| Accueil |

05/07/2021

McDonald’s teste la vaisselle réemployable

« L’accueil des clients est enthousiaste » se félicite l’enseigne.

Le leader de la restauration rapide prépare l’échéance du 1er janvier 2023.

McDonald’s teste dans 10 de ses restaurants français l’utilisation d’une vaisselle réutilisable développée spécialement pour l’enseigne. Les frites sont servies dans un cornet en céramique rouge (sur le modèle de celui en carton) et les boissons dans des verres de taille différente. Des boites réutilisables en plastique sont utilisées pour les salades et le Happy Meal. Quant au Sundae, il est dressé dans une petit coupe en verre.
« L’accueil des clients est enthousiaste » se félicite l’enseigne qui n’a pas communiqué par ailleurs sur cette opération.

Au 1er janvier 2023, les établissements de restauration rapide de plus de 20 couverts en salle auront l’obligation de servir les clients qui consomment sur place dans de la vaisselle réutilisable. En attendant, c’est sur la question du tri 5 flux que McDonald’s  s’est fait retoquer la semaine dernière par la ministre de la Transition écologique. Lors d’une visite au site Metro de Nanterre le 1er juillet, Barbara Pompili a révélé que seules les enseignes Burger King, Cojean et Subway atteignent les objectifs fixés avec respectivement 100 %, 98,5 %  et 91 % de leur parc conforme. Elle a donné les noms des 13 réseaux en deçà des 90 % parmi lesquels McDonald’s.

Créditée par le ministère d’un seuil de conformité de son réseau de 57,8 %, l’enseigne a rétorqué dans un communiqué avoir informé le ministère, sur la base d’un décompte réalisé fin juin, que plus de 72 % de ses restaurants «proposaient de façon effective le tri en salle, la collecte et le recyclage des emballages issus du service en salle. Cela représente 1 073 restaurants, soit bien plus que le nombre de restaurants des 6 premières enseignes du classement du ministère réunies ». Le leader de la restauration rapide précise «n’installer les poubelles de tri sélectif uniquement lorsque les filières de recyclage qui prennent en charge les déchets sont opérationnelles et assurent leur valorisation » et indique avoir identifié une cinquantaine de points de blocage à ce jour.

Emballages et tri des déchets : Barbara Pompili rappelle leurs engagements aux professionnels

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #5 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex