11 articles publiés en juillet 2016

25/07/2016

François Pasteau s’équipe d’un Urban Cultivator

Photo©Restauration21.frDécidément, rien ne l'arrête. François Pasteau, chef propriétaire de l'Epi Dupin (Paris 6e) et chantre de la restauration responsable, se lance dans l'agriculture urbaine. Pas sur un toit ou dans un petit jardin parisien. Mais dans la salle de restaurant de l'Epi Malin (la version rapide de l'Epi Dupin) où il a installé un Urban Cultivator, modèle professionnel. Importé du Canada, c'est un meuble à 2 portes, de la taille d'une grosse vitrine réfrigérée) qui contient 16 plateaux pour faire pousser herbes aromatiques et pousses.

 

Coriandre, cerfeuil, persil, basilique, radis pourpre, roquette… François Pasteau décline avec amusement toutes ses productions 'maison'. «Je coupe au fur et à mesure de mes besoins. de cette façon, je vais avoir mes herbes et mes pousses de salade tout au long de l'année, bio et sans pesticide» explique-t-il.  Le cuisinier-jardinier a choisi, pour ses plantations, la terre de son maraicher situé à Neuville-sur-Oise (95) et élaboré un plan de maraichage.

(suite…)

25/07/2016

« Mon lycée mange bio » fait le bilan sur 10 ans et sur l’année écoulée

Mon_Lycee_Mange_Bio« Comment pérenniser l’introduction de produits biologiques dans les lycées sans subvention ? » En 2006, Corabio, avec le soutien de la Région Rhône-Alpes, lançait  une opération pilote visant à introduire des produits biologiques dans les menus des restaurants scolaires afin de garantir une alimentation plus saine aux lycéens et d’offrir un débouché aux agriculteurs biologiques de la région. La 10e et dernière année de l’opération «Mon Lycée mange Bio en Rhône-Alpes» s’est clôturée le 30 juin dernier au lycée Algoud (26) par la journée bilan du programme.

 

Plusieurs préconisations ont émergé :

 

– Mise en place d’un club d’établissements permettant de partager les ressources (recettes, outils de communication,…) ;

– Amélioration des échanges entre établissements, producteurs et plateformes (visites d’exploitation, forums,…) ;

– Intégration des lycéens motivés comme relais de l’information.

 

Restauration21 a extrait les principaux du bilan consultable en ligne.

 

 

(suite…)

25/07/2016

Davigel s’engage à poursuivre l’amélioration de la qualité nutritionnelle de ses produits

Signature accord collectif - ©Pascal XiclunaMin.Agri.FrStéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et Jacques Déronzier, Président Directeur Général de Davigel, ont signé le mercredi 6 juillet 2016 un accord collectif qui court jusqu’en 2018, dans le cadre du Programme National pour l’Alimentation (PNA). Davigel s'engage à poursuivre l'amélioration de la qualité nutritionnelle de ses produits, par exemple à réduire de 3 % le taux de sucres dans les desserts à sa marque avant fin 2018.

Le fournisseur alimentaire et grossiste s'engage également à améliorer la durabilité des modes de production, de transformation et de distribution. Plusieurs axes de travail ont été définis :

 

  • – Travailler sur la formation et l'information pour favoriser de bonnes habitudes alimentaires et valoriser le patrimoine alimentaire (Davigel s'engage en particulier à former tous ses salariés à la nutrition jusqu'à fin 2018 et à participer à la formation des professionnels de la restauration collective) ;

(suite…)

11/07/2016

Maîtrise des risques et RSE : Jean-Louis Etienne remet le label «Generali Performance Globale » à Courtepaille

SEB_2426Avec ses 280 restaurants, l'enseigne Courtepaille est la première enseigne en réseau et de restauration  à se voir attribuer le label «Generali Performance Globale » qui distingue depuis une dizaine d’années les entreprises les plus engagées en matière de prévention des risques et de responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Il est décerné par la compagnie d’assurance Generali France, partenaire officiel du Club Génération Responsable qui accompagne les enseignes, parmi lesquelles Courtepaille, dans leur démarche RSE.

 

Le label a été  remis le mardi 5 juillet à Anne-Marie Costet, Présidente de Courtepaille et Antoine Sauvage, Directeur du Développement Durable, par le médecin-explorateur Jean-Louis Etienne qui a réalisé, en avril 2010, la première traversée mondiale de l’Océan Arctique en ballon sous les couleurs de l’assureur.

 

 

(suite…)

11/07/2016

UEFA EURO 2016 – Les Banques Alimentaires ont collecté plus de 40 000 sandwiches

Banque_Alimentaire_Euro2016Lundi 11 juillet, à l’issue de la finale de l'EURO 2016 au Stade de France, les bénévoles des Banques Alimentaires ont réalisé  leur dernière  tourné dans le cadre de la compétition. En association avec l’UEFA, dans le cadre de l'opération « Foot for Food », ils ont été à  pied d’œuvre à travers la France, durant un mois, pour récolter les denrées non vendues dans les stades et dans certaines des fan zones. A J-2 du décisif France-Portugal, plus de 40 000 sandwiches avaient été  récupérés et redistribués via un réseau de 5 300 associations partenaires. Soit près de 7 tonnes de produits sauvés du gaspillage.  Les bénévoles ont également collecté des salades,  des pâtisseries, des fruits et des boissons.

 

Fortes de ce bilan positif, les Banques Alimentaires vont poursuivre leur partenariat auprès des prestataires de restauration et récupérer les invendus lors des prochaines rencontres sportives professionnelles sur les stades, notamment à Lens, Lyon et Bordeaux. Sur le même principe, le réseau a été retenu par  l’organisation du Mondial de handball 2017 pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

 

Sur le sujet :

UEFA EURO 2016 – Les Banques Alimentaires locales collectent les invendus alimentaires dans les 10 villes hôtes, le 13/06/2015.

06/07/2016

20 % de bio en restauration collective d’Etat : L’Assemblée Nationale reprend la proposition de loi de Brigitte Allain dans le projet de loi Égalité et Citoyenneté

La députée EEL Brigitte Allain l'avait annoncé sur Restauration21 : elle n'allait pas renoncer à  l'un des axes forts de son projet de loi sur l'ancrage territorial de l'alimentation, à savoir introduire 40 % de bio en restauration collective publique d'ici à 2020. Battu en brèche par des sénateurs (lire), ce point été adopté dans le projet de loi Égalité et Citoyenneté débattu du 27 juin au 1er juillet  à l'Assemblée nationale, via 2 amendements visant à  :

 

– introduire dans la restauration collective, au 1er janvier 2020, 40% d’alimentation locale, durable, de qualité dont 20 % d’aliments issus de l’agriculture biologique ou en conversion ;

– intégrer l’alimentation durable dans la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises).

 

« C’est une avancée considérable pour la démocratisation de l’accès à une alimentation locale, saine et de qualité pour les citoyens. Aujourd’hui, les responsables de la restauration collective encourageront ainsi les capacités de production locales pour composer les menus. Ils auront à cœur d’accompagner les transitions nécessaires pour une politique alimentaire valorisant les dynamiques locales allant dans ce sens»  commente Brigitte Allain sur son blog.

 

La balle est de nouveau dans le camp des sénateurs. A suivre.

 

06/07/2016

Compass Group France intègre le Conseil d’Administration de la Coopérative Bio d’Ile-de-France

En devenant membre du conseil d'administration de la Coopérative Bio d’Ile-de-France, Compass Group France explique, dans un communiqué de presse,  souhaiter «répondre à une demande du bio de plus en plus croissante dans cette région » et offrir des débouchés aux producteurs franciliens « et ainsi leur permettre d’étendre la gamme de produits pour la restauration, notamment en proposant de nouveaux produits tels les œufs bio, les viandes et volailles bio ».

 

La coopérative, avec laquelle le leader de la restauration collective travaille depuis 2 ans, regroupe 48 sociétaires dont 32 producteurs. Elle produit essentiellement des légumes frais et secs bio (carotte, navet, céleri, haricots verts, tomates, courgettes, concombre, radis, pomme de terre, lentilles), des fruits bio (pommes et poires) et des produits laitiers bio (yaourts, fromages blancs).

 

7 autres membres composent le  conseil d'administration : 3 producteurs, 1 collectivité, 1 partenaire, 1 transformateur/distributeur, 1 salarié.

06/07/2016

Brake booste son message Développement durable

Logo_attitudes_responsablesPour le numéro printemps-été de son magazine « Attitudes responsables »  (en téléchargement), Brake a choisi de mettre en avant les fournisseurs et les filières locales. Au sommaire : des interviews de fournisseurs locaux, un dossier sur la gestion des biodéchets au travers d'un exemple d'utilisation de déshydrateurs et d'un autre sur le compostage, un zoom sur les légumineuses et l'économie circulaire.

 

Pour la première fois, Brake publie  un document complet partageant la démarche Développement durable de Brake et les faits marquants 2015. « Nous l'avons construite autour de 4 piliers : donner du sens au goût, mettre les collaborateurs au cœur de nos actions, agir par nature pour l’environnement et s’impliquer auprès des acteurs de notre métier » explique Claire Iffenecker, responsable développement durable de la marque.  

 

Côté actu, le grossiste annonce le lancement d'une filière viande née élevée abattue dans le Sud-Ouest et la signature le 28 juin d'un partenariat avec Restau'Co (réseau des cuisines collectives en auto-gestion) pour le déploiement du référentiel « Mon restau responsable » lors de la séance de garantie du restaurant inter-administratif de Lyon.

04/07/2016

Les chefs de la Baie de Somme seront sur le pont pour la Fête de la gastronomie

Galets-logo-zero-carbone_articleA l’occasion de la Fête de la Gastronomie du 23 au 29 septembre 2016, l’association Baie de Somme zéro carbone organise, le 21 septembre, un marché-dégustation locavore sur le thème « de la mer à la terre ». Les chefs réaliseront des recettes à base de poisson à déguster dans leur milieu naturel,  la baie de Somme.

 

Une convention sera signée entre l’association et Mr Goodfish officialisant une démarche responsable pour la préservation, la consommation durable des produits de la mer et leur valorisation sur le  territoire.

 

(suite…)

04/07/2016

EquipHotel 2016 – Delporte Hospitality présentera une chambre économe en énergie, bio-sourcée et ressourçante

Chambre ORIGINEBaptisée « O R I G I N E », développée par Laurent Delporte, la chambre d'hôtel et sa salle de bain intégreront les critères de développement durable et les innovations technologiques préfigurant l'hôtellerie de demain. Le prototype sera présenté au salon EquipHotel, du 6 au 11 novembre prochains, Porte de Versailles à Paris.

 

«L’enjeu est de démontrer aux professionnels du salon que tous les éléments présents dans l’aménagement de la chambre s’inscrivent bel et bien dans une approche intégrée de développement durable, tant à travers le choix des matériaux que dans le fonctionnement et la gestion des espaces. La chambre « O R I G I N E » reviendra sur les fondamentaux d’une chambre d’hôtel et réinventera les codes de l’hôtellerie en alliant développement durable, bien être et innovations » explique Laurent Delporte.

 

(suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires