15 articles publiés dans la catégorie "Bâtiment"

27/04/2016

Le DPE concerne uniquement la cession des murs d’un établissement

A l'occasion de la  Conférence environnementale 2016 qui vient de s'achever  à Paris, Restauration21 revient sur le  Diagnostic de performance énergétique ( DPE). Ce document qui renseigne sur les performances énergétiques d'un bâtiment (consommation d'énergie et impact en  matière d'émission de gaz à effet de serre)  ne doit pas être produit lors d'une   cession de fonds et d'un contrat de droit au bail d'un restaurant.  Il doit être par contre fourni  lors de la cession des murs d'un établissement.  Restauration21 assure à ses lecteurs que les informations contenues dans l'article sur le sujet publié en novembre 2011 sont toujours valables.  

 

«Le DPE fournit une information supplémentaire sur le bâtiment mais ne pèse pas dans la réalisation d'une transaction» estime Bruno Marcillaud, patron des agences  Groupe Century 21 Horeca. L'emplacement reste le critère numéro 1. «C'est la même chose que lorsqu'il s'agit de l'achat d'un appartement, Le DPE constate un état de fait. Cela peut permettre de négocier le prix compte tenu des travaux à venir pour obtenir un DPE acceptable» poursuit-il. Il ajoute que les propriétaires des murs «n 'ont pas du tout d'obligation de travaux» en cas de mauvais DPE.

20/11/2013

Le premier KFC éco-conçu ouvre à Orléans

Kfc_orleansLe  157e restaurant de KFC en France est éco-conçu. Ouvert le 19 novembre à Orléans (45), il bénéficie de plusieurs innovations techniques : optimisation des débits de ventilation, de l'éclairage (LED, détecteurs de présence, puits de lumière), de la consommation d'eau (robinets équipés de détecteurs de présence, chasses d'eau avec réducteurs de débits), de la production d'eau chaude (panneaux solaires et pompe à chaleur.  Deux cuves de 8 000 litres chacune stockent l'eau de pluie récupérée en toiture du restaurant pour la réutiliser pour les chasses d'eau. La toiture blanche et des sols extérieurs clairs devraient contribuer à la réduction de l'effet îlot de chaleur, à l'origine d'élévations importantes de température au-dessus des villes durant l'été.

 

Les matériaux ont été sélectionnés pour leurs faibles émissions de polluants et les zones de travail orientées pour recevoir un éclairage naturel. Les équipements de cuisine – chambre froide, friteuses, machines à glaçons, lave-vaisselle – sont à faible consommation énergétique.

(suite…)

04/03/2013

Sodexo obtient sa 1ère attestation Qualité Environnementale d’Utilisation à la tour Cœur Défense

Dans un communiqué de presse, Sodexo annonce qu'elle
est  la première entreprise à avoir obtenu,
fin 2012, une attestation QEU (Qualité Environnement d'Utilisation, rattachée à
la Certification NF Bâtiments Tertiaires en Exploitation – Démarche HQE)  pour 
les restaurants exploités sur la tour Cœur Défense (92)  : 4 restaurants inter
entreprises, la brasserie, le point de restauration rapide, la cafeteria et
l'atelier culinaire.  Ce
qui représente un  total de 5 000 repas.
Au-delà des pratiques déjà en vigueur (produits bio,
maîtrise nutritionnelle, gestes 'So-Eco', produits lessiviels eco-friendly…),
l’entreprise a fait évoluer certains process pour répondre aux prescriptions
dérivées de la certification HQE® Exploitation dont bénéficie la tour Cœur
Défense (depuis 2009) :  application de
la "charte de chantier vert" pour tous les sous-traitants (impacts
des travaux spécifiés dans un planning de suivi), mise en place d'un contrôle
qualité pour le nettoyage des restaurants, mise en place d'un "livret
déchets" précisant le circuit de retraitement de tous les déchets des
restaurants, information des consommateurs sur les consommations électriques des
restaurants et la production de déchets.

Sodexo et sa filiale Altys, spécialiste de la maintenance
multi technique, participent à 20 projets HQE™ Exploitation sur les 88
opérations enregistrées à ce jour en France.

14/11/2012

A Equip’Hotel, la FFB et l’UMIH s’engagent pour le Développement durable, l’accessibilité et la sécurité incendie

UMIH - FFB 2A l’occasion du salon Equip’Hotel, qui se tient du 11 au 15 novembre à la Porte de Versailles, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) et l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) ont signé une convention de partenariat.  Objectif :  coopérer plus activement dans plusieurs domaines d’intérêt commun dont principalement l’efficacité énergétique, la sécurité incendie et l’accessibilité. En effet, la FFB et l’UMIH considèrent ces 3 thématiques participent à une démarche citoyenne et représentent une véritable opportunité de source d’efficacité économique à travers la maîtrise de la consommation d’énergie.

(suite…)

09/07/2012

KFC inaugure son premier bâtiment “éco-conçu” à Chartres

Kfc_chartresKFC (Groupe Yum !)  enrichit son réseau français de restaurants (141 unités) en ouvrant son premier restaurant "éco-conçu" à Chartres (28) le 3 juillet dernier.  Selon le communiqué de presse, l'installation de pompes à chaleur, de panneaux solaires  pour la production d'eau et d'électricité ainsi qu'un éclairage Led permettraient de générer une réduction de 35 % de la consommation d'électricité. De même qu'une meilleure gestion de l'eau, la récupération des eaux de pluie et l'installation de toilettes sèches induirait une économie de25 % de la consommation d'eau. Le communiqué ne mentionne ni certification ni labellisation du restaurant de 152 places assises.

L'enseigne, spécialise du poulet,  annonce qu'elle abandonne en 2012 l'utilisation du gaz dans ses nouveaux restaurants.

 

Geoffroy Boi sera en charge de cette nouvelle unité. Entré chez KFC en 2010, il était auparavant Directeur du KFC de Bonneuil (94). 90 personnes ont été recrutées, originaires du  département , en collaboration avec le Pôle emploi de Chartres et la Plateforme de vocation d’Eure-et-Loir.
KFC France ambitionne d’atteindre 260 restaurants d’ici 2016.

30/05/2012

Un premier bâtiment solo BBC pour Del Arte

Del arte alma toit terrasseLa succursale historique rennaise de Del Arte (Groupe Le Duff) a été déménagée  à l'extérieur du centre commerciale Alma dans un bâtiment solo, le premier du réseau (109 restaurants dont 2 hors de France) à être labellisé BBC (Bâtiment de Basse Consommation). Il est également le premier à afficher la nouvelle identité architecturale extérieure de l’enseigne de  l’architecte Philippe Loyer. Conçu sur le thème de la naturalité, le bâtiment couleur bois est doté de deux terrasses dont une végétalisée située sur le toit. D’une surface de 450 m2, il peut accueillir 260 convives dont 100 en terrasse.

 

"Ce type de restaurant coûte 15 % de plus qu’un restaurant conventionnel car compte tenu de l’emplacement, le cahier des charges était particulier. C’est un restaurant 'école' avec une structure spécifique" explique Antoine Barreau, directeur général de Ristorante Del Arte, nous allons mesurer l’efficacité énergétique [du bâtiment] et nous allons tenter de dupliquer le schéma constructif ". Un éventuel second bâtiment solo BBC ne devrait donc pas être inauguré avant le dernier trimestre 2012 

Le restaurant Del Arte Rennes Alma a été doté  d’une enveloppe à destinée à  réduire les dépenses énergétiques de chauffage : murs à ossatures en bois, isolation par laine de roche intérieure et extérieure de 150 et 60 millimètres d’épaisseur, dalle en béton avec isolation par laine de roche de 140 millimètres d’épaisseur, toiture bac acier avec isolation par laine de roche de 200 millimètres d’épaisseur, menuiseries extérieures à rupture de pont thermique.  La ventilation est à double flux, raccordée à une pompe à chaleur. Les calories en sortie de poste de cuisson sont récupérées. Un ballon d’eau chaude thermodynamique et des sources  lumineuses à basse consommation participent aux économies d’énergies.

 

(suite…)

15/05/2012

Le McDonald’s de Revel, premier du genre certifié HQE Construction

McDo RevelMcDonald's France (4,2 Mds € HT de CA  à fin 2011) annonce l'ouverture, à Revel (31), de son premier restaurant certifié  NF Bâtiments Tertiaires – Démarche HQE  Construction par Certivéa. C'est le premier bâtiment du secteur de la restauration à satisfaire ces exigences de haute qualité environnementale en la matière. En 2008, le McDo de Plaisance-du-Touch (31) avait décroché la première certification HQE Exploitation pour un restaurant.

Pour réduire son impact environnemental durant le chantier, l'enseigne de restauration rapide a travaillé  sur les nuisances sonores et visuelles, sur le  choix des produits, matériaux et procédés de construction. La quasi-totalité des déchets a été recyclée. Une vérification des performances thermiques du gros œuvre a été  réalisée. 

Le toit du restaurant est équipé de 81 m2 de panneaux photovoltaïques qui devraient couvrir 60 % des besoins de l’éclairage de l’ensemble du restaurant, extérieurs inclus. Les équipements de chauffage et de climatisation des locaux par air pulsé utilisent des pompes à chaleur de haute performance. Une pompe à chaleur géothermique fournit  l’eau chaude sanitaire. Tous les  dispositifs d’éclairage, intérieurs ou extérieurs, sont  à haut rendement lumineux (ampoules basse consommation ou leds fonctionnant au regard de la luminosité extérieure).  Un système de sous-comptage  permet une analyse détaillée des consommations par type d’usage et  optimise le fonctionnement des équipements. 

 

(suite…)

15/03/2012

KFC annonce un restaurant éco-conçu à Chartres

L'ouverture du premier restaurant français  KFC  (groupe Yum !) construit selon une démarche environnementale est annoncée pour juin 2012 à Chartres (28). Ce sera un bâtiment solo d'une superficie de 570 m2, doté d'un étage et d'une. capacité d’accueil de 152 places assises. " L’objectif sur ce bâtiment de Chartres consiste à tester de nouvelles technologies visant à réduire nos consommations d’énergie" explique le spécialiste du poulet. A partir des résultats obtenus, KFC (138 restaurants en France) pourrait s'engager sur la voie de la certification américaine LEED (Leadership in Energy and Environment Design) lors d'une ouverture dans l'hexagone courant 2013 (des restaurants KFC ont obtenu une certification LEED en Angleterre, en Chine et en Inde).

 

Les consommations du restaurant de Chartres seront comparées à celles de l'unité de Troyes- La Chapelle St Luc (10)  où une campagne de mesures est en cours. Dans la nouvelle construction, KFC vise  une réduction de 35 % de la consommation d'électricité en mettant en place des systèmes de pompe à chaleur et des panneaux solaires pour la production d'eau chaude et de chauffage ainsi qu'un éclairage intérieur et extérieur LED.  L'installation d'un système de récupération des eaux de pluie et de toilettes sèches ainsi qu'une meilleure gestion de la ressource devrait permettre de réduire de  25% les consommations d'eau. Depuis 2012, l'abandon de  l'utilisation de gaz dans la construction de tout nouveau restaurants est généralisé.

(suite…)

25/10/2011

Un bâtiment économe en énergie pour le nouveau Salad & Co

Salad & CoLe second restaurant Salad & Co (Agapes Restauration) qui ouvrira à Lomme (59), sur la zone du Kinépolis le 10 novembre prochain, a été conçu autour pour être économe en énergie. L’utilisation de la lumière naturelle a été optimisée avec l’installation de fenêtres de toit dans les arrières, l’isolation thermique renforcée et  des machines plus économes (notamment le glacier et la laverie) en consommation énergétique installées. Les matériaux bruts ont été privilégiés, à l’intérieur avec l’utilisation du métal et du bois massif, et  à l’extérieur : le bâtiment est recouvert enpartie de cèdre rouge labellisé FSC, sans ajout de traitement chimique et  issu de forêts gérés durablement. Trois éoliennes installées juste à côté du bâtiment devraient produire entre 5 et 10 % de l’électricité consommée par le restaurant.

23/05/2011

Subway opte pour un bâtiment modulaire HQE et THPE

10 - Visuel Cougnaud-SUBWAY - Photo du bâtiment achevé Subway (253 unités franchisées en France) a  inauguré jeudi  dernier à Ifs (14) son premier bâtiment modulaire. Conçu et fabriqué par la société Yves Cougnaud (85), le bâtiment dont le procédé est certifié par le CSTB, se décline en 5 versions, de 60 à 210 m2, en fonction des zones d’implantation. L’ajout d’un drive est possible pour le module le plus grand. Le bâtiment est composé d’ossatures métalliques pré-assemblées en usine de façon à former des modules sur lesquels sont coulés des planchers en béton, installés des menuiseries et des faux plafonds. Tout l’aménagement intérieur (revêtement du sol, cloisonnement) ainsi que la préparation des fluides sont réalisés en amont. Achevés à 80 %, les modules sont acheminés par camion sur le lieu d’installation, posés sur  les fondations et  assemblés ensemble. Les finitions sont alors réalisées : raccordement électrique, eau, bardage extérieur, intégration du mobilier et de la décoration de l’enseigne. Acier, bois, réduction des déchets de construction et de chantier, préservation du terrain d’implantation, déconstruction (au besoin) du bâtiment et recyclage des éléments en fin de vie, le bâtiment est certifié HQE (Haute Qualité Environnementale). Sur-isolé de l’extérieur par de la laine de roche, il présente une note de calcule thermique de 35 % inférieure à la RT 2005.

« Les franchisés peuvent même imaginer d’apporter d’autres options en fonction des zones d’implantations, comme des panneaux photovoltaïques, un système de récupération des eaux de pluie », précise Christophe Cougnaud, DG de la société Yves Cougnaud. Rapide – entre 12 à 16 semaines  - la construction d’un bâtiment revient à 1 700 euros HT le m2, soit un investissement de 130 000 à 350 000 euros selon la surface choisie, hors foncier et génie civile. Soit  environ 20 % d’économie par rapport à une construction traditionnelle « en dur ».

« Ce type de bâtiments va contribuer à notre développement, explique Thierry Rousset, directeur Subway France et Europe, à terme, nous prévoyons que 30 % des restaurants de notre parc immobilier soient des modulaires ».  Cette solution sera implantée d’ici à la fin de l’année à Bordeaux, Lyon et dans le Nord de la France.  Elle pourrait également être déployée en Espagne, Italie et au Portugal. Subway,  qui fêtera ses 10 ans en France le mois prochain, ambitionne d’atteindre le cap des 1 200 unités d’ici à 2015 dans l’hexagone. A Ifs, le franchisé, Frédéric Fourquemin (un ancien de chez McDonald’s) partage le terrain avec Chronodrive (groupe Auchan) un concept de courses en ligne livrées dans le coffre de la voiture du client, cette enseigne étant  la propriétaire du nouveau bâtiment Subway qu’elle lui loue. Frédéric Fourquemin table sur  un CA  de 7 500 Є hebdomadaire, en ligne avec le CA moyen annuel de  450 000 Є d’une unité sous enseigne.

Photo©Restauration21 Eric Lefebvre et François Lefebvre, agents de développement pour la Normandie, Thierry Rousset, directeur Subway France et Europe, Frédéric Fourquemin le franchisé, Arnaud Autouard , responsable développement  Chronodrive et Christophe Cougnaud, DG de la société Yves Cougnaud. Photo©Restauration21

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires