35 articles publiés dans la catégorie "Boissons"

03/06/2020

Pernod Ricard lance des formations en ligne gratuites pour un bartending durable et responsable

Ces formations s’inscrivent dans le cadre de la feuille de route du Groupe « 2030 Sustainability & Responsibility » – Good Times from a Good Place

Pernod Ricard annonce le lancement de modules de formation en ligne gratuits dédiés au bartending durable et responsable. Ces cours, accessibles à tous les adultes en âge légal de consommer, seront disponibles via la plateforme de formation mobile EdApp, partie intégrante de l’initiative EducateAll en collaboration avec l’Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche (UNITAR). La formation  est disponible partout dans le monde et s’adresse aussi bien aux personnels de service aux bartenders qu’aux propriétaires des bars afin de les former aux pratiques durables et responsables. Objectif :  que « Le Bar de Demain » soit plus responsable à la fois en matière environnementale ou en matière de consommation des produits alcoolisés. (suite…)

10/05/2020

La Straw’bon, la paille pour boire et à manger en « cuir » de fruit

La paille comestible, un produit alimentaire innovant. ©Anaïs Prebet

100 % comestible, sans sucre ajouté et sans gluten.

Mise à jour le 24/07/2020. Le Conseil National du Cuir (CNC) nous alerte ce jour que le fait que « la peau de pomme qui constitue la matière principale de cette paille ne peut être qualifiée de « cuir » puisqu’elle n’est pas d’origine animale. En effet, le terme « cuir » est légiféré en France par un décret officiel qui interdit l’utilisation de ce terme pour qualifier une matière alternative au cuir animal, même si celle-ci s’en rapproche visuellement. » Nous ajoutons des guillemets au mot  « cuir » dans le titre et le texte de cet article.

Qu’est-ce qu’/un  produit alimentaire innovant ?  « Une paille comestible » répondent en chœur Elsa Perbet, Anaïs Prebet et Sarah Bagot, toutes trois en dernière année d’école d’ingénieurs agronomes à VetAgro Sup ( Clermont-Ferrand, 63). Dans le cadre de leur cursus, elles ont  conçu la Straw’bon, un prototype de paille comestible à base d’un « cuir » de fruit recouvert d’une fine pellicule de cire d’abeille alimentaire.

Préalablement, elles ont questionné des professionnels des CHR et consommateurs. Les premier sont « en attente de produits sains, de bonne qualité organoleptique et sanitaire  et considèrent qu’une paille apporte une plus-value à un cocktail » selon  Elsa Perbet. Parmi les 420 consommateurs questionnés, la plupart associent la paille comestible à un fruit. Ce qui a convaincu les futures ingénieures  de partir sur quatre fruits – pomme, fruits rouges, mangue, mangue- fruits de la passion – pour pouvoir associer le  goût de  la paille à la composition du cocktail. (suite…)

03/02/2020

L’offre d’eau potable gratuite devra être plus visible dans les restaurants

©Restauration21

Le projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire définitivement adopté par le Parlement le 30 janvier par les Sénateurs imposera, à partir du 1er janvier 2022, aux bars et restaurants d’indiquer de manière visible sur leur carte ou sur un espace d’affichage la possibilité pour les consommateurs de demander de l’eau potable gratuite.

Le texte met fin également à la distribution gratuite de bouteilles en plastique dans les gares, les bibliothèques, les écoles, les universités, les hôpitaux et autres ERP. Tous devront s’équiper de fontaines à eau.

Lors des événements culturels, sportifs ou festifs, les sponsors ne pourront plus imposer la distribution gratuite ou payante de leurs bouteilles.

Le projet de loi anti-gaspillage définitivement adopté : Quelles conséquences pour la restauration ? Le 03/02/2020.

03/02/2020

Un premier café bio pour Nespresso Professionnel

Présent depuis 25 ans sur le marché des CHR, Nespresso Professionnel lance son premier café certifié biologique, Peru Organic, destiné aux entreprises, restaurateurs et hôteliers et proposé en capsules au prix unitaire de 0.37 €. Une nouvelle référence qui complète la gamme prémium Origins de 3 autres cafés mono-origines (Inde, Brésil, Guatemala). Cet arabica cultivé par 450 fermiers au nord-est du Pérou dans la région de Cajamarca est proposé en plusieurs longueurs de tasse et peut être consommée avec du lait afin de créer de la valeur supplémentaire pour les hôteliers et restaurateurs notamment.

« La tasse est  neutre en carbone grâce à la plantation de plus de 500 000 arbres par an dans les fermes de café en Colombie, Ethiopie, Ouganda et Guatemala » assure Nespresso. La marque s’appuie sur  Programme AAA  lancé en 2003 pour revendiquer « une traçabilité à la ferme pour plus de 90 % de ses cafés.» (suite…)

28/10/2019

L’UMIH et le GNI signataires de la charte d’engagement « Verre 100 % solutions »

Les acteurs de la filière verre ont remis à Brune Poirson, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, une charte d’engagements « Verre 100 % solutions », vendredi 25 octobre. Objectif :  tendre vers 100 % de recyclage du verre à l’horizon 2029 au moyen d’engagements concrets et mobiliser tous les acteurs pour renforcer le tri du verre et soutenir son réemploi quand celui-ci pertinent. La collecte en tonnage du verre atteint aujourd’hui un taux de recyclage de 87 % pour les emballages ménagers  et de 78 %  sur l’ensemble du gisement. Cependant, 10 kg en moyenne de verre 4 par an et par habitant se retrouvent dans les ordures ménagères résiduelles et le gisement du verre hors-domicile, estimé à plus de 350 000 tonnes, est insuffisamment capté.

Les 24 signataires dont l’UMIH  (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie),  et le GNI (Groupement National des Indépendants de l’Hôtellerie et de la Restauration) ont défini comme étape intermédiaire le seuil de  90 % d’emballages en verre collectés pour recyclage d’ici 2025. Pour y parvenir, ils renforceront leur mobilisation pour faire du geste de tri  « une évidence au quotidien », développeront la collecte des emballages en verre consommés en hors domicile, notamment avec l’appui des distributeurs-grossistes en boissons (collecte du verre perdu dans le cadre de logistique inverse) et soutiendront le réemploi notamment dans les circuits locaux de distribution afin de minimiser les impacts liés aux transports, auprès des établissements de service à table. Dans son discours, Brune Poirson avance le taux actuel de 10 % de réemploi  « grâce au secteur des CHR ». Les signataires annoncent également, en partenariat avec l’Ademe, la création d’un Observatoire du Réemploi  afin d’étudier les conditions de développement et de mise en œuvre du réemploi en vue de définir une trajectoire de croissance. (suite…)

21/02/2018

illycaffè « une des entreprises les plus éthiques au monde » selon l’Ethisphere Institute

EhisphereLogoL’Ethisphere Institute,  qui  distingue les entreprises incluant l’intégrité et la durabilité au sein de leurs écosystèmes, a désigné illycaffè comme « l'une des entreprises les plus éthiques au monde », pour la 6e année consécutive. Pour sélectionner les 135 lauréats (13 pays, 57 secteurs) de sa 12e promotion, l'institut leur attribue une note établie selon cinq critères : programme éthique et conformité, responsabilité sociale et sociétale, culture éthique, gouvernance et leadership, innovation et réputation.

« Ce sont les entreprises privées qui génèrent le plus de valeur économique au niveau mondial et il est impératif qu’elles mènent leurs activités dans le respect d’un code éthique strict et rigoureux, en particulier aujourd’hui où les défis, tels que le changement climatique et la croissance démographique rapide, sont légion », a  déclaré Andrea Illy, Président d’illycaffè.

 

15/02/2018

Nespresso Professionnel a collecté environ 860 tonnes de capsules usagées sur 2017

Nespresso capsuleDepuis 2016, les clients entreprises et CHR de Nespresso Professionnel ont la possibilité, s'ils consomment plus de 500 capsules de café par mois, de bénéficier du service de collecte gratuit mis en place par la marque. Plus de 4 000 d'entre eux ont adhéré au programme, accessible en ligne. « En un peu plus d’an, le nombre de signataires a triplé » se félicite Hélène Coulbaut, responsable de la communication corporate et RSE. Les adhérents peuvent choisir entre la collecte des capsules par Paprec ou l'envoi de celles-ci par La Poste.  Sur 2017, Nespresso Professionnel estime avoir récupéré environ 860 tonnes de capsules usagées. Une masse qui ne prend pas en compte les capsules placées dans les poubelles jaunes, par les professionnels à l'instar des ménages. « Globalement, sur le marché BtoB et le marché BtoC, on estime que 60 % de nos capsules sont recyclées ou valorisées » poursuit Hélène Coulbaut. Les capsules collectées par Nepresso prennent la direction du site de Rémondis  (Pays-Bas) où l’aluminium est séparé du marc de café puis refondu afin d'être réutilisé pour fabriquer d'autres objets, des vélos ou des canettes.  Le marc de café est valorisé par la méthanisation et le compostage. « Nous souhaitons qu'en 2020, tous les clients de Nespresso aient un point de collecte à proximité de chez eux, nous en sommes à 90% aujourd’hui. »

(suite…)

22/01/2018

Le Titi, la nouvelle gamme bio de vins bio consignés de la Maison Richard pour les CHR

Corinne et Céline Richard - Photo@Restauration21.fr

Corinne et Céline Richard

Avec sa nouvelle gamme Le Titi, symbolisé par un petit bonhomme assis sur une barrique de vin, la Maison Richard rappelle qu'elle embouteille le vin depuis 1950 et annonce qu'elle compte remettre au goût du jour le verre consigné. Produit en bio et en vegan (colle végétale) par quatre vignerons(1), le vin est acheminé en citerne sur le site Richard de Gennevilliers (92) où il est embouteillé en cols de 75 cl consignés 0,2 € chacun. Quatre appellations sont disponibles : Côtes de Provence, Fronton,  Côtes du Rhône, Blaye Côtes de Bordeaux. Les bouteilles vides sont collectées lors des livraisons des bouteilles neuves chez les restaurateurs, puis acheminées jusqu'au site parisien où elles sont nettoyées afin d'être réutilisées et  remises sur le circuit des CHR parisiens. S'il accepte de jouer le jeu et s'il a la place pour stocker les bouteilles vides, un restaurateur peut gagner 4,5 € par caisse de douze bouteilles vides, la caisse étant elle-même consignée 2,1 €. 

 

(suite…)

27/06/2017

Lavazza lance Alteco, un café bio destiné au marché premium des CHR

Visuel AltecoLavazza élargit sa gamme supérieure avec un café certifié bio,  un mélange premium  baptisé Alteco, destiné aux hôtels et restaurants premium. Disponible en 1 kg en grains, c'est un assemblage de 60 % % d'Arabica issus des montagnes du Honduras et d’Ouganda et de 40 % de grains de Robusta récoltés sur des terres du Mexique.

 

 « De la sélection des grains au produit final, toute la chaîne de production respecte les critères les plus stricts en termes de qualité et de durabilité. Alteco est ainsi certifié UTZ, la garantie d’une chaîne d’approvisionnement durable et transparente, et ' Eurofeuille ', preuve du respect des normes de l'Union Européenne sur l'agriculture biologique » explique le torréfacteur.

 

 

(suite…)

05/04/2017

L’économie circulaire et la collecte des emballages à usage unique au sommaire du Livre blanc de la FNB

Vignette_film_recuperation_du_verre_perduLa FNB  (Fédération Nationale des Boissons) réunit les 25 propositions des distributeurs-grossistes en boissons dans un Livre blanc destiné au futur occupant du palais présidentiel. 5 axes (1) sont privilégiés dont la problématique de la collecte des déchets de boisson. La FNB insiste sur la nécessité de « recycler plus largement les déchets en favorisant l’économie circulaire et l’obligation de  collecter les emballages  à usage unique ainsi qu’en incitant les collectivités locales à  repenser leur modèle de collecte ».

Les boissons commercialisés au sein des établissements de la CHD sont conditionnés soit dans des emballages consignés, comme le verre et les fûts métalliques, soit des emballages à usage unique, dits «perdus». Ce sont les contenants en verre, en PET, le carton et les boîtes en acier. Selon les chiffres de la FNB, 750 millions de bouteilles en verre à usage unique sont servies, par an,  dans les  établissements CHR, ce qui représente près de 80 % de la totalité des formats d’emballages « perdus » en  tonnage. Pour les récupérer, des distributeurs-grossistes ont mis en place une collecte en optimisant la logistique retour. « En 2015, 980 tonnes de  verre « perdu »  ont  ainsi  été  collectées par plus de 50 distributeurs-grossistes  en   boissons » précise la FNB.  Ils recourent également aux bouteilles en verre consignées «re-remplissables» et «réutilisées au minimum entre 15 à 50 fois».

(suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires