81 posts categorized "Bio"

16/03/2015

Plus de 100 fournisseurs bio pour la restauration collective en Finistère

100 fournisseurs bio en FinistèreLa nouvelle édition de l'annuaire des fournisseurs bio locaux de la restauration collective en Finistère est disponible.  Plus de 100 fournisseurs bio y sont référencés. Le guide répertorie les producteurs et artisans bio classés par territoire ou de manière synthétique par famille de produit. Il  informe sur ce qu’est l’agriculture biologique, le choix de la bio locale pour la qualité de l’eau, l'étiquetage des produits bio, la saisonnalité des produits bio. L'annuaire explique également comment communiquer sur les produits bio dans les  menus et renseigne sur  l'accompagnement prodigué de la Maison de la Bio du Finistère. Celle-ci propose différents modules de formations à destination des équipes de restauration.

Renseignements : mab29.busson@agrobio-bretagne.org et mab29.pichon@agrobio-bretagne.org

05/03/2015

Le bio a fait son entrée dans le snaking selon une enquête du magazine B.R.A.

Selon une étude réalisée par le magazine B.R.A. Tendances Restauration auprès de 40 enseignes de snacking (35 chaînes et 5 indépendants), 58 % d'entre elles proposent des offres bio. 50 % ont mis à leurs cartes des produits ou recettes sans gluten et 27 % des marques ont une  proposition locavore. L'étude note également que dans un contexte de morosité où le ticket moyen s'établit entre 8 et 11 €, les produits bio et les produits locaux permettent de tirer vers le haut les additions.

 

 "Les enseignes n’hésitent plus à communiquer sur la présence de produits bio ou d’offres locavores qui font partie de la montée en gamme", souligne Anthony Thiriet, rédacteur en chef de B.R.A. Tendances Restauration. Des produits qui satisfont le besoin de réassurance des clients demandeurs de "transparence sur l’origine des produits" et de "produits sains". Ainsi, la mise en avant des produits, la recherche d'un positionnement réconfortant sont au nombre des 6 tendances mises en exergue par la magazine, tout comme une plus grande liberté laissée au client, la volonté de faire voyager la clientèle, une attention accrue pour le confort en salle, et un soin particulier accordé au marketing.

 

Lire la suite "Le bio a fait son entrée dans le snaking selon une enquête du magazine B.R.A." »

19/02/2015

Les consommateurs veulent plus de bio en RHD

Photo©Restauration21.fr (3)Selon le baromètre Agence bio /CSA de janvier 2015, 8 Français sur 10 sont demandeurs de produits bio hors domicile. Ils sont 78 % (54 %  en 2013) à se dire intéressés par des repas intégrant du bio dans les restaurants, 76 % dans les hôpitaux  et 72 % dans les centres de vacances. La restauration rapide ou à emporter est également concernée : 63 % des personnes interrogées souhaiteraient pouvoir y consommer des produits alimentaires bio et 56 % en trouver dans les distributeurs automatiques. 73 % des actifs se déclarent intéressés par des repas intégrant des ingrédients bio sur  leur lieu de travail, à la cantine ou au restaurant d'entreprise. Et 87 % des parents désirent pour les enfants des repas avec des produits bio à la cantine.

 

Pour 2014, les premières estimations du marché communiquées par l'Agence bio se chiffrent à 5 milliards d'euros, RHD comprise, soit une croissance globale de 10 % par rapport à 2013, tous circuits confondus. Sur le marché de la restauration collective, la progression est "moindre" concède Elisabeth Mercier, directrice de l'Agence bio, qui impute ce ralentissement à un contexte électoral "peu propice aux engagements" dans les collectivités locales. Pour (ré)amorcer la demande, l'Agence bio programme sur 2015 plusieurs actions destinées aux professionnels de la restauration. Rendez-vous le 9 juin pour une journée de travail sur la restauration collective dans le cadre des Rencontres professionnelles du Printemps de la bio. Puis à la rentrée 2015-2016 où 3 000 kits d'animation seront mis à la disposition des restaurants scolaires. Toujours en septembre, l'Agence bio donnera le coup d'envoi du premier Trophée des Jeunes chefs. Ouvert aux futurs chefs cuisiniers en école et aux jeunes en stage dans les restaurants, il aura pour thème "la cuisine des produits bio des régions de France".

 

Photo©Restauration21.fr

15/12/2014

Les producteurs bio franciliens s’organisent pour livrer la restauration collective

Photo@Restauration21.frAprès la création d’une légumerie 4ème gamme bio (photo) à Flins les Mureaux (78)  en 2012 puis, cette année, la mise en place d’un atelier de yaourts bio d’Ile-de-France  à Sigy (77), le Groupement des Agriculteurs Biologiques (GAB) d’Ile-de-France le GAB IDF franchit une nouvelle étape avec le lancement de la SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) "Coop bio Ile-de-France". Objectif : mettre en place des ateliers de transformation d'envergure pour rendre les produits bio franciliens accessibles en termes de volumes et de prix  à la restauration collective.

 

Chaque année en Ile-de-France, près de 638 millions de repas qui sont servis en restauration collective. Selon les estimations de "Fermes Bio d’Ile-de-France", la structure  qui commercialise les productions bio régionales en restauration collective et réseaux de magasins bio spécialisés, la restauration collective serait en mesure d'absorber la production  de 115 ha supplémentaires de pommiers bio à raison de 4 poires bio locales par convive et par an.  Or, il n'existe que 20 ha de pommiers bio en Ile-de-France et 19 ha de poiriers bio. De même que la mise en culture de 120 ha de légumes de pommes de terre bio sont nécessaires pour approvisionner la restauration collective  sur la base d'une consommation de  4 portions de pommes de terre bio locales par convive et par an. Enfin pour proposer  4 yaourts bio locaux  par convive et par an, faut produire en ile de France 2 millions de litres de lait bio.

 

Lire la suite "Les producteurs bio franciliens s’organisent pour livrer la restauration collective" »

26/11/2014

La ville de Rennes et 9 fournisseurs s'engagent à mettre plus de bio au menu de la restauration collective

UnnamedLa ville de Rennes (35) et 9 fournisseurs breton de produits bio - Triballat-Noyal, Biocoop Restauration, Manger Bio 35, BioBleud, Terra Libra, Terre Azur (Groupe Pomona), Ker Leg’, Messidor et Ame Haslé - ont signé le 24 novembre la charte régionale "Il fait Bio dans mon assiette". La municipalité, qui sert aujourd'hui  8 % de produits bio dans ses cantines scolaires et 4 % pour l'ensemble de sa restauration collective (cantine, EHPAD et restaurant administratif), souhaite atteindre le seuil de 20 % de produits issus de l'Agriculture  Biologique  d'ici à 2020. Pour l'année 2014-2015, cette part devrait croître de 4 %. La cuisine centrale produit tous les jours 10 000 repas en liaison froide.

 

"Pour atteindre notre objectif, nous allons progressivement systématiser l'introduction de certains produits en commençant par les productions locales, soit d'abord les légumes frais, les céréales et les laitages. D'ici la fin 2015 par exemple, les légumes frais seront achetés en priorité en bio",  explique Nadège Noisette, adjointe déléguée aux approvisionnements de la Ville de Rennes.

 

 

Lire la suite "La ville de Rennes et 9 fournisseurs s'engagent à mettre plus de bio au menu de la restauration collective" »

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

BEL

  • Une rubrique dédiée

Safexis

  • Optimiser les consommations des équipements de cuisine

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

CRYO

  • Eau gazeuse micro-filtrée sur place au restaurant ou chez soi

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable