« Concours
 Olivier Roellinger : les inscriptions à la 3e édition sont ouvertes | Accueil | Restoria décroche le label Lucie »

11/10/2013

Des écoliers qui pèsent les restes de leurs assiettes

Photo©Restauration21.frLa rentrée scolaire a apporté bien des nouveautés aux élèves de l'école maternelle et élémentaire Louise Michel à Issy-les-Moulineaux (92). En plus d'être scolarisés dans un bâtiment BBC (l'école est  le premier établissement public de plusieurs étages isolé par des bottes de paille), ils font partie des précurseurs à disposer d'une table de tri équipée d'une balance installée dans la salle de restauration. Une fois le repas terminé, les jeunes convives se dirigent vers la table de débarrassage : un trou pour les déchets non recyclables comme le pot de yaourt, un autre pour les restes alimentaires et les serviettes en papier. Au fur et à mesure que les assiettes s'empilent dans le dépose plats, le poids affiché grimpe. 15,78 kg ce mardi là pour 70 convives à la fin du service dont une part importante due aux pelures des oranges et peaux des bananes au menu du jour dont le plat principal était saucisse de Toulouse et flageolets. Les plats proviennent de la cuisine centrale d'Elior à Fresnes (94).

 

 "Pour l'instant, nous sommes dans la pédagogie, les enfants doivent veiller à bien débarrasser leurs plateaux sans faire d'erreur" explique Bénédicte Thirion, responsable de la restauration scolaire de la commune.

 

 

Les premiers relevés des pesées vont débuter au cours du mois de nouvembre, effectués par l'équipe de restauration. "Il est prévu que ces bio-déchets aillent dans un digester. L'école est équipée d'un appareil et il va être mis en fonctionnement. L'idée est ensuite de récupérer l'amendement produit. Reste à lui trouver un débouché, poursuit Bénédicte Thirion, nous avons profité de l'ouverture de ce nouvel établissement pour mette en place tous les équipements nécessaires et initier progressivement un processus de valorisation des déchets organiques".

 

11 tables de tri sont installées par Elior Restauration Enseignement dans  9 écoles de la ville  mais seules 2 possèdent un système de pesée intégrée, l'une sur ce site, l'autre dans le groupe scolaire Justin Oudin, tout neuf également et équipé lui d'un assécheur pour les bio-déchets. Les deux établissements sont d'ailleurs équipés de bornes d'aspiration. Une table de tri équipée d'une balance coûte environ 7 300 € .

Photo©Restauration21.fr

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Your comment could not be posted. Error type:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Transgourmet Origine

  • Fournisseur de référence pour les restaurateurs

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le Climat

  • Un menu
Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex