19/06/2017

797 établissements ont signé la charte VegOresto

Vegoresto VacancesL'association de protection animale L214 recense sur le site VegOresto 797 restaurants vegan-friendly, contre 323 à la même époque l'an dernier. Des établissements qui s'engagent à mettre quotidiennement à leur carte un menu végétal. Sur leur devanture, ils affichent le macaron VegOresto de façon à être identifiables par la clientèle soucieuse de ne pas manger de produits carnés et laitiers. La plupart ne sont pas 100 % vegan (seuls 135 le sont) mais tous ont une offre alternative. A la veille de la période estivale, VegOresto a sélectionné 30 restaurants de vacances vegan-friendly répertoriés sous 3 thèmes : patrimoine, bord de mer et nature.

 

"Aujourd'hui, de nombreuses personnes diminuent leur consommation de produits animaux et de plus en plus de chefs se familiarisent avec la gastronomie végane. VegOresto est un outil pratique pour répondre à cette nouvelle demande de la part de consommateurs qui désirent aussi diminuer leur consommation de produits d'origine animale en dehors de leur domicile. La cuisine végétale est aujourd'hui omniprésente, pour preuve le thème du dernier prestigieux concours Bocuse d'or était le 100 % végétal !", se réjouit Bérénice Riaux, porte-parole de VegOresto.

 

Sur le sujet :

Affichez le macaron VegOresto pour différencier votre offre alternative végétale au sein de votre carte traditionnelle, le 27/06/2016.

Et la rubrique vegan de Restauration21.

 

Mille et Un Repas remet ses Trophées «Zéro Gaspil'»

MILLE-ET-UN-REPAS-Trophées 2017La cérémonie de remise de la 3e édition des Trophées « Zéro Gaspil’® » 2017 s’est déroulée, le 1er juin,  au Musée des Confluences, à Lyon (69), à l’occasion des 20 ans de la société de restauration collective  Mille et Un Repas. Les 59 établissements en lice ont tous essayé de réduire le gaspillage alimentaire au sein de leurs restaurants scolaires (primaires et maternelles, collèges, lycées) et d'entreprise.  Quatre dates de pesées de déchets alimentaires ont été tirées au sort au mois de mai. La meilleure moyenne de ces pesées, dans chaque catégorie, qui a été récompensée. Le palmarès est :

 

Catégorie écoles primaires et maternelles :

Ecole du Bois d’Oingt (69), moyenne de 3 g de déchets alimentaires par convive et par repas, en regard de la  moyenne de cette catégorie qui est de 13 g de déchets par convive et par repas.

Lire la suite "Mille et Un Repas remet ses Trophées «Zéro Gaspil'» " »

Serbotel 2017 inscrit le Développement durable à son programme

LOGO SERBOTEL 2017La 17e édition de Serbotel se déroulera du 22 au 25 octobre au Parc des Expositions de Nantes (44). Plus de 430 exposants, plus de 40 conférences, de nombreuses tables-rondes, des concours ouverts aux professionnels et aux jeunes sont annoncés. De quoi présenter aux 34 000 visiteurs attendus toute l'actualité du secteur de la restauration, de l'hôtellerie et des métiers de bouche, en particulier leur actualité en matière de Développement durable.

 

Restau'Co organisera, le 23 octobre, ses Rencontres 2017 en présence de la Fondation pour la Nature et pour l'Homme (ex Fondation Nicolas Hulot) co-porteur avec le réseau de la démarche « Mon Restau Responsable». Ces échanges seront suivis le lendemain d'animations sur l'espace conférence du salon. Le 11e Trophée National de la Restauration collective autogérée, organisé le 24 octobre par l'ACEHF 44-49-85, portera dans son thème le zéro gaspillage, l'environnement, le respect de la qualité et le goût. L'Inter bio des Pays de la Loire est  l'un de ses partenaires.

 

Lire la suite "Serbotel 2017 inscrit le Développement durable à son programme " »

13/06/2017

Bio en restauration commerciale : bientôt une V2 du cahier des charges

Plus simple, moins contraignant, moins coûteux... le prochain cahier des charges relatif à l'utilisation des produits biologiques dans les restaurants commerciaux est en cours d'élaboration. Il définira de façon plus claire que la précédente version les modalités d'utilisation du logo AB en restauration commerciale (l'utilisation du logo européen est interdite). Objectif : mettre en valeur les professionnels qui travaillent des produits bio en leur permettant de communiquer auprès du public et éviter la concurrence déloyale de ceux qui font de la communication mensongère sur le bio. Annoncée par l'INAO (Institut National de l'Origine et de la qualité) et l'Agence Bio pour la fin 2017, la nouvelle certification devrait entrer en application début 2018, une fois validée par le ministère de l'Agriculture et les services de Bercy.

 

Le projet a été présenté mardi 13 juin, lors la journée consacrée à la RHD par l'Agence Bio, par Jean-Marc Lévêque, président de la commission restauration commerciale bio de l'INAO et Olivier Catrou, responsable du pôle agriculture biologique de l'INAO. En voici les grandes lignes.

 

Lire la suite "Bio en restauration commerciale : bientôt une V2 du cahier des charges " »

09/06/2017

6e édition du concours Olivier Roellinger : le chef Sébastien Rath et 4 élèves cuisiniers sur le podium

KRU_0693Le palmarès du concours Olivier Roellinger - Pour la préservation des ressources de la mer a été révélé le 8 juin à l'Unesco, à l'occasion de la journée mondiale des océans.  Co-créé par Ethic Ocean (ex SeaWeb Europe), Ferrandi-Paris, le lycée Hôtelier de Dinard et l’association Relais & Châteaux, ce concours veut mobiliser les chefs et futurs chefs à la préservation des océans à travers une consommation responsable en produits de la mer. Originaires de France, Espagne, Finlande, Suède, Pologne, Hongrie, Portugal et Chypre, 15 lauréats (12 cuisiniers en formation et 3 chefs professionnels) étaient en lice à l'issue des finales régionales européennes. Au cours de celles-ci, les candidats ont eu à réaliser deux recettes, l'une gastronomique, l'autre pour la maison, avec un poisson de leur choix qu'ils ont du justifier : état des stocks de l'espèce, saisonnalité, proximité, mode de pêche.

 

«La cuisine, c'est de la politique. Elle est au cœur d'une multitude d'enjeux : sociaux, environnementaux, économiques, culturels, de santé. C'est pourquoi le cuisinier a un rôle à jouer» a souligné Olivier Roellinger. Et d'ajouter : « La gastronomie de demain devra prendre en compte la santé de chacun avec en arrière plan la santé de la planète». Le chef de Cancale en certain :  « Les grands cuisiniers de demain seront les plus vertueux. Ils s'intéresseront à l'ensemble de l'alimentation de la collectivité ».

 

Lire la suite "6e édition du concours Olivier Roellinger : le chef Sébastien Rath et 4 élèves cuisiniers sur le podium" »

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Transgourmet Origine

  • Fournisseur de référence pour les restaurateurs

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

Bon pour le Climat

  • Un menu