38 posts categorized "Grossistes"

01/12/2017

57 % des professionnels des métiers de bouche estiment avoir une part de responsabilité dans le Développement Durable

Logo-20170922-094658Quel est le niveau d'engagement des professionnels des métiers de bouche en matière de Développement durable ?  Pour le savoir, Metro  a commandité une étude à Harris Interactive pour évaluer la place du développement durable dans la restauration. Les résultats ont été présentés le 27 novembre, dans le cadre de la 2e édition du colloque organisé par le grossiste sur les enjeux et les tendances de la restauration de demain. 1 056 clients transformateurs (restauration traditionnelle et rapide, traiteurs, cafés-bars-pubs) ont été questionnés par mail entre le 19 et le 26 octobre. 57 % d'entre eux disent  se sentir  concernés par le développement durable et  avoir une part de responsabilité élevée. 2 thèmes ressortent : la gestion des déchets (63 %) et la traçabilité de l’origine des produits (71 %).  Engagés, ils déclarent déjà mener 6 actions en moyenne : tri des déchets, consommation d’eau, empreinte carbone et carte courte. Ils sont 85 % à réduire, trier et recycler leurs déchets. Leurs motivations ? Le respect de l'environnement (72 %), le soutien aux producteurs locaux (62 %).  Mais le coût financier sous-jacent aux actions mises en place et le manque d'informations constituent selon eux les freins majeurs à une plus forte implication. Enfin, pour trouver des solutions en matière de Développement durable, 60 % des restaurateurs interrogés se tourneraient vers leurs fournisseurs.

Télécharger l'étude « Demain, mon restaurant passe au durable ».

12/09/2017

Brake étudie la livraison par triporteur de ses clients situés dans le centre de Bordeaux

DSCF8463-1La mairie de Bordeaux (33) a donné son accord. Reste à mettre en place les tournées et à trouver un espace de garage et de rechargement en centre ville. Après un test positif mené à Sarlat, Brake planche sur la livraison par triporteur électrique de ses clients situés dans le centre-ville de la préfecture girondine. Le vélo à assistance électrique, proposé par Petit Forestier, est équipé d’une caisse réfrigérée d’une capacité de 250 kg de charge utile. Il permet de se déplacer à 15 km/h (autonomie 7 à 9 heures ) dans les rues étroites et s'affranchit, par sa petite taille, des problèmes de stationnement en centre-ville.

Lire la suite "Brake étudie la livraison par triporteur de ses clients situés dans le centre de Bordeaux " »

10/07/2017

Transgourmet met en ligne son livret Développement durable 2017

Transgourmet livret DDDans un document de 40 pages, Transgourmet France présente sa démarche responsable mise en œuvre au travers d'objectifs pluriannuels, fixés sur la période 2014- 2020. Celle-ci s'articule autour de 3 axes majeurs :
- contribuer à une alimentation durable, en proposant des produits et services sûrs et responsables ;
- agir sur les process, matériels et infrastructures pour limiter l’impact environnemental ;
- développer la sécurité et le bien-être des collaborateurs, via  la formation, et positivement sur la société, avec un engagement fort contre le gaspillage alimentaire.

 

Le grossiste  présente ses ambitions chiffrées :

 

Lire la suite "Transgourmet met en ligne son livret Développement durable 2017 " »

22/05/2017

Un premier camion au bioGNV pour Transgourmet

3441c2c2-e15f-4bda-9d42-f7b272d38ec4Le site Transgourmet à Castelnau d’Estretefonds (31) dispose d'un  nouveau camion roulant au bioGNV équipé d’un groupe froid électrique. Issu de la méthanisation des déchets organiques, le bioGNV (Gaz Naturel Véhicules) permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre ainsi que les polluants atmosphériques ayant un impact sur la santé. Le véhicule  bénéficie par ailleurs d’un revêtement spécifique et adapté, pour le plancher de la caisse et le hayon, permettant d’abaisser les émissions sonores à moins de 60 dBA. « Plus maniable, plus silencieux, n’émettant aucune odeur, ni fumée, le confort du chauffeur se trouve considérablement amélioré » souligne l'enseigne qui annonce étudier « un nouveau projet ambitieux d’économie circulaire dont le principe serait de méthaniser les biodéchets issus des entrepôts Transgourmet, et d’utiliser le bioGNV ainsi fabriqué comme carburant pour ses camions ».
 
Dans les prochains mois, le grossiste va tester des camions fonctionnant au Biodiesel 100% (B100) et des véhicules hybrides dans l'objectif de moderniser et renouveler la flotte de camions en l'adaptant au mieux au périmètre de livraison (urbain, périurbain, rural).

 

Lire la suite "Un premier camion au bioGNV pour Transgourmet " »

05/04/2017

L'économie circulaire et la collecte des emballages à usage unique au sommaire du Livre blanc de la FNB

Vignette_film_recuperation_du_verre_perduLa FNB  (Fédération Nationale des Boissons) réunit les 25 propositions des distributeurs-grossistes en boissons dans un Livre blanc destiné au futur occupant du palais présidentiel. 5 axes (1) sont privilégiés dont la problématique de la collecte des déchets de boisson. La FNB insiste sur la nécessité de « recycler plus largement les déchets en favorisant l’économie circulaire et l’obligation de  collecter les emballages  à usage unique ainsi qu’en incitant les collectivités locales à  repenser leur modèle de collecte ».

 

Les boissons commercialisés au sein des établissements de la CHD sont conditionnés soit dans des emballages consignés, comme le verre et les fûts métalliques, soit des emballages à usage unique, dits «perdus». Ce sont les contenants en verre, en PET, le carton et les boîtes en acier. Selon les chiffres de la FNB, 750 millions de bouteilles en verre à usage unique sont servies, par an,  dans les  établissements CHR, ce qui représente près de 80 % de la totalité des formats d’emballages « perdus » en  tonnage. Pour les récupérer, des distributeurs-grossistes ont mis en place une collecte en optimisant la logistique retour. « En 2015, 980 tonnes de  verre « perdu »  ont  ainsi  été  collectées par plus de 50 distributeurs-grossistes  en   boissons » précise la FNB.  Ils recourent également aux bouteilles en verre consignées «re-remplissables» et «réutilisées au minimum entre 15 à 50 fois».

 

 

Lire la suite "L'économie circulaire et la collecte des emballages à usage unique au sommaire du Livre blanc de la FNB" »

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Transgourmet Origine

  • Fournisseur de référence pour les restaurateurs

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le Climat

  • Un menu