« 6e édition du concours Olivier Roellinger : le chef Sébastien Rath et 4 élèves cuisiniers sur le podium | Accueil | Serbotel 2017 inscrit le Développement durable à son programme »

13/06/2017

Bio en restauration commerciale : bientôt une V2 du cahier des charges

Plus simple, moins contraignant, moins coûteux... le prochain cahier des charges relatif à l'utilisation des produits biologiques dans les restaurants commerciaux est en cours d'élaboration. Il définira de façon plus claire que la précédente version les modalités d'utilisation du logo AB en restauration commerciale (l'utilisation du logo européen est interdite). Objectif : mettre en valeur les professionnels qui travaillent des produits bio en leur permettant de communiquer auprès du public et éviter la concurrence déloyale de ceux qui font de la communication mensongère sur le bio. Annoncée par l'INAO (Institut National de l'Origine et de la qualité) et l'Agence Bio pour la fin 2017, la nouvelle certification devrait entrer en application début 2018, une fois validée par le ministère de l'Agriculture et les services de Bercy.

 

Le projet a été présenté mardi 13 juin, lors la journée consacrée à la RHD par l'Agence Bio, par Jean-Marc Lévêque, président de la commission restauration commerciale bio de l'INAO et Olivier Catrou, responsable du pôle agriculture biologique de l'INAO. En voici les grandes lignes.

 

La future certification bio en restauration commerciale repose sur la quantité de produits bio achetés par le restaurateur. La tenue de fiches de recettes n'est plus obligatoire.

 

Le cas 1 du précédent cahier des charges - quelques produits bio  à la carte - est maintenu mais il n'implique ni déclaration auprès de l'Agence Bio ni certification.

 

3 seuils nouveaux ont été définis : 

 

Les produits bio achetés représentent 50 % à 75 % de la valeur de la totalité des approvisionnements d'un établissement : niveau 1.

Un restaurateur peut communiquer sur l'emploi de produits bio dès lors que ses achats de produits biologiques représentent en valeur  50 % de la totalité de ses achats.

 

Les produits bio achetés représentent 75  % à 95 % de la valeur de la totalité des approvisionnements d'un établissement : niveau 2.

 

Facultative pour les niveaux 1 et 2 ainsi que pour le cas 1, la certification par un organisme spécialisé (type Ecocert, Certipaq Bio...)  autorise à afficher l'allégation «bio» et l'affichage du logo AB  à côté de l'intitulé des plats et /ou menus sur les cartes.

 

Les produits bio achetés représentent au moins 95  % de la valeur de la totalité des approvisionnements d'un établissement : niveau 3. L'usage de la mention "restaurant biologique" assortie du logo AB est réservé à ce niveau et la certification est obligatoire.

 

Reste pour le groupe de travail à définir les modalités de contrôle et à élaborer un logo identifiant ces 3 seuils qui permettra aux restaurateurs de communiquer clairement sur leur  niveau d'engagement auprès de leurs clients.

 

 

Cahier des charges V2 3

 

 Retrouvez toute l'actualité du bio en restauration commerciale et collective sur Restauration21.

 

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Your comment could not be posted. Error type:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Journaliste spécialisée restauration et développement durable

Albums Photos

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Transgourmet Origine

  • Fournisseur de référence pour les restaurateurs

CHEF'ECO

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Green Access

  • Pour réduire vos émissions de CO2

ECLEKTIC

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le Climat

  • Un menu
Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex