298 articles publiés dans la catégorie "En bref- Actu"

12/10/2020

Covid-19 – Zones d’alerte maximale : quel est le protocole sanitaire ?

Après Paris, Aix-Marseille et la Guadeloupe, les villes de Lyon, GrenobleLilleSaint-Etienne, Montpellier et Toulouse sont passées en zone d’alerte maximale.

Sont concernés,  dans les zones en état alerte maximale, les restaurants dits traditionnels (code NAF 56.10 A), les cafétérias et autres établissements libre-service (code NAF : 56.10 B), la restauration rapide (code NAF 56 .10 C). Ceux-ci fonctionnent à leurs horaires habituels. Les bars (code NAF 56.30 Z) restent fermés. Ceux qui vendent de la  boisson à titre accessoire de la restauration peuvent rester ouverts.« Il est demandé aux établissements d’afficher leur extrait Kbis afin de faciliter les contrôles.» Le protocole renforcé s’applique durant 15 jours à partir du jour où l’état d’alerte maximale est décrété par le gouvernement.

Respect des gestes barrières et de distanciation physique
– Instaurer obligatoirement un espace libre d’au moins 1 mètre entre les chaises de tables différentes ;
– Port de masque pour le personnel en salle, à la réception et en cuisine, sur le nez, la bouche et le menton obligatoirement. Toute autre protection faciale (ex. demi-visière, etc.) autre que le masque grand public en tissu réutilisable répondant aux spécifications de l’Afnor (de catégorie 1) est interdite.
– Port du masque par les clients dans les restaurants jusqu’au service du premier plat, lors de leurs déplacements et entre les services.
– Limitation à 6 du nombre de convives à une même table, contre 10 dans le protocole précédent.

Organisation de l’établissement (suite…)

05/10/2020

Covid-19 – De nouvelles mesures restrictives pour les restaurants et bars parisiens et de la petite couronne

©BFMTV

Paris et la petite couronne sont placées en alerte maximale. Lundi soir, le Ministère des Solidarités et de la Santé a publié un communiqué détaillant le protocole sanitaire dans les restaurants des zones d’alerte maximale.

Très attendues et redoutées par les professionnels, de nouvelles contraintes destinées à endiguer la seconde vague de coronavirus ont été détaillées lors de la conférence de presse commune de la maire de Paris  Anne Hidalgo et du  préfet de police Didier Lallement ce matin à la préfecture. Au cours de  la journée, le Haut Conseil de la Santé Publique a validé  le nouveau protocole sanitaire et le ministère des Solidarités et de la Santé diffusé ce soir un communiqué de presse. Sont concernés les établissements situés à Paris et dans 3 départements de la petite couronne et plus largement tous ceux situés dans des zones d’alerte maximale, les restaurants dits traditionnels (code NAF 56.10 A), les cafétérias et autres établissements libre-service (code NAF : 56.10 B) ainsi que la restauration rapide (code NAF 56 .10 C). « Il est demandé aux établissements d’afficher leur extrait Kbis afin de faciliter les contrôles.» A partir de mardi 6 octobre,  les bars (code NAF 56.30 Z) restent fermés pendant 15 jours. Ceux qui vendent de la  boisson à titre accessoire de la restauration peuvent rester ouverts. Les restaurants ouvrent à leurs horaires habituels  à condition de respecter le protocole sanitaire renforcé suivant  :

Respect des gestes barrières et de distanciation physique
– Instaurer obligatoirement un espace libre d’au moins 1 mètre entre les chaises de tables différentes ;
– Port de masque pour le personnel en salle, à la réception et en cuisine, sur le nez, la bouche et le menton obligatoirement. Toute autre protection faciale (ex. demi-visière, etc.) autre que le masque grand public en tissu réutilisable répondant aux spécifications de l’Afnor (de catégorie 1) est interdite.
– Port du masque par les clients dans les restaurants jusqu’au service du premier plat, lors de leurs déplacements et entre les services.
– Limitation à 6 du nombre de convives à une même table, contre 10 dans le protocole précédent.

Organisation de l’établissement (suite…)

14/09/2020

L’ADEME lance un appel à candidatures pour l’expérimentation de l’affichage environnemental des produits alimentaires

« Selon quelles modalités est-il possible de fournir au consommateur une information environnementale lisible, fiable et objective, afin de lui permettre d’orienter ses choix vers une consommation alimentaire plus respectueuse de l’environnement ? » Vous avez des des pistes de réponse ? Alors, répondez à appel à candidatures pour l’expérimentation de l’affichage environnemental des produits alimentaires lancé par l’Ademe, le ministère de la Transition écologique, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Il s’adresse aux  acteurs de la restauration collective, distributeurs, startups, entreprises du secteur agricole et agroalimentaire.

L’affichage environnemental entend fournir aux consommateurs une information sur l’impact environnemental de toutes les étapes de la fabrication jusqu’à l’acheminement des produits alimentaires pour  les orienter vers une consommation alimentaire plus respectueuse de l’environnement.

Les candidats peuvent déposer leur dossier jusqu’à la mi-mars 2021. L’appel à candidatures ainsi que les documents de cadrage sont disponibles sur ce lien.

09/09/2020

Le plan de relance du gouvernement consacrera 60 M€ à la RHD durable

Présenté le 3 septembre, le plan de relance gouvernemental de l’économie française de 100 milliards d’euros consacre 1,2 milliard d’euros à l’accompagnement de l’agriculture, de l’agro-alimentaire et plus largement de la chaine alimentaire. Sur ce montant, une enveloppe de 50 millions d’euros servira à financer un plan de soutien aux cantines scolaires dans 1 500 petites communes. Il s’agit de les aider à s’équiper (espaces de stockage de produits frais, légumeries, composteurs…) et à  former leur personnel afin d’être en mesure de répondre à  l’objectif de la loi Egalim de « 50% de produits sous signes officiels de la qualité et de l’origine (SIQO), bio et HVE » d’ici 2022, objectif réaffirmé par la Convention citoyenne pour le climat. Ce qui, selon le ministère de l’agriculture, « permettra aux cantines scolaires de mettre plus facilement en place des circuits d’approvisionnement en produits locaux de qualité pour les enfants tout en soutenant l’emploi des agriculteurs ».

L’opération « 1000 restaurants durables» dotée de 10 millions d’euros concerne le soutien à la restauration commerciale écoresponsable et s’inscrit dans le volet Tourisme durable porté par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Situés en particulier dans les communes rurales de moins de 20 000 habitants, un millier d’établissements seront aidés à développer ou à adapter des activités de restauration durables.

01/07/2020

Le Magazine #4 de Restauration21 est en ligne

Le Magazine #4 sera distribué le Sirha Green 2020 (6 au 8 septembre à La Sucrière à Lyon), le Sandwich & Snack Show (20 au 22 septembre à Paris Expo) et la Convention Cantina 2020 (24 septembre à Paris).

C’est reparti !

Forcément, après plus de huit semaines de fermeture des restaurants et des terrasses, on a envie que ça reparte ! Et surtout que ça dure ! Donc on y croit. Et on se remémore la formidable énergie qui a permis de supporter les mauvais moments : l’engouement  des cuisiniers pour la vente à emporter, parce qu’il fallait bien faire quelque chose, leur engagement pour nourrir les soignants, les dons alimentaires en faveur des associations caritatives.

A quoi ressemblera la restauration post Covid-19 ? Une chose est sûre : les consommateurs sont demandeurs de qualité, de produits sains, de transparence. D’ailleurs, pas une enquête, pas un sondage qui ne parle pas de leurs attentes grandissantes en matière de produits locaux et de plats  avec des produits artisanaux. Les professionnels l’ont bien compris. Les clients sont de plus en plus informés sur le gaspillage, les déchets. (suite…)

02/06/2020

Déconfinement – Suivez le protocole sanitaire des CHR définitif arrêté par le Ministère du travail

Ce matin, les devantures des CHR ont repris des couleurs. En zone verte, les établissements peuvent recevoir leurs clients en salle et en terrasse, en zone orange  ( Ile-de-France, Guyane et Mayotte) en terrasse uniquement.

Attention : Le respect du protocole sanitaire arrêté le 31 mai par le Ministère du travail est obligatoire. Il garantit la sécurité sanitaire des salariés et des  clients par la mise en œuvre de mesures visant à éviter la contamination à la Covid-19.

Dans les cafés et les restaurants, en salle comme en terrasse  :

– Une borne de gel hydroalcoolique est mise à disposition de la clientèle dès l’entrée de l’établissement

– Les clients des cafés, bars et restaurants doivent porter un masque, sauf lorsqu’ils sont à table.

– La mesure d’espacement d’un mètre entre les personnes est indiquée via un affichage, un marquage au sol et par consignes orales dans chaque zone d’attente : entrée, accueil, caisse, toilettes… (suite…)

29/05/2020

Déconfinement – Le 2 juin, les CHR pourront entièrement ouvrir en zone verte, seulement leurs terrasses en zone rouge

Durant le confinement, de nombreux hôtels, bien que non frappés par l’obligation de fermeture, avaient clos leurs portes, faute d’activité. ©Restauration21

Après plus de 2 mois de fermeture forcée, les professionnels vont pouvoir rouvrir leurs cafés, bars, brasseries et restaurants le 2 juin.

Le 28 mai, le premier ministre Edouard Philippe a annoncé  officiellement la date et les modalités de la l’ouverture des cafés et restaurants dans la phase 2 du déconfinement. A partir du 2 juin, les CHR situés en zone verte pourront accuellir leurs clients  en salle et en terrasse. Ceux situés en zone orange – Ile-de-France, Guyane et Mayotte – devront se cantonner au périmètre de leur terrasse.

Les cafés et les bars ne pourront pas reprendre à cette date une activité au comptoir, la consommation debout étant interdite. Les discothèques, les salles de jeux, les casinos demeurent fermés pour les 3 prochaines semaines.

Les  Directions Générales du Travail et de la Santé ont abandonné la distanciation sociale de 4 m pour la réduire  à 1 mètre entre les tables comme demandés par les restaurateurs. Le port du masque est obligatoire pour les équipes de salle et de cuisine, ainsi que pour les clients lorsqu’ils se déplacent dans l’établissement. Les tables de 10 personnes sont autorisées, pas plus. Pour accompagner les professionnels, le GNI et l’Umih mettent un protocole sanitaire à leur disposition. Ce guide devrait évoluer au fur et à mesure des annonces gouvernementales (suite…)

10/05/2020

Sortie du confinement – Proposez le forfait mobilités durables à vos salariés

Le forfait mobilités durables remplace l’indemnité kilométrique vélo mise en place jusqu’à ce jour.

L’aide peut aller jusqu’à 400 € par an et par salarié, exonérés d’impôt et de cotisations sociales.

Publié le 10 mai, le décret d’application pour le secteur privé de la loi d’orientation des mobilités permet aux entreprises d’encourager le recours par leurs salariés à des transports plus propres et moins coûteux tels que le vélo ou le covoiturage.

Le  forfait mobilités durables permet aux employeurs privés de prendre en charge de manière facultative les frais de déplacement de leurs salariés sur leur trajet domicile-travail effectué avec des modes alternatifs à la voiture individuelle : vélo, covoiturage (en tant que conducteur ou passager , engins de déplacement personnels (motorisés ou non) en location ou en libre-service (comme les scooter et trottinettes électriques « en free-floating »), autopartage avec des véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hydrogène, titres de transports en commun (hors abonnement). (suite…)

27/04/2020

Réouverture des CHR : pas de date mais des précisions sur les mesures d’accompagnement

@Restauration21

Le 14 mai, une réunion de travail autour du Premier Ministre, dans le cadre d’un Comité interministériel du Tourisme, permettra de définir les contours du plan de relance des CHR. Le calendrier de leur réouverture sera fixé fin mai-début juin.

Vendredi 24 avril, Emmanuel Macron a tenu une visioconférence pour présenter le plan d’action en soutien des secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, du tourisme et des espaces de loisirs.  Les ministres Bruno Le Maire (Economie et Finances), Gérald Darmanin (Action et des Comptes publics), Jean-Yves Le Drian (Europe et des Affaires étrangères) et le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne (Europe et des Affaires étrangères) ont également participé à l’échange avec les représentants des professionnels des hôtels, cafés et restaurants, du tourisme et du loisir.

Maintien et renforcement des  mesures de soutien du plan d’urgence économique :

– La possibilité de recourir à l’activité partielle sera maintenue après la reprise de l’activité pour ces secteurs.

– Le fonds de solidarité restera également ouvert aux entreprises de ces secteurs au-delà du mois de mai. Ses conditions d’accès seront élargies aux entreprises des secteurs concernés ayant jusqu’à 20 salariés et 2 millions d’euros de chiffre d’affaires, et le plafond des subventions pouvant être versées dans le cadre du second volet du fonds sera porté à 10 000 euros. (suite…)

16/04/2020

La Semaine Européenne du Développement durable se déroulera exceptionnellement du 18 septembre au 8 octobre

En raison de la situation sanitaire liée au COVID-19, la Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD), qui devait se tenir du 30 mai au 6 juin, est reportée. Elle se déroulera exceptionnellement du 18 septembre au 8 octobre et s’étalera  sur trois semaines. Un temps fort est prévu du 20 au 26 septembre. La SEDD veut promouvoir le développement durable, sensibiliser le plus grand nombre à ses enjeux et de faciliter une mobilisation concrète. Elle répond aux 17 Objectifs de Développement Durable de l’Agenda 2030 (ODD).

Vous programmez d’organiser une action, une conférence ?  Inscrivez votre événement dès maintenant sur la plateforme d’inscription européenne.

Le Ministère de la Transition écologique et solidaire encourage tous les acteurs – citoyens, associations, collectivités, entreprises  à se mobiliser.

1 2 3 30

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires