98 posts categorized "Gestion des déchets"

21/07/2017

La fourchette-cuillère Georgette devient biodégradable

La Georgette biodégradable - Photo@Restauration21.frDécidément Jean-Louis Orengo n'est jamais à court de bonnes idées. « Sa » Georgette,  un couvert innovant à la fois fourchette, cuillère et presque couteau, est désormais disponible en matière biodégradable 100 % biosourcée. Après avoir placé les versions  inox ou métal argenté  sur la table de nombreux étoilés de l'hexagone, ce passionné d'ichnologie (1) se tourne vers les professionnels de l'événementiel et les traiteurs à la recherche de couverts innovants et éco-responsables. « En fin de service, la Georgette biodégradable peut être placée dans la poubelle des biodéchets » explique-t-il. Et prendre ainsi le chemin d'une installation industrielle de compostage.

 

Disponible en format 10 cm et 16 cm, la Georgette permet de piquer et de séparer  les aliments avec  ses fourchons, de manger du liquide avec le grand cuilleron, de touiller avec le petit cuilleron (au bout du manche). Sa forme rappelle celle d'une patte animale.  Alors que sa grande sœur en inox est produite au Portugal, la dernière née est fabriquée dans une petite unité d'injection plastique située dans l'Ariège.  « Le matériau est fabriqué par Végéplast [Tarbes]. Il se présente sous la forme de granulés [au centre de la photo] qui sont chauffés et fluidifiés pour être coulés dans des moules » résume Jean-Louis Orengo. Le process permet de personnaliser le couvert en le colorant. «C'est l'équivalent du haut de gamme de l'inox version amidon » assure l'inventeur qui a remporté en 2016 la médaille d'or au concours Lépine pour le couvert en inox.

 

Lire la suite "La fourchette-cuillère Georgette devient biodégradable " »

07/07/2017

DEA et DEEE de grandes cuisines : 4 200 tonnes collectées en 2016 via le dispositif Valo Resto Pro

DEA- Photo@Restauration21.frCréé à l’initiative du Syneg (Syndicat National de l’Equipement des Grandes Cuisines) pour gérer les Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques professionnels (DEEE pro) puis étendu aux Déchets d'Eléments d'Ameublement (DEA), le dispositif Valo Resto Pro affiche un bilan satisfaisant pour l'année 2016. Sur cette période, 4 200 tonnes d’équipements professionnels DEEE et DEA ont ainsi été collectées sur 32 000 t cumulées  mises sur le marché. «  Il est aujourd’hui démontré que le principe du « guichet unique DEEE/DEA » appliqué à cette filière très spécifique engendre des simplifications incitatives pour les producteurs et les détenteurs de déchets, et in fine, un gain environnemental » se félicite le Syneg.

 

 

Lire la suite "DEA et DEEE de grandes cuisines : 4 200 tonnes collectées en 2016 via le dispositif Valo Resto Pro" »

23/06/2017

Comenda propose un compacteur d'emballages en plastique

CEP- ComendaBouteilles, pots de yaourt, gobelets.., Comenda propose aux professionnels de la restauration collective un compacteur d'emballages en plastique. Il permet de réduire jusqu’à 90 % le volume des emballages et de promouvoir leur collecte différenciée. Insérés dans une chambre de compactage, les emballages sont compressés par deux vis et stockés dans un sac de 80 ou 240 litres (selon modèle). Les liquides comme les eaux de nettoyage sont séparés et envoyés dans un container de 10 litres situé à l’extérieur de la machine. Un signal lumineux indique à l’opérateur que le sac est plein.

 

Ce nouvel équipement complète la gamme TDO développée par Comenda pour le traitement des déchets organiques.

26/05/2017

Collectez les mégots de cigarette de vos clients pour les recycler en plaques de plastique

CendrierLe soleil s'installe, les terrasses se remplissent, les cendriers également. A Brest (29, Vannes (56) et Rennes (35), des bars ont adopté la solution MéGo développée par la société Eco Action Plus. Les mégots sont collectés et stockés dans un tube de 85 cm en plastique, un cendrier en forme de cigarette. Ensuite, ils prennent la direction de la première unité de valorisation des mégots  (ICPE) située à Bourg-Blanc (29), mis en service en mars dernier, où ils sont dépollués en circuit fermé. Nettoyées des polluants (qui partent en boues et sont traités comme des déchets dangereux), les fibres de cellulose en polymère sont  recyclées en plaques de plastique et servent à fabriquer des palettes et du mobilier extérieur.

 

«Nous avions initialement développé cette offre de collecte pour les entreprises tertiaires. Puis des établissements de restauration nous ont contactés » explique Bastien Lucas, créateur d' Eco Action Plus . Il poursuit : « Il ne s'agit pas d'encourager à fumer mais de proposer une solution de recyclage. C'est une démarche fédératrice envers les clients et le personnel et qui permet à un établissement de communiquer sur son engagement ». Eco Action Plus effectue le suivi réglementaire et le bilan carbone des collectes et des impacts sur l'environnement évités par le recyclage des mégots.

 

Lire la suite "Collectez les mégots de cigarette de vos clients pour les recycler en plaques de plastique " »

05/04/2017

L'économie circulaire et la collecte des emballages à usage unique au sommaire du Livre blanc de la FNB

Vignette_film_recuperation_du_verre_perduLa FNB  (Fédération Nationale des Boissons) réunit les 25 propositions des distributeurs-grossistes en boissons dans un Livre blanc destiné au futur occupant du palais présidentiel. 5 axes (1) sont privilégiés dont la problématique de la collecte des déchets de boisson. La FNB insiste sur la nécessité de « recycler plus largement les déchets en favorisant l’économie circulaire et l’obligation de  collecter les emballages  à usage unique ainsi qu’en incitant les collectivités locales à  repenser leur modèle de collecte ».

 

Les boissons commercialisés au sein des établissements de la CHD sont conditionnés soit dans des emballages consignés, comme le verre et les fûts métalliques, soit des emballages à usage unique, dits «perdus». Ce sont les contenants en verre, en PET, le carton et les boîtes en acier. Selon les chiffres de la FNB, 750 millions de bouteilles en verre à usage unique sont servies, par an,  dans les  établissements CHR, ce qui représente près de 80 % de la totalité des formats d’emballages « perdus » en  tonnage. Pour les récupérer, des distributeurs-grossistes ont mis en place une collecte en optimisant la logistique retour. « En 2015, 980 tonnes de  verre « perdu »  ont  ainsi  été  collectées par plus de 50 distributeurs-grossistes  en   boissons » précise la FNB.  Ils recourent également aux bouteilles en verre consignées «re-remplissables» et «réutilisées au minimum entre 15 à 50 fois».

 

 

Lire la suite "L'économie circulaire et la collecte des emballages à usage unique au sommaire du Livre blanc de la FNB" »

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Transgourmet Origine

  • Fournisseur de référence pour les restaurateurs

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le Climat

  • Un menu