150 articles publiés dans la catégorie "Restauration commerciale"

20/09/2021

Quels sont les meilleurs restaurants de légumes au monde ?

©kachenmagazine

We’re Smart World a dévoilé le 20 septembre son palmarès des 100 meilleurs restaurants de légumes au monde. Le grand gagnant en France est L’Oustau de Baumanière du chef Glenn Viel aux Baux-de-Provence classé 5e dans le top 100.

Dirigée par le chef René Mathieu, La Distillerie (Luxembourg) remporte le prix We’re Smart Award du Meilleur restaurant de légumes du monde pour la deuxième année consécutive. L’Oustau de Baumanière du chef Glenn Viel  (Baux-de-Provence) se classe 5e dans le top 100 des meilleurs restaurants à base de plantes du monde où figurent 12 restaurants français.  Le Discovery Award en France revient à L’Alchémille (Kaysersberg) où officie le chef Jérôme Jaegle.

« Un nombre croissant de chefs découvrent les possibilités culinaires et les avantages écologiques des fruits et légumes, et les mettent au menu avec une maîtrise impressionnante » se réjouit Frank Fol, fondateur de We’re Smart World.

2 tiers de fruits et légumes

Pour établir ce classement, We’re Smart World a visité des centaines de restaurants dans le monde entier au cours de l’année. L’équipe évalue si les menus des restaurants sont composés d’au moins deux tiers de fruits et légumes. D’autres critères entrent également en compte : la créativité culinaire, l’empreinte écologique et l’impact social de l’établissement. (suite…)

12/07/2021

Les produits bio ont reculé en RHD en 2020

La restauration a acheté pour 505 M€ de produits issus de l’agriculture biologique.

Sans surprise, le marché des produits bio en restauration s’est contracté en 2020, dans un contexte de fermeture des restaurants et des cantines scolaires, alors que le marché de la consommation de produits issus de l’agriculture biologique, tout circuit confondu, affiche une croissance annuelle de plus de 10,4% et franchit les 13 Mds€. Avec un  panier moyen de 188 € par an et par habitant, ces achats  représentent 6,5 % de la dépense alimentaire des ménages.
Les professionnels de la RHD ont acheté pour 505 M€ de produits issus de l’agriculture biologique, un montant en recul de 21 % par rapport à la valeur des achats de 2019, selon les chiffres dévoilés par l’Agence bio courant juillet. La part de la restauration commerciale est de 215 M€ (-14 % depuis 2019) et celle de la restauration collective de 290 M€  (-25 % depuis 2019).
La loi Egalim et le seuil de 20 % de produits bio servis en restauration collective au 1er janvier 2022 devrait booster les achats de la restauration. « 20 % de bio en restauration collective, c’est un marché de 1,4 M€ pour les producteurs français » soulignes Laure Verdeau, la directrice de l’Agence bio.  En 2019, la part de bio servis en restauration collective était de 5 à 6 %.

 

La RHF a acheté pour 640 M€ HT de produits bio en 2019

14/06/2021

Proplast booste son offre de contenants ré-employables et de services de collecte et de lavage

L’offre Kiobox est destinée aux restaurateurs.

En  septembre, le groupe officialisera son nouveau nom Impact Group.

Proplast lance sa marque Re-uz regroupant toute son offre de contenants réutilisables et services associés destinée  aux marchés de la restauration commerciale, collective et événementiel. Dans l’escarcelle de la nouvelle entité : les gobelets réutilisables Green Cup, Ecocup, mais aussi the Green Gobelet, Cup to drink, Billie Cup et Ecofestes, des marques étrangères acquises par le groupe et faisant bénéficier à Re-uz d’une solide présence en Europe et à l’international. « Notre stratégie consiste à développer un maillage local via nos installations de lavage et via des prestataires » explique à Restauration21 Philippe Berthe, PDG du groupe depuis 2017.

A l’échelle nationale, Re-uz  peut donc s’appuyer sur le maillage de tunnels de lavage utilisés pour les gobelets pour développer ses nouvelles offres de contenants ré-employables consignés en plastique auprès des CHR, associées à un service de  collecte et de lavage. Service qu’elle peut également proposer à la restauration collective dans un contexte de sortie progressive des contenants jetables à usage unique en restauration scolaire. (suite…)

07/06/2021

La Consigne GreenGo tisse sa toile à Paris

La startup accompagne les restaurants dans leur transition en faveur du réemploi.

L’opération « Paris s’emballe » sera officiellement lancée à la Mairie du Xe arrondissement mardi 29 juin.

Comme  une dizaine de restaurateurs du Xe arrondissement à Paris, Fanny Gauteud, fondatrice de Bulliz, la cantine à choux, a  adhéré sans hésiter à l’opération « Paris s’emballe » portée par la startup La Consigne GreenGo accompagnée financièrement par Citéo, l’Ademe et la Ville de Paris. La restauratrice propose ses choux et plats du jour en vente à emporter dans un contenant en verre ré-employable aux clients qui le souhaitent. Des coupelles de 810 ml ont été mises à sa disposition dans le cadre de cette opération. Seul lui est facturé l’usage (0,20 € à 0,30 €/unité). «Nous avons une plonge et nous pouvons absorber sans problème le lavage supplémentaire de la vaisselle ré-employable » assure-t-elle. D’autant plus que les clients utilisateurs de l’appli ont la possibilité de rendre ces pots, dotés d’un QR code, dans n’importe quel restaurant adhérent au réseau GreenGo ou dans un collecteur situé dans un magasin Franprix. Une prestation de lavage externalisé est proposée aux professionnels dépourvus de plonge. (suite…)

26/05/2021

Des restaurateurs et l’Ademe Bretagne jettent les bases d’un futur Écolabel européen « Restaurateur »

Edition Ademe Bretagne. Cliquer sur le visuel pour télécharger le guide.

Une expérimentation unique en France

En 2019, l’Ademe  Bretagne lançait une expérimentation unique en France avec une vingtaine de restaurateurs volontaires issus des 4 départements bretons et pratiquant différents types de restauration (restauration rapide, gastronomique, ferme auberge, cafétéria, crêperie traditionnelle). Objectif : tester une démarche environnementale en mettant en œuvre des actions relatives aux achats, l’énergie, l’eau, les déchets, l’approvisionnement, la biodiversité et les transports afin d’élaborer un référentiel compatible avec les exigences d’une certification Écolabel européen. Les 18 professionnels  volontaires se sont réunis régulièrement en ateliers collaboratifs pour définir ensemble des critères, construire le référentiel et échanger sur leurs propres retours d’expérience. En parallèle, leurs établissements ont bénéficié d’un audit environnemental approfondi ainsi que d’un accompagnement opérationnel pour définir et mettre en œuvre un plan d’actions concrètes. (suite…)

11/05/2021

Réouverture : les terrasses en demi-jauge le 19 mai

©Restauration21

Mise à jour : Pour les petites terrasses de moins de dix tables, le restaurateur peut également organiser sa terrasse en installant une séparation visant à prévenir les projections entre les tables, au moyen par exemple d’une paroi, d’un panneau, d’un paravent, d’une jardinière, à hauteur de la personne assise.

Les modalités de la reprise d’activité se précisent.

En demi-jauge, avec 6 convives par table maximum et des clients assis obligatoirement ! La première phase de reprise d’activité le 19 mai pour les restaurants et les cafés dotés d’une terrasse s’annonce ardue. Seule la restauration servie en extérieur sera autorisée. Au journal Le Parisien, Jean Castex, premier ministre, a détaillé hier les modalités de reprise d’activité pour la restauration dans le respect des contraintes sanitaires. Le 9 juin, les terrasses ouvriront complètement, les salles de restaurant pourront de nouveau accueillir les clients et fonctionneront à la moitié de leur capacité d’accueil et avec des tables de 6 personnes. La réouverture totale des établissements est programmée le 30 juin. La consommation et le servie au bar restent eux interdits jusqu’à nouvel ordre.

Les hôtels-restaurants suivent le même calendrier et sont soumis également à la demi-jauge, la règle des 6 personnes maximum à table et la consommation assise uniquement. Ils pourront le 19 mai accueillir sur leurs terrasses les clients extérieurs et ceux qui séjournent. Le 9 juin, tous les espaces restaurations sont accessibles aux clients extérieurs en demi-jauge et le 30 juin à 100 %.

26/04/2021

Le groupe Logis Hotels partenaire de l’ADEME pour déployer le Fonds Tourisme Durable auprès de ses adhérents

Le groupe Logis Hotels annonce son partenariat l’Ademe pour le déploiement du  le Fonds Tourisme Durable auprès des  hôteliers ou hôteliers-restaurateurs indépendants membres du groupe;  implantés prioritairement en espace rural. Doté d’une enveloppe de 50 M€, le Fonds Tourisme Durable comporte 3 volets : l’opération « 1 000 restaurants », les hébergements touristiques et le développement d’une offre slow tourisme. Il  est désormais disponible pour les professionnels de la filière afin de les accompagner à la réalisation de projets innovants et à fort ancrage territorial dans le tourisme durable.

« Dès 2021, nous nous sommes engagés à accompagner 100 établissements éligibles et prêts à investir, et à apporter pleinement notre contribution au développement économique et écologique des territoires » précise  Karim Soleilhavoup, Directeur Général du groupe Logis Hotels.

Le groupe accompagnera les adhérents dans réalisation d’un diagnostic environnemental, la construction d’un plan d’actions et sa mise en œuvre  grâce aux subventions éligibles sur le fonds tourisme durable ou autre dispositif existant, la valorisation des premiers Ambassadeurs et le partage des bonnes pratiques avec l’ensemble des hôteliers et restaurateurs du groupe.

Financez vos projets de transition écologique vers un tourisme durable avec les aides financières de France Relance

12/04/2021

Financez vos projets de transition écologique vers un tourisme durable avec les aides financières de France Relance

L’opération « 1000 restaurants durables » dotée de 10 M€ concerne le soutien à la restauration commerciale écoresponsable. Un second volet concerne l’hôtellerie.

Restaurateurs, hôteliers, financez vos projets de transition écologique vers un tourisme durable avec les aides financières de France Relance. Doté d’une enveloppe de 50 millions d’euros, le Fonds Tourisme Durable comporte 3 volets : l’opération « 1 000 restaurants », les hébergements touristiques et le développement d’une offre slow tourisme.  Sont concernés par cette aide de l’Ademe, les entreprises de restauration traditionnelle, de service de traiteur ayant une activité événementielle, ainsi que les entreprises d’hébergement touristique comme les hôtels situés en zone rurale dans les communes éligibles (voir liste). (suite…)

30/03/2021

Écotable lance une plateforme de mesure d’impact environnemental pour les restaurateurs

L’outil de mesure d’impact est matérialisé par un tableau de bord.

Baptisé Impact, l’outil ambitionne d’aider  les restaurateurs à avancer dans leur démarche écologique.

Forte de 130 restaurants éco-responsables labellisés depuis 2019, la jeune entreprise Ecotable étoffe son dispositif avec Impact, une plateforme destinée à permettre aux professionnels de la restauration de mesurer l’impact de leur activité sur l’environnement. Accessible sur abonnement (3 niveaux de 250 € HT à 700 € HT par an plus un “sur-mesure”), l’outil digital se décline sur 3 volets : un tableau de bord, un annuaire de prestataires et des contenus pédagogiques. Une fois inscrit, le professionnel renseigne en ligne un  questionnaire de 200 items, transfère ses factures d’achats et obtient une note sur chacun des axes d’analyse :  approvisionnement, santé, carte, déchets, ressources, communication, éthique et social, non alimentaire. Ce qui lui permet ensuite, selon les scores obtenus, d’obtenir une liste de recommandations par thème, d’accéder à des articles dédiés et d’être orienté vers des prestataires. Sur son tableau de bord, il peut tenir une  feuille de route des actions à mettre en œuvre classées par échéances et visualiser, par le biais de notes, les progrès réalisés. (suite…)

18/03/2021

Malgré la crise sanitaire, les restaurateurs toujours engagés dans le Développement durable

Source : Étude Harris Interactive réalisée par internet auprès de 1003 clients Metro.

A l’occasion de son colloque  « Mon restaurant passe au durable », Metro a dévoilé les résultats de son étude annuelle sur la place du Développement durable dans les métiers de bouche.

La crise sanitaire n’entame pas la détermination des restaurateurs à s’engager dans des pratiques professionnelles respectueuses de l’environnement. 6 sur 10 sont convaincus d’avoir une part de responsabilité « dans le Développement durable » selon l’étude réalisée sur internet en octobre 2020 par Harris Interactive pour Metro France auprès de 1 003 professionnels du 28 septembre au 12 octobre (entre les 2 confinements). Un résultat identique à celui relevé par le baromètre 2019. Ce qui se traduit par une moyenne de 6,4 actions adoptées au sein de leur établissement : tri et recyclage des déchets, utilisation de produits locaux et de saison, carte court, réduction de la consommation de l’eau. Si 42 % d’entre eux estiment que cela relève d’un engagement personnel (en recul en revanche de 4 points par rapport à 2019), la majorité s’engagent pour satisfaire les clients, se différencier de la concurrence (notamment les plus jeunes), développer leur chiffre d’affaires.
(suite…)

1 2 3 15

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #5 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires