456 articles publiés dans la catégorie "Restauration collective"

12/09/2023

Le bio part l’assaut des tables des restaurants

Nolwenn, Isabelle Carrère, Jean-Philippe Moulinier, Emilien Rouable et Laure Verdeau lors de la conférence de presse de présentation le 11 septembre au salon Omnivore. ©Restauration21

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              La campagne « Cuisinons Plus Bio » a été présentée le 11 septembre sur le stand de l’Agence bio lors du Sirha Omnivore au Parc Floral de Paris.

En 2022, la restauration, tous circuits confondus a acheté pour 715 M€ HT de produits issus de l’agriculture biologique (en une progression de 17 % par rapport à 2021) selon les chiffres annuels de l’Agence bio. Ce qui pèse pour moins de 2 % des achats des restaurateurs alors que ces derniers représentent un énorme débouché avec 170 000 restaurants et  80 000 cantines. Baptisée « Cuisinons plus bio », la campagne européenne en faveur du bio en restauration commerciale et collective et portée en France par l’Agence bio veut inverser la tendance. « Si le marché des produits bio se replie, la France va perdre son leadership en matières de surface agricole [qui est de 10 %], avertit Laure Verdeau, la directrice de l’Agence bio,  les restaurants sont les alliés de la bio. Notre objectif est que chacun d’entre eux en mette un peu à sa table ».

Lire aussi : Les achats de produits bio par la restauration progressent trop lentement (suite…)

20/07/2023

Le taux global des achats Egalim atteint 23% en 2021 selon les chiffres collectés par Ma Cantine

Source : Bilan statistique annuel de l’application des objectifs d’approvisionnement fixés à la restauration collective.

                                                                                                                                                                                                                        Les 3 281 déclarations correspondent à environ 10 % du total estimé des lieux de service. Le bilan pour l’année 2021 de l’application des objectifs d’approvisionnement fixés à la restauration collective a été remis au Parlement.

Si le bilan statistique pour l’année 2021 de l’application des objectifs d’approvisionnement fixés à la restauration collective et réalisé sur la base de la collecte d’informations réalisées par la plateforme Ma Cantine ne repose que sur 10 % des sites de restauration collective, les enseignements tirés à partir de l’analyse des 3 281 déclarations récoltées (du 17 juillet au 5 décembre 2022) donne une idée de la route déjà parcourue (et des progrès à accomplir) pour remplir les objectifs d’approvisionnement fixés pour la restauration collective. La loi Egalim (2018) impose 2 mesures principales au niveau du contenu des assiettes : 50 % de produits durables et de qualité, dont au moins 20 % de produits biologiques, servis à compter du 1er janvier en 2022, et l’introduction, à titre expérimental, d’un menu végétarien hebdomadaire en restauration scolaire. Des obligations qui concernent également les gestionnaires, publics et privés, des services de restauration scolaire et universitaire ainsi que des services de restauration des établissements d’accueil des enfants de moins de six ans, des établissements de santé, des établissements sociaux et médico-sociaux et des établissements pénitentiaires. (suite…)

18/07/2023

4 établissements de restauration collective labellisés «Virage à table»

Le label est structurés autour de l’alimentaire, les déchets, l’énergie, le gaspillage et et la gouvernance engagée du donneur d’ordre.

Le 6 juillet à Grenoble (38), la cérémonie de labellisation « Virage à table » a récompensé 4 établissements : le CEA Grenoble – restaurant H3, le CSE ARKEMA CETIA (Pierre-Bénite), l’INTEFP (Marcyl’Etoile) et la Commune de Saint Laurent d’Agny. Les 4 sites, accompagnés par leur partenaire restauration, respectivement Eurest, API Restauration et Dupont Restauration, ont atteint le premier niveau du label.

Développé par FL conseils, le label privé «Virage à table » est construit sur un référentiel intégrant la politique RSO / RSE des décideurs des entreprises dans le domaine de la restauration, les orientations réglementaires (loi Egalim, loi Climat & résilience, loi Agec…) et les normes (norme ISO 26000, PNNS, indicateurs et référence de l’Ademe). (suite…)

17/07/2023

Les Marmites Volantes veulent renforcer leur implantation en région parisienne

Dirigée par Ariane Delmas, la jeune SRC créée en 2917 utilise  des produits locaux de saison, bio en majorité, dans un objectif anti-gaspi.

La société de restauration Les Marmites Volantes annonce avoir bouclé une levée de fonds de 318 K€ sur la plateforme d’investissement participatif Sowefund, spécialisée dans le financement participatif d’entreprises à impact. 117 personnes ont investi dans l’entreprise et ses fondamentaux : approvisionnements responsables, gestion optimisée des déchets, recours à la mobilité douce (livraison en vélo cargo) et engagement social (recrutement inclusif, promotion interne, livreurs salariés, accueil de stagiaires). (suite…)

27/06/2023

Salon Restau’co : des trophées de l’innovation pour répondre aux défis de la restauration collective

Avec 2 200 visiteurs, le salon Restau’co qui s’est déroulé le 21 juin à Paris Porte Expo, affiche une fréquentation en hausse de 10 % par rapport à l’édition 2022.

En amont du salon, les  160 exposants – producteurs, distributeurs, industriels ou encore équipementiers de la filière – ont été invités à concourir pour décrocher les Trophées de l’innovation. Le concours est organisé en 2 catégories, alimentaire et équipement. Le jury constitué de représentants Restau’co, d’experts et de journalistes, a élu les 6 lauréats.

Catégorie « Solutions, équipements et Hygiène » – trophée en partenariat avec La Cuisine Pro

Les trophées « Solutions, équipements et Hygiène » ont été remis par Nelly Rioux, journaliste à la Cuisine Pro. ©Restauration21


La borne high-tech de retour des contenants réutilisables de Bibak maximise leur réemploi. Compatible avec un maximum de systèmes d’encaissement, tous les formats de contenants (gobelets, food), toute matière (verre ou plastique), tout outil de tracking (QR code ou RFID) et acceptant tous les moyens de paiement, elle s’adapte facilement à tous les établissements de restauration. (suite…)

14/06/2023

Quels seront les emballages concernés par la REP Emballages restauration ? Le projet d’arrêté est en consultation jusqu’au 7 juillet

Cliquer sur l’image pour accéder au tableau complet.

Seuls les emballages de produits alimentaires sont concernés et contributifs au financement de cette nouvelle filière REP.

Initialement programmée pour le 1er janvier 2023, l’entrée en vigueur de la REP Emballages restauration se rapproche. Dernier événement en date : la mise en consultation par le ministère de la Transition écologique depuis le  8 juin et jusqu’au 7 juillet du « projet d’arrêté relatif aux emballages de produits susceptibles d’être consommés ou utilisés par des ménages et des professionnels ayant une activité de la restauration et les emballages de produits consommés ou utilisés spécifiquement par les professionnels ayant une activité de restauration ».

Selon le principe du pollueur-payeur, les personnes physiques ou morales qui mettront sur le marché des produits emballés consommés par les professionnels de la restauration devront organiser ou contribuer à la gestion des déchets issus de ces produits.

L’article 1 précise la définition des emballages de la restauration. Un tableau en annexe liste les catégories et la nature des produits emballés et précise le volume (ou  la masse) à partir du quel ces emballages sont spécifiques à la restauration (photo). En dessous ou égal à ces  valeurs, ils sont considérés comme des emballages mixtes alimentaires.

Lire aussi :
« La nouvelle REP Emballages Restauration aura un impact économique sur les acteurs d’une filière très fragilisée par la crise », Frédérique Lehoux, DG du Geco Food Service

L’article 2 précise qu’un producteur d’emballages de la restauration peut considérer qu’une part de ces emballages ne relève pas de cette catégorie s’il peut justifier qu’au moins la moitié des emballages qu’il met sur le marché n’est pas destinée à des professionnels ayant une activité de restauration. (suite…)

12/06/2023

Le laveur industriel Options Solutions renforce ses positions en Ile-de-France

1,2 M€ ont été investis sur le nouveau site. ©Options Solutions

La fin du plastique à usage unique en restauration et la perspective des JO 2024  incitent les laveurs industriels à se positionner sans attendre.

Après Lyon (69), Aix-en-Provence (13), Bordeaux (33) et Nantes (44) ouverts en 2022 et totalisant 14 000 m2, Options Solutions a inauguré son 5e site de lavage industriel dédié aux emballages réutilisables de la restauration rapide et collective ainsi qu’à ceux de la GMS aux Mureaux (78). 3 tunnels de lavage de marque différente ont été installés pour traiter  200 000 contenants par jour (60 millions de contenants par an). Une capacité inférieure à celle attendue à Ferrière-en-Brie (77) où le laveur mettra en activité dans un mois un 6e centre sur 6 000 m2, 3 fois plus grand que dans les Yvelines. (suite…)

09/06/2023

L’Udihr en ordre de marche pour une restauration hospitalière durable

Le bureau de l’Udihr présidé par Jean-Rémy Dumont et l’équipe du Silgom. ©Restauration21

Accueillis à Vannes (56) les  6 et 7 juin par le Silgom (groupement d’intérêt public social services en logistique du Golfe du Morbihan), les membres de l’Union des Ingénieurs Hospitaliers en Restauration (Udihr) ont partagé expériences et bonnes pratiques autour des dossiers chauds de la restauration collective appliquée à l’univers hospitalier : fin du plastique à usage unique, Egalim, lutte contre le gaspillage, gestion des DEEE…

Dans un monde hospitalier au bord de la rupture, la restauration hospitalière est toujours absente des écrans d’information en continue. Pourtant, c’est un élément central, même si (trop) discret, de la mécanique qui se joue quotidiennement dans les CHU. Sans compter que d’un point de vue opérationnel, c’est sans doute l’un des segments plus compliqués de la restauration collective.

La loi Agec étend aux services de pédiatrie, d’obstétrique, de maternité, aux centres périnataux de proximité et aux services de santé maternelle et infantile, à partir du 1er janvier 2025, la fin de l’utilisation de contenants alimentaires de cuisson, de réchauffage et de service en plastique imposée par la loi Egalim. Les cuisines vont-elles limiter la mise en place du réemploi à la préparation des repas destinés seulement à ces groupes de convives ? Cela parait difficile quand on connait les conséquences de la mise en œuvre du réemploi au sein d’un service de production. Même si 2 lignes de conditionnement étaient envisagées, il faudrait organiser un retour spécifique pour les contenants réemployables. (suite…)

02/06/2023

Les achats de produits bio par la restauration progressent trop lentement

Laure Verdeau a présenté les chiffres 2022 de l’Agence bio à Portets (33). ©Restauration21

La consommation hors domicile représente 8 % de l’ensemble des produits bio consommés en France.

En 2022, la restauration, tous circuits confondus  a acheté pour 715 M€ HT de produits issus de l’agriculture biologique, soit une progression de 17 % par rapport à 2021, selon les chiffres annuels présentés par l’Agence bio à Portets, près de Bordeaux (33) le 1er juin. Un montant qui pèse moins de 2 % des achats des restaurateurs alors que ces derniers représentent un énorme débouché  avec 170 000 restaurants et  80 000 cantines. Mais un montant qui renoue avec le niveau atteint en 2019 qui était de 640 M€ avant la crise sanitaire.

Sur le sujet :
La ville de Romainville remplace l’office de l’école Maryse Bastié par une cuisine décentralisée et 100 % bio

En restauration collective où les denrées bio représentent 7 % de ses achats alimentaires en valeur (contre 6 % en 2021), le marché du bio s’élève à 445 M€ (contre 377 M€ en 2021). Il atteint 270 M€ (contre 232 M€ HT en 2021) en restauration commerciale, segment sur lequel il pèse pour 1% des achats alimentaires (2% en 2021). (suite…)

30/05/2023

La ville de Romainville remplace l’office de l’école Maryse Bastié par une cuisine décentralisée

Le service à table a remplacé la ligne de self. ©Restauration21

La restauration  100 % bio et faite-maison a obtenu le niveau 3 du label « Ecocert en cuisine » avec la mention « Excellence » pour le travail réalisé sur les approvisionnements.

A Romainville (93), l’école maternelle et élémentaire Maryse Bastié a été choisie, parce que ses locaux s’y prêtent, pour expérimenter l’introduction d’une cuisine destinée à restaurer ses 320 demi-pensionnaires. La cantine était auparavant livrée par le Siresco qui continue à servir les autres écoles de la ville (2 500 repas en tout sur la commune). Le premier service a eu lieu le 10 janvier dernier.

Légumerie
290 K€ ont été investis pour reconfigurer et agrandir l’ancien office de réchauffe (en supprimant la ligne de self du réfectoire du primaire, remplacée par le service à table), l’équiper d’une zone de réception des marchandises, d’armoires froides (Odic), de fours mixtes (Lainox), d’une zone de cuisson (Rosinox, Rational), d’une zone de préparation froide, d’une autre pour les desserts, d’une légumerie et d’un tunnel de lavage (Comenda) installé à la vue, juste derrière la ligne de dépose des plateaux. Des armoires de maintien en température (Tournus Equipement) et des armoires froides portes vitrées (Coreco) ont été installés en salle. (suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #10 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires