| Accueil |

12/04/2013

5 à 6 produits bio au menu de 34 cantines franciliennes

MFache_11042013_2Pommes et poires des Yvelines, yaourts et lentilles de
Seine-et-Marne, pain du Val-de-Marne… 20 000 lycéens  franciliens mangent  entre 5 et 6 produits issus de l’agriculture
biologique à la cantine. Le 4 avril, Jean-Paul
Huchon, Président de la Région Ile-de-France et Henriette Zoughebi, Vice-présidente
chargée des Lycées et des politiques éducatives ont reconduit le soutien de la
Région à l’introduction de produits biologiques à ce dispositif en faisant
voter une aide de 360 000 € destinée à 34 lycées (contre 31 en 2012). La Région
s’engage à prendre en charge 40 % des factures réglées par l’établissement pour
l’achat de produits issus de l’agriculture biologique et 60 % des factures
réglées pour l’achat de "pain Bio d’Ile-de-France", dans la limite d’un
plafond d’aide fixé à 40 € par élève demi-pensionnaire 

 

De son côté, l’établissement scolaire s’engage à utiliser
prioritairement des produits régionaux et à mettre en place une démarche
éducative d’accompagnement. Des formations sont dispensées aux lycéens et au
personnel de cuisine avec le soutien du Groupement d’agriculteurs biologiques
(GAB) d’Ile-de-France.

 

 

Le Groupement des Agriculteurs Biologiques d’Ile-de-France
rassemble les producteurs franciliens certifiés en agriculture biologique ou en
conversion. Face à ses 12 millions d’habitants et fortes de 5500 exploitations
agricoles, l’Ile-de-France compte seulement 175 exploitations biologiques qui
s’étendent sur 7 800 hectares. 9 exploitations franciliennes sur 10 restent
encore à convaincre.

 

 Les enjeux liés à
l’introduction de produits biologiques dans les cantines sont nombreux. il
s'agit de sensibiliser les lycéens et leurs familles aux produits biologiques
en leur donnant une impulsion pour consommer des produits biologiques plus
régulièrement. L' utilisation prioritaire de produits régionaux améliore leur
traçabilité tandis que les agriculteurs bénéficient, par ce biais, de nouveaux
débouchés.

 

Certains établissements optent pour l’introduction d’un ou
plusieurs produits biologiques toutes les semaines. D’autres pour des produits
biologiques ciblés (yaourt, pain) à chaque repas, d’autres encore pour des
produits biologiques lors du déjeuner mais également au petit-déjeuner et au
dîner, c’est le cas des internats.

En 2012, au titre de l’introduction de produits biologiques,
les établissements scolaires ont proposé  21 % de laitages, 17 % de fruits, 16 % de "pain Bio d’Ile-de-France", 16 % de légumes, 14 % de viande et  16 % d’autres produits.

 

Crédit  photo : Morgan
Fache.

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #5 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex