74 posts categorized "Gaspillage"

20/12/2017

Gaspillage alimentaire : Guillaume Garot souhaite généraliser le don des repas non consommés en restauration collective

Article actualisé le 22 décembre 2017 - Lors de la clôture des Etats généraux de l'alimentation le 21 décembre, Edouard Philippe a annoncé que l'obligation du don des excédents aux associations serait appliquée à la restauration collective et à l'industrie agroalimentaire.

 

Dans le cadre des Etats Généraux de l'Alimentation, clôturés le 21 décembre, Guillaume Garot a présidé l'atelier 10 consacré à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Parmi les 23 propositions remises par le groupe de travail à Stéphane Travert, ministre de l'agriculture et de l'alimentation, plusieurs concernent la restauration collective. Le député de la Mayenne  souhaite étendre à la restauration collective l'obligation de donner les invendus comme cela se fait en GMS depuis 2016 dans le cadre de la Loi Garot. Dans une interview publiée sur le site internet de l'hebdomadaire L'Avenir agricole, le député de la Mayenne explique : «  Il y a un an et demi, la loi mettait en responsabilité la grande distribution. Il faut que dans la prochaine étape on puisse travailler de façon plus étroite sur la restauration collective, avec le même principe de donner plutôt que jeter. Les repas non consommés doivent pouvoir être donnés à des associations volontaires pour les distribuer

 

Lire la suite "Gaspillage alimentaire : Guillaume Garot souhaite généraliser le don des repas non consommés en restauration collective " »

13/12/2017

Too Good To Go fédère 2 200 commerçants dont 900 points de vente de restauration en France

Photo appli TGTGPour Too Good To Go, une application de lutte de contre le gaspillage alimentaire qui connecte consommateurs et commerçants ayant des invendus, l'année 2017 s'achève sur des chiffres encourageants. Lancée en juin 2016 à Lille, puis à Paris, la solution est aujourd'hui utilisée par 400 000 consommateurs dans plus de 40 villes en France dans 2 200 commerces dont 900 points de vente de restauration (rapide, snacking, traditionnelle...).

Pour ne pas avoir à les jeter en fin de journée, le commerçant  solde ses invendus  via l'appli mobile, la ristourne moyenne  accordée étant de 70 % environ par rapport au prix initial. L'utilisateur intéressé passe commande, règle en ligne et se présente ensuite dans le magasin à l'heure convenue pour récupérer son panier. Moyennant une commission de 1 € par portion, Too Good To Go reverse le chiffre d'affaire au commerçant tous les mois. « Dans le cas de la restauration, le panier est généralement composé d'un plat et d'un dessert, ou d'une entrée parfois pour un ticket moyen de 3,5 € » précise Rose Boursier-Wyler en charge du développement de la startup de l'ESS.

 

Lire la suite "Too Good To Go fédère 2 200 commerçants dont 900 points de vente de restauration en France" »

13/10/2017

Serbotel 2017 - Restauration21 animera le 23 octobre à 11 heures une table-ronde sur le gaspillage en restauration

LOGO SERBOTEL 2017Serbotel 2017 ouvrira ses portes au parc des expositions de Nantes (44) le 22 octobre. Durant 4 jours, plus de 480 exposants répartis sur 6 secteurs présenteront leurs innovations, produits et savoir-faire. Plus de 50 conférences et démonstrations sont programmées. Restauration21 animera lundi 23 octobre de 11 heures à midi une table-ronde sur le thème du gaspillage alimentaire en restauration commerciale et collective. Quelles sont les pistes d'action pour le réduire ? Au programme : témoignages de restaurateurs et présentation de solutions alternatives.

 

Les intervenants seront Claire Pennarum, DG de la Maison Pennarun (traiteur), Franck Marchand, représentant de Phénix qui collecte les invendus au profit d'associations caritatives ou de filières de revalorisation, Marianne Hinsinger, consultante en tourisme durable chez Betterfly Tourism et Luc Delahaye, chargé de développement du réseau Restau'co.  Un temps d'échange avec le public  est programmé à la fin des interventions.

 

Lire la suite "Serbotel 2017 - Restauration21 animera le 23 octobre à 11 heures une table-ronde sur le gaspillage en restauration" »

02/10/2017

Le cabinet EY décerne le Prix de l’Engagement Sociétal 2017 à Mille et Un Repas

EY_PELA_2017_JF GEOLIER tempoA l’occasion de la 25e édition du Prix de « l’Entrepreneur de l’Année », le cabinet EY (audit, conseil et expertise comptable) a décerné, mercredi 27 septembre 2017, pour la région Rhône-Alpes, le Prix de l’Engagement Sociétal 2017 à Jean-Frédéric Geolier (photo), président de la société de restauration collective Mille et Un Repas (Ecully). Le prix récompense la démarche «Zéro Gaspil’» contre le gaspillage alimentaire qui permet de diviser par 10 le gaspillage des convives dans les restaurants scolaires et d’entreprises et de passer de 167 grammes de déchets alimentaires (moyenne nationale) à moins de 20 gramme par jour et par convive. L'entreprise de restauration collective a développé un référentiel national, « Zéro - Gaspil'- Collectivement Responsable », agréé par le cabinet indépendant Bureau Veritas Certification en 2013. 59 restaurants de Mille et Un Repas sur 130 ont adopté  la démarche et 14 ont été labellisés par les auditeurs de Bureau Veritas. Mille et Un Repas est le 8ème entreprise indépendante de restauration collective en France.

 

Sur le sujet :

Mille et Un Repas crée le premier référentiel national "Zéro - Gaspil'- Collectivement Responsable", le 25/05/2013.

Le "Zéro Gaspil", ça fonctionne avec 1001 Repas, le 18/03/2013.

08/09/2017

La Table de Cana-Antony ouvrira un laboratoire expérimental de transformation des invendus alimentaires à Paris

TabledeCanaAntonyLe traiteur d'insertion La Table de Cana d'Antony (92) ouvrira en 2018, vraisemblablement au cours du dernier semestre, un laboratoire expérimental de production dans lequel seront transformés des invendus alimentaires, place d'Italie à Paris (13e). Principalement des fruits et des légumes frais, ceux-ci seront collectés et livrés par la startup  Phénix. Ils représenteront au moins la moitié des produits frais mis en œuvre sur le site. Soupes, plats cuisinés, desserts...,  les produits fabriqués seront utilisés dans la réalisation des produits (hors cocktails) destinés à la clientèle parisienne du traiteur. Une partie sera également commercialisés sur ses 3 points de vente : Le Palais de la Porte Dorée (12e), le Collège des Bernardins (5e), Cana en Seine (1er). A terme, la création d'une ligne de produits de produits anti-gaspi, dotés d'une marque, d'un packaging propres et avec un circuit de distribution tout public , est envisagée.

 

« Ce laboratoire sera l’occasion de créer de nouveaux produits prêts-à-manger, en cherchant et testant l’opportunité de nouveaux circuits de distribution  comme les épiceries solidaires ou par la sous-traitance auprès de marques de l’ESS ou de collecteurs d’invendus. Cette production volontairement expérimentale permettra d’évaluer l’existence d’un marché rentable pour une gamme de produits affichés anti-gaspi » explique Juliette Dux, la dynamique directrice de la Table de Cana-Antony.

Lire la suite "La Table de Cana-Antony ouvrira un laboratoire expérimental de transformation des invendus alimentaires à Paris" »

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Transgourmet Origine

  • Fournisseur de référence pour les restaurateurs

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le Climat

  • Un menu