9 articles publiés en décembre 2023

20/12/2023

Réemploi en cuisines centrales : Tremplin à l’heure des choix

Les membres de Tremplin présents le 18 décembre : Syrec, Tables Communes, Grenoble, Bordeaux, Le Mans, Rennes, Nantes, Tours, Conseil Départemental 93 et les 4 Fourchettes. ©Restauration21

                                                                                                                                                                                                              Réunis dans les locaux de Tables Communes à Bobigny (93) le 18 décembre, les membres de Tremplin ont fait un point d’étape sur leurs tests de solutions alternatives aux barquettes en plastique à usage unique avant le lancement des premières commandes.

Depuis 2022, Tremplin teste les alternatives aux contenants en plastique à usage unique de cuisson, réchauffe et service, lesquels seront interdits à partir du 1er janvier 2025 (1) dans la restauration scolaires et universitaire, celle destinée aux enfants de moins de 6 ans et aux services médicaux infantiles. A partir du mois de janvier 2024, le groupement d’achat, qui regroupe les Tables Communes, le Sivu Bordeaux – Mérignac, du Syrec, les cuisines centrales des villes de Nantes (44), Rennes (35) Toulouse (31), Tours (37) et du département de Seine-Saint-Denis (93), annoncera quels bacs ses membres ont sélectionnés, les délais de fabrication étant de plusieurs mois. Une mutation qui relève du défi pour ces cuisines centrales créées ces 30 dernières années autour de l’usage unique des barquettes et des poches. Et dans laquelle le lavage s’est imposé comme l’une des problématiques du réemploi, conditionnant également les choix à effectuer. Car « à partir du moment où on bascule vers le réemploi, il faut laver » a rappelé Bruno Le Saec, directeur, directeur du Syrec lors d’un point d’étape organisé dans les locaux des Tables Communes à Bobigny (93) le 18 décembre. (suite…)

19/12/2023

Alimentation durable : les aspirations des consommateurs en décalage avec leurs assiettes

Sodexo et Harris Interactive révèlent les résultats du premier baromètre international de l’alimentation durable.

Menée en 2023 auprès de plus de 5 000 personnes au Brésil, en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis, l’étude décrypte pour la première fois les écarts entre les représentations et les comportements des individus au sujet de l’alimentation durable. Elle pointe l’existence d’un décalage entre la perception des individus de leur assiette et sa durabilité réelle. 56% pensent que leur alimentation est déjà durable. Or, les produits laitiers (78%) ou la viande (71%) restent, par exemple, parmi les produits les plus régulièrement consommés, loin devant les céréales (60%) ou les légumes secs (45%) notamment dont l’empreinte carbone est plus faible. (suite…)

19/12/2023

Smahrt 2024 : place aux jeunes talents et aux femmes !

La 8e édition du salon de l’alimentation, hôtellerie, restauration du grand Sud-Ouest revient à Toulouse du 28 janvier au 30 janvier 2024.

Organisé par Toulouse events, le rendez-vous de la restauration et des métiers de bouche en Occitanie rassemblera plus de 300 exposants sur 17 000 m2 au MEETT, Centre de Conventions et Congrès de Toulouse. 15 000 visiteurs y sont attendus. Le Smahrt sera rythmé par une trentaine de  concours régionaux ou nationaux. Ainsi, Génération primeurs, le concours des Meilleurs CFA Pâtisserie Boulangerie ou encore le Trophée Vanel d’Or permettront aux jeunes en formations de concrétiser la théorie et la pratique acquises au cours des différentes étapes de leur apprentissage  sous le regard bienveillant de leurs pairs. Objectif : mettre en relation les entreprises de la région et les jeunes talents d’aujourd’hui. (suite…)

11/12/2023

Bio : Marc Fesneau demande à la restauration collective de mettre le booster

A Romainville (93) les menus de l’école sont 100 % bio. ©Restauration21

Ce soutien est fortement attendu par la filière bio, confrontée depuis plus d’un an à de fortes difficultés économiques.

A l’occasion du Conseil national de la restauration collective (CNRC) qui se tenait le 7 décembre dans les locaux du ministère, Marc Fesneau, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, a appelé à la mobilisation les acteurs de la restauration collective. Selon la dernière enquête menée par les services du ministère auprès des établissements inscrits sur la plateforme « ma cantine », le taux d’approvisionnement en produits issus de l’agriculture biologique est de 13 % alors que la loi Egalim fixait un seuil de  50% de produits durables et de qualité, dont au moins 20% de produits bio dans les assiettes de la restauration collective scolaire, universitaire et des crèches, au 1er janvier 2022 ! Les établissements de restauration collective sous la gestion des administrations relevant de l’État sont engagés à atteindre ces objectifs dès 2024. (suite…)

11/12/2023

RSE : Les Traiteurs de France gardent le cap

La Maison Pignol à Lyon a rejoint le réseau des TDF. De gauche à droite : Bernard Cabiron (Cabiron Traiteur), Baptiste Pignol (Maison Pignol) et Claire Pennarun (Maison Pennarun). ©TDF

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             En 2023, les TDF qui emploient 1 500 collaborateurs,  enregistrent un CA annuel de  204 M€, soit 32 000 réceptions réalisées et plus de 4 millions de couverts servis.

Le réseau  des Traiteurs de France (TDF) garde le cap sur ses objectifs en matière de RSE. 90 % de ses 37 membres sont certifiés  Iso 20121, norme internationale de management responsable de l’activité événementielle. « La certification nous permet de mettre en avant notre démarche de progrès auprès de nos parties prenantes.  Elle est basée sur un audit et non sur une auto-évaluation, ce qui évite le green-washing», précise Laetitia Senilhes de la Maison Calixir et chargée de la commission Qualité & RSE au sein du bureau des TDF. En 2033, l’association (qui a signé en 2015 le Pacte de Lutte contre le gaspillage alimentaire) a donné l’équivalent de 23 500 repas, des dons issus des invendus des réceptions. « Les TDF ont mené 103 actions solidaires, que ce soit des interventions auprès des jeunes ou l’organisation de repas caritatifs » poursuit-elle. Pour réduire l’empreinte environnementale de leurs activités, les TDF disposent d’un calculateur métier mis en œuvre avec Climat Mundi. Le calcul de l’empreinte environnemental de la partie alimentaire d’une réception pourrait également être envisagé. Lors de la convention annuelle en novembre, le réseau a signé une charte d’engagement avec Ethic Ocean pour la préservation des ressources aquatiques et des écosystèmes marins.

11/12/2023

Économies d’énergie : Payer moins et consommer mieux

Lorsque les clients et les équipes sont présents, le point de consigne ne doit pas dépasser 19 °C en salle. ©Restauration21

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         Pour faire face à la flambée des coûts énergétiques sans rogner sur la qualité de leurs prestations, les professionnels ont recours aux écogestes.

Les chiffres sont là! Selon une en­quête menée par le GHR (Groupe­ment des Hôtellerie-Restaurations de France) auprès de ses adhérents, les coûts de l’énergie sur la facture des professionnels ont grimpé de 124 % entre le 4e trimestre 2022 et le 1er trimestre 2023. De 4 %, le poids de ce poste sur leur chiffre d’affaires est passé à 9 %. Nouveau coup dur à la rentrée 2023: le gouvernement a aug­menté les tarifs réglementés de l’électricité de 10 % depuis le 1er août 2023, soit une hausse de 31 % sur l’année.

Selon le syndicat qui pointe les difficultés (lenteur administrative, difficulté à obtenir un interlocuteur dédié, incompréhension des dispositifs) pour accéder aux aides mises en place par l’État, les professionnels ont re­cours aux écogestes pour tenter de juguler la consommation. Car « chaque geste compte » comme le martelait déjà Agnès Pannier-Ru­nacher, ministre de la Transition énergé­tique, lors de la présentation du plan gouvernemental de sobriété énergétique en octobre 2022. Objectif: baisser de 10 % la consommation française énergétique d’ici 2024. Les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie s’étaient alors engagés sur une Charte élaborée (lire encadré « Les CHR baissent le thermostat ») lors de réunions menées précédemment au sein du groupe de travail « Établissements recevant du public et les grandes surfaces commerciales » avec Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme. (suite…)

07/12/2023

Unox, un fabricant acteur de la transition environnementale

Nicola Michelon, DG d’Unox, Marco Smania, directeur général Unox France et Olivier Deloison, directeur technico commercial d’Unox France ©Restauration21

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             De son siège en Vénétie, le spécialiste des fours professionnels pousse ses pions sur le marché européen et particulièrement en France.

Rien ne vaut une visite sur le site industriel d’Unox à Cadoneghe, tout près de Padoue, pour comprendre que le fabricant italien de fours professionnels compte bien tailler des croupières à ses concurrents. Baptisé Unox City, le futur outil de production, déployé sur  193 000 m2, soit 25 terrains de football, devrait être achevé en 2030 au terme de plusieurs années de travaux et d’un investissement de 100 M€. De 800 unités par jour, la production sera triplée pour atteindre 500 000 unités par an à la fin de la décennie,  échéance à laquelle le groupe programme d’atteindre le « zéro émission nette ». D’ici là, les premières installations déjà sorties de terre devraient être mises en route au cours du premier trimestre 2024. 3 nouveaux bâtiments, recouverts de panneaux photovoltaïques  accueilleront la production des fours nouvelle génération, notamment les ChefTop- X, BakerTop-X et Speed –X. (suite…)

04/12/2023

Orbisk veut réduire le gaspillage dans les cuisines avec sa solution plug-and-play

La caméra prend une photo, identifie la nourriture et détermine la source de gaspillage. ©Orbisk

Basée sur l’IA, la technologie est conçue pour optimiser les processus en place dans les cuisines professionnelles.

Créée en 2019 aux Pays-Bas et présent dans 25 pays, Orbisk s’attaque au gaspillage dans les CHR français. Aux professionnels soucieux de réduire leur impact environnemental et les coûts liés aux déchets alimentaires (achat des matières premières, coût de la main d’œuvre, coût de traitement des déchets, valorisation des déchets…), Olaf van der Veen, Bart van Arnhem et Richard Becks, les 3 fondateurs, proposent une technologie progressive et innovante, basée sur l’IA, qui mesure et reconnait automatiquement la catégorie d’aliments jetée, en quelle quantité et à quel moment de la journée. Leur solution plug-and-play, nommée Orbi,  garantit l’analyse précise des données obtenues et une vue d’ensemble du flux des biodéchets. Un dispositif conçu pour être adapté à n’importe quelle cuisine et pour optimiser les process afin d’empêcher la surproduction d’aliments mais aussi la mauvaise gestion des stocks, des dates de péremption, des menus proposés… De quoi permettre de réduire de 30 à 50% les déchets alimentaires d’une cuisine  selon Orbisk. L’entreprise avance 430 tonnes de gaspillage alimentaire évitées grâce à sa solution, soit l’équivalent de 955 555 repas, au global par ses clients. (suite…)

04/12/2023

Trouver son financement sur la plateforme « Mission Transition Écologique »

Le nouvel outil veut être le point d’entrée de référence pour près de 4 millions de TPE et PME afin qu’elles accélèrent leur transition écologique.

Vous souhaitez passer aux contenants réutilisables, rénover vos locaux, faire baisser votre facture énergétique sans bien savoir à quelle porte frapper pour vous accompagner dans ces démarches ?  Il n’est pas facile pour les TPE  et les PME de s’y retrouver parmi les nombreux dispositifs publics destinés à les aider dans leur transition écologique et énergétique, de l’évaluation de leur situation au passage à l’action concrète, outils de diagnostic, subventions, prêts, appels à projets …  Un maquis, parfois à l’origine du non-recours aux aides. Pour y remédier, le gouvernement a mis en ligne la plateforme numérique Mission Transition Ecologique.  Une version beta dans un premier temps, construite et testée auprès d’une trentaine d’entreprise, oriente  vers les aides et dispositifs. Dans un second temps, elle proposera au chef d’entreprise des actions en fonction de son secteur d’activité. (suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #10 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires