133 articles publiés dans la catégorie "Gestion des déchets"

01/06/2022

Découvrez le Magazine #7 de Restauration21

Le feuilleter en ligne

Le Magazine # 7 de la restauration durable commerciale et collective sera disponible dans sa version papier au Sirha Green (8-9 juin 2022, Lyon), au salon Restau’Co (15 juin, Paris) et lors du Forum Agores (5-7 octobre, Arles).

En voici l’édito :

En plein cœur

Que réservent les prochains mois aux professionnels de l’hôtellerie-restauration ? Alors que les terrasses font le plein sous le soleil, que les touristes reviennent, des nuages assombrissent encore l’horizon. La pénurie de main d’œuvre contraint à revoir les plannings, rendre les rémunérations plus attractives ou à fermer des rangs quand aucune solution ne fonctionne. La hausse des coûts des matières premières rejaillit sur les prix à la carte, alimentant l’inflation. Quand elle ne remet pas carrément en cause les fondamentaux de la restauration sociale : servir des plats équilibrés à base de produits de la meilleure qualité possible compte tenu des budgets déjà serrés et sollicités par les exigences  de la loi Egalim dont la part de 50 % de produits dits durables dans les assiettes et la fin du plastique à usage unique dans les cuisines centrales. (suite…)

16/02/2022

Tri sélectif et collecte des emballages : le Snarr et la Feb interpellent Barbara Pompili

Sur la porte d’un restaurant McDonald’s.

L’application de la loi Agec à la restauration rapide et au snacking en boulangerie se heurte à la faible mobilisation de l’ensemble des parties prenantes selon les deux organisations.

84 % des enseignes adhérentes au Syndicat national de l’alimentation et de la restauration rapide (Snarr) et à la Fédération des Entreprises de Boulangerie/ Pâtisserie (Feb) ont déployé le tri 5 flux sur l’intégralité  de leur parc disposant de la consommation sur place, et 73 % d’entre elles ont mis en place la collecte sélective sur plus de 80 % de leur réseau indiquent les 2 organisations patronales dans un communiqué. Un déploiement pourtant en deçà des exigences du  ministère  de la Transition écologique (qui avait fixé une obligation de conformité au décret du tri 5 flux et biodéchets sur l’intégralité des réseaux au 1er janvier 2022) et que le Snarr et la Feb imputent à la faible mobilisation de l’ensemble des parties prenantes, principalement les collectivités,  les centres commerciaux et les bailleurs. (suite…)

21/01/2022

Vépluche veut densifier son maillage

Pour ses vélos cargos, Clara Duchalet a choisi un constructeur lyonnais. ©Vépluche-Léa Constancio.

La startup exploite la boucle de l’économie circulaire pour les biodéchets.

Fruits et légumes contre biodéchets ! C’est la boucle d’économie circulaire initiée par Vépluche  auprès des restaurateurs de l’ouest parisien. A ses clients professionnels qui lui commandent des fruits et des légumes via son site marchand et qu’elle livre en vélo cargo électrique, la jeune pousse de l’ESS, basée à Boulogne (92), propose de collecter leurs biodéchets (y compris les SPAN 3) lors de la livraison. Des déchets organiques qui, sur sa plateforme de traitement à Chatillon (92), sont broyés  et transformés en compost (NFU 44051), lequel sert à fabriquer un terreau que Vépluche revend aux fleuristes Depuis son lancement en 2018 par Clara Duchalet associée à Manuel Zebeida (Quinta Investments), la prestation a séduit une cinquantaine de restaurateurs. Pour contrer la baisse d’activité consécutive à la crise sanitaire, une offre de collecte des déchets verts a été mise en place auprès des fleuristes parisiens et lyonnais. A Lyon, Vépluche travaille avec OuiCompost pour le traitement des déchets verts. (suite…)

11/01/2022

FoodChéri stoppe la commercialisation des bouteilles d’eau en plastique jetable

FoodChéri est membre de l’Action Tank du Paris de l’eau zéro déchet plastique.

L’enseigne n’en est pas à son coup d’essai en termes de décisions radicales en faveur de l’environnement.

FoodChéri annonce qu’elle ne commercialisera plus de bouteilles d’eau en plastique à partir du 19 janvier. Ce qui représente une économie  de 50 000 bouteilles en plastique par an, mais également «une décision symbolique, pour éveiller les consciences des consommateurs ».  Des gourdes de la marque Gobi, fabriquées en France, seront proposées à la vente pour inciter ses clients à les remplir avec de l’eau du robinet. (suite…)

19/11/2021

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets : où en êtes vous dans la réduction de vos emballages ?

Chaque année, la restauration rapide sert 6 Mds de repas et génère environ 180 000 t d’emballages. ©Restauration21

L’édition 2021 de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) se déroule du 20 au 28 novembre. L’occasion de repenser les pratiques en restauration. Et de lire ou relire sur Restauration21 les articles consacrés à la réduction des emballages.

Dans un rapport d’enquête sur l’application de loi Agec dans la restauration à emporter, l’association No Plastic In My Sea déplore la trop faible application de la loi Agec par les professionnels. La restauration dite “traditionnelle” et la restauration collective sont elles aussi concernées par la fin du plastique à usage unique. La réduction des déchets va au-delà des emballages, elle concerne les biodéchets, les DEEE, les DEA, le réemploi. Des initiatives sont menées. Vous cherchez un exemple/une bonne pratique à mettre en place ? Une idée pour débuter une transition vers des pratiques plus responsables ? Bonne lecture !

Bioburger remplace l’eau en bouteille par de l’eau filtrée gratuite

Réduction des emballages en restauration livrée : les professionnels peuvent mieux faire

Uber Eats expérimente la VAE avec les contenants des clients dans 6 enseignes

Fin des conditionnements plastiques : l’Agores prévient que les délais ne pourront pas être tenus

Ces start-up facilitatrices du réemploi

Vesto s’affirme sur le marché de l’équipement de seconde main des cuisines professionnelles

(suite…)

10/11/2021

Réduction des emballages en restauration livrée : les professionnels peuvent mieux faire

Extrait de la synthèse des bilans à 6 mois. Source : ministère de la Transition écologique.

En février et juillet 2021, 34 acteurs de la restauration livrée ont signé une charte de 10 engagements pour en finir avec le plastique à usage unique et favoriser le réemploi avec le ministère de la Transition écologique. Premier point d’étape.

Les acteurs de la restauration livrée en ont-il bientôt fini avec le plastique à usage unique ? 34 d’entre eux – plateformes de livraison,  restaurants virtuels, restaurateurs, enseigne de restauration en livraison, apporteurs de solutions de réemploi-  se sont engagés ces derniers mois à en réduire l’usage de 50 % d’ici le 1er janvier 2022 et d’atteindre les  – 70 % l’année suivante. Ce qui se concrétise, selon la charte d’engagement, par l’utilisation d’emballages 100 % recyclables au 1er janvier 2022 et par la mise en place, depuis février dernier, d’une dizaine d’expérimentations de réemploi des contenants des plats via des dispositifs de consigne par exemple. Et depuis le 1er mars, le choix d’une livraison sans couvert et sans sauce doit être proposée aux clients lors de la commande.

Lire aussi : 19 acteurs de la livraison s’engagent à sortir du plastique à usage unique (suite…)

01/07/2021

Emballages et tri des déchets : Barbara Pompili rappelle leurs engagements aux professionnels

Barbara Pompili en visite chez Metro à Nanterre le 1er juillet 2021. ©Restauration21

Burger King, Cojean et Subway bons élèves du tri 5 flux et des biodéchets.

En application de la loi Agec, les boites en polystyrène expansé, dites « boites à kebab », sont définitivement interdites. Tout comme les pailles, les piques à steak, les couvercles à verre jetables, les assiettes autres que celles interdites en 2020, la tolérance pour l’épuisement des stocks s’est achevée le 1er  juillet. «Nous avons des alternatives. Le polystyrène expansé met 1000 ans à se détériorer. Il fallait l’arrêter. En France, 350 millions de kebabs sont consommés par an» a rappelé Baraba Pompili lors de sa visite à l’entrepôt Metro à Nanterre (92) le 1er juillet. L’occasion pour la ministre de la Transition écologique de faire le point sur le dossier des emballages en restauration.

Contrôles et sanctions
En juin 2019, 15 enseignes  de la restauration rapide ont signé  un contrat d’engagement pour le tri de leurs déchets. Elles s’engageaient à se mettre en conformité en matière du tri 5 flux – trier le papier/carton, le métal, le plastique, le verre et le bois, dans des poubelles dédiées – et des biodéchets. Et à communiquer sur l’état de déploiement du tri chaque semestre, restaurant par restaurant.  70 % de leurs restaurants devaient être opérationnels au 31 décembre 2019, puis 90 % au 31 décembre 2020 et la totalité fin 2021. Lors du point presse sur le stand des emballages, Barbara Pompili a révélé que seules les enseignes Burger King, Cojean et Subway atteignent les objectifs fixés avec respectivement 100 %, 98,5 %  et 91 % de leur parc conforme. En revanche, comme promis par Brune Poirson (ex secrétaire d’Etat) à l’époque, la ministre de la Transition écologique. a donné les noms des 13 réseaux en deçà des 90 % :  McDonalds, KFC, Starbucks, Dominos Pizza, Class’Croûte, Exki, La Mie Câline, La Croissanterie, Paul, Jour, Five Guys, Pomme de Pain et Brioche Dorée. Télécharger le suivi des engagements. (suite…)

15/03/2021

Le 18 mars, la journée mondiale du recyclage, c’est aussi pour les CHR et le foodservice

Le tri et la collecte sont les étapes indispensables au recyclage. ©Restauration21

Que recycle-ton dans la filière des CHR et du foodservice ? Mégots, biodéchets, savons, vêtements de travail en fin de vie, gobelets, emballages, matériel de cuisine, DEEE, ameublement… A l’occasion du #GlobalRecyclingDay, retrouvez quelques bonnes pratiques au fil des pages de Restauration21.

 

Recycler les vêtements de travail : 

Bragard associe ses clients à l’upcycling de leurs vêtement professionnels usagés

Recycler les équipements de cuisine professionnelle :

DEA et DEEE de grandes cuisines : 4 200 tonnes collectées en 2016 via le dispositif Valo Resto Pro

Recycler les savons d’hôtel :

L’Umih s’engage pour le recyclage des savons d’hôtel

(suite…)

04/01/2021

Restauration collective : ce qui vous attend en 2021 et après

©Restauration21.

Restauration21 vous propose un florilège des thématiques fortes pour les prochains mois. Réduction du gaspillage alimentaire, produits bio et durable, fin du plastique à usage unique, gestion des déchets…  la restauration collective durable poursuit sa marche en avant !

 

GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Tout comme la distribution alimentaire, les cantines doivent, d’ici 2025, réduire leur gaspillage alimentaire de 50 % par rapport au niveau de 2015. Un nouveau label anti-gaspi d’Etat valorisera les initiatives vertueuses et accompagnera les objectifs définis par la loi Agec.

Un label national « Anti-gaspillage alimentaire » pour la restauration collective et commerciale

 

MENU VÉGÉTARIEN QUOTIDIEN

L’expérimentation d’un menu végétarien quotidien sera menée sur la base du volontariat à partir de septembre 2021 dans l’ensemble de la restauration collective publique.

Menu végétarien quotidien dans la restauration collective publique : le gouvernement fait le choix de l’expérimentation

(suite…)

04/01/2021

Restauration commerciale : ce qui vous attend en 2021 et après

©Restauration21

Lutte contre le gaspillage alimentaire, tri des déchets, interdiction du plastique à usage unique :  quels sont les dossiers incontournables en 2021 ? comment préparer les échéances suivantes ? Le point avec Restauration21.

 

MISE EN PLACE DU TRI 5 FLUX

Au 31 décembre 2021, la totalité des réseaux des enseignes de la restauration rapide devront être en conformité avec le tri 5 flux. Depuis juillet 2016, les professionnels ont l’obligation de trier 5 types de déchets : papier/carton, métal, plastique, verre et bois dans des poubelles dédiées. C’est le tri 5 flux des déchets. Depuis le 31 décembre 2020,  90 % des parcs des restaurants doivent respecter cette obligation. Dans le cas contraire, ils s’exposent à des sanctions administratives et judiciaires.

Retrouvez dans le Magazine #3 de Restauration21, le dossier : Tri 5 flux, la restauration rapide sous pression.

 

LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

DOGGY BAG OBLIGATOIRE

A partir du 1er juillet 2021, les établissements de restauration commerciale et les débits de boissons à consommer sur place devront mettre  à la disposition de leurs clients qui en font la demande des contenants réutilisables ou recyclables permettant d’emporter les aliments ou boissons non consommés. En ce qui concerne la restauration rapide, le contenant proposé dans ce cas doit également être réutilisable et recyclable. (suite…)

1 2 3 14

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #6 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires