| Accueil |

15/02/2013

Plats cuisinés et viande chevaline : la restauration est-elle concernée ?

La mini-crise alimentaire (elle n'est heureusement pas
sanitaire) consécutive à la mise en évidence de la présence de viande chevaline dans des plats cuisinés dits "au
bœuf" qui secoue actuellement la France et ses voisins européens semble
avoir trouvé ses coupables. Jeudi 14 février, lors de la conférence de presse
à Bercy, Benoît Hamon, ministre de la consommation, a clairement mis en cause
l'entreprise française Spanghero, laquelle s'est vue retirer momentanément son
agrément sanitaire (1). Pour faire court, Spanghero aurait acheté sciemment de la
viande de cheval auprès de la Roumanie et l'aurait ensuite revendue à Comigel
en tant que viande de boeuf. Des transactions
effectuées via deux sociétés intermédiaires, l'une chypriote, l'autre néerlandaise,
les 2 appartenant à un trader néerlandais déjà condamné il ay quelques temps
pour une escroquerie similaire.

 

Sur son site de transformation au Luxembourg, Comigel
fabrique pour plusieurs marques de la GMS et du food service des plats cuisinés
: lasagnes au bœuf par exemple.

 

Le ministre a pointé plusieurs anomalies : des étiquettes
non conformes et floues tandis que la lettre de voiture et la facture émanant
des abattoirs de Roumanie faisaient bien mention de viande chevaline, achetée d'ailleurs
à un cours beaucoup plus bas que celui du bœuf au vu des factures.

 

Dans la presse, Comigel se défend d'avoir eu les moyens de
s'apercevoir qu'il s'agissait de cheval et non de bœuf.

 

La DGCCRF a  indiqué
que les distributeurs avaient entamé le retrait de leurs rayons des produits
susceptibles de contenir de la viande de cheval. Dans les jours qui
viennent,  des enquêteurs iront contrôler
dans les réseaux de distribution les éléments transmis. Interrogée par
Restauration21, Nathalie Homobono,  la
directrice de la DGCCRF  n'a pas exclu
que des donneurs d'ordre de la restauration collective se trouvent parmi les
clients de Comigel. L'affaire concerne au moins 13 pays et au moins 28
entreprises clientes de Comigel ont pour l'instant été identifiées. 4,5
millions de produits ont été diffusés sur la période concernée.

 

Metro Cash&Carry France a indiqué à Restauration21 ne pas être
concerné par la crise, Findus, Comigel et Spanghero ne faisant pas partie de ses fournisseurs.

 

De son côté, Transgourmet déclare : " Nous certifions, après enquête auprès de l’ensemble de nos
fournisseurs, qu’aucun des produits que nous distribuons contenant de la viande
de bœuf haché ne provient des industriels mis en cause actuellement. Par
conséquent, nous n’avons pas eu à procéder à un retrait de produit
".

 

Le Procureur de la République de Paris a été saisi du
dossier. Une plainte pour "tromperie sur l'origine et la nature du
produit", dont les premiers faits paraissent dater de l'été 2012, a été
déposée.

 

(1) Lequel a été rétabli le 18 février  pour ses activités de production de viande
hachée, de saucisserie et d'élaboration de plats cuisinés.

 

Le circuit d'acheminent de la viande en cause, selon le point d'étape sur l'enquête communiquée par le ministère.

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #10 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex