| Accueil |

15/09/2021

Amélioration des conditions de travail des livreurs : Les plateformes de livraison s’engagent

Les plateformes doivent mettre en œuvre  leurs obligations de contrôles vis-à-vis des livreurs et améliorer les conditions de travail de ces derniers.

Réunies par Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, mercredi 14 septembre, rue de Grenelle, 4 plateformes de la livraison – Uber, Deliveroo, Frichti, Stuart – ont présenté leurs actions destinées à destinés à mettre un terme aux situations d’abus et de fraudes dans ce secteur.

En juillet dernier,  Elisabeth Borne les avait réunis  après des remontées des services de contrôles dénonçant la sous-location irrégulière de comptes et l’exercice illégal de la profession. Rendez-vous avait été pris à la rentrée pour un point d’étape sur les mesures de correction envisagées.

Pour corriger ces pratiques, mettre en œuvre leurs obligations de contrôles vis-à-vis des livreurs et améliorer leurs  conditions de travail, les acteurs ont présenté plusieurs actions :

– Mise en place par eux-mêmes de mécanismes plus performants pour mieux déceler anomalies et fraudes : systèmes de reconnaissance faciales, contrôles de données bancaires, lutte contre les annonces de trafiquants sur internet, mise en place de contrôles des comptes de livreurs ;

– Renforcement de la collaboration avec les services de l’Etat ;

-Elaboration d’une charte d’engagement pour susciter une dynamique vertueuse dans le secteur intégrant des actions communes de lutte contre les fraudes.

Ces mesures  devront être opérationnelles sans délais et des réunions de suivi et de bilan des actions engagées seront réalisées avec leurs services  indiquent  les ministères.

Une première élection professionnelle (par voie électronique) sera organisée en 2022. Les livreurs à vélo, en scooter ou à tricycle ainsi que les chauffeurs de VTC pourront désigner les  organisations syndicales, les collectifs ou les associations de travailleurs des plateformes qui les représenteront. (Source : Dialogue en entreprise : https://bit.ly/3hvX3pu).

Début de mobilisation en faveur d’une livraison éthique

Lire également la tribune d’Elisabeth Laville, fondatrice du cabinet Utopies,  dans le Magazine #5 de Restauration21.

 

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #5 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex