410 articles publiés dans la catégorie "Restauration collective"

02/01/2023

Une nouvelle cuisine centrale pour Les Marmites Volantes

La capacité du site de production est de 2 500 repas par jour. ©Restauration21

L’entreprise s’engage pour une restauration responsable, durable, savoureuse et conviviale.

Autour de 11 heures du matin, à l’arrière de la nouvelle cuisine des Marmites Volantes située à Saint-Denis (93), Léo, livreur en CDI et salarié de la société de restauration collective, prépare sa tournée. Dans quelques minutes, il partira livrer en vélo-cargo à assistance électrique plusieurs écoles privées du nord parisien. Une livraison réalisée en liaison chaude, les bacs inox fermés par des couvercles étant placés dans ses sacs isothermes avec des plaques eutectiques chaudes. « Au départ, les plats sont à 80°C et quand j’arrive à destination, ils sont à 75°C » assure-t-il, le tout étant que la température ne descende pas sous les 63 °C.

Lire aussi : Les Marmites Volantes servent le petit-déj’ bio aux écoliers d’Aubervilliers

17 écoles clientes
Depuis sa création en 2017, l’entreprise travaille des produits locaux de saison, bio en majorité, dans un objectif anti-gaspillage et livre ses clients en vélo-cargo. En juillet dernier, l’entreprise a investi son  nouveau laboratoire de production Dionysien, totalement réaménagé sur plus de 300 m2 pour une enveloppe d’1 M€ (dont 1/3 financé par la subvention France Relance) et capable de produire à terme 2 500 repas par jour. Actuellement, la cuisine centrale Marmites Volantes sert 17 écoles privées sous contrat et fabrique 1 100 repas par jour. Elle emploie 14 personnes (12 CDI, 1 CDD et une alternante) avec 4 postes de fonctions support dont la cheffe gérante, 7 cuisiniers et 3 livreurs. (suite…)

19/12/2022

Toutes vos obligations au 1er janvier 2023

RESTAURATION21, le seul média spécialiste de la restauration durable et responsable, commerciale et collective, vous propose ce calendrier réglementaire mis à jour des nouveaux décrets qui s’imposent aux professionnels.

Vous souhaitez une version imprimée format “poster ” (60 cm X 21cm) pour vos équipes ?
Vendue 35 € HT à l’unité (frais d’envoi compris), elle vous sera envoyée par courrier.
Contact par mail à contact@restauration21.fr

Fournisseurs, vous avez des solutions qui permettent aux professionnels de la restauration de se mettre en conformité vis-à-vis de ces réglementations ?  Faites apparaitre votre logo publicitaire sur cette publication !
Informations et tarifs : contact@restauration21.fr

(suite…)

05/12/2022

La ville de Mouans-Sartoux labellisée « Ecocert en Cuisine » de la crèche au collège

Capture d’écran ©Mouans-Sartoux

La ville est la première en France  à recevoir le niveau 3 de labellisation de la crèche au collège avec pratiquement 100% de produits bio servis au sein des cantines.

Thierry Stoedzel, Directeur Général d’Ecocert France, a remis  jeudi 1er décembre, le label Ecocert « En Cuisine » mention Excellence à 7 cantines de la ville de Mouans- Sartoux (06). Les 3  crèches servent 94,6 % de produits bio, les 3 écoles sont à 100 % et le collège à 94 %.  Les repas bio sont préparés à partir de produits locaux et de saison. Une cinquantaine de variétés de légumes (soit 85 % des  légumes utilisés) est cultivée au sein même de la commune, dans un domaine certifié bio d’une surface de six hectares.

Lire aussi :
Le label Ecocert « En Cuisine » révise ses exigences à la hausse et anticipe l’entrée en vigueur de la loi Egalim

Lire aussi : Les cantines servent en moyenne 36 % de produits bio

Pour lutter contre la gaspillage, la commune propose  aux enfants et adolescents des portions individuelles, adaptées aux besoins de chacun. « En 2010, on a commencé à peser les déchets, on était à 147 grammes. Aujourd’hui, on est à 30 grammes en moyenne par repas, ce qui représente une économie de 20 centimes », assure  Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans-Sartoux et délégué enfance-éducation-alimentation. (suite…)

05/12/2022

Frichti dégaine sa cafet’ zéro déchet

Olivia Coville, directrice de Frichti At Work, dans la Frichti Cafet Factory à Saint-Ouen (93). Le Coffee shop propose café de spécialité, petits-déjeuners et snacks. ©Restauration21

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  L’enseigne veut conquérir le marché de la restauration d’entreprise.

Forte de 2 millions de repas livrés à 700000 employés dans 200 villes en France, l’enseigne de restauration livrée Frichti formalise son offre BtoB (lancée en 2019) avec sa nouvelle marque Frichti At Work. Celle-ci se déploie en 2 axes. Premier axe: une solution 100 % digitale, « la Cantine 2.0 », une offre de livraison groupée de repas dans les entreprises et qui ne requiert aucune installation sur les sites clients. Second axe: une solution physique, « la Cafet’ » avec son comptoir de click & collect et des corners inédits installés sur un espace dédié et personnalisé dans l’entreprise cliente et géré par du personnel Frichti sur place. L’offre de restau ration court sur toute la journée avec petit-déjeuner, déjeuner, snacking et cafés de spécialité, plateaux-repas, jusqu’aux courses pour le dîner. Le concept a été déployé sur 500 m2 dans le hall de l’immeuble de bureaux La Factory d’AG2R La Mondiale à Saint-Ouen (93) avec un coffee-shop proposant une offre du petit-déjeuner au goûter et une « bulle chaude », une cuisine ouverte dans laquelle un chef assemble et dresse deux recettes à l’assiette tous les jours. (suite…)

30/11/2022

Les Marmites Volantes servent le petit-déj’ bio aux écoliers d’Aubervilliers

Au total 18 324 petits-déjeuners seront distribués aux enfants. Le dispositif est financé par le Ministère de l’Education nationale à hauteur d’1,30 € par enfant.

Depuis le 28 novembre, 3 054 enfants scolarisés en grande section de maternelle et en classe de CP et de CM2 à Aubervilliers (93) bénéficient d’un petit-déjeuner servi à leur arrivée à l’école dans le cadre du dispositif mis en place par le Ministère de l’Éducation nationale « Des petits-déjeuners dans les écoles pour favoriser l’égalité des chances. » 100% bio, la prestation est composée d’un produit céréalier, d’un produit à base de fruits et d’un produit laitier. Pour cette opération d’une durée de 3 semaines, la mairie a fait appel à l’entreprise de restauration Les Marmites Volantes. (suite…)

03/11/2022

86 % des professionnels du foodservice engagés dans une démarche de transition écoresponsable

©Restauration21

Sirha Food a réalisé une enquête en septembre 2022 auprès de plus de 200 restaurateurs, producteurs, fournisseurs et acteurs du digital (plateforme de livraison de repas, de réservation, e-commerce…) pour comprendre la position des professionnels et réagir face aux nouveaux enjeux liés au Développement durable.

Même s’ils ne le mettent pas en avant, 86 % des professionnels du foodservice déclarent être engagés dans une démarche de  transition écoresponsable. La répartition est la suivante au sein du panel étudié : 100 % des agriculteurs sont engagés, 79 % des restaurateurs et 78 % des fournisseurs, distributeurs et acteurs du digital. En ce qui concerne plus précisément les restaurateurs, 72 % construisent leur carte avec des produits de saison, 60 % se fournissent en circuit court et 42 % utilisent des produits biologiques.  Mais seulement 32 % de ces établissements sont labellisés, preuve que les labels n’ont pas la côte auprès des professionnels. (suite…)

02/11/2022

Les cantines servent en moyenne 36 % de produits bio

Entre 2017 et 2021, les achats bio des cantines ont progressé de près de 10% en moyenne. ©Un Plus Bio-Julien Claudel.

                                                                                                                                                                                                                 Les chiffres de l’Observatoire national de la restauration collective bio et durable 2022 sont issus de son enquête annuelle menée sur un échantillon de 10 000 cantines.

Depuis janvier 2022, les cantines doivent servir au moins 20 % de produits issus de l’agriculture biologique (en valeur) sur les 50 % de produits dits durables imposés par la loi Egalim (2018). Pour 2021, l’Agence Bio estimait que les cantines servaient  en moyenne 6,6 % de bio. Or, les chiffres de l’Observatoire national de la restauration collective bio et durable 2022 dessinent une situation plus optimiste. Son enquête annuelle menée sur un échantillon de 10 000 cantines  (1,4 million de repas produits à 80% par des collectivités en charge de la restauration de la maternelle au lycée) révèle que la part des produits bio est de 36 % en restauration collective. La majorité des cantines étudiées servent  entre 20% et 40 % de bio. 23 % d’entre elles n’ont pas atteint les 20 % et  3 % ont dépassé le cap des 80%. Les crèches sont les plus avancées, suivies des écoles primaires et des collèges.

Lire aussi : La ville de Mouans-Sartoux labellisée « Ecocert en Cuisine » de la crèche au collège

(suite…)

25/10/2022

Nouveau : Découvrez le Magazine #8 de Restauration21

Le feuilleter en ligne

Le Magazine # 8 de la restauration durable commerciale et collective sera disponible dans sa version papier à EquipHotel (du 6 au 10 novembre, Parc des Expositions Porte de Versailles)  et à Sirha Lyon (19 au 23 janvier 2023, Eurexpo Lyon).

 

En voici l’édito :

Sobriété

Cet hiver et peut-être même un peu plus longtemps, il va falloir être sobre et baisser la température. Qu’est ce qu’un degré en moins, un point de consigne de chauffage à 19°C quand une salle est pleine à craquer ? C’est le réconfort et la convivialité que vos clients voudront trouver quand ils pousseront la porte de vos établissements – porte qui, soit dit en passant, doit rester fermer quand le chauffage fonctionne.

Mais qui peut encore chauffer dehors quand le climat se dérègle  et griller son argent quand le coût de l’énergie explose ? Pourtant interdits depuis le 1er avril dernier, des braseros et radiants ont été rallumés sur des terrasses extérieures ça et là ! Attention aux conséquences !   Selon une étude de CHD Experts,  94 % des consommateurs font attention à l’impact que peut avoir le restaurant ou la solution d’hébergement qu’ils choisissent. (suite…)

21/10/2022

Réemploi – Tremplin a sélectionné Rieber, Matfer-Bourgeat et Arc pour abandonner le plastique dans les cuisines centrales de ses membres

Pour la cuissone sous vide par immersion,le Syrec teste les bacs inox fermés par un couvercle doté d’un joint étanche et d’une valve de marque Rieber. ©Restauration21

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             Le  1er janvier 2025, les contenants de cuisson, réchauffe et service en plastique seront interdits en restauration collective scolaire et universitaire ainsi que les établissements accueillant des enfants de moins de 6 ans.

Créé en février 2022  pour  favoriser la recherche et développement auprès des industriels et obtenir les meilleurs tarifs, le groupement de commandes Tremplin constitué du Siresco, le Sivu Bordeaux – Mérignac, le Syrec, les villes de Nantes (44), Rennes (35) Toulouse (31),rejoints cet été par la ville de Tours (37) et le département de Seine-Saint-Denis, annonce avoir sélectionné 3 partenaires industriels. Les premiers appels d’offre ont permis de sélectionner Rieber, Matfer-Bourgeat et Arc qui accompagneront ces cuisines centrales durant 4 ans  dans leur transition vers le réemploi et la suppression du plastique, les deux premiers avec leurs bacs gastronormes en inox et leurs couvercles étanches, le troisième avec ses bacs en verre. (suite…)

03/10/2022

L’UCP Chérioux zéro plastique robotise le conditionnement des bacs inox

Le bras prend un bac et le place sur la ligne. ©Restauration21

A Vitry (94), la nouvelle cuisine centrale zéro plastique saute de plein pied dans le réemploi 2.0 des contenants. L’enjeu : minimiser la pénibilité des tâches de ses agents.

Depuis le 1er septembre 2022, c’est une unité centrale de production flambant neuve qui fabrique les 4500 repas servis quotidiennement aux 18 collèges, une production appelée à passer à 7 800 couverts avec l’intégration progressive de 40 structures de la petite enfance du Val de Marne. Un nouvel outil de 13,5 M€  pour  reprendre en régie interne la production de repas pour les collèges qui était auparavant déléguée à d’autres collectivités ou prestataires.

Tout inox
Installée dans un bâtiment de briques années 30 situé dans l’aile du collège Adolphe Chérioux, la cuisine centrale  fonctionne en tout inox. Pour concilier les exigences de la loi Egalim, la promotion des enjeux environnementaux à-travers la diminution des déchets et la prévention des TMS, elle est dotée d’un outil automatisé de conditionnement des bacs gastronormes ½ en inox (Rieber) et d’une presse pour la fermeture avec un couvercle (Rieber). Entrées froides, plats chauds et desserts fait-maison sont livrés dans ces bacs aux offices. « C’est une cuisine 2.0, tous les process sont reliés via un système informatique », explique Olivier Laroche, responsable des services de la restauration du département. (suite…)

1 2 3 41

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #6 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires