13 articles publiés en septembre 2011

09/09/2011

Un guide pratique « Biodiversité & Tourisme, de nouvelles opportunités » pour les professionnels

La DGCIS (Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services) publie un guide pratique « Biodiversité & Tourisme, de nouvelles opportunités pour les entreprises et les destinations ? » rédigé par François-Tourisme-Consultants. La fiche numéro 7 intitulée « Je cuisine et je vends des produits alimentaires dans mon établissement »   est destinée aux restaurateurs. Ils y trouveront  un rappel des enjeux de la préservation de la biodiversité agricole et maritime, ainsi que des pistes d’actions simples à mener : acheter en privilégiant les produits de saison et de proximité, adhérer à  une démarche de préservation des ressources (type MrGoodfish pour le poisson), bannir de la carte les espèces menacées,  tisser un réseau auprès de fournisseurs sensibilisés, former ses équipes, informer ses clients via des mentions appropriées sur la carte. Une dizaine de label de qualité sont expliqués. Une liste d’associations, de programmes et d’outils existants est également mise à la disposition du lecteur.

Fiche numéro 7

Télécharger le guide pratique

02/09/2011

Un atlas de la restauration bio

Restaubio

La FNAB, Fédération Nationale de l'Agriculture Biologique, Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire (MAAPRAT) et avec l’Agence Bio,  lance un atlas de la restauration bio. Son objectif est de faciliter les démarches pour manger bio local en restauration collective, en permettant à tout porteur de projet d'accéder à une fiche d'expérience correspondant le plus possible à ses caractéristiques propres. Ce projet vise à refléter la diversité des projets mis en œuvre sur les territoires. Cette base peut être enrichie directement par les internautes.

www.restaurationbio.org  

02/09/2011

Emballages : La restauration rapide doit s’acquitter du Point Vert

Point Vert Eco-Emballages 2 Dans une notre adressée à ces adhérents, Eco-Emballages(1), indique que « à compter de 2011, tous les emballages ménages de produits consommés sur place au sein d’un établissement n’offrant pas de service en salle, devront également être intégrés dans la déclaration [de contribution du Point Vert] ». Les professionnels de la restauration rapide, de la VAE, de la restauration sur les sites de transport et dans les stations service, du catering, de la  distribution automatique,  les boulangeries pâtisseries devront donc apposer le Point Vert sur les emballages de leurs produits alimentaires. C'est-à-dire effectuer une déclaration de leurs emballages auprès d’Eco-Emballages dans le but de contribuer financièrement au programme français de valorisation des emballages ménagers organisé par l’organisme agréé par l’Etat. Le calcul de la contribution dépend de la nature du  matériau constituant l’emballage, sur le poids de l’emballage vide et sur le nombre d’emballages.

Les 3 questions à se poser

Pour déterminer quels sont les restaurants concernés par le périmètre contributif, Eco Emballages s’est appuyé sur la définition du déchet ménager, résultat de la séparation du produit de l’emballage à des fins de consommation. Selon les articles R. 543-54 ET R. 543-55 du Code de l’environnement, les emballages ménagers sont associés à la commercialisation de produits et séparés des produits dans le but de la consommation ou de l’utilisation directe des produits par un ménage. L’emballage est-il associé à la commercialisation ou à la fabrication du produit ? Par qui est consommé ou utilisé le produit ? L’acte de séparation de l’emballage a-t-il pour finalité directe la consommation, l’utilisation directe du produit par un ménage ? Ces 3 questions, selon Geoffroy de Tilière, directeur commercial, département Relations Entreprises chez Eco-Emballages permettent « de différencier les emballages ‘hors domiciles’  qui sont ménagers et de ceux qui ne le sont pas ».

Le barème 2011 ; Les nouveaux tarifs 2012

(1) Agréé par l’Etat pour les emballages des déchets ménagers, Eco-Emballages apporte aux entreprises un dispositif qui leur permet de mieux gérer les emballages dont elles sont responsables. Contre une contribution versée par les entreprises à Eco-Emballages, celui-ci s’assure que les collectivités locales remplissent leurs fonctions de collecte sélective et de recyclage des emballages des produits mis sur le marché par les entreprises contributrices. En contrepartie, Eco-Emballages paie les collectivités locales au niveau du tonnage recyclé. Les emballages des produits concernés par cette filière portent un point vert, signe que le producteur contribue finanièrement à la collecte sélective des emballages.

www.ecoemballages.fr

Tél. : 0810 00 17 23 (numéro azur, prix d’un appel local).

 

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires