104 posts categorized "Bio"

06/06/2016

Audrey Durand, Corentin Genuit et Olivier Guillois sont les 3 jeunes chefs des premiers Trophées de la Bio

Image007Ses agriculteurs biologiques de parents ont du sauter de joie ! Originaire d'Espéluche (26), Audrey Durand a remporté le premier prix des Trophées Bio des Jeunes chefs 2016. La première édition, portée par l'Agence Bio, s'est déroulée le 28 avril à l'Ecole Ferrandi-Paris, sous la présidence du chef Guillaume Gomez (Palais de l'Elysée). La  Drômoise de 19 ans s’est démarquée des autres finalistes en réalisant une recette mettant à l’honneur la région Provence‐Alpes‐Côte d’Azur. Intitulée« des viandes bio de mon terroir» sa proposition déclinait une côtelette d'agneau de Provence, une  caillette de porc de Bretagne, un papeton de boeuf des hautes terres aux flocons d’avoine et palette de légumes des passionnées du coin, le tout 100 % bio forcément . Un impératif également respecté par Corentin Genuit (Bretagne) et Olivier Guillois (Normandie) qui ont respectivement terminé second et troisième de la finale.

 

 

Lire la suite "Audrey Durand, Corentin Genuit et Olivier Guillois sont les 3 jeunes chefs des premiers Trophées de la Bio " »

30/05/2016

En 2015 les achats de bio en restauration collective ont progressé de 18 %

Selon les chiffres de l'Agence Bio, les achats de produits bio en restauration collective ont progressé de 18 % en 2015. Ils  sont estimés à 225 M€ (hors pain) sur un marché global de 5,76 milliards d’euros.

 

Visuel PrintempsBIOPrésentés mercredi 11 mai, les chiffres de l'Agence Bio traduisent le dynamisme de la filière. Début 2016, près de 6 restaurants collectifs sur 10 servaient des produits bio en France, contre 46 % en 2011 et seulement 4 % avant 2006. Les produits issus de l'agriculture biologique sont particulièrement présents dans la restauration scolaire où 75 % des établissements en proposent. Hors pain, les achats des restaurants collectifs sont estimés à 225 M€, en hausse de 18 % vs 2014. Désormais, les produits bio  représente 3,2 % des achats alimentaires de la restauration à caractère social en France. L'introduction est plus significative dans le secteur publique (71 % des établissements en 2016), et en gestion directe (60 % des établissements servent du bio) qu'en gestion concédée (53 %). De plus, les structures qui mettent à leurs menus des produits bio sont de grosse ou moyenne taille : 79 % d'entre elles servent plus de 500 repas par jour.

Lire la suite "En 2015 les achats de bio en restauration collective ont progressé de 18 % " »

11/05/2016

Columbus Café va mettre en place un menu bio pour son futur coffee shop dans la halle bio du MIN de Rungis

IndexLa chaine de coffee shop Columbus Café ouvrira en septembre prochain un point de vente de 130 m2 (plus une terrasse) dans la nouvelle halle bio de Rungis, inaugurée  le 9 mai par le président de la République François Hollande.  Thématique oblige, l'enseigne y proposera un menu (entrée, plat, dessert) bio, le reste de la carte étant constitué de produits conventionnels identiques à l'offre de l'ensemble du réseau.

 

«Cette offre bio est créée pour les circonstances. Nous allons travailler avec les grossistes bio de la halle et sourcer en local ces produits, explique Nicolas Riché, PDG de Columbus Café & Co, le souhait en allant à Rungis c'est se rapprocher de l'origine du produit». Il précise que ce menu bio ne sera pas «forcément plus cher que le reste de la carte, sauf s'il contient des produits élitistes». L'enseigne qui a proposé du café bio mais qui n'en propose plus, devrait logiquement de nouveau en référencer pour ce site.

Lire la suite "Columbus Café va mettre en place un menu bio pour son futur coffee shop dans la halle bio du MIN de Rungis" »

29/04/2016

20 % de bio en restauration collective publique : «Nous sommes déterminés à ne pas lâcher cette affaire-là », Brigitte Allain, députée EELV

La proposition de loi  «visant à favoriser l’ancrage territorial de l’alimentation » dans la restauration collective publique sera de nouveau discutée au Sénat le 19 mai.

 

Brigitte Allain - Photo©Restauration21.frTout avait pourtant bien commencé. La proposition de loi «visant à favoriser l’ancrage territorial de l’alimentation » dans la restauration collective publique,  portée par Brigitte Allain (EELV) était votée à l'unanimité à l'Assemblée nationale en janvier dernier. Mais le 9 mars, la droite sénatoriale amendait le seuil de 20 % de produits bio en restauration sociale, le jugeant hors d'atteinte, faisant ainsi capoter les discussions. Dans un entretien accordé à Restauration21, la députée de Dordogne réaffirme sa volonté de faire aboutir le texte.

 

 

Quelles sont les prochaines échéances ?

 

Brigitte Allain - Le 19 mai, le texte sera remis à l'ordre du jour au Sénat, il faut aller au bout du débat, sachant qu'il y aura une volonté de massacre du texte de la part de la majorité sénatoriale. L'article 1 de ce texte donne l'ossature à la loi. Cet article stipule  qu'à compter du 1er janvier 2020, l'Etat et les collectivités territoriales serviront dans leurs restaurants 40 % de produits  durables dont 20 % issus de l'agriculture biologique. Or, cet article a été démantelé par un amendement qui revient sur les 20 % de bio. Les 4 autres articles seront également débattus, mais ils reposent sur le premier. Du coup, le texte qui va arriver en seconde lecture à l'Assemblée nationale sera différent de celui que nous avons proposé.

 

Comment comptez-vous procéder ?

 

Lire la suite "20 % de bio en restauration collective publique : «Nous sommes déterminés à ne pas lâcher cette affaire-là », Brigitte Allain, députée EELV " »

04/04/2016

L'enseigne 100 % bio Bioburger se lance dans la franchise

Bioburger-Photo©Restauration21Cinq ans après l'ouverture du premier point de vente Bioburger, passage de Choiseul à Paris (2e), Louis Frack (photo) et Anthony Darré ont décidé de passer à la vitesse supérieure. Forts de 2 restaurants détenus en propre, d'un troisième qui ouvrira ses portes à La Défense (dans le cadre du projet Oxygen, sur l'esplanade), les deux associés se sentent près pour franchiser leur enseigne, la seule sur le segment de la restauration rapide burger 100 % bio. La labellisation du restaurant auprès de l'Agence bio sera incontournable pour prétendre travailler sous l'enseigne. Les restaurants franchisés devront être certifiés niveau 3.

 

«Les franchisés passeront par notre centrale d'achat, ce qui facilitera leur approvisionnement en produits bio et ils ne risqueront pas d'être en rupture de produits» explique Louis Frack. Présents sur le dernier Franchise Expo Paris (20 au 23 mars 2016), les restaurateurs se disent satisfaits des premiers contacts noués. «Nous avons constaté de la demande pour travailler dans un restaurant rapide 100 % bio. De part notre concept, nous attirons des profils naturellement intéressants»  complète-t-il. Un futur franchisé doit-il manger bio ? «Pas forcément, assure Louis Franck, mais il doit être convaincu que la bio est un mode de consommation d'avenir».

 

 

Lire la suite "L'enseigne 100 % bio Bioburger se lance dans la franchise" »

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Werner & Mertz

  • Une éco-conception intégrale des produits d'hygiène et d'entretien

Safexis

  • Optimiser les consommations des équipements de cuisine

Origine

  • Une nouvelle marque pour des produits du terroir

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

SuperLizzy

  • Poubelles compacteuses de déchets en salle

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable