| Accueil |

22/09/2017

Un potager aéroponique urbain sur le toit du Mercure Paris Boulogne

Potager Mercure Paris Boulogne Image 2Le Mercure Paris Boulogne (AccorHotels) accueille sur son toit une ferme urbaine verticale de plus de 350 m2, mise en oeuvre et exploitée par la start up Agripolis, spécialisée dans l’agriculture urbaine en aéroponie.  216 colonnes en PVC suspendues à une structure en bambou  ont été  déployées sur le toit de faible portance. Chacune d'elle compte 52 trous dans lesquels sont placés les plants. Cultivés en hors sol, sans terre,  sans aucun aux engrais chimiques et pesticides, ils sont nourris en  eau et nutriments bio  en circuit fermé, nécessitant 10 fois moins d’eau qu’en agriculture conventionnelle. Une trentaine de variétés – salades, blettes, tomates, herbes aromatiques, fruits rouges… – ont été plantées en mars dernier, lors du lancement du test. Les premiers résultats sont étonnants. « Nous avons découvert le potentiel du dispositif au cours de l'été, explique Philippe Marchand (à gauche sur la photo), le directeur de l'hôtel, nous arrivons maintenant à 30 kg de tomates produites par semaine ».

 

 

Une fois par semaine, fruits et légumes sont récoltés par Agripolis. Une partie est utilisée pour approvisionner la cuisine du restaurant. L'autre est vendue sous forme de paniers  aux riverains. «Nous travaillons avec des plants bio mais comme la culture est hors sol nous ne pouvons pas dire que les produits sont bio » précise … le créateur d'Agripolis. A l'hiver, le potager sera démonté, la structure nettoyée et stockée. « Pour la prochaine saison, nous allons effectuer des réglages pour que les plantes ne se gênent en poussant » ajoute-t-il.

 

Photo@Restauration21.fr (2)Selon Caroline Ebran (à droite sur la photo), responsable des projets Développement Durable chez AccorInvest,  le groupe hôtelier table sur  1000 potagers à l’horizon 2020. « L’ambition est de jouer un rôle clé dans la construction de la ville de demain à travers la valorisation environnementale de nos bâtiments et le développement de l’approvisionnement local pour nos clients et les riverains vivant à proximité de nos hôtels », souligne-t-elle. En 2017,  différentes techniques de promotion de l'agriculture urbaine ont été testées  au sein de ses hôtels Accor en Ile-de-France  : une grande terrasse potagère de 1000 m2 a été installée à  l’ibis Styles Paris Bercy et une autre plus modeste à l’entrée du Novotel Suites Rueil-Malmaison.

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex