12 articles publiés dans la catégorie "Certification"

13/03/2018

Label Clef Verte : les candidatures sont ouvertes jusqu’au 30 avril

Clé Verte logoSi vous déployez des actions en faveur de la protection de l'environnement au sein de votre hébergement touristique ou de votre restaurant, le label Clef Verte peut vous aider à  valoriser vos acquis vis-à-vis de votre clientèle et à mettre en place une démarche environnementale. Les inscriptions, ouvertes jusqu'au 30 avril sur le site du label, requièrent la création d'un compte professionnel en ligne. Ensuite, il suffit de suivre les différents étapes : compléter le questionnaire environnemental, préciser votre plan d'action, vérifier que les rubriques informations et présentations sont à jour et complètes. Puis envoyer. « Le questionnaire environnement compte 160 critères dont 60 sont impératifs pour prétendre au label. Les autres, dits 'essentiels', 'optionnels' et 'indicatifs' permettent de mesurer quelle démarche de progrès peut être engagées »,  explique Nathalie Bel Baussant, responsable des partenariats à la Clef Verte. L'étude du dossier déclenche ensuite la visite d'un auditeur au sein de l'établissement. Pour un coût de 400 € à 650 € (cotisation annuelle + audit lors de la première candidature ) pour les restaurants et de 470 € à 1 060 € pour les hôtels, calculé en fonction de leurs capacités, nombre de places assises pour les premiers, nombre de chambres pour les seconds.

 

En France, 603 établissements arborent le label environnemental international pour l’hébergement touristique et la restauration Clef Verte : 150 hôtels, 6 restaurants, 243 campings,99 gîtes et meublés, 80 résidences de tourisme, 19 auberges de jeunesse et 6 centres de vacances. www.laclefverte.org

29/01/2016

Développement durable et événementiel : Les Traiteurs de France se lancent dans l’ISO 20121

 Une norme spécifique au secteur de l'événementiel.

 

Photo©Restauration21Les 36 Traiteurs de France (TDF) s'engagent dans une nouvelle étape en matière de RSE. Après la mise en place du label Qualitraiteur, de la mise en place de la lutte contre le gaspillage, l'association s'attèle à la démarche ISO 20121, norme internationale de management responsable de l'activité événementielle. Objectif : « rendre pérennes les activités [du] réseau par la recherche de rentabilité tout en favorisant le progrès social et en limitant les impacts négatifs sur l'environnement ».

 

«Nous souhaitons que l'ISO 20121 intègre nos spécificités métiers, c'est pourquoi notre référentiel reprendra les éléments de Qualitraiteur [norme de service spécifique au métier de traiteur]» précise Claire Pennarun, vice-présidente des TDF, en charge du dossier RSE. «De plus en plus, les donneurs d'ordre nous questionnent sur notre politique RSE. Par exemple, l'un de nos adhérents a été questionné sur sa gestion du gaspillage alimentaire » précise-t-elle.

 

(suite…)

22/10/2013

Ecocert sort un label pour la restauration collective

EcocertPrésenté lors du Salon Natexpo, le nouveau référentiel "En Cuisine" élaboré par Ecocert (organisme de contrôle et de certification de produits biologiques) pour la restauration collective s'appuie sur un cahier des charges construit sur 3 niveaux autour de l'engagement de la cuisine (en auto-gestion ou concédée) en faveur des produits bio et locaux, de l'aspect sain des produits servis et de la démarche en matière de protection de l'environnement engagée par l'établissement. 

 

"C'est une démarche progressive qui permet de flécher un parcours, les critères sont en adéquation  avec le terrain" explique Lise Pujos, chargée de développement chez Ecocert.

 

Le niveau 1  qui valide 10 % de produits bio implique ainsi de passer à 20 % dans les 4 ans à venir. De même que le niveau 2 demande que le gaspillage soit mesuré et fasse l'objet de mesures chiffrées de réduction. Au niveau 3, les détergents écologiques deviennent obligatoires.

 

(suite…)

20/09/2012

Bio en restauration commerciale : l’obligation de certification entrera en vigueur le 1er octobre

Photo©Restauration21 (2)A partir du 1er octobre 2012, les restaurants affichant la mention bio pour un ingrédient, un plat ou la totalité de leur carte devront respecter le cahier des charges du bio en restauration commerciale. Le document comprend 3 niveaux d’engagement en termes d’offre de restauration bio ainsi qu’un dispositif de contrôle correspondant à chacun de ces 3 niveaux et au type de restaurant (indépendant ou chaîne).

 

Des lignes directrices en matière de communication – utilisation du logo officiel français de l’agriculture biologique ou des termes bio/biologique – sont également définies. Les règles  de communication et de transparence vis-à-vies des clients dépendent du niveau d'engagement.

 

Courant octobre, le Synabio mettra à la disposition des professionnels un document de 4 pages résumant les grandes lignes du cahier des charges et présentant les bonnes pratiques des acteurs certifiés de la filière restauration commerciale bio. Une fiche intitulée "Les produits biologiques en restauration commerciale en 10 questions/réponses" est également en ligne.

 

Le premier niveau d'engagement, pour  un restaurateur, consiste à introduire un ou plusieurs ingrédients bio parmi les différents produits proposés à la carte.

 

(suite…)

03/09/2012

Deux nouveaux établissements Transgourmet certifiés ISO 22000

Logo TransgourmetLe grossiste spécialiste de la restauration et des collectivité Transgourmet annonce que ces établissements de  Wissous (91) et de Saint Quentin Fallavier (38) ont obtenu la certification ISO 22000 début août. Le périmètre du certificat de management de la sécurité alimentaire concerne la réception, le stockage, la  préparation et la livraison des commandes de produits alimentaires en frais, surgelé et à température ambiante destinés aux professionnels de l’alimentation. L’ensemble du personnel logistique et commercial est formé à l’hygiène, des objectifs dédiés à l’amélioration continue pour la sûreté des aliments sont fixés.

 

Lire également : Le site TransGourmet Nord certifié ISO 22000 (09/09/2011)

16/07/2012

EnVol, un label accessible aux TPE et PME qui souhaitent valoriser leur engagement environnemental

EnvolFaire reconnaître sa démarche environnementale n’est pas toujours simple pour une petite entreprise. Entre la norme Iso 14001 jugée souvent trop complexe ou les marques professionnelles souvent peu reconnues, les professionnels de la restauration et de l'hôtellerie ont  du mal à s’y retrouver. Présentée le 28 juin dernier par l’ACFCI (Assemblée des chambres françaises de commerce et d’industrie), l'APCMA (Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat), et l’ADEME, le nouveau label EnVol (Engagement volontaire de l’entreprise pour l’environnement) peut intéresser les restaurateurs, les traiteurs,  les hôteliers, chefs d'entreprises de petite taille (moins de 50 salariés) souhaitant labelliser leurs "premiers pas" dans une démarche environnementale, grâce à des démarches simplifiées et un investissement réduit.

"Cela demande au chef d'entreprise de réfléchir à son organisation. La candidature implique que l'ensemble du personnel soit informé de la mise en œuvre d'une démarche environnementale et, ensuite, des efforts accomplis par la marque EnVol", souligne Benoit Phuez, chef de produit développement et innovation chez Afnor Certification.

 

(suite…)

07/11/2011

Hebel Traiteur labellisé LUCIE

Logo_HEBELHebel Traiteur qui opère sur le grand ouest de la France annonce qu’il a décroché le label LUCIE décerné par l’Agence LUCIE créée à l’initiative de Qualité France Association pour répondre aux attentes des associations de consommateurs. Le label témoigne de l’engagement  de l’entreprise en matière de responsabilité sociétale.

Auditée en avril dernier  par Vigeo, l’entreprise nantaise a formulé un certain nombre d’engagements de progrès à réaliser, validés par le comité de labellisation de l’Agence LUCIE : Le respect des intérêts des clients, la préservation de l’environnement, la valorisation du capital humain, les bonnes pratiques dans les affaires, l’engagement sociétal, les droits de l’homme et la gouvernance. Ces 7 points sont alignés sur les questions centrales de la norme ISO 26000 qui fournit des lignes directrices aux entreprises concernant leur responsabilité sociétale. Yves Sauvestre, le PDG, et son équipe disposent de 18 mois pour améliorer encore la démarche RSE de l’entreprise, période au terme de laquelle un audit de contrôle sera réalisé.

Lire également : Hebel Traiteur décroche le Trophée Développement durable décerné par l’Ordre des Experts comptables

 

Le site de l’Agence LUCIE

26/09/2011

Bientôt un cahier des charges pour le bio en restauration commerciale

Photo©Restauration21 (4) Validé le 9 juin dernier par le Comité national de l’agriculture biologique de l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine), le projet de cahier des charges du bio en restauration commerciale comprend 3 niveaux d’engagement en termes d’offre de restauration bio ainsi qu’un dispositif de contrôle correspondant à chacun de ces 3 niveaux et au type de restaurant (indépendant ou chaîne). Des lignes directrices en matière de communication – utilisation du logo officiel français de l’agriculture biologique ou des termes bio/biologique – sont également définies.

 

Selon  Cécile Lepers, déléguée générale du Synabio, le décret d’homologation pourrait être  publié au Journal Officiel à la fin de cette année et comprendre une période d’un an d’apprentissage par les opérateurs sur le marché.

 

Le premier niveau, pour  un restaurateur, consiste à introduire un ou plusieurs ingrédients bio parmi les différents produits proposés à la carte. Le professionnel  doit veiller à ne pas présenter un aliment issu à la fois d’une production conventionnelle et d’une production biologique si aucune distinction ne peut être établie entre les deux produits.

 

(suite…)

13/09/2011

La Clef Verte sort un référentiel pour les restaurants

Bien connue dans le monde du tourisme dit durable, la Clé Verte a bâti une grille de critères pour les restaurants destinée à améliorer leur impact environnemental. Par ce « label environnemental », il s’agit « permettre  aux restaurateurs d’entrer dans une démarche d’amélioration continue et de valoriser leurs efforts environnementaux auprès d’une clientèle attentive aux problématiques écologiques », indique-t-on au siège parisien de la  Clé Verte.  La grille d’évaluation concerne les consommations énergétiques, les consommations d’eau, la production de déchets, les produits nettoyants nocifs, la  provenance et la qualité environnementale des aliments cuisinés. De quoi permettre aux restaurateurs d’introduire la préoccupation environnementale au cœur même de la gestion générale de leurs établissements. Vingt établissements ont été retenus pour tester la grille de critères. Le 22 septembre prochain, à l’occasion de la présentation officielle du référentiel qui se déroulera au Solar Hôtel (Paris XIVe),  la Clé Verte communiquera les noms des premiers restaurants labellisés. Cette première grille de critères n’est pas conçue pour la restauration rapide et la restauration collective. Renseignements

La Clef Verte, 115 rue du faubourg Poissonnière, 75009 Paris, tél. : 01 45 49 05 80, contact@laclefverte.org



09/09/2011

Le site TransGourmet Nord certifié ISO 22000

TransGourmet Nord, basé à Arques (62), est  le premier établissement TransGourmet à obtenir la certification de sécurité alimentaire ISO 22000. Le périmètre audité concerne la réception, le stockage, la préparation et la livraison  professionnels de l’alimentation. L’ISO 22000 permet de valider toutes les bonnes pratiques en matière de sécurité sanitaire des produits et de certifier le système d’analyse des risques dans la chaîne alimentaire. « Ce nouvel engagement poursuit une démarche de valorisation de notre savoir faire auprès de nos clients, initiée avec la certification de services Qualicert ; mais il s'agit aussi d'un nouveau défi ambitieux autour duquel notre entreprise [s’est] mobilise[e», précise Jean-Christophe Adouritz, président de TransGourmet France dans un communiqué  de presse. Le grossiste spécialiste de la restauration et des collectivités annonce avoir pour objectif de certifier l’ensemble de ses établissements français.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires