260 posts categorized "Restauration collective"

20/07/2018

Repas à l’hôpital : appel à candidature pour un projet d’expérimentation

La Direction générale de l'offre de soins (DGOS)  lance un appel à candidature pour un projet d’expérimentation « Repas à l’hôpital ». Dans le cadre du projet de loi alimentation en discussion au sénat actuellement et dans la lignée des recommandations du Comité National de l’Alimentation, de nombreuses pistes sont aujourd’hui identifiées et partagées par l’ensemble des professionnels de la restauration hospitalière pour proposer une meilleure prestation alimentaire aux patients et aux personnels en pensant et en organisant différemment l’alimentation à l’hôpital.

 

Selon la note de la DGOS,  l’objectif de l’expérimentation consiste à  « vérifier l’hypothèse selon laquelle, grâce à une meilleure maîtrise des quantités achetées associée à une meilleure maîtrise des quantités consommées, un assouplissement dans le nombre des recettes et des préparations culinaires et une meilleure maîtrise du service, un hôpital n’augmente pas ses charges de restauration tout en améliorant jusqu’au suivi médical ou, à tout le moins, le niveau de satisfaction et de nutrition des patients, la hausse du coût denrées étant compensée par la réduction des quantités de déchets, de l’achat des compléments nutritionnels oraux (CNO) et du coût du service ».

Lire la suite "Repas à l’hôpital : appel à candidature pour un projet d’expérimentation" »

22/06/2018

Participez à la grande enquête de l'Observatoire national de la restauration collective bio et durable

©Restauration21Qui mange bio et local à la cantine ? Quel est le prix à payer pour une vraie qualité alimentaire ? Les produits bio servis en France sont-ils d'origine locale ? Est-ce plus simple de passer au bio en ville ou dans les petites communes ? Pour répondre à  ces questions, l'Observatoire national de la restauration collective bio et durable a besoin de vous,  élus, gestionnaires, cuisiniers, techniciens, chargés de mission, chefs de service en restauration collective.

 

Issu de la collaboration entre l’association Un Plus Bio, premier réseau national des cantines bio, Ecocert, créateur du label « En Cuisine », et le programme de recherche Lascaux sur les politiques publiques d’alimentation (lauréat du Programme National d’Alimentation), l'Observatoire a pour objectif de recenser, analyser et documenter les pratiques orientées vers une restauration collective plus bio, locale, saine et juste.

 

Lire la suite "Participez à la grande enquête de l'Observatoire national de la restauration collective bio et durable" »

20/06/2018

Un Plus bio lance son appel du 19 juin pour des cantines bio

Restauration21 relaie la tribune co-écrite par  Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan, et Gilles Pérole, adjoint au maire en charge de l’éducation à Mouans-Sartoux (06), président de l’association Un Plus Bio et publiée le 19 juin par le journal Libération.  « Bio dans les cantines : les sénateurs rateront-ils encore la marche ?» s'interrogent les auteurs suite au retrait par les sénateurs de l’objectif de 20% de produits issus de l’agriculture biologique dans les repas de la restauration collective publique lors de l’examen du texte agriculture et alimentation en commission des Affaires économiques.

 

Alors que selon l'Agence Bio, 90 % des Français se disent intéressés par du bio dans les cantines, les sénateurs considèrent que fixer un seuil de 20 % de bio se traduira par une hausse des importations des produits bio. Et une hausse des tarifs pour les familles .  « Manger bio et local n’est (...) pas plus cher ni impossible. Et aux sénateurs qui redoutent que les producteurs locaux soient écartés du marché de la restauration collective en plein boom, rappelons que le projet de loi prévoit que les productions en conversion bio pourront être comptabilisées, dès la première année, dans les 20% de bio » rétorquent Joël Labbé et Gilles Pérole.

 

Lire la suite "Un Plus bio lance son appel du 19 juin pour des cantines bio" »

28/05/2018

Doggy bag, bio, bouteilles en plastique... Ce que les députés ont voté pour la restauration

Discuté en séance publique à l'Assemblée nationale du 22 au 30 mai, le projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable comporte plusieurs points spécifiques à la restauration.

 

Le doggy bag obligatoire en restauration commerciale au 1er juillet 2021 :

Adopté par la Commission développement durable de l'Assemblée nationale, puis rejeté par la Commission des affaires économiques, l'amendement qui rend obligatoire l'usage du doggy bag en restauration commercial a finalement été voté par les députés, dimanche 27 mai, en discussion plénière du projet de loi Alimentation. L'obligation entrera en vigueur qu'au 1er juillet  2021 si  elle est votée par le Sénat.

 

20  % de bio en restauration collective :

D'ici 2022, la restauration collective publique devra servir 50 % de produits acquis en tenant compte des coûts imputés aux externalités environnementales liés à leur cycle de vie, de produits issus de l’agriculture biologique, bénéficiant d'un signe de qualité, de l’écolabel pêche, ou d’une certification environnementale.  Un décret en Conseil d’État fixera à 20 % de la valeur totale des achats la part des produits issus de l'agriculture biologique.

 

 

Lire la suite "Doggy bag, bio, bouteilles en plastique... Ce que les députés ont voté pour la restauration" »

25/05/2018

En Ile-de France, Newrest Restauration contractualise avec Transgourmet et la Ferme des Pommereaux

 

©Restauration21
©Restauration21

Située à Vernou-en-Sologne (41), La Ferme des Pommereaux  de Philippe Janvier est l’un des acteurs du programme « Jardins de Pays » de Transgourmet Fruits et Légumes. L’exploitation produit la totalité des tomates et des courgettes qui vont approvisionner les 40 sites Newrest Restauration situés en Ile-de-France, soit 12 tonnes de tomates et près de 2 tonnes de courgettes attendues sur la saison 2018. Quatre variétés de tomates ont été sélectionnées, une allongée et trois rondes. Dans les restaurants scolaires et d'entreprise, des animations autour de ces produits vont être programmées. C'est le premier contrat tripartite signé entre Newrest Restauration, Transgourmet et un agriculteur. «Une première qui sera ensuite étendue et dupliquée» selon le restaurateur.

 

La Ferme des Pommereaux bénéficie de  l’appellation « La Ferme de Coralys », une distinction mise en place par l'entreprise de restauration collective toulousaine dans le cadre de sa politique de développement de filières d’approvisionnement courtes de produits issus de l’agriculture raisonnée et biologique. Environ une centaine de sites agricoles fournisseurs de Newrest  Restauration bénéficient à ce jour de cette distinction. « Seuls nos sites proches des  lieux de production sont approvisionnés par ' La Ferme Coralys » précise l'enseigne de restauration.

 

Lire la suite "En Ile-de France, Newrest Restauration contractualise avec Transgourmet et la Ferme des Pommereaux " »

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #1 de Restauration21

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le Climat

  • Un menu