« Nicolas Hulot rappelle le rôle de la restauration collective dans la lutte contre le réchauffement climatique | Accueil | La lutte contre le gaspillage alimentaire rapproche Ardo, McCain, PepsiCo, SCA, Sodexo, Unilever Food Solutions et le WWF au sein d'une coalition »

12/10/2015

Biocoop Dada met en place une offre de snaking bio et nomade

Dada Biocoop - Photo©Restauration21.frLes nouveaux magasins Biocoop donnent un coup de jeune au réseau historique du segment bio, tant au niveau de l'offre que de l'aménagement. Celui tout juste ouvert rue de Paradis (Paris Xe) propose une offre de restauration rapide, 100 % bio et faite sur place. Sur la vitrine du point de vente de 250 m2 aux formes rondes et tout blanc, les 2 coopérateurs, Marie-Laure Dumarché et son associé Yannick Lebourgeois, ont apposé la marmite stylisée du logo "fait maison". Lequel apparait même barré d'un trait horizontal sur la carte à côté des quelques produits réalisés à l'extérieur.

 

La carte compte 7 salades, 3 à 4 sandwiches, un plat végétarien (1 céréale, 1 légumineuse, 3 légumes au choix), des quiches et des tartes salées et des pâtisserie. Le plat chaud est vendu 8,5 €. Certaines recettes sont élaborées par la chef Julie Basset.  "Nous fabriquons avec nos achats Biocoop, sans faire appel à un transformateur extérieur, explique Marie-Laure Dumarché, nous allons faire certifier cette offre de restauration, nous visons le niveau 3 [ndlr : 100 % des recettes mises à la carte sont bio]". Sur une équipe de 18 salariés,  4 travaillent dans le laboratoire de production situé au dessus du magasin et un seconde cuisine devrait prochainement être embauché.

 

Dès le matin, l'espace de restauration démarre avec une offre de jus de fruits frais en extraction et de café (Coutume). Les sociétaires sont à la recherche une proposition alternative à la viennoiserie. En phase de rodage, l'espace restauration enregistre environ une centaine de clients par jour, l'objectif étant qu'il représente, à terme, 15 % de l'activité du magasin.  "Nous sommes actuellement en train de prendre la mesure de notre laboratoire de production", poursuit Marie-Laure Dumarché, également gérante depuis 2009 de la Biocoop Greendy à Sartrouville (78). D'ici à 6 mois, le rayon restauration du nouveau magasin devrait organiser la livraison directe à domicile sur le périmètre du quartier. "Cette offre de snacking frais transformé sur place et à emporté n'existe pas sur le réseau. C'est un nouveau métier et nous servons de laboratoire" ajoute la gérante.

 

Photo©Restauration21.fr

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Your comment could not be posted. Error type:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Werner & Mertz

  • Une éco-conception intégrale des produits d'hygiène et d'entretien

Safexis

  • Optimiser les consommations des équipements de cuisine

Origine

  • Une nouvelle marque pour des produits du terroir

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

RestoNouvo

  • Un salon à Avignon

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

SuperLizzy

  • Poubelles compacteuses de déchets en salle

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable
Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex