139 articles publiés dans la catégorie "Gestion des déchets"

07/01/2023

Réemploi en restauration rapide sur place : les enseignes ont 15 jours remettre leurs plans d’actions au ministère

Biooburger a opté pour une vaisselle en plastique réutilisable ©Bioburger

Depuis le 1er janvier 2023, les enseignes de restauration rapide qui ont plus de 20 places assises doivent servir les clients qui consomment sur place dans la vaisselle réemployable. Malgré de nombreux tests menés depuis plusieurs mois pour satisfaire cette obligation de la loi Agec, les réseaux ne sont pas totalement prêts.

Les dirigeants des 25 enseignes de restauration rapide les plus importantes (1) du marché français – spécialistes du burger, de la sandwicherie, des sushis, opérateurs en parcs à thème et en restauration collective – ont été convoqués le 6 janvier au ministère de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires par le ministre Christophe Béchu et la secrétaire d’État chargée de l’Écologie, Bérangère Couillard. Objectif : faire le point sur la mise en œuvre de la vaisselle réutilisable en restauration rapide pour la consommation sur place. La réunion, qui s’est déroulée dans le salon des Aigles de l’Hôtel Roquelaure, a duré 1 heure 30, le temps que les professionnels exposent les freins et les contraintes induites par cette obligation et que le ministre leur annonce un calendrier très serré. D’ici 15 jours, les professionnels doivent lui remettre leurs plans d’actions. Ceux-ci feront l’objet d’évaluation et de contrôle de la part des services ministériels. Objectif : que tous les réseaux soient conformité à la fin du premier trimestre, une clause de revoyure étant programmée fin mars. (suite…)

19/12/2022

Toutes vos obligations au 1er janvier 2023

RESTAURATION21, le seul média spécialiste de la restauration durable et responsable, commerciale et collective, vous propose ce calendrier réglementaire mis à jour des nouveaux décrets qui s’imposent aux professionnels.

Vous souhaitez une version imprimée format “poster ” (60 cm X 21cm) pour vos équipes ?
Vendue 35 € HT à l’unité (frais d’envoi compris), elle vous sera envoyée par courrier.
Contact par mail à contact@restauration21.fr

Fournisseurs, vous avez des solutions qui permettent aux professionnels de la restauration de se mettre en conformité vis-à-vis de ces réglementations ?  Faites apparaitre votre logo publicitaire sur cette publication !
Informations et tarifs : contact@restauration21.fr

(suite…)

17/11/2022

Une table de tri et de débarrassage au top des exigences réglementaires

©Restauration21-Reproduction interdite.

Au 1er janvier 2023, les établissements de restauration rapide de plus de 20 couverts serviront dans de la vaisselle réemployable les repas et les boissons des clients qui consomment sur place. Mais pas de panique! Les tables de tri sélectif mises en place pour répondre aux contraintes du tri 5 flux – collecter séparément le papier/carton, le métal, le verre, le bois, le plastique, sans oublier les biodéchets – ne sont pas obsolètes pour autant. Il suffit de les doter d’un module dévolu au débarrassage des assiettes, bols, verres, couverts et autres récipients lavables et réutilisables.

Cette infographie inédite de Restauration21 est à retrouver dans le Magazine #8 de Restauration21.

 

LE TRI

1 – La signalétique

Les consignes de tri et de débarrassage doivent être claires et faciles à comprendre pour le client. Quand il arrive devant le meuble, il est déjà en train de quitter le restaurant et s’il s’énerve, a l’impression de perdre du temps ou se salit les mains, il repartira avec un sentiment négatif qui peut gâcher son expérience du repas. Mais si tout est bien expliqué, le client s’en ira avec la sensation d’avoir effectué les bons gestes et participé à une démarche positive. Pictos, affichettes, gravure… les supports peuvent prendre plusieurs natures. Une astuce: opter pour des stickers repositionnables en fonction de l’évolution de la table et des messages. (suite…)

25/10/2022

Nouveau : Découvrez le Magazine #8 de Restauration21

Le feuilleter en ligne

Le Magazine # 8 de la restauration durable commerciale et collective sera disponible dans sa version papier à EquipHotel (du 6 au 10 novembre, Parc des Expositions Porte de Versailles)  et à Sirha Lyon (19 au 23 janvier 2023, Eurexpo Lyon).

 

En voici l’édito :

Sobriété

Cet hiver et peut-être même un peu plus longtemps, il va falloir être sobre et baisser la température. Qu’est ce qu’un degré en moins, un point de consigne de chauffage à 19°C quand une salle est pleine à craquer ? C’est le réconfort et la convivialité que vos clients voudront trouver quand ils pousseront la porte de vos établissements – porte qui, soit dit en passant, doit rester fermer quand le chauffage fonctionne.

Mais qui peut encore chauffer dehors quand le climat se dérègle  et griller son argent quand le coût de l’énergie explose ? Pourtant interdits depuis le 1er avril dernier, des braseros et radiants ont été rallumés sur des terrasses extérieures ça et là ! Attention aux conséquences !   Selon une étude de CHD Experts,  94 % des consommateurs font attention à l’impact que peut avoir le restaurant ou la solution d’hébergement qu’ils choisissent. (suite…)

08/09/2022

La startup montpelliéraine Compost Héros rejoint le réseau Les Alchimistes

Toutes les structures membres du réseau Les Alchimistes ont l’agrément ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale).© Compost Héros

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            Au 31 décembre 2023, les producteurs de biodéchet au-delà de 5 tonnes par an devront avoir une solution de tri à la source et de valorisation.

Créée par 2021 par Chloé Torrente, la jeune pousse Compost Héros entre dans le réseau des Alchimistes et devient Les Alchimistes Languedoc. Réseau d’entrepreneurs au service de la collecte et de la valorisation locale des déchets alimentaires en compostage, les Alchimistes sont présents aujourd’hui sur 9 territoires dans l’hexagone. Sous une marque commune, ils mettent à disposition des entrepreneurs un certain nombre d’outils métiers, animent la coopération au sein du réseau afin d’assurer le partage de connaissances et la montée en compétences de chacun.

Lire aussi : Newrest confie ses biodéchets aux Alchimistes

Compost Héros qui  compte déjà plus d’une trentaine de clients (scolaire, restauration, épiceries, hôtels) a notamment valorisé les déchets alimentaires du Fise, (Festival International de Sports Extrêmes). D’ici à la fin de l’année, la startup  veut passer le seuil des 100 tonnes de déchets alimentaires collectés en vélo et en véhicule léger dans le centre-ville de  Montpellier et ses alentours. Pour Chloé Torrente, l’entrée dans le réseau constitue un levier pour  « [accéder] à de nouveaux marchés auprès d’enseignes nationales, tout en conservant [s]on autonomie et [s]on ancrage local ». (suite…)

29/08/2022

REP emballages de restauration : le projet de décret est en consultation jusqu’au 10 septembre

Sont concernés les produits consommés ou utilisés par les professionnels ayant une activité de restauration. DR

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         Les dispositions du décret entreront en vigueur le 1er janvier 2023.

Le projet de décret instituant la filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) d’emballages servant à commercialiser les produits consommés ou utilisés par les professionnels ayant une activité de restauration est en consultation  jusqu’au 10 septembre. Le consulter. A partir du 1er janvier 2023, les personnes physiques ou morales qui mettront sur le marché des produits emballés consommés par les professionnels de la restauration, devront organiser ou contribuer à la gestion des déchets issus de ces produits. Un arrêté définira les catégories d’emballages relevant de cette nouvelle filière REP.

Lire aussi : « La nouvelle REP Emballages Restauration aura un impact économique sur les acteurs d’une filière très fragilisée par la crise », Frédérique Lehoux, DG du Geco Food Service

Le décret vient préciser le champ d’application de cette filière en définissant les emballages ainsi que les producteurs visés par ces dispositions. Il prévoit également les dispositions permettant son articulation  avec la filière des emballages ménagers, un grand nombre de produits emballés  de façon similaire ou identique étant consommés à la fois par les ménages et les professionnels de la restauration. (suite…)

01/06/2022

Découvrez le Magazine #7 de Restauration21

Le feuilleter en ligne

Le Magazine # 7 de la restauration durable commerciale et collective sera disponible dans sa version papier au Sirha Green (8-9 juin 2022, Lyon), au salon Restau’Co (15 juin, Paris) et lors du Forum Agores (5-7 octobre, Arles).

En voici l’édito :

En plein cœur

Que réservent les prochains mois aux professionnels de l’hôtellerie-restauration ? Alors que les terrasses font le plein sous le soleil, que les touristes reviennent, des nuages assombrissent encore l’horizon. La pénurie de main d’œuvre contraint à revoir les plannings, rendre les rémunérations plus attractives ou à fermer des rangs quand aucune solution ne fonctionne. La hausse des coûts des matières premières rejaillit sur les prix à la carte, alimentant l’inflation. Quand elle ne remet pas carrément en cause les fondamentaux de la restauration sociale : servir des plats équilibrés à base de produits de la meilleure qualité possible compte tenu des budgets déjà serrés et sollicités par les exigences  de la loi Egalim dont la part de 50 % de produits dits durables dans les assiettes et la fin du plastique à usage unique dans les cuisines centrales. (suite…)

16/02/2022

Tri sélectif et collecte des emballages : le Snarr et la Feb interpellent Barbara Pompili

Sur la porte d’un restaurant McDonald’s.

L’application de la loi Agec à la restauration rapide et au snacking en boulangerie se heurte à la faible mobilisation de l’ensemble des parties prenantes selon les deux organisations.

84 % des enseignes adhérentes au Syndicat national de l’alimentation et de la restauration rapide (Snarr) et à la Fédération des Entreprises de Boulangerie/ Pâtisserie (Feb) ont déployé le tri 5 flux sur l’intégralité  de leur parc disposant de la consommation sur place, et 73 % d’entre elles ont mis en place la collecte sélective sur plus de 80 % de leur réseau indiquent les 2 organisations patronales dans un communiqué. Un déploiement pourtant en deçà des exigences du  ministère  de la Transition écologique (qui avait fixé une obligation de conformité au décret du tri 5 flux et biodéchets sur l’intégralité des réseaux au 1er janvier 2022) et que le Snarr et la Feb imputent à la faible mobilisation de l’ensemble des parties prenantes, principalement les collectivités,  les centres commerciaux et les bailleurs. (suite…)

21/01/2022

Vépluche veut densifier son maillage

Pour ses vélos cargos, Clara Duchalet a choisi un constructeur lyonnais. ©Vépluche-Léa Constancio.

La startup exploite la boucle de l’économie circulaire pour les biodéchets.

Fruits et légumes contre biodéchets ! C’est la boucle d’économie circulaire initiée par Vépluche  auprès des restaurateurs de l’ouest parisien. A ses clients professionnels qui lui commandent des fruits et des légumes via son site marchand et qu’elle livre en vélo cargo électrique, la jeune pousse de l’ESS, basée à Boulogne (92), propose de collecter leurs biodéchets (y compris les SPAN 3) lors de la livraison. Des déchets organiques qui, sur sa plateforme de traitement à Chatillon (92), sont broyés  et transformés en compost (NFU 44051), lequel sert à fabriquer un terreau que Vépluche revend aux fleuristes Depuis son lancement en 2018 par Clara Duchalet associée à Manuel Zebeida (Quinta Investments), la prestation a séduit une cinquantaine de restaurateurs. Pour contrer la baisse d’activité consécutive à la crise sanitaire, une offre de collecte des déchets verts a été mise en place auprès des fleuristes parisiens et lyonnais. A Lyon, Vépluche travaille avec OuiCompost pour le traitement des déchets verts. (suite…)

11/01/2022

FoodChéri stoppe la commercialisation des bouteilles d’eau en plastique jetable

FoodChéri est membre de l’Action Tank du Paris de l’eau zéro déchet plastique.

L’enseigne n’en est pas à son coup d’essai en termes de décisions radicales en faveur de l’environnement.

FoodChéri annonce qu’elle ne commercialisera plus de bouteilles d’eau en plastique à partir du 19 janvier. Ce qui représente une économie  de 50 000 bouteilles en plastique par an, mais également «une décision symbolique, pour éveiller les consciences des consommateurs ».  Des gourdes de la marque Gobi, fabriquées en France, seront proposées à la vente pour inciter ses clients à les remplir avec de l’eau du robinet. (suite…)

1 2 3 14

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #6 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires