5 articles publiés en janvier 2021

13/01/2021

Laure Verdeau prend la direction de l’Agence Bio

Laure Verdeau a pris ses fonctions le 11 janvier.

Le groupement d’intérêt public chargé du développement, de la promotion et de la structuration de l’agriculture bio française fêtera ses 20 ans en novembre prochain.

L’Agence Bio annonce l’arrivée de sa nouvelle directrice, Laure Verdeau. Spécialiste du secteur alimentaire, elle a accompagné en 10 ans la stratégie de développement de plus d’une centaine de PME françaises, comme consultante indépendante puis au sein de Bpifrance. Afin de tirer parti de la transition alimentaire, Laure Verdeau a structuré l’accompagnement d’entreprises du secteur agroalimentaire via la montée en gamme et notamment la labellisation Agriculture Biologique. Diplômée de l’ESSEC et de Sciences Po Paris, elle a démarré sa carrière chez Bain & Company. (suite…)

08/01/2021

L’Eco-Score s’affiche sur les cartes des restaurants

©FoodChéri

Etiquettable et un collectif d’acteurs engagés (1) du numérique, de la distribution et de la restauration présentent un Eco-Score alimentaire destiné aux recettes et produits alimentaires. Objectif : informer le convive de l’impact de son repas et de ses choix.

C’est une première dans la restauration. L’enseigne FoodChéri affiche depuis le 6 janvier un Eco-Score à côté de ses recettes. L’indicateur classe les plats en 5 catégories selon leur impact environnemental, de A (faible impact) à E (le plus élevé ). Ce qui vaut un A pour la Salade de carottes, lentilles et houmous de patates douces, un plat 100 % végétal  à base de produits majoritairement bio, français, issus de circuit court, vendu dans un emballage recyclé et recyclable et génèrant212 g de CO2, comme l’explique le spécialiste de la restauration livrée sur son site internet.

«L’Eco-Score va au-delà du poids carbone, souligne Marianne Petit, cofondatrice de l’application Etiquettable d’ECO2 Initiative, il prend en compte de nombreux facteurs sur la  pollution de l’air, des eaux, des océans, du sol, ainsi que les impacts sur la biosphère. » Entrent ainsi dans le calcul la production, la transformation, le transport, la saisonnalité des ingrédients, la fabrication et la recyclabilité des emballages, la livraison, la recyclabilité des emballages, les labels (bio et qualité) pour établir un score sur 100 points synthétisé par une lettre de A à E. (suite…)

04/01/2021

Restauration collective : ce qui vous attend en 2021 et après

©Restauration21.

Restauration21 vous propose un florilège des thématiques fortes pour les prochains mois. Réduction du gaspillage alimentaire, produits bio et durable, fin du plastique à usage unique, gestion des déchets…  la restauration collective durable poursuit sa marche en avant !

 

GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Tout comme la distribution alimentaire, les cantines doivent, d’ici 2025, réduire leur gaspillage alimentaire de 50 % par rapport au niveau de 2015. Un nouveau label anti-gaspi d’Etat valorisera les initiatives vertueuses et accompagnera les objectifs définis par la loi Agec.

Un label national « Anti-gaspillage alimentaire » pour la restauration collective et commerciale

 

MENU VÉGÉTARIEN QUOTIDIEN

L’expérimentation d’un menu végétarien quotidien sera menée sur la base du volontariat à partir de septembre 2021 dans l’ensemble de la restauration collective publique.

Menu végétarien quotidien dans la restauration collective publique : le gouvernement fait le choix de l’expérimentation

(suite…)

04/01/2021

Tout sur le 21 !

2021 ! Qu’il est doux à l’oreille ce 21. D’autant plus quand on s’appelle Restauration21.
21 comme l’Agenda 21, le programme d’action pour le développement durable au XXIe siècle.  Comme cela ne se reproduira pas avant le siècle prochain (on aura alors droit à un 2121 !), autant ne pas bouder son plaisir.

Alors, quelle restauration en 2021 ? La crise sanitaire qui sévit depuis mars n’a pas remis en cause les avancées de la restauration durable, n’en déplaise aux Cassandre promptes à opposer la survie économique et les exigences d’hygiène sanitaire à l’environnement. Le restaurant responsable, la cantine responsable sont les modèles à suivre. La pandémie questionne toute les pratiques et projette une lumière crue sur les plus discutables, comme la livraison priée de rémunérer correctement ses coursiers.

Début de mobilisation en faveur d’une livraison éthique

2021 ne sera pas un long fleuve tranquille pour la restauration, l’hôtellerie et le foodservice. Avec le reflux des aides gouvernementales viendra le temps des défaillances pour les moins résilients. On devine que la déflagration sera violente. La plus grande partie des professionnels surmontera l’obstacle. Ceux qui se réinventeront ou se créeront en tenant compte des questions environnementales seront les plus compétitifs. C’est déjà le cas en fait. Les enseignes dont parlent les médias cuisinent bio, local, réduisent le gaspillage, recyclent, trient… Celles qui ne le font pas se font épingler par les mêmes médias, les ONG et les consommateurs. 74% des Français citent au moins une dimension RSE comme critère de choix d’un établissement CHR et  7 sur 10 se disent prêts à fréquenter davantage un établissement attentif à l’écologie, selon le baromètre annuel C10.

Comme il le fait depuis 10 ans, Restauration21, le média de la restauration durable, via le site internet et, depuis 2 ans, son magazine, vous accompagnera tout au long de cette année, professionnels de la restauration, de l’hôtellerie et du foodservice. La priorité : mettre en avant vos initiatives, vos idées, vous informer des obligations réglementaires, être près de vous.

Alors oui, on mise tout sur le 21 ! Très bonne année 2021 à tous.

Restauration commerciale : ce qui vous attend en 2021 et après

Restauration collective : ce qui vous attend en 2021 et après

04/01/2021

Restauration commerciale : ce qui vous attend en 2021 et après

©Restauration21

Lutte contre le gaspillage alimentaire, tri des déchets, interdiction du plastique à usage unique :  quels sont les dossiers incontournables en 2021 ? comment préparer les échéances suivantes ? Le point avec Restauration21.

 

MISE EN PLACE DU TRI 5 FLUX

Au 31 décembre 2021, la totalité des réseaux des enseignes de la restauration rapide devront être en conformité avec le tri 5 flux. Depuis juillet 2016, les professionnels ont l’obligation de trier 5 types de déchets : papier/carton, métal, plastique, verre et bois dans des poubelles dédiées. C’est le tri 5 flux des déchets. Depuis le 31 décembre 2020,  90 % des parcs des restaurants doivent respecter cette obligation. Dans le cas contraire, ils s’exposent à des sanctions administratives et judiciaires.

Retrouvez dans le Magazine #3 de Restauration21, le dossier : Tri 5 flux, la restauration rapide sous pression.

 

LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

DOGGY BAG OBLIGATOIRE

A partir du 1er juillet 2021, les établissements de restauration commerciale et les débits de boissons à consommer sur place devront mettre  à la disposition de leurs clients qui en font la demande des contenants réutilisables ou recyclables permettant d’emporter les aliments ou boissons non consommés. En ce qui concerne la restauration rapide, le contenant proposé dans ce cas doit également être réutilisable et recyclable. (suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires