« Tork présente ses serviettes biodégradables et compostables | Accueil | Sirha Green : demandez le programme ! »

05/03/2018

Les acteurs de la restauration collective veulent du concret

« Alimentation responsable : comment faire des préconisations des Etats Généraux de l’Alimentation une réalité pour la restauration collective ? » Dans un texte commun, la FNSEA, Coop de France, le GECO Food Service, la CGI (négoce), le réseau Restau’Co et le SNRC (syndicat national de la restauration collective) présentent huit propositions afin « de créer plus de valeur et de rémunérer de manière plus équitable chaque maillon et notamment les producteurs, tout en répondant mieux aux attentes des convives ».

 

Les pistes de réflexion, présentées lors du Salon International de l'Agriculture, sont  :

1 - Défendre une exception alimentaire dans le code des marchés publics au niveau européen, en particulier sur la question de l’origine des matières premières.

2 - Mener une réflexion avec tous les acteurs économiques présents au sein de nos territoires, sans opposer les modes de production, de fabrication et de distribution, dans une logique de filière et en ayant une vision du local qui soit adaptée au territoire.

3 - Revaloriser les budgets consacrés à l’alimentation en restauration collective pour favoriser un achat public responsable

4 - Faciliter la prise en compte des évolutions de cours et du coût des facteurs de production (mécanisme efficient de révision des prix dans les marchés publics)

5 - Clarifier les critères de sélection des appels d’offre en matière d’alimentaire durable en intégrant des critères qualitatifs, environnementaux et sociaux afin que le prix ne soit plus le critère dictant les comportements d’achat

6 - Mieux utiliser les instruments de la commande publique (le sourcing) en renforçant la formation des acheteurs publics

7 -Réduire le gaspillage alimentaire en jouant sur la complémentarité des gammes de produits (produits agricoles frais, conserves, surgelés, …)

8- Faire de la pédagogie auprès des convives.

 

En 2016, la restauration collective a servi 3,6 milliards de repas, ce qui représente 7 milliards d'euros d'achats alimentaires. « Au-delà des chiffres que représente la restauration, il est à souligner que chaque convive est un consommateur et donc la restauration est une chambre d’écho à ne pas négliger » soulignent les signataires. 

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Your comment could not be posted. Error type:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #1 de Restauration21

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le Climat

  • Un menu
Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex