11 articles publiés dans la catégorie "Distribution automatique"

27/04/2015

L’économie circulaire, source d’économies et d’innovation pour la restauration

Elisabeth LavilleLa tribune d'Elisabeth Laville, fondatrice d’Utopies (premier cabinet français de conseil en développement durable, créé en 1993) et co-fondatrice de Graines de Changement.

 

Selon un récent rapport de la Fondation Ellen MacArthur, l’économie circulaire représenterait un potentiel d’économie nette de matières premières de 700 milliards de dollars (1) pour les produits de consommation courante, dont l’alimentaire et les boissons. L’idée est toute simple : il s’agit simplement de rompre avec le fonctionnement très linéaire de notre économie (où l’on extrait des ressources pour fabriquer des produits, puis les consommer et les jeter) en s’inspirant du fonctionnement des écosystèmes naturels, où les déchets d’une espèce servent de ressources à une autre. Bien qu’encore peu répandue, cette approche n’en est pas moins pertinente pour la restauration. Pour preuve, les initiatives se multiplient pour trouver une seconde vie aux déchets variés que génère un restaurant… et dans certains cas les réutiliser au sein-même de l’établissement !

 

 

(suite…)

12/04/2013

Caron Service Automatique obtient le label feelGood

Samba copieMis en place par la Chambre syndicale de la distribution
automatique (NAVSA), le logo "feelGood. De la variété dans votre
distributeur®" permet aux consommateurs d'identifier facilement dans une machine de
distribution automatique les produits recommandés en matière d'équilibre alimentaire.

Caron Service Automatique (Châtillon – 92) a adhéré à cette démarche et  développer une gamme dédiée de
produits bio , artisanaux, régionaux et équilibrés :
barres de céréales, biscuits, fruits secs, compotes (Lucien Georgelin, Buddy Fruits)…

 

"Nous essayons de
pousser cette offre auprès de nos clients et de mettre un  minimum de références dans toutes nos machines. Sur
ces produits, nous avons choisi de rogner sur nos marges afin que l'écart de
prix ne soit que de quelques centimes, de cette façon le consommateurs final
achète plus en fonction de ses gouts et que du prix
" explique Xavier
Vuillemin , directeur commercial Groupe Caron.

 

feelGood est reconnu officiellement par les pouvoirs publics
et est partenaire du Programme National pour l’Alimentation "Bien manger,
c’est l’affaire de tous !"

18/11/2011

Le mini centre de tri Canibal : une solution 3 en 1 pour les emballages boissons hors domicile

Designee en collaboration avec l’agence DA Design et fabriquée en Rhône-Alpes, la machine Canibal s’apparente à un éco-centre intelligent et incitatif qui collecte, trie et compacte immédiatement les déchets de boissons : bouteilles en plastique, canettes en acier et en aluminium, gobelets.

 

La machine Canibal en phase de déploiement dans les sièges sociaux des entreprises ou dans les espaces publics peut ‘avaler’ jusqu’à 6 000 déchets identifiés par leur code barres,  les compacter et les stocker dans des contenants différents. Un modèle réduit d’une capacité de 1 000 à 1 500 déchets, plus approprié aux chaînes de restauration rapide, par exemple, est attendu pour septembre 2012. La machine incite le consommateur au recyclage grâce à un « jackpot » délivrant des bons de réduction, ou autres offres définies par le client, à chaque fois qu’il jette un déchet. « La récompense donne un côté plaisir au geste de tri, et surtout on constate qu’il permet de multiplier par 2 à 3 le volume de déchets collectés » souligne Stéphane Marropodi, co-créateur avec Benoit Paget de l’entreprise située à Gennevilliers (93).

 

Connectée par système 3G avec une plate-forme de gestion, chaque machine est suivie en temps réel. Les tournées de collecte sont déclenchées une fois atteint un certain seuil de remplissage, ce qui permet d’optimiser les déplacements.

 

Valorisation du Bilan Carbone du client

Vendu 249 euros par mois, le service (installation, maintenance et récupération des déchets) inclut également la délivrance au client d’un certificat de revalorisation des déchets produit par les partenaires industriels de Canibal ainsi que la possibilité d’intégrer dans son rapport d’activité environnementale les  réductions d’émissions de CO2 obtenues lors des collectes.

(suite…)

24/06/2011

Lyovel veut être le partenaire de la pause café responsable

La pause café au travail, l’espace, les boissons, les produits alimentaires associés sont des éléments capitaux pour une entreprise, partie intégrante de son management. Partant de ce constat, Lyovel, troisième acteur sur le marché de la distribution automatique (DA), propose à ses clients de les aider dans leur démarche éco-responsable via ses machines de distribution automatique et leur contenu. L’ensemble du parc riche de 15 000 distributeurs peut permettre aux clients de modifier leur comportement en matière de consommation et de recyclage. L’opérateur a lancé en mai dernier une Charte d’engagement « Forme et Nutrition » articulée autour de 3 points : le respect de l’équilibre alimentaire, l’information nutritionnelle à destination des consommateurs présente sur l’ensemble des distributeurs, la formation des équipes Lyovel afin que celles-ci sensibilisent les clients aux enjeux nutritionnels. Equipés d’écrans télé digitaux, les nouveaux distributeurs Platinium (disponibles depuis janvier 2011) servent de relais à cette information. De même qu’ils sont équipés de détecteurs de mugs, de LEDS avec des dispositifs de mises en veille, et servent du café et  du chocolat issus du commerce équitable ainsi que du thé en sachets.

« En 2010, nous avons mis en place une filière de recyclage et de valorisation des déchets, c’est à dire le marc de café, les gobelets et les bouteilles », explique Laurent Oudotte, DG de Lyovel. Il estime à 20 % la proportion de café vendu issu du commerce équitable (soit un gobelet sur 5), et à 60 % la part des gobelets effectivement récupérés chez les clients ayant une poubelle de tri sur leur espace de pause. A la fin  2011, 80 % des déchets (marc de café et emballages) seront recyclés. La marque représente un parc de 15 000 distributeurs automatiques, 4 000 clients et distribue environ 140 millions de gobelets de boissons chaudes par an. L’an dernier, Lyovel a distribué 10 000 mugs, récolté 20 tonnes de marc de café récupérées dans les entreprises clientes via les approvisionneurs, et vendu 120 000 pommes. « Demain, nous pourrons certainement proposer des distributeurs éco-conçus répondant aux attentes des consommateurs de plaisir, santé, praticité, éthique », anticipe Laurent Oudotte.

Fondée en 1972 par Hubert Boyer, Lyovel a généré en 2010 un CA de 60 MЄ. La marque représente un parc de 15 000 distributeurs automatiques, 4 000 clients et distribue environ 140 millions de gobelets de boissons chaudes par an. L’entreprise emploie 500 salariés répartis sur 7 agences. « La certification ISO 14001 de l’entreprise en 2008 nous a donné l’impulsion pour reconsidérer nos contraintes et installer une nouvelle façon de travailler. Ce qui rejaillit sur notre offre ; nous sommes en mesure d’accompagner nos clients dans le cadre de leur démarche Développement durable. Par exemple, nous fournissons à l’un d’eux, chaque mois, les informations relatives aux émissions de GES correspondant à la prestation qu’il nous achète, ce qui lui permet d’intégrer ces données à son Bilan Carbone®  », souligne le Directeur général.

Photo©Restauration21 « Demain, nous pourrons certainement proposer des distributeurs éco-conçus répondant aux attentes des consommateurs de plaisir, santé, praticité, éthique », explique Laurent Oudotte. Photo©Restauration21

10 ans de Développement durable chez Lyovel  – 2000 : Lyovel introduit des cafés issus du commerce équitable dans ses distributeurs. – 2006 : Proposition d’une offre alimentaire en accord avec les recommandations du PNNS 2 (Programme national nutrition santé). – 2008 : L’entreprise réalise son Bilan Carbone® et s’engage dans une certification Iso 14001. – Janvier 2011 : Lancement des premiers distributeurs avec écran digital intégré. – Mars 2011 : Lyovel signe la charte diversité relative à la lutte contre les discriminations et la promotion de la diversité en sein de l’entreprise. – Mai 2011 : Lancement de la charte d’engagement « Forme et Nutrition ».

09/06/2011

Pepsico : Un bag in box de 3 litres de jus de pommes bio en DA pour Tropicana

Photo©Restauration21 (2) Pour sa première proposition de jus de fruits bio en distribution automatique sur le marché des CHR, Pepsico a choisi la pomme bio (origine : Europe). La marque Tropicana s’est étoffée d’un bag in box de 3 litres de jus de pommes bio vendu aux professionnels avec la machine DA dédiée 2 X 3 litres (2 recettes disponibles par machine). « Nous apportons une nouvelle proposition aux établissements hôteliers qui veulent ajouter une référence  100 % pur jus  bio sur leur buffet de petit déjeuner », explique Guillaume Darsy, directeur commercial chez Pepsico. Outre l’hôtellerie, cette nouvelle offre est déployée dans les boulangeries ayant une offre snacking ainsi que dans les bars. « Avec ce type de contenants en carton recyclables doublées d’une poche PET à l’intérieur, le professionnel  économise la gestion de 15 bouteilles de 25 cl », ajoute Guillaume Darsy. Malgré un surcoût de 30% par rapport à son équivalent non bio, le jus de pommes bio pourrait également trouver des débouchés en restauration collective. « Pour l’instant, on regarde si le produit fonctionne. Il n’est pas exclu ensuite de construire une vraie filière d’approvisionnement en pommes bio si la  demande s’avère soutenue », précise Jean-Raphael Hêtier, directeur Développement durable du groupe.

 

 

Photo©Restauration21 (3) La machine propose deux types de jus.

Photos©Restauration21

02/05/2011

Papilles Bio fournisseur de l’hôtel automatique parisien Hi matic

Photo©Restauration21 (3) C’est un peu le petit frère de  l’hôtel Hi ouvert à Nice (06), Promenade des Anglais, et de la Dar Hi Nefta en Tunisie.  Les concepteurs, Patrick Elouarghi et Philippe Chatelet, en partenariat avec la designer Matali Crasset, ont récidivé à Paris, où ils ont implanté le Hi matic (2 étoiles), rue de Charonne (XIe), inauguré jeudi 28 avril. D’avantage qu’un hôtel, c’est un concept d’éco-logis urbain, de pied à terre automatique (42 chambres) qui est proposé aux clients : auto-enregistrement sur une borne, un distributeur d’objets pratiques et utiles, un coin iPad dans le lobby. Servi au sous-sol dans un espace dédié, un « réfectoire food », le petit-déjeuner compris dans le prix de la chambre est bio, fourni par l’entreprise Papilles Bio située à Domont (95). Sur le plateau : une barre chocolatée, des fruits, du pain à volonté, thé, café… Le lait est mis à disposition dans une machine en DA. De même qu’une offre d’une dizaine de références de  snaking : crumble, sandwiches, salades, jus de fruits, tous bio  et accessibles en permanence, pour des tarifs entre 2 et 8 euros.

« Nous comptons faire auditer cet hôtel afin d’obtenir le label Green Globe », explique Patrick Elouarghi qui a investi  1,5 MЄ dans ce nouvel hébergement écologique (bois tulipier renouvelable, caoutchouc, peintures organo minérales…) qu’il souhaite en prise directe avec la société.

Photo©Restauration21

Photos©Restauration21

 

Photo©Restauration21 (2)  

 

 

 

 

 

 

 

 

11/04/2011

Le mini-écopacteur de CKFD Environnement transforme 700 canettes en 1 vélo

Mini-écopacteur Proposé par l’entreprise CKFD Environnement  créée il y  4 ans, le mini-écopacteur  est une solution pour gérer la fin de vie des canettes en aluminium.  C’est une poubelle intégrant la  collecte, le tri et le compactage et qui se présente sous la forme d’un gros cylindre pouvant contenir 700 canettes aplaties, soit l’équivalent de l’aluminium nécessaire à la fabrication d’un vélo. Le geste est simple : la canette en aluminium est placée dans une trappe d’accès en plexiglas  permettant de visualiser son écrasement, lequel s’effectue manuellement via l’abaissement, par l’utilisateur, d’une presse. Compactée à 80 % de sa taille initiale, la canette est ensuite placée dans un sac situé dans la partie inférieure du cylindre. Un nettoyage et une vidange est assuré par CKFD Environnement  moyennant une redevance de 35 euros par mois s’ajoutant  aux 60 euros, prix mensuel de la location de l’équipement. «Le service représente la maintenance du compacteur ainsi que la gestion des canettes qui sont prises en charge par notre prestataire » explique Mickael Dumoulin, commercial de la société. Par exemple, sur l’Ile-de-France, CKFD Environnement fait appel à Cornec, un prestataire spécialisé dans la valorisation des métaux non ferreux, qui achemine les canettes (permettant ainsi leur traçabilité) jusqu’à l’usine de revalorisation. CKFD qui a placé quelques 300 éco-compacteurs auprès de clients (entreprises, restaurants, espaces événementiels….) a récolté l’an dernier 6,3 tonnes de canettes. CKFD reverse l’intégralité du  montant dégagé par la valorisation des canettes à deux associations : Mira Europe et K Net Partage dans le but d’acheter et de former des chiens guides pour jeunes aveugles  et d’accompagner de jeunes déficients mentaux ou physiques (lire plus bas).

Bientôt les gobelets et les bouteilles 50  cl

©Restauration21 (2) En juin prochain, la jeune entreprise ajoutera une autre « machine » à sa gamme : le facilo’tri, un compacteur qui, outre  la gestion de 1 300 canettes, permet également de collecter 800  gobelets usagers  en plastique ainsi que 700  bouteilles en PET de 50 cl et leurs bouchons, des formats principalement utilisés en VAE, en  restauration rapide ou encore dans les cafétérias. Le principe reste simple. Le capot de la poubelle comporte 4 trous pour recevoir  les gobelets lesquels sont empilés dans la poubelle. Les canettes et les bouteilles en PET sont placées dans une trappe horizontale. Un trou permet de récupérer les bouchons. L’abaissement du bras du compacteur réduit de 60 % les bouteilles.  Le mini-écopacteur et le facilo’tri sont conçus et fabriqués intégralement en France. Le premier est composé à  plus de 94% de matières recyclable et le second à plus de 98 %% : acier, plastique et peinture aqueuse.

 

 

« Une quête de sens » – Ce n’est pas seulement  du recyclage, il s’agit également d’une quête de sens », explique Christophe Kukawka. Mercredi 6 avril, à l’occasion du salon Bureaux Expo by Siseg Porte de Versailles à Paris, CKFD Environnement, en partenariat avec l’Arseg (Association des directeurs et responsables de services généraux) a remis un chèque de 1 000 euros à l’association Mira Europe. Déjà fin 2008, un premier chien guide avait ainsi pu être financé, concrétisant 18 mois de collecte et de valorisation de canettes sur le plan national.

©Restauration21 Christophe Kukawka, directeur associé CKFD,  Mélanie Sotteau accompagnée de son chien guide, Frédéric Gaillanne, président de l’association  Mira, Patrick Poirier, directeur associé, CKFD, François Delatouche, président, de l’ARSEG.

 

Photos©Restauration21

01/04/2011

Le café Jacques Vabre en DA et DD

Photo©Restauration21 Présentée au salon Planète durable (Paris, Porte Versailles, du 31 mars au 3 avril), la nouvelle offre de café Jacques Fabre (Kraft Foods) pour les professionnels met le Développement durable en avant. Côté contenant, la machine de distribution automatique exposée (Kiko Max) du fabricant Necta  affiche d’emblée le message, son habillage expliquant la démarche environnementale du torréfacteur. Côté contenant, le café 100 % arabica labellisé Rainforest Alliance est proposé soit en grains, soit soluble.  Une offre de chocolat chaud Suchard, également labellisée, ajoute une touche gourmande aux 16 sélections proposées. La dose de café utilisée à la préparation de chaque boisson est de 7 grammes pour un gobelet de 15 cl. «Nous proposons à nos clients professionnels le café et l’habillage. Le point important réside dans le fait d’avoir de bons réglages de la machine afin d’obtenir un bon café » souligne Adrien Costeseque, chef de pub junior pour le Hors foyer. La nouvelle offre de café en grains (1 kg) et soluble  (500 g) labellisée Rainforest Alliance de la marque est également déclinée pour les percolateurs.

Photo©Restauration21

14/02/2011

« Soyez mug » avec Caron

Image002 « Just be mug », le slogan est bien trouvé. Caron invite ses clients à oublier le gobelet jetable et à placer leur mug dans le distributeur de boissons chaudes. Le torréfacteur propose des machines intelligentes capables de détecter la présente d’un mug et de ne pas faire tomber de gobelet. Ces distributeurs sont également équipés d'un système de programmation et se mettent automatiquement en veille la nuit pour réduire la consommation électrique.

Caron indique également qu’elle distribue  un café qu’elle torréfie elle-même et  une gamme de produits artisanaux et Bio dans ses distributeurs de confiseries. www.caronservice.com.

03/01/2011

Distribution automatique : la Navsa et Selecta à l’initiative d’une démarche responsable inédite

La Nasva, la  Chambre Syndicale Nationale de Vente et de Services Automatiques, et Sélecta,  leader sur le marché, ont construit une démarche en  collaboration avec le Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, inscrite dans le Programme National de l’Alimentation.

Plusieurs  points de vente, situés dans un premier temps sur des zones de chalandises fortes – principales gares parisiennes et les stations de métro – proposent une offre de produits laitiers (yaourts, boissons lactées) , fruitiers (fruits et légumes frais, compotes, smoothies, jus 100% fruits), céréaliers, ainsi que de l’eau et des boissons sans sucres ou sans sucres.

Selecta a mis en place de nouveaux distributeurs automatiques dont l’habillage complet points  a été repensé à l’image du concept. L’idée consiste à étendre prochainement ces points de vente  en province, et dans des lieux particulièrement adaptés comme les hôpitaux,  les universités ou les lieux de travail.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires