27 posts categorized "Boissons"

27/06/2017

Lavazza lance Alteco, un café bio destiné au marché premium des CHR

Visuel AltecoLavazza élargit sa gamme supérieure avec un café certifié bio,  un mélange premium  baptisé Alteco, destiné aux hôtels et restaurants premium. Disponible en 1 kg en grains, c'est un assemblage de 60 % % d'Arabica issus des montagnes du Honduras et d’Ouganda et de 40 % de grains de Robusta récoltés sur des terres du Mexique.

 

 « De la sélection des grains au produit final, toute la chaîne de production respecte les critères les plus stricts en termes de qualité et de durabilité. Alteco est ainsi certifié UTZ, la garantie d’une chaîne d’approvisionnement durable et transparente, et ' Eurofeuille ', preuve du respect des normes de l'Union Européenne sur l'agriculture biologique » explique le torréfacteur.

 

 

Lire la suite "Lavazza lance Alteco, un café bio destiné au marché premium des CHR" »

05/04/2017

L'économie circulaire et la collecte des emballages à usage unique au sommaire du Livre blanc de la FNB

Vignette_film_recuperation_du_verre_perduLa FNB  (Fédération Nationale des Boissons) réunit les 25 propositions des distributeurs-grossistes en boissons dans un Livre blanc destiné au futur occupant du palais présidentiel. 5 axes (1) sont privilégiés dont la problématique de la collecte des déchets de boisson. La FNB insiste sur la nécessité de « recycler plus largement les déchets en favorisant l’économie circulaire et l’obligation de  collecter les emballages  à usage unique ainsi qu’en incitant les collectivités locales à  repenser leur modèle de collecte ».

 

Les boissons commercialisés au sein des établissements de la CHD sont conditionnés soit dans des emballages consignés, comme le verre et les fûts métalliques, soit des emballages à usage unique, dits «perdus». Ce sont les contenants en verre, en PET, le carton et les boîtes en acier. Selon les chiffres de la FNB, 750 millions de bouteilles en verre à usage unique sont servies, par an,  dans les  établissements CHR, ce qui représente près de 80 % de la totalité des formats d’emballages « perdus » en  tonnage. Pour les récupérer, des distributeurs-grossistes ont mis en place une collecte en optimisant la logistique retour. « En 2015, 980 tonnes de  verre « perdu »  ont  ainsi  été  collectées par plus de 50 distributeurs-grossistes  en   boissons » précise la FNB.  Ils recourent également aux bouteilles en verre consignées «re-remplissables» et «réutilisées au minimum entre 15 à 50 fois».

 

 

Lire la suite "L'économie circulaire et la collecte des emballages à usage unique au sommaire du Livre blanc de la FNB" »

16/03/2016

980 tonnes de verre « perdu » collectées par plus de 50 distributeurs-grossistes en boissons en 2015

Logo_label_FNBSelon un communiqué de presse diffusé par la Fédération Nationale des Boissons (FNB), le résultat de la collecte pour 2015 de verre perdu est « exceptionnel » et atteint 980 tonnes de verre perdu collecté par le dispositif de logistique inverse. Plus de 50 grossistes distributeurs se sont engagés dans la démarche. Ils proposent à leurs clients des caisses de stockage ou des broyeurs de verre qui sont ensuite récupérés lors des livraisons.

 

Dommage que la FNB ne précise pas combien ces 980 tonnes collectées en vue de valorisation  représentent de bouteilles en  verre au regard des 750 millions de bouteilles en verre à usage unique servies chaque année dans les établissements de la consommation hors domicile en France. La Charte Développement durable sur la période 2014-2016 présentée par la FNB en 2013 tablait sur «150 entreprises engagées dans un service de reprise de tout type d'emballage de boissons d'ici à 3 ans».

 

Les professionnels des CHR qui ne disposent pas d'un service de logistique inverse peuvent jeter les bouteilles en verre non consignées dans les bac de tri appropriés en pied d'immeuble ou dans les colonnes de verre sur la voie publique.

05/05/2015

Andrea Illy veut "entamer la nouvelle révolution du café" à Milan

Photo©Restauration21.frL'Exposition universelle de Milan 2015 "Nourrir la planète. Energie pour la vie" a ouvert ses portes  le 1er mai. A l'occasion de la présentation, en amont à Paris, du Cluster Café dont l'animation a été confiée à illycaffè, Andrea Illy, Président Directeur Général de la société triestine, a livré son projet pour le futur du café. A Milan, il veut "entamer la nouvelle révolution du café". "Il faut engendrer un cercle vertueux entre le bien-être que le café procure aux consommateurs et le développement dans les pays producteurs", explique-t-il.

 

De nombreux éléments positifs plaident en faveur du café. C'est produit avec une faible empreinte en eau, qui séquestre le CO2 et qui donne un résidu naturel après consommation. Ensuite, l'univers du café fait travailler 100 millions de personnes dans le monde. Pourtant, ce produit naturel, consommé quasiment partout, est menacé par le réchauffement climatique. C'est pourquoi Andrea Illy dit redouter une "discontinuité" prochaine en matière de production, à l'image de ce qui s'est passé au 19e  siècle pour le vin lorsque les vignes ont été décimées par le phylloxera. Pour l'éviter, il préconise "d'identifier de nouveaux territoires de production agronomique" et d'investir en matière de recherche sur le code génétique de l'arabica "pour créer de nouvelles variétés sans avoir recours aux OGM".  Il se base sur l'expérience menée en Colombie où de nouvelles variétés résistantes à la rouille du caféier ont été introduites et adaptées aux différents terroirs de plantation.

 

Lire la suite " Andrea Illy veut "entamer la nouvelle révolution du café" à Milan" »

16/02/2015

C10 veut collecter 50 tonnes de verre perdu par mois " à court terme"

Brasserie-LambelinUn an après son lancement, C10 affiche un bilan positif de son offre de service de reprise des emballages en verre à usage unique, dits "perdus". 35 de ses adhérents (sur 190) ont mis en place ce service auprès de leur clientèle CHR. Ils collectent en moyenne 16 tonnes de verre par mois en vue d'un recyclage (1). Dans un communiqué de presse, C10 annonce avoir pour objectif "qu’au minimum 60 adhérents proposent ce service, et que plus de 1 000 clients y adhèrent" à fin 2015. A court terme, il s'agit d'atteindre les 50 tonnes de collecte de verre par mois.

 

"2014 est une année de lancement, plusieurs adhérents nous ont rejoint en cours de route, parfois jusqu’en octobre, et pourtant les chiffres sont extrêmement encourageants. Nous sommes confiants pour 2015", se félicite Philippe Guérin, Directeur général délégué back office, et responsable du projet Développement Durable.

 

Lire la suite "C10 veut collecter 50 tonnes de verre perdu par mois " à court terme" " »

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Transgourmet Origine

  • Fournisseur de référence pour les restaurateurs

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

Bon pour le Climat

  • Un menu