176 articles publiés dans la catégorie "Restauration commerciale"

25/04/2022

« La nouvelle REP Emballages Restauration aura un impact économique sur les acteurs d’une filière très fragilisée par la crise », Frédérique Lehoux, DG du Geco Food Service

Frédérique Lehoux dirige le GECO Food Service depuis 2017.

La loi Agec impose la préparation de la filière Responsabilité Elargie du Producteur pour les emballages en restauration (REP ER) : c’est le principe du « pollueur-payeur ». Les entreprises ou les personnes qui mettent sur le marché français des emballages sont responsables de l’ensemble du cycle de vie de ces produits, depuis leur conception jusqu’à leur fin de vie. Ce qui obligera la  filière restauration à travailler sur la prévention des déchets, leur éco-conception et leur réemploi. La nouvelle REP ER devrait fonctionner au 1er janvier 2023.

Pour y voir plus clair et poser quelques jalons, Restauration21 a demandé à Frédérique Lehoux, Directrice générale du Geco Food Service (1), de répondre à plusieurs questions.

Restauration21 –  Quels acteurs sont concernés par la future REP ? Les fournisseurs ? Les restaurateurs qui placent leurs recettes dans des contenants recyclables sont-ils des metteurs sur le marché quand les plats sont consommés sur place ? Une cuisine centrale qui conditionne en barquettes en carton livrées et consommées dans un satellite ? Quand les plats sont consommés à la maison, est-on dans la REP emballages ménagers (EM)?

Frédérique Lehoux – Il est encore difficile de répondre à cette question que se posent avec inquiétude tous les acteurs potentiellement visés par cette nouvelle REP, alors que nous sommes à seulement 8 mois de l’application de cette nouvelle écocontribution financière sur les emballages de la restauration ! La nouvelle REP Emballages Restauration aura un impact économique sur les acteurs d’une filière restauration encore très fragilisée par la crise, notamment liée au COVID. (suite…)

21/04/2022

Des panières en simili cuir végétal pour personnaliser les tables des restaurants

Philippine de Renty au Smahrt à Toulouse en mars 2022.©Restauration21

Kraft & You transforme la corbeille à pain en support de communication.

Terminées les corbeilles à pain insipides ! Place aux panières décoratives signées Kraft & You, responsables et personnalisables, en simili cuir végétal, assemblées et imprimées en Occitanie. Des accessoires de table en papier lavable à base de «fibre de bois  issue de forêts européennes éco-gérées et certifiée FCS » explique Philippine de Renty, fondatrice de Kraft & You. Séduite par la matière indéchirable à l’aspect de certain cuir froissé, l’ex-graphiste a créé son entreprise en 2017. Et depuis, malgré une période covid un peu compliquée, la demande des professionnels est croissante. En particulier ceux implantés dans le sud-ouest, des indépendants mais aussi des groupes de restauration et des hôtels, les panières pouvant trouver leur place sur les buffets des petits-déjeuners, en grand ou en petit format, pour le pain et les fruits également. (suite…)

11/04/2022

Des plateaux pour un room service à la commande et de proximité

Alain Fontaine livre une dizaine de plateaux par semaine. ©Restauration21

A Paris (2e), Le Mesturet sert une dizaine d’hôtels partenaires.

Alain Fontaine ne s’est pas mis à la livraison. Mais, depuis le 2e confinement, le maître restaurateur propose une offre de restauration de room service à une dizaine d’hôtels et entreprises partenaires situés autour de son restaurant Le Mesturet dans le 2e arrondissement à Paris. «Pendant la pandémie, les poubelles regorgeaient d’emballages de livraison. J’avais en tête de mettre en place cette offre mais il me fallait une solution zéro déchet.» Son contact chez Chomette Favor l’oriente sur le plateau isotherme Tablotherm Cam Gobox (Cambro) en polyester expansé conçu pour contenir un set de vaisselle – une grande assiette avec couvercle, 2 petites assiettes avec couvercle, un pot pour la sauce, un verre à pied – et de couverts pour le repas d’une personne. Désireux de positionner sa proposition sur le haut de gamme, Alain Fontaine opte pour des assiettes en porcelaine de la collection Econome signée Stark pour Guy Degrenne. Et constitue un jeu de 12 boîtes avec vaisselle au coût unitaire de 115,15 € HT, plateau compris. « Avec un panier moyen de 33 € par plateau, je rentabilise au bout de 4 repas » souligne le restaurateur.  Disponible en continue, l’offre reprend 70 % de la carte du restaurant, formule à 14 € compris. (suite…)

23/03/2022

Vytal veut imposer sa solution d’emballages réutilisables en France et en Europe

Originaire de Cologne en Allemagne, la startup a séduit plus de 250 000 utilisateurs et 2 000 restaurants, cantines et épiceries et  s’est implantée dans d’autres  pays européens comme la France et l’Autriche.

Alors que ses  contenants réutilisables ont remplacé plus de 3 millions d’emballages jetables en Europe, la jeune pousse allemande Vytal annonce avoir réalisé un tour de table de série A de 10 M$. Le nouveau capital servira à renforcer durablement sa position de leader sur le marché européen en développant son réseau de partenaires, en améliorant sa plateforme technologique et en développant de nouvelles activités explique-t-elle dans un communiqué. En France où elle s’est implantée par le biais de son rachat de Milubo en juillet 2021, Vytal compte 100 commerces (restaurants, coffee shops, épiceries, boulangeries),  5 cantines, un aéroport (Lyon) et  2 traiteurs utilisateurs de ses contenants réemployables et de sa solution logicielle de traçabilité. Des recrutements sur des postes commerciaux, opérationnels et marketing ainsi que l’achat de contenants supplémentaires lui permettront de poursuivre son déploiement hexagonal. (suite…)

08/03/2022

Le collectif #Respecte Ta Cuisine lance la « Marianne de la Cuisine », premier label RSE de la restauration

A l’occasion du 8 mars,  Journée internationale des droits des femmes et de l’anniversaire de son Manifeste, le collectif #Respecte Ta Cuisine lance le premier label RSE du monde de la restauration.

La « Marianne de la Cuisine » récompense les établissements qui « valorisent les bonnes pratiques et agissent pour construire ensemble les fondements de la cuisine de demain, plus inclusive et solidaire de toutes et tous» comme le précise le communiqué de #Respecte Ta Cuisine. « Depuis la mise en lumière des violences en cuisine et la pénurie grandissante de personnel, le monde de la restauration connaît une crise sans précédent. Si quelques restaurateurs redoublent d’efforts pour améliorer les conditions de travail dans leur établissement, le changement est difficile à mettre en œuvre et beaucoup ne savent pas comment réformer leur cuisine » explique Florence Châtelet, la fondatrice du collectif, Autour du message « Donnons aux chefs les moyens de réformer leur monde ! », elle a réuni durant 1 an un comité d’experts pluridisciplinaires RSE, de chefs, d’avocats et de personnalités du monde associatif pour construire une méthode novatrice d’apprentissage des bonnes pratiques. Ses 4 ingrédients fondamentaux du respect reposent sur : la prévention des violences, l’inclusion de toutes et tous, la valorisation du collectif et le bien-être au travail. (suite…)

07/03/2022

Le suédois &Repeat acquiert barePack et lance la consigne pour recyclage

La cagnotte permet d’apporter un revenu supplémentaire au point de vente.

S’ils placent leurs emballages dans la bonne poubelle, les clients sont récompensés grâce à un système de cashback.

​Les grandes manœuvres se poursuivent dans le secteur de la collecte et de la valorisation et du réemploi des emballages de la restauration. Après l’absorption de Boxeaty par Re-uz, c’est au tour de barePack d’annoncer son rachat par &Repeat. Le leader suédois des services de recyclage des emballages à usage unique ouvre, avec cette acquisition, son rayon d’action à  la collecte des emballages réutilisables de la restauration à emporter. barePack travaille avec plus de 200 restaurants à Paris et à Lyon et a convaincu Deliveroo de proposer l’option zéro-déchet sur sa plateforme. Combinés ensemble sous le nom de &Repeat, les 2 services offrent une solution pour tous les packagings de la restauration, qu’ils soient recyclables ou réutilisables. (suite…)

21/02/2022

Emmanuelle Hivelin mise sur le bio à Halle’ternativ

© studio crbn

 À Nice, Emmanuelle Hivelin a choisi la restauration bio comme fer de lance de ses convictions environnementales.

Situé derrière les halles de la Gare du Sud à Nice (06), Halle’ternativ a ou­vert ses portes en octobre 2020. Aux commandes: Emmanuelle Hivelin. Ex-styliste, elle voulait créer un res­taurant démontrant que l’on peut travailler tout en étant respectueux de la planète. « Je viens du milieu de la mode qui est très pol­lueur » explique-t-elle. « Et je suis issue d’une famille de restaurateurs. J’ai voulu concilier la protection de l’environnement avec une nouvelle aventure professionnelle ». (suite…)

08/02/2022

Réemploi-Rapprochement entre BoxEaty et Re-uz, la marque de contenants réutilisables et de solutions de lavage d’Impact Group

© BoxEaty

Avec BoxEaty, Re-uz développe son maillage local en Nouvelle-Aquitaine auprès des professionnels de la RHF.

Leur stand commun lors du dernier congrès Agores augurait d’un rapprochement. C’est chose faite ! BoxEaty, la jeune filière de réemploi bordelaise dédiée aux contenants alimentaires en verre s’associe avec Impact Group (ex Proplast) et sa marque Re-uz de contenants réutilisables et services associés destinée  aux marchés de la RHF et de l’événementiel. Créée en 2019 par Yann Thielin, BoxEaty collabore avec le SIVU (cuisine centrale) de Bordeaux-Mérignac dans sa transition vers des contenants réemployables), des magasins du réseau Biocoop pour leur activité snacking et des restaurateurs indépendants tels que Bread storming, MeloBowls, Casa Gaïa, Entr’Autres, Copine Claude…

« Outre les synergies sur les contenants alimentaires, l’envergure nationale du groupe [Impact group] va nous permettre d’étoffer notre offre commerciale », assure Yann Thielin.

Lire aussi :  Proplast booste son offre de contenants ré-employables et de services de collecte et de lavage.

(suite…)

27/01/2022

La restauration hors domicile doit afficher l’origine de toute les viandes à partir du 1er mars 2022

©Restauration21

Votée en juin 2020, la loi relative à la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires établissait de nouvelles obligations en matière de la transparence de l’information sur l’origine des viandes vis-à-vis des consommateurs. Le décret d’application est paru au JO le 27 janvier 2022.

Comme c’est déjà le cas pour le bœuf depuis 2002, les établissements de restauration commerciale et collective devront, à partir du 1er mars 2022, indiquer l’origine des viandes de porc, de volaille, d’agneau et de mouton. Publié jeudi 27 janvier au Journal officiel, le décret du 26 janvier 2022 « s’applique aux viandes achetées crues par les restaurateurs et non aux viandes achetées déjà préparées ou cuisinées ». L’obligation de mention concerne les pays d’élevage et d’abattage à l’instar de la réglementation européenne. L’information doit être portée à la connaissance des convives de façon lisible et visible par affichage, indication sur les cartes et menus ou sur tout autre support (article 2 du décret n°2002-1465 du 17 décembre 2002 relatif à l’étiquetage des viandes bovines dans les établissements de restauration). (suite…)

27/01/2022

La Fabuleuse Cantine, une franchise sociale, engagée et anti-gaspi

©La Fabuleuse Cantine.

Le concept de restauration se décline sous 2 formes : une grande cantine durable et un petit format zéro déchet. Prochaine étape : la création d’une bocalerie d’une capacité de 15 000 bocaux produits par mois.

Située en plein cœur de la Cité du Design du quartier Plaine-Achille de Saint-Étienne (42) , La Fabuleuse Cantine conjugue lutte contre le gaspillage alimentaire et inclusion sociale. Pour un objectif :  faire accéder les publics divers – et surtout les plus éloignés – à l’alimentation durable. Créé par Eric Pétrotto, Julien Morel et le chef  Boris Fontimpe, le concept va au-delà de la restauration, mixant art et solidarité autour de la gastronomie durable. «Nous avons créé un lieu de vie dans un esprit de bousculer les lignes et dans une dynamique de start-up » résume Eric Pétrotto, entrepreneur dans l’âme issu de l’univers de l’innovation sociale et du numérique.

Produits bio invendus
Sous la houlette du chef Boris Fontimpe, les recettes sont réalisées à partir de produits bio invendus achetés à des producteurs locaux comme le Jardin de Valériane (Rive de Gier). Grâce à la lacto-fermentation, les légumes en surnombre peuvent être conservés tout au long de l’année. Au restaurant-self  Les Forces Motrices, le menu unique change chaque jour en fonction de l’approvisionnement : une entrée et  un plat végétarien  sont vendus  à partir de 12 € , 6 € pour les étudiants et bénéficiaires de minimas sociaux. Un suppléments protéine est proposé  moyennant un surcoût de 3 à 4 €. Un dessert complète l’offre. (suite…)

1 2 3 18

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #6 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires