134 articles publiés dans la catégorie "Restauration commerciale"

09/11/2020

Metro France soutient la restauration française

« Un whopper, c’est sympa, mais une blanquette chez Lulu ou un risotto aux Saint-Jacques de Chez Françoise, c’est quand même pas mal non plus » assure Metro France sur une pleine page de pub parue dimanche dans les pages du Journal du Dimanche et du Parisien, calquée sur le modèle de la publicité devenue virale de Burger King en faveur de son concurrent McDonald’s. Le premier fournisseur de la restauration indépendante invite les consommateurs à passer commandes de leurs plats préférés auprès des restaurateurs de leur quartier, en livraison ou en vente à emporter.

et les filières
Dans le contexte de  crise sanitaire actuelle, Metro France poursuit sur la filière animal son engagement initié il y a plusieurs années sur la filière végétale en déployant son label « Engagé pour l’avenir » sur le lait destiné aux produits de sa marque distributeur issus de filières responsables. Initialement mis en place sur certains produits tels que les pommes ou la farine, il s’attache désormais à revaloriser la filière lait en proposant deux références en bouteille dès début novembre : le demi  écrémé et l’entier. (suite…)

06/11/2020

Le Jardin Gourmand opte pour le click & collect en verre consigné

Les plats sont livrés chauds. ©Le Jardin Gourmand

Issue du  confinement, l’offre en click & collect ouvre de nouveaux débouchés au-delà de la crise sanitaire.

Comment se lancer dans le click&collect sans renoncer à ses principes éco-responsables ? A Lorient, Le Jardin Gourmand propose les plats de sa carte en vente à emporter, dressés « comme au restaurant »  dans des plats rectangulaires en verre (Pyrex). Pensée pendant le premier confinement et lancée en juin, l’activité de vente à emporter sur commande en ligne coexiste dorénavant avec la restauration sur place et  prend le relai lors des périodes de restriction d’activité. Tous les mercredis à 16 heures, Arnaud Beauvais, le patron, met en ligne sur une interface dédiée du site de son restaurant les plats proposés en VAE, du jeudi au dimanche, au déjeuner et au dîner. Une option livraison par les taxis lorientais est proposée dans un périmètre de 15 minutes.

Une étiquette environnementale pour Le Jardin Gourmand à Lorient

« Notre formule a été pensée pour pérenniser l’avenir de notre entreprise tout en préservant l’environnement au maximum, comme nous tâchons toujours de le faire au mieux depuis 30 ans » explique Arnaud Beauvais.  En cuisine, la cheffe Nathalie Beauvais traite ces commandes en ligne de la même façon que celles de la salle. Les préparations sont réalisées à la minute en fonction des heures programmées de collecte, le dressage est minutieux, les sauces sont placées dans un petit bol en verre pour ne pas détremper le plat… Trois contenants ont été sélectionnés : un plat rectangulaire de 17 X10 cm pour les entrées, un autre de 20 x 15 pour les plats et un bol pour les sauces et certains desserts. Fermés par un couvercle hermétique et étanche, ils sont facturés aux clients entre 6 et 9 € en cas de casse ou de non restitution. (suite…)

23/10/2020

#Coronavirus – Le nouveau protocole sanitaire applicable sur tout le territoire

©Restauration21

Les restaurants sont soumis à de nouvelles mesures sanitaires sur l’ensemble du territoire depuis le 17 octobre 2020. Ce protocole avait d’abord été mis en place dans les zones d’alerte maximale le 6 octobre 2020.

Les établissements concernés sont les restaurants dits traditionnels, les cafétérias, les établissements en libre-service ainsi que la restauration rapide. Il n’y a pas de restriction d’horaires pour l’ouverture de ces établissements sauf s’ils sont situés dans les zones où un couvre-feu a été mis en place à partir de 21h.

Dans les 54 départements concernés par un couvre-feu, les débits de boisson sont fermés. Cependant, ceux proposant de la vente de boisson à titre accessoire de la restauration peuvent rester ouverts.Les livraisons sont autorisées mais que la vente à emporter est interdite dans la mesure où l’accueil du public est interdit. Les restaurants et bars, y compris ceux installés dans les hôtels, les restaurants flottants (type bateaux mouches) et les restaurants d’altitude ne sont pas autorisés à accueillir du public après 21 heures. Les restaurants d’hôtels sont autorisés à servir leurs clients au-delà de 21 heures par le room-service. (suite…)

12/10/2020

Covid-19 – Zones d’alerte maximale : quel est le protocole sanitaire ?

Après Paris, Aix-Marseille et la Guadeloupe, les villes de Lyon, GrenobleLilleSaint-Etienne, Montpellier et Toulouse sont passées en zone d’alerte maximale.

Sont concernés,  dans les zones en état alerte maximale, les restaurants dits traditionnels (code NAF 56.10 A), les cafétérias et autres établissements libre-service (code NAF : 56.10 B), la restauration rapide (code NAF 56 .10 C). Ceux-ci fonctionnent à leurs horaires habituels. Les bars (code NAF 56.30 Z) restent fermés. Ceux qui vendent de la  boisson à titre accessoire de la restauration peuvent rester ouverts.« Il est demandé aux établissements d’afficher leur extrait Kbis afin de faciliter les contrôles.» Le protocole renforcé s’applique durant 15 jours à partir du jour où l’état d’alerte maximale est décrété par le gouvernement.

Respect des gestes barrières et de distanciation physique
– Instaurer obligatoirement un espace libre d’au moins 1 mètre entre les chaises de tables différentes ;
– Port de masque pour le personnel en salle, à la réception et en cuisine, sur le nez, la bouche et le menton obligatoirement. Toute autre protection faciale (ex. demi-visière, etc.) autre que le masque grand public en tissu réutilisable répondant aux spécifications de l’Afnor (de catégorie 1) est interdite.
– Port du masque par les clients dans les restaurants jusqu’au service du premier plat, lors de leurs déplacements et entre les services.
– Limitation à 6 du nombre de convives à une même table, contre 10 dans le protocole précédent.

Organisation de l’établissement (suite…)

07/10/2020

Lorient Agglomération subventionne les CHR qui achètent des produits alimentaires locaux

Le dispositif couvre le périmètre des 25 communes du territoire de Lorient Agglomération

200 000 € sont consacrés à ce dispositif

Dans le cadre de sa compétence en matière de développement économique et de son plan de relance, Lorient Agglomération propose un dispositif inédit en faveur de l’économie locale et des circuits locaux. Les professionnels des CHR situés sur son territoire qui  effectuent  des achats alimentaires auprès des fournisseurs locaux sont invités à transmettre leurs factures acquittées à compter du 7 octobre  à Lorient Agglomération lors d’une demande unique à: contact-pole-developpement@agglo-lorient.fr.

Les restaurants et traiteurs pourront obtenir une aide forfaitaire 500 € maximum, 200  € pour les cafés et les hôtels. Le montant de l’aide sera plafonné aux montants facturés présentés lors de la demande. Pour en bénéficier, les professionnels doivent être situés sur le territoire de Lorient Agglomération, être inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés et exercer une activité correspondante aux codes APE 5510Z à 5630Z. (suite…)

06/10/2020

Leila Martinez devient directrice RSE et Grands Projets de Newrest

Leila Martinez est titulaire d’un master en gestion de projets internationaux de Kedge Business School. © Frederic Maligne.

Newrest annonce la nomination de Leila Martinez au poste de directrice RSE Groupe et Grands Projet. Entrée dans l’entreprise en 2017 dans le cadre de son Graduate Program,  la jeune-femme de 28 ans  a conduit plusieurs projets dans 5 pays du groupe et intégré son siège toulousain en août dernier. Leila Martinez accompagnera le déploiement de la charte Be The Change By Newrest qui fixe des objectifs ambitieux pour 2025 et formalise les démarches déjà engagées par le groupe.

Sur les 5 prochaines années, l’opérateur de restauration hors foyer ambitionne notamment d’accroitre de 10 % par an le volume de biodéchets revalorisés, de 15 % par an de volume total de déchets valorisés grâce au tri sélectif, de diviser par 2 les quantités de plastique non recyclable et de papier utilisés  sur ses sites de production.

05/10/2020

Covid-19 – De nouvelles mesures restrictives pour les restaurants et bars parisiens et de la petite couronne

©BFMTV

Paris et la petite couronne sont placées en alerte maximale. Lundi soir, le Ministère des Solidarités et de la Santé a publié un communiqué détaillant le protocole sanitaire dans les restaurants des zones d’alerte maximale.

Très attendues et redoutées par les professionnels, de nouvelles contraintes destinées à endiguer la seconde vague de coronavirus ont été détaillées lors de la conférence de presse commune de la maire de Paris  Anne Hidalgo et du  préfet de police Didier Lallement ce matin à la préfecture. Au cours de  la journée, le Haut Conseil de la Santé Publique a validé  le nouveau protocole sanitaire et le ministère des Solidarités et de la Santé diffusé ce soir un communiqué de presse. Sont concernés les établissements situés à Paris et dans 3 départements de la petite couronne et plus largement tous ceux situés dans des zones d’alerte maximale, les restaurants dits traditionnels (code NAF 56.10 A), les cafétérias et autres établissements libre-service (code NAF : 56.10 B) ainsi que la restauration rapide (code NAF 56 .10 C). « Il est demandé aux établissements d’afficher leur extrait Kbis afin de faciliter les contrôles.» A partir de mardi 6 octobre,  les bars (code NAF 56.30 Z) restent fermés pendant 15 jours. Ceux qui vendent de la  boisson à titre accessoire de la restauration peuvent rester ouverts. Les restaurants ouvrent à leurs horaires habituels  à condition de respecter le protocole sanitaire renforcé suivant  :

Respect des gestes barrières et de distanciation physique
– Instaurer obligatoirement un espace libre d’au moins 1 mètre entre les chaises de tables différentes ;
– Port de masque pour le personnel en salle, à la réception et en cuisine, sur le nez, la bouche et le menton obligatoirement. Toute autre protection faciale (ex. demi-visière, etc.) autre que le masque grand public en tissu réutilisable répondant aux spécifications de l’Afnor (de catégorie 1) est interdite.
– Port du masque par les clients dans les restaurants jusqu’au service du premier plat, lors de leurs déplacements et entre les services.
– Limitation à 6 du nombre de convives à une même table, contre 10 dans le protocole précédent.

Organisation de l’établissement (suite…)

18/09/2020

Pandobac propose une livraison zéro déchet d’emballages aux grossistes et aux restaurateurs

Shu Zhang et Fanny Van Themsche ont présenté leurs bacs au Sirha Green 2020. ©Restauration21

Créée en 2018, la startup a levé 1,2 M€ pour se développer en France.

Comment s’affranchir des cartons de livraison et autres cagettes en polystyrène à usage unique qui encombrent les poubelles des restaurants ? En les remplaçant par des bacs réutilisables et empilables. Installée à Rungis, la startup Pandobac propose aux grossistes et à leurs clients restaurateurs cette solution logistique zéro déchet. Le tout en réalisant des économies et en gagnant de l’espace de stockage. Les bacs de transport  sont récupérés chez le restaurateur à la livraison suivante, lavés dans  le centre de lavage industriel de Pandobac situé sur le MIN puis remis dans la boucle. Un QR code assure leur suivi pour éviter les pertes.

« 3 000 Pandobacs sont en rotation à ce jour » se félicite Shu Zhang, co-fondatrice, également créatrice du restaurant Maguey. Une quinzaine de grossiste les ont adoptés, ce qui représentent 240 restaurants utilisateurs. «On démarche aussi les restaurants car ils peuvent imposer à leur fournisseur des bacs réutilisables pour les livraisons. »

Abonnement mensuel
(suite…)

09/09/2020

Le plan de relance du gouvernement consacrera 60 M€ à la RHD durable

Présenté le 3 septembre, le plan de relance gouvernemental de l’économie française de 100 milliards d’euros consacre 1,2 milliard d’euros à l’accompagnement de l’agriculture, de l’agro-alimentaire et plus largement de la chaine alimentaire. Sur ce montant, une enveloppe de 50 millions d’euros servira à financer un plan de soutien aux cantines scolaires dans 1 500 petites communes. Il s’agit de les aider à s’équiper (espaces de stockage de produits frais, légumeries, composteurs…) et à  former leur personnel afin d’être en mesure de répondre à  l’objectif de la loi Egalim de « 50% de produits sous signes officiels de la qualité et de l’origine (SIQO), bio et HVE » d’ici 2022, objectif réaffirmé par la Convention citoyenne pour le climat. Ce qui, selon le ministère de l’agriculture, « permettra aux cantines scolaires de mettre plus facilement en place des circuits d’approvisionnement en produits locaux de qualité pour les enfants tout en soutenant l’emploi des agriculteurs ».

L’opération « 1000 restaurants durables» dotée de 10 millions d’euros concerne le soutien à la restauration commerciale écoresponsable et s’inscrit dans le volet Tourisme durable porté par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Situés en particulier dans les communes rurales de moins de 20 000 habitants, un millier d’établissements seront aidés à développer ou à adapter des activités de restauration durables.

20/07/2020

MiiMOSA et Yves Camdeborde lancent l’appel à projet « Les Cuistots Engagés » pour une restauration durable

Le leader du financement participatif en agriculture et alimentation MiiMOSA choisit de renforcer son soutien au secteur de la restauration, en faveur d’une cuisine et d’une consommation plus responsables. Lancé avec le parrainage du chef Yves Camdeborde, l’appel à projet « Les Cuistots Engagés » veut permettre à tous les établissements désirant initier ou renforcer une démarche écologique ou sociale, partout en France, de concourir via une campagne de financement participatif. Dès aujourd’hui, et jusqu’au 30 octobre prochain, tous les restaurateurs, chefs indépendants, traiteurs soucieux de s’inscrire dans une démarche écoresponsable sont invités à déposer leur candidature sur le site des Cuistots Engagés.

Les porteurs de projets doivent s’inscrire dans l’une de ces démarches : (suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires