| Accueil |

12/06/2023

Lavazza lance un café cubain, bio et traçable destiné aux CHR

« Les résultats 2022 sont meilleurs que nous le pensions » selon Giuseppe Lavazza, président du groupe Lavazza. ©Restauration21

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              En France, le torréfacteur sert 115 000 points de vente sur le marché hors domicile dont 25 000 pour le foodservice et 90 000 en OCS.

Lavazza lance sur le marché hexagonal des CHR La Reserva de ¡Tierra! Cuba. Ce mélange d’Arabica à 65 % et de Robusta  à 35 %, dont 20 %  fermenté pendant 72 heures, est le  résultat d’un programme de développement durable  mené par sa fondation en collaboration avec le ministère de l’Agriculture de Cuba, GAF (Grupo Empresarial Agroforestal) et AICEC Turin (Agence d’Inter-échange Culturel et Économique avec Cuba). 6 millions de caféiers ont été plantés et 160 producteurs engagés sur 10 sites situés dans les régions cubaines de Santiago et de Granma. Avec un double objectif : relancer la culture du café dans le pays en contribuant au programme de reforestation en cours et rehausser la qualité du café vert cubain aux niveaux d’excellence, en créant une valeur partagée tout au long de la chaine d’approvisionnement, avec une attention particulière portée aux femmes et aux jeunes, comme l’explique la marque.

Un blend d’Arabica et de Robusta dont 20 % fermenté. ©Restauration21

Données climatiques exploitées
Grâce à la blockchain intégrée, les consommateurs, en renseignant le numéro de lot inscrit sur le paquet, peuvent avoir accès à fournit toutes les informations sur la chaîne d’approvisionnement et le produit, du cultivateur à la tasse. Pour permettre aux agriculteurs de faire face à l’impact du changement climatique sur la culture très fragile du caféier (excès de pluie ou de sécheresse, oscillations ou changements de température, etc.), des capteurs ont été introduits dans les plantations. Les données récoltées sont partagées pour soutenir la culture et optimiser l’utilisation des ressources en surveillant la température de l’air, l’humidité, les précipitations, la vitesse et la direction du vent, ainsi que l’humidité du sol.

« Le café bio est significatif sur le marché des CHR  et les  consommateur en demande » assurait Giuseppe Lavazza, nouvellement nommé président du groupe,  lors de la conférence de presse annuelle du torréfacteur italien, le 31 mai,  à Roland Garros, dont il est partenaire jusqu’en 2025. « La certification devient nécessaire.  Mais l’offre de qualité reste encore faible. La consommation hors domicile devient de plus en plus expérientielle et la clientèle professionnelle de plus en plus intéressée par des produits durables » précisait le président.

Résultats positifs
Malgré le contexte macroéconomique particulièrement complexe, le Groupe Lavazza a atteint en 2022 des résultats positifs et une rentabilité en ligne avec l’exercice précédent. Grâce à une stratégie d’internationalisation qui place la France au centre de nouvelles acquisitions, à l’augmentation des volumes et à une gestion rigoureuse de ses coûts, Lavazza affiche un chiffre d’affaires de 2,7 Md€  (70 % à l’étranger, 30 % en Italie) et une croissance de +17,6 % par rapport à 2021.

Parmi les différents marchés, la France occupe une place majeure avec les 2 marques iconiques Carte Noire et Lavazza qui s’imposent sur l’ensemble des circuits de distribution pour tous les moments de consommation : à domicile, au bureau et hors domicile. En mars 2023, le Groupe a finalisé l’acquisition de 100 % du capital social de MaxiCoffee, société référente sur le marché français en BtoB et BtoC.

EN CHIFFRES
– 98 % de la production de café du Groupe provient d’énergies renouvelables ;
– 25 M€  d’investissement dédiés à la Feuille de route de l’emballage durable en 2022 ;
– 66 % des emballages de l’ensemble du catalogue des produits sont recyclables  avec un objectif de 100 % d’ici 2025 ;
– Plus de 89 % des déchets générés par les usines de production sont récupérés et recyclés ;
– 97 % des déchets verts issus de la transformation du café dans les usines italiennes sont transformés en engrais organique.

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #10 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex