13 articles publiés en novembre 2011

08/11/2011

Pat à Pain remporte le R’AWARDS 2011 pour la gestion de ses déchets

Patàpain_restaurant_vue extérieure_2011L’enseigne de points chauds et snacking  Pat à Pain (45 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2010) a reçu, le 4 novembre dernier, le R’AWARDS 2011 récompensant la gestion de ses déchets dans ses quelques 40 points de vente. Dans chacune des unités, un tri sélectif a été installé en zone clientèle, les coûts d’enlèvement optimisés. Les déchets organiques sont valorisés via la méthanisation. Certains produits invendus de la journée sont offerts sous forme de dons aux associations caritatives locales. D’ici à 2013, le groupe table sur un taux de recyclage de 50 % de ses déchets.

 

 

Organisés par l'association Club Génération Responsable®, les R'AWARDS du Développement Durable et du Commerce Organisé ont pour objet de souligner et promouvoir les récentes initiatives d’enseignes engagées dans une démarche de développement durable : amélioration énergétique, achats responsables, gestion des déchets, point de vente responsable, social RH, communication responsable, mobilité durable,  initiative « Mon Commerce Responsable ».

 

Pat à Pain qui appartient au groupe FRR dirigé par Pascal et Stéphane Prély, fête cette année ses 25 ans.

07/11/2011

Hebel Traiteur labellisé LUCIE

Logo_HEBELHebel Traiteur qui opère sur le grand ouest de la France annonce qu’il a décroché le label LUCIE décerné par l’Agence LUCIE créée à l’initiative de Qualité France Association pour répondre aux attentes des associations de consommateurs. Le label témoigne de l’engagement  de l’entreprise en matière de responsabilité sociétale.

Auditée en avril dernier  par Vigeo, l’entreprise nantaise a formulé un certain nombre d’engagements de progrès à réaliser, validés par le comité de labellisation de l’Agence LUCIE : Le respect des intérêts des clients, la préservation de l’environnement, la valorisation du capital humain, les bonnes pratiques dans les affaires, l’engagement sociétal, les droits de l’homme et la gouvernance. Ces 7 points sont alignés sur les questions centrales de la norme ISO 26000 qui fournit des lignes directrices aux entreprises concernant leur responsabilité sociétale. Yves Sauvestre, le PDG, et son équipe disposent de 18 mois pour améliorer encore la démarche RSE de l’entreprise, période au terme de laquelle un audit de contrôle sera réalisé.

Lire également : Hebel Traiteur décroche le Trophée Développement durable décerné par l’Ordre des Experts comptables

 

Le site de l’Agence LUCIE

03/11/2011

Des bioburgers tout simplement

Photos©Restauration21Créée par Louis Frack et Anthony Darré, deux étudiants fraichement émoulus de leur école de commerce,  l’enseigne parisienne Bioburger (passage de Choiseul, Paris IIe) est la première à s’engouffrer sur cet étroit marché et non encore exploré du restaurant de viande bio.

 

Pour préserver leur avantage concurrentiel, les deux concepteurs préfèrent rester discrets sur le nom de leur fournisseur de steaks hachés bio, au bœuf, poulet et tofu.  Tout juste, concèdent-ils qu’ils proviennent d’un grossiste spécialiste des produits bio situé à Rungis. Dès la devanture, le concept annonce la couleur  en affichant bien haut le logo AB garantissant une offre 100 % bio. « Nous avons contacté l’Agence bio qui nous a expliqué ce que nous étions en droit de mentionner » explique Louis Frack. Lui et son associé passent derrière les fourneaux tous les midis.

 

Ouvert  début juillet, le fast food a trouvé son rythme depuis la rentrée : quelques 90 clients par jour pour un ticket moyen de 10 euros. Proposés soit en formules à partir de 10 euros, soit à la pièce à 7 euros, les burgers  représentent 95 % des commandes. Les steaks sont placés dans des buns de pain frais livrés chaque matin par une boulangerie voisine 100 % bio. Toutes les préparations sont faites sur place que ce soit les frites, les salades et les gâteaux.

Louis Frack et Anthony Darré tablent sur un chiffre d’affaire de 220 000 euros pour leur premier exercice, pour un investissement 200 000 euros.

 

 

Photos©Restauration21 (2)

 

Louis Frack et Damien Leclerc qui aide au service lors du rush du déjeuner.

contact@bioburger.info

www.bioburger.info

Photos©Restauration21

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires