Ils sont tous fiers de coopérer !

PUBLI-REDACTIONNEL

Photo FIERSAnne-Marie Prigent, productrice d'œufs plein air à Saint-Ygeaux (22), Marielle et Rozenn Houzé, productrices d'œufs à Taupont (56), Christelle et Sébastien Lequitte à Mauron (56), tous sont fiers de leur travail et de leurs produits. Tout comme 109 autres éleveurs français, ils sont les acteurs de la démarche "Fiers de coopérer", mise en place par d'aucy FoodServices (groupe CECAB, acteur majeur agroalimentaire coopératif français), qui s'inscrit dans le souci d'informer les clients sur l'origine des produits qu'ils servent à leurs convives, tant en restauration commerciale que collective. Des éleveurs professionnels qui partagent en famille leur passion et leur métier.

 

"Nos producteurs ont un métier, celui de produire des œufs. L’idée est de rassurer les utilisateurs et leur donner envie d’acheter nos produits. D’autant que nous sommes les seuls à maîtriser l’intégralité de la filière" souligne Clémence Loy, chef de groupe marketing RHD. La marque annonce la mise en ligne d'un site internet dédié www.fiersdecooperer.fr à l'intention des acheteurs. Ils y trouveront des portraits photos qui font apparaître au passage du curseur le nom du producteur et son lieu de production avec un accès une carte de géolocalisation, des portraits en vidéo, une carte des producteurs interactive, ainsi qu'une page d’explication de la démarche de d’aucy FoodServices. Les 740 producteurs de légumes de la coopérative sont également présents sur le site « Fiers de coopérer »  qui indique leurs noms et lieux de production.

 

Avec "Fiers de coopérer", d’aucy FoodServices consolide son engagement de transparence vis-à-vis des professionnels de la restauration. Un engagement initié par sa proposition "Pondu en France" qui concerne plus de 200 références de produits élaborés avec des œufs pondus en France, conditionnés en frais et en surgelés  sous les marques ABCD et Karéa. ainsi que par sa gamme "100 % cultivé en France" composée de plus de 100 références  vendues en conserve et en surgelé.

 

22/09/2014

Une box pour optimiser les consommations des équipements de cuisine

Kitchen BoxSafexis, spécialisé dans la gestion technique des cuisines professionnelles, met sur la marché la Kitchen box, un système plug & play de gestion centralisée des consommations des fluides (eau, électricité, gaz) et de contrôle des équipements en temps réel. "Le boitier permet de réduire les consommations des équipements, de réaliser jusqu' à 60 % d'économie et d'émettre des alertes en cas de dysfonctionnement en cuisine" souligne Patrick Tordjmann, président de Safexis.

 

Conçue pour s'adapter aux besoins des utilisateurs, la Kitchen Box peut servir de support à la mise en place d'une démarche éco-responsable au sein d'une cuisine. Outre le contrôle des consommations énergétiques, un pack "développement durable" gère le bon fonctionnement des équipements, celui des chambres froides et de  la ventilation. Les zones énergivores sont identifiées. Alerté, le restaurateur peut alors mettre en place des procédures pour piloter ses consommations (plan d’allumage des appareils par exemple), décider des nettoyages à entreprendre ou à planifier (conduits, hottes…) et optimiser la maintenance de ses équipements. "On peut imaginer paramétrer la Kitchen box en fonction des normes environnementales tels que HQE ou Breeam et ajouter de nouveaux items comme la gestion des déchets" ajoute Patrick Tordjmann.

 

 

Lire la suite "Une box pour optimiser les consommations des équipements de cuisine" »

Au Sirha, le World Cuisine Summit questionnera sur le restauration de demain

Logo-sihra WCSLa seconde édition du World Cuisine Summit se déroulera le mardi 27 janvier dans le cadre du Sirha à Eurexpo Lyon (69), au sein même du salon. Sous la houlette de Frédéric Loeb, délégué général de l'événement, des dizaines d'experts mondiaux venus de tous les horizons - dirigeants et opérationnels, directeurs marketing et R&D, chefs et responsables de restauration - échangeront sur la restauration du futur.

 

Claude Fischler, sociologue, Stéphane Layani, PDG de la Semmaris- Rungis Marché International, Régis Marcon, chef Le Clos des Cimes, Jean-Marie Massaud, Designer Studio Massaud, Gilles Trystram, directeur général - AgroParisTech ... sont annoncés.

 

"Nous aborderons les grands enjeux du foodservice, explique Frédéric Loeb, comme le respect de la planète, l'accès à l'alimentation pour tous, la réinvention et la transmission des savoir-faire".

 

www.sirha-world-cuisine-summit.com

17/09/2014

Brake réaffirme son éco-engagement avec l'ISO 26000

Brake- Eco-conduiteA son arrivée au poste de responsable de développement durable chez Brake en 2012, Claire Iffenecker  a placé sa réflexion dans l'axe de l'ISO 26000. Une démarche de progrès, plutôt qu'une norme, lui permettant de clarifier les actions du grossiste distributeur en matière de RSE, et dont elle a confié l'évaluation à l'AFAQ. Fin octobre, les fournisseurs,  les clients et les principales parties prenantes de Brake recevront un petit magazine de 8 pages, intitulé "Attitudes responsables", récapitulant l'ensemble des bonnes pratiques mises en œuvre.

 

"48 interviewes ont été réalisées  auprès des collaborateurs des sites et du siège, nous avons pu évaluer où ils en étaient en matière de Développement durable afin de dégager des pistes d'actions et de progrès. C'est très positif pour notre dynamique interne", explique Claire Iffenecker. 5 groupes de collaborateurs ont été associés à la réflexion sur la gestion des déchets, la formation des chauffeurs à l’éco-conduite, a mise en place d’un partenariat avec le réseau des banques alimentaires,  la mise en place d’un outil de reporting environnemental et social  et  sur les achats responsables.

 

Lire la suite "Brake réaffirme son éco-engagement avec l'ISO 26000" »

16/09/2014

Allergènes : Ernest le Glacier crée une appli pour informer ses clients

Capture écran Ernest le Glacier 1Comment transformer une contrainte réglementaire en avantage concurrentiel ?  En l'anticipant ! "Et en dédramatisant" assure Freddy Babin, codirigeant avec son frère Nicolas, d'Ernest Le Glacier à La Rochelle (17). Depuis le mois d'août, il met à la disposition de ses clients une application "faite maison" qui renseigne sur la composition de ses quelques soixante dix parfums de glaces, via une tablette numérique à disposition dans les 2 boutiques  (La Rohelle et Niort) et via le site internet de l'enseigne. Une fois les allergènes à éviter sélectionnés, le consommateur obtient la liste des parfums qu'il peut déguster sans crainte, selon le type de glaces :  sorbets, bâtonnets, à l'italienne, verrines. "C'est un outil qui permet de dédramatiser, et si on coche tous les allergènes, il y a encore des produits accessibles " souligne Freddy Babin qui a voulu qu'un module "je n'ai pas d'allergie" figure aussi sur l'application.

 

7 des  14  substances provoquant des allergies ou intolérances ont été retenues (1),  mais le module peut évoluer en fonction des attentes des clients. "Nous avions beaucoup de questions au sujet de la présence éventuelle de traces de vanille, nous l'avons ajoutée à la liste" ajoute le patron. 6 mois de travail ont été nécessaires pour établir cette base de données. Les équipes ont réalisé un véritable travail d'enquête pour répertorier toutes les composantes des ingrédients utilisées dans les glaces artisanales produites dans le laboratoire de production. "Nous avons contacté chaque fournisseur pour récupérer des fiches techniques et faire des demandes complémentaires quand celles-ci étaient incomplètes".

 

Lire la suite "Allergènes : Ernest le Glacier crée une appli pour informer ses clients " »

Sodexo en tête du classement du Dow Jones Sustainability Index

Sodexo-logoPour la 10e année consécutive, Sodexo est désigné leader mondial en matière de développement durable pour son secteur d'activité par le Dow Jones Sustainability Index, le plus ancien indicateur international en matière d'investissements orientés développement durable. Le classement annuel repose sur une analyse des performances économiques, environnementales et sociales des entreprises concernées et sur l'évaluation de plusieurs critères : gouvernance d`entreprise, gestion des risques, stratégie de développement durable, politique environnementale et systèmes de gestion environnementale,  normes relatives à la chaîne d`approvisionnement et conditions de travail.

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

CRYO

  • Eau gazeuse micro-filtrée sur place au restaurant ou chez soi

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

RestoNouvo

  • Un salon à Avignon

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Rapid Resto

  • Restauration rapide et VAE

Le Boucher Bohème

  • Yves-Marie Le Bourdonnec est un Boucher Bohème