« Le doggy bag n'est pas obligatoire | Accueil | Le dispositif VALO RESTO PRO s'étend aux Déchets d’Éléments d’Ameublement »

06/01/2016

Etiquette environnementale : La crêperie bio Ker Soazig décroche un A

Né du Grenelle de l’Environnement, l'affichage environnemental renseigne les consommateurs sur les impacts environnementaux des produits et services qu’ils achètent.

 

Etiquette environnementale Ker Soazig 2015

C'est un A sur une échelle décroissante de notes allant jusqu'à E que le bistrot crêperie Ker Soazig à Rennes Cap Malo (35) va afficher sur son étiquette environnementale. Le document (ci-contre) indique que la production d'un  repas représente une émission de GES  de 1,8 kg CO2 et une consommation de 115 litres d'eau. Créé en 2011 par Philippe Le Duff, l'établissement certifié 100 % bio a travaillé avec Evea Tourisme dans le cadre du projet d’affichage environnemental mené en Bretagne depuis 2014. Objectif : renseigner les clients de manière transparente sur les impacts environnementaux des produits et services qu’ils consomment.

 

Selon le cabinet de conseil, l’étiquette environnementale de Ker Soazig «montre que l’impact sur le changement climatique y est très faible comparé à un restaurant moyen». Comme dans chaque établissement, le poste alimentaire est le premier responsable des impacts : agriculture, transformation et transport des produits notamment. «Peu de déchets alimentaires sont générés grâce à une bonne gestion des stocks et de la préparation des plats» précise Evea Tourisme.

 

La crêperie privilégie un approvisionnement en produits majoritairement locaux, de saison et bio. Le sarrasin, le colza et les pommes à cidre proviennent de la Ferme des Loges (Bruz) certifiée 100 % bio et créée par Philippe Le Duff. L'enseigne travaille également avec le réseau Biocoop : cidres des Vergers de L'Ille au nord de Rennes, les Cafés Coïc à Plomelin, la bière Drao de Melesse. 94% des produits sont d’origine française ( les autres relevant de l'exception Marco Polo : chocolat, banane, thé...). 6 % des produits sont surgelés, le reste étant frais à 42 % ou sec à 52 %.

 

«Sur la carte, la viande est très peu présente et les poissons proposés font majoritairement partie des espèces non menacées. Les consommations d’eau et d’énergie sont maîtrisées grâce à des installations récentes et performantes comme des réducteurs de débits, un éclairage en LED, des groupes froids peu énergivores. Les produits laitiers nécessaires à la préparation des galettes et crêpes, font partie des aliments les plus impactants» ajoute Evea Tourisme.

 

Le cabinet de conseil suggère des pistes d'amélioration pour les prochaines cartes :

 

 - Accroitre la part de produits de saison en remplaçant, par exemple, les poireaux par des courgettes ou des épinards en été, et en servant des noix de Saint-Jacques uniquement en automne et en hiver ;

- Réduire les espèces de poissons menacées ;

- Supprimer les crevettes d'élevage responsables de la déforestation des mangroves et de la pollution des cours d'eau.

               - Réfléchir à la mise en œuvre d'un menu spécial à moindre impact environnemental lors de la prochaine semaine du Développement durable en mai.

 

Evea Tourisme travaille avec 15 restaurateurs bretons sur l'affichage environnemental. 5 d'entre eux ont reçu une étiquette. La participation financière pour un établissement se chiffre à 1 200 €, le reste étant financé par la Région Bretagne, les Conseils Généraux d'Ile et Vilaine et du Morbihan, et l'ADEME.

 

Sur le sujet :

Une étiquette environnementale pour Le Jardin Gourmand à Lorient, le 25/03/2015.

Un faible impact environnemental pour le dîner de l'R Durable, le 05/06/2015.

 

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Your comment could not be posted. Error type:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Werner & Mertz

  • Une éco-conception intégrale des produits d'hygiène et d'entretien

Safexis

  • Optimiser les consommations des équipements de cuisine

Origine

  • Une nouvelle marque pour des produits du terroir

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

SuperLizzy

  • Poubelles compacteuses de déchets en salle

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable
Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex