11 articles publiés en avril 2017

28/04/2017

Qui sera le prochain vainqueur du concours Olivier Roellinger ?

KRU_0366Trois jeunes chefs sont lauréats du concours Oliver Roellinger, pour la préservation des ressources de la mer. Sébastien Jean-Joseph (à droite sur la photo), second au restaurant Les Fables de la Fontaine à Paris (75), Sébastien Rath (au centre), gérant chef cuisiner de l’Atelier Gourmand à Alès (30) et Marcos Sarrion (à gauche), professeur de cuisine à l’Hôtel Escuela Ecotur de Valence en (Espagne) ont remporté leur ticket pour monter sur le podium, à  l'issue des épreuves qui se sont déroulées le 24 avril dernier à Ferrandi. Le 8 juin, leur classement final, ainsi que celui de la catégorie « étudiants »sera révélé à l'Unesco lors de la journée mondiale des océans.

 

Neuf finalistes dans la catégorie « professionnels d’Europe », venus de France, Pologne, Espagne, Portugal, République Tchèque, Italie et Hongrie se sont affrontés  autour  de deux recettes, l’une de type gastronomique, l’autre plus familiale, à base de la même espèce de poisson. Devant un jury de professionnels présidé par Olivier Roellinger, chef des Maisons de Bricourt (35) et Vice-Président de Relais & Châteaux, chaque candidat a ensuite justifié le choix des espèces qu’il a travaillées et les critères de durabilité retenus pour son approvisionnement.

 

(suite…)

27/04/2017

Avec Orange, «Manger bio et local en entreprise» amorce son développement national

Expérimentée en Rhône-Alpes depuis 2011, la démarche «Manger bio et local en entreprise» passe la vitesse supérieure. Orange, l'une des entreprises partenaires du dispositif initial, annonce qu'elle compte proposer, d'ici à 3 ans, 20 % de produits bio locaux dans l'ensemble de ses 138 restaurants d'entreprise. Un premier groupe de 14 restaurants ambassadeurs seront accompagnés en 2017, situés un peu partout dans l'hexagone. Puis le dispositif s'élargira en 2018 à 40 restaurants supplémentaires et  à l'intégralité l'année suivante.

 

Orange sert 11 millions de repas par an pour un budget annuel de 95 M€.  Six de ses sociétés de restauration collectives prestataires – Ansamble, API, Compass, MRS, Elior, Sodexo – ont signé une charte d'engagement mardi 27 avril. Pour atteindre ce seuil, ils s'engagent à s'approvisionner  en produits  biologiques locaux auprès de groupements de producteurs du territoire du réseau de la FNAB. Ces partenariats entre restaurateurs et agriculteurs permettront de structurer les filières, de les pérenniser et de développer les gammes de produits existants.

 

(suite…)

25/04/2017

Hélène Labiche prend les rênes de la RSE et du Développement durable chez Flunch

Hélène LabicheFlunch (260 restaurants) annonce la nomination d'Hélène Labiche en tant que Responsable RSE et Développement Durable. Agée de 27 ans, elle est directement rattachée au Directeur Général de l'enseigne, Olivier Descamps. «Je suis fière de mener de nouveaux défis chez Flunch, mêlant innovation, autonomie et responsabilités ! » souligne-t-elle. La jeune-femme connait bien l'enseigne qu'elle a intégrée en 2013, au pôle Innovation de Services où elle était chargée d’imaginer et de mettre en place de nouveaux concepts de vente à emporter. Pendant 3 ans, Hélène Labiche a proposé et mis en place le premier test du Flunch drive en décembre 2015, puis participé au lancement du premier Flunch truck à Lille en septembre et au lancement national du click & Flunch en novembre dernier.

23/04/2017

Elior teste 10 voitures électriques

Elior Bluecar- Photo@Restauration21.frLe groupe Elior s'équipe de dix citadines Bluecar, la marque de voiture 100 % électrique du groupe Bolloré. Offrant 250 kilomètres d’autonomie, elles vont être proposées, à partir de mai 2017, en test aux collaborateurs du siège, d’Elior et d’Elior Services qui souhaitent participer à ce projet. Dans un second temps, le dispositif sera ouvert à l’ensemble des collaborateurs volontaires, prioritairement à Paris et en Ile-de-France.

 

L’essai porte sur 20 mois afin que les collaborateurs disposant de ces nouveaux véhicules puissent partager leur retour d’expérience et faire évoluer cette nouvelle offre. L'usage de ces voitures électriques 4 places  va permettre au groupe de réduire son empreinte carbone de trois à quatre tonnes de CO2 par an et par voiture. Les véhicules rechargent leurs batteries LMP (Lithium Métal Polymère) sur les bornes installées au siège du groupe de restauration, et également sur les 6 200 bornes Autolib' installées à Paris et proche couronne ainsi que sur n'importe quelle prise électrique. 

 

(suite…)

21/04/2017

World’s 50 best restaurants : Septime remporte le prix du restaurant durable

Théo et Bertrand  crédits Benjamin Schmuck (1)Dévoilé début avril,  le classement controversé des World's 50 best  – 50 meilleurs restaurants du monde – révèle au 35e rang, Septime (Paris 11e) qui, outre le fait de progresser de 15 places, remporte en toute discrétion le prix du restaurant durable. Une récompense décernée par l'association anglaise des restaurants durable (SRA) en charge de l'audit des candidats à ce prix. Réalisé en anglais, le dossier comportait trois volets : le sourcing des produits, l'environnement et le social. Retour sur le travail mené par les patrons Bertrand Grébaut et Théo Pourriat depuis l'ouverture de l'établissement en 2011.

 

L'approvisionnement :

 

Le chef Bertrand Grébaut utilise 99 % de produits français. Ils sont de saison et fournis par des producteurs et fournisseurs avec lesquels il entretient des relations de confiance mutuelle. Lui s'engage sur des quantités et eux sur une qualité et des méthodes de production respectueuses de l'environnement. «Je suis persuadé que mon rôle de chef de cuisine est de sortir de mon établissement pour aller rencontrer les producteurs» souligne le chef qui , pour exercer son, métier, dit avoir « besoin de traçabilité, de goût et de maîtriser les quantités. » Bientôt, il va faire pousser ses propres légumes sur une parcelle agricole de 2 ha en partenariat avec Ferme d'Avenir en Seine-et Marne.  Les seules importations sont celles des agrumes d'Italie en complément des citrons bio de Menton, du thé, café et sucre équitables.

(suite…)

18/04/2017

Une cuisine centrale Restoria respectueuse de l’environnement près de Rennes

Ker Lann-crédit photo RESTORIAImplanté à Saint-Jacques de la Lande (35), le 3e et nouveau site Restoria produira à terme 15 000 repas pour les écoles, maisons de retraite et entreprises bretonnes. Il fonctionne depuis juillet dernier et a été inauguré le 28 mars 2017. Construite aux normes HQE, la cuisine centrale, baptisée Ker Lann, s’intègre dans l’environnement immédiat en préservant l’aspect bocage de la ZAC et en réduisant les risques de nuisances avec le voisinage. Pour la construction, Restoria a fait appel à des entreprises locales : le groupe Betom, spécialiste de l’ingénierie générale du bâtiment, Cap Terre pour son expertise dans l’optimisation des performances énergétiques et BEGC, bureau d’étude spécialisé en ingénierie des cuisines collectives et professionnelles.

 

Plusieurs facteurs concourent à la performance énergétique du bâtiment :

– Un bardage double peau avec un système d’isolation par l’extérieur plus performant et l’utilisation d’un bois non traité, respectueux de l’environnement ;

– La récupération d’énergie sur l’air extrait de la VMC pour la production d’eau chaude ;

(suite…)

18/04/2017

Un trophée pour ePack Hygiene au salon Restau’Co

Trophée de Bronze Restau'Co avec la Solution ePack HygieneA l’occasion du Salon Restau’co, le 29 mars dernier à Porte de Versailles à Paris, ePack Hygiene, spécialiste français des solutions HACCP 100% digitales a reçu le Trophée de Bronze Restau'co dans la catégorie « Equipement et Hygiène ». La première édition de ces trophées avait pour vocation de récompenser les entreprises qui ont développé depuis 2015 une innovation à l’origine d’une évolution significative et durable sur leur marché : création, ou amélioration notable, d’un produit, d’une solution ou d’un équipement.

 

En 4 ans, la solution ePack Hygiene a révolutionné l’univers de toutes les cuisines. Elle permet de répondre aà  la réglementation dite du « Paquet Hygiène »Les enregistrements obligatoires qui existaient uniquement en version papier sont dorénavant dématérialisés pour plus de simplicité, d’efficacité et de sécurité des données.  Ils sont consultables à tout moment.

 

(suite…)

13/04/2017

SeaWeb Europe devient Ethic Ocean

Ethic oceanSeaWeb Europe change de nom. L'organisation environnementale qui défend la pêche durable s'appelle désormais Ethic Ocean. Un changement qui reflète sa volonté d’évoluer et de déployer ses actions auprès de l’ensemble des acteurs, usagers des océans : pêcheurs, mareyeur, grossistes, consommateurs et restaurateurs. C'est d'ailleurs l'un d'eux, François Pasteau, chef propriétaire de l'Epi Dupin (Paris 6e) qui en est le président. Le 12 janvier dernier, l'équipe de SeaWeb Europe a reçu le Grand Prix des Sciences de la Mer Albert Ier de Monaco, décerné par la Société de Géographie et remis par S.A.S. Albert II de Monaco. Une distinction qui salue le travail effectué depuis 10 ans par l’association avec l’ensemble des professionnels de la filière pour contribuer au développement d’un marché durable en produits de la mer.

 

« SeaWeb Europe devenue Ethic Ocean, est une association originale qui travaille avec des relais précieux, notamment ceux de la cuisine. “De la mer à l’assiette” est une devise qu’elle pourrait inscrire, travaillant sur l’ensemble de la filière, des pêcheurs aux mareyeurs, aux détaillants et aux clients. Du fait de mes responsabilités, je suis particulièrement sensible aux actions qu’elle mène notamment auprès des lycées hôteliers. Pouvoir bénéficier de l’expertise d’Ethic Ocean est une remarquable reconnaissance» a souligné Alain Miossec, Président du Jury, Société de Géographie, et ancien recteur de l’académie de Rennes.

 

www.ethic-ocean.org

07/04/2017

Jo&Joe Paris : un premier hôtel bas carbone pour AccorHotels

Jo&Joegentilly_AccorHotels annonce  l’ouverture du chantier du premier hôtel labellisé « Bâtiment Bas Carbone », sous l’enseigne Jo&Joe, rue Paul Vaillant Couturier à Gentilly (94), en septembre prochain. Le label BBCA atteste de la mise en œuvre de démarches  limitant les émissions de gaz à effet de serre et l’empreinte carbone de la construction et de la vie du bâtiment.

 

La superstructure du bâtiment sera en bois lamellé collé. Dans un communiqué de presse, l'hôtelier explique que, pour sa branche immobilière HotelInvest, cette réalisation constitue l'occasion «d’adapter et de mettre en œuvre des processus de construction qui démontreront que la transition énergétique est une réalité accessible aujourd’hui ».

 

 «Nouveau concept d’hospitalité» selon  l'opérateur français, cette nouvelle marque « associe le meilleur de la location privée, de l’hôtellerie et de l’auberge de jeunesse». La première «open house» parisienne ouvrira au second semestre 2018 sur 6 000m². Elle proposera 569 lits, un bar, un restaurant, un jardin intérieur et des terrasses végétalisées. Le  lieu sera conçu autour d’espaces communicants et ouverts sur l’extérieur afin d'encourager la mobilité et l’échange entre les «tripsters» (voyageurs) et les «townsters »(habitants du quartier).

 

(suite…)

05/04/2017

L’économie circulaire et la collecte des emballages à usage unique au sommaire du Livre blanc de la FNB

Vignette_film_recuperation_du_verre_perduLa FNB  (Fédération Nationale des Boissons) réunit les 25 propositions des distributeurs-grossistes en boissons dans un Livre blanc destiné au futur occupant du palais présidentiel. 5 axes (1) sont privilégiés dont la problématique de la collecte des déchets de boisson. La FNB insiste sur la nécessité de « recycler plus largement les déchets en favorisant l’économie circulaire et l’obligation de  collecter les emballages  à usage unique ainsi qu’en incitant les collectivités locales à  repenser leur modèle de collecte ».

Les boissons commercialisés au sein des établissements de la CHD sont conditionnés soit dans des emballages consignés, comme le verre et les fûts métalliques, soit des emballages à usage unique, dits «perdus». Ce sont les contenants en verre, en PET, le carton et les boîtes en acier. Selon les chiffres de la FNB, 750 millions de bouteilles en verre à usage unique sont servies, par an,  dans les  établissements CHR, ce qui représente près de 80 % de la totalité des formats d’emballages « perdus » en  tonnage. Pour les récupérer, des distributeurs-grossistes ont mis en place une collecte en optimisant la logistique retour. « En 2015, 980 tonnes de  verre « perdu »  ont  ainsi  été  collectées par plus de 50 distributeurs-grossistes  en   boissons » précise la FNB.  Ils recourent également aux bouteilles en verre consignées «re-remplissables» et «réutilisées au minimum entre 15 à 50 fois».

(suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires