RSE. «De plus en plus, les donneurs d'ordre nous questionnent sur notre politique RSE. Par exemple, l'un de nos adhérents a été questionné sur sa gestion du gaspillage alimentaire » précise-t-elle.

 

Lire la suite "Développement durable et événementiel : Les Traiteurs de France se lancent dans l'ISO 20121 " »

Scolarest choisit les barquettes en carton pour sa liaison froide en restauration scolaire

Depuis le 7 janvier, la cuisine centrale Scolarest (Compass Group France) à Pusignan (69) approvisionne les 30 restaurants scolaires du Rhône, de l’Ain et de l’Isère (soit 4 500 repas jour) dont elle a la charge en utilisant les barquettes Food K (Guillin-Rescaset) pour conditionner ses préparations chaudes distribuées en liaison froide.

 

Grâce à leur structure en carton compact en fibre de cellulose 100 % vierge et constituées à 80 % de ressources renouvelables, ces contenants ont une empreinte carbone plus faible que les barquettes en polypropylène. Les matières premières renouvelables utilisées sont 100 % françaises et sont issues de circuit court : bois savoyard, fabrication du film plastique garantissant l'alimentarité en Isère, assemblage final a lieu dans la Drôme.

 

« Le revêtement plastique thermoformé assure la liaison et une totale étanchéité, y compris sous atmosphère modifiée. Le scellage des barquettes se fait sur les machines standard de la restauration collective et n’engendre pas d’investissement supplémentaire» précise Scolarest.

 

 

La barquette est un élément clé de l'organisation d'une cuisine, notamment au niveau de sa fin de vie. Afin d'avoir une vision précise de la situation, Les éditions Restauration21 et Nelly R Multimédias ont lancé une grande enquête sur les barquettes auprès des utilisateurs en restauration collective et commerciale. L'objectif est de réaliser un livre blanc sur ce thème destiné à devenir un outil d'informations objectives et factuelles au service d'un public de professionnels et à l'aider dans ses choix. Pour démarrer ce travail, nous avons besoin de mieux vous connaître ainsi que vos habitudes de travail.

Téléchargez le questionnaire.

25/01/2016

Paris demande aux organisateurs d'événements de proposer une restauration durable

Dans la continuité des accords de la COP21 et du Sommet des Elus locaux pour le Climat, la Ville de Paris met en place une Charte des événements éco-responsables.

 

Food MarketDestinée au organisateurs des manifestations qui se tiennent sur l’espace public parisien, une Charte définit dorénavant les bonnes pratiques à adopter pour réduire l’impact environnemental de leur événement. Elle porte sur chaque étape d’un événement : de sa conception à son installation, en passant par son déroulement et son démontage. 6 objectifs sont définis dont un dédié à la restauration responsable.

 

«Lutter contre le gaspillage alimentaire, privilégier une alimentation saine, avec des produits de proximité et de saison, générer le moins de déchets possibles, voilà quelques unes des raisons qui doivent inciter à porter une attention toute particulière à toutes les étapes de la restauration» précise le document.

 

Comment ? Le texte émet des préconisations  :

 

  •   - Mise en œuvre d’une politique d’achats éco-responsables ;
  •   - Don des produits comestibles restants (non déconditionnés, sans rupture de la chaine du froid) à des associations pour redistribution ;
  •   - Limitation de bouteilles d’eau en plastique ;
  •   - Utilisation de vaisselle durable consignée ou en matière biodégradable ;
  •   - Mise en place de verres consignés.

Lire la suite "Paris demande aux organisateurs d'événements de proposer une restauration durable" »

22/01/2016

Les biodéchets de la cantine s'invitent en classe au lycée Paul Langevin de la Seyne-sur-Mer

Site pilote en PACA, l'établissement produit 32 tonnes de biodéchets par an. Ce qui le range dans la catégorie des gros producteurs et l'oblige à les collecter et à les valoriser.

 

Meiko2L'équipe pédagogique du lycée Paul Langevin de La Seyne-sur-mer (83) a saisi l’opportunité du test du dispositif WasteStar CC de Meiko, mis en place en novembre dernier, pour illustrer le développement durable et l'économie circulaire par un cas pratique disponible sur site. «Une réflexion a également été engagée sur le devenir des biodéchets organiques broyés et sur les modes de revalorisations possibles (compostage ou méthanisation) en comparaison avec le système précédent (incinération)» peut-on lire sur le site internet du lycée.

 

Une vingtaine d’élèves de 1ère STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) et 1ère S (scientifique) planchent actuellement sur le projet « De l'énergie sur un plateau, quelles voies de valorisation pour les biodéchets ? » Un projet inscrit au concours « Parlons Chimie » des Olympiades nationales de chimie, dont le thème cette année est « Chimie et Energie, Chimie et Valorisation ». Au programme : la gestion de la consommation électrique, de l'eau et des déchets dans le cadre du dispositif Agence de l'énergie des lycéens. 3 élèves de 1ère S-SVT ont choisi la méthanisation comme sujet pour leurs travaux personnels encadrés (TPE).

 

 

Lire la suite "Les biodéchets de la cantine s'invitent en classe au lycée Paul Langevin de la Seyne-sur-Mer" »

18/01/2016

Mille et Un Repas lance la 2e édition du Trophée « Zéro Gaspil’ »

Lutte contre le gaspillage alimentaire : la société de restauration collective a créé un référentiel en 2013.

 

Logo 2Le Trophée « Zéro Gaspil’» de Mille et Un Repas est reconduit en 2016 auprès de 41 restaurants (contre 26 en 2015). 20 000 convives participeront à cette deuxième édition, répartis en 4 catégories : primaire-maternelle, collège, lycée-post bac et entreprises.

 

Dans chacun des établissement, 3 pesées de déchets alimentaires seront effectuées sur une semaine en janvier, mars et mai. Mille et Un Repas récompensera, lors d’une soirée au mois de Juin, les chefs de restaurant qui auront obtenu les meilleurs résultat, c'est à dire les restes d'assiettes les plus réduits.

 

Une nouvelle charte graphique accompagne les plus jeunes convives et un concours de dessins et d’affiches est proposé aux établissements scolaires pour illustrer la lutte contre le gaspillage alimentaire. Les meilleurs projets seront également récompensés.

 

Sur le sujet :

Mille et Un Repas ouvre son 30e restaurant "Zéro Gaspil'", le 06/09/2013.

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Transgourmet Origine

  • Fournisseur de référence pour les restaurateurs

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

Bon pour le Climat

  • Un menu