| Accueil |

29/03/2019

Le plastique à usage unique et le tri des emballages s’imposent à l’AG du Snarr

©Restauration21

Des enseignes ont opté pour des pailles en papier. ©Restauration21

L’assemblée générale du Syndicat National de l’Alimentation et de la Restauration Rapide  (SNARR) s’est déroulée le 28 mars au siège du Medef. L’occasion  pour les différentes  commissions – juridique et fiscale, formation,  ressources humaines, sûreté alimentaire – de rappeler les dossiers chauds pour 2019. Parmi eux  : l’interdiction de l’utilisation de produits en plastique à usage unique et le tri des emballages dans les restaurants.

Essai de clarification. Votée en novembre dernier, la loi Egalim a fixé au 1er janvier 2020 l’interdiction des pailles, bâtonnets mélangeurs, couverts, piques à steak, couvercles à verre, saladiers, boîtes en plastique jetable pour tous les secteurs d’activité. Mais la loi Pacte, en cours de discussion, assouplirait le calendrier. Seule l’interdiction des gobelets, verres et assiettes en plastique jetable de cuisine pour la table serait maintenue au 1er janvier 2020 (Loi sur la Transition énergétique), le couperet étant repoussé d’un an pour les autres items (article 8bis A) au stade actuel des débats parlementaires. Le texte de la loi est attendu pour septembre 2019 et, en attendant, les navettes entre l’Assemblée nationale et le Sénat alimentent le flou. Enfin, le 27 mars 2019, le Parlement européen a approuvé une directive interdisant, à compter de 2021, une dizaine de produits en plastique à usage unique dont les couverts (y compris les baguettes), les assiettes, les pailles, les contenants alimentaires et gobelets (y compris leur moyens de fermetures et couvercles) en polystyrène expansé (comme ceux utilisés pour la consommation sur place et nomade) et les touillettes.

Pour la restauration rapide en croissance de 1,2 % en 2018, portée par le développement du hors repas et de la vente à emporter, la question de la composition des contenants, des pailles et autres ustensiles, est primordiale. Outre un enjeu en termes d’image et de notoriété pour les enseignes, il s’agit de «trouver des alternatives à coût maîtrisé en quantité suffisante, comme l’a souligné Florence Oursel pour la Commission de la sûreté alimentaire. On se rend compte que nos fournisseurs ne sont pas prêts. »

Convoqués en janvier dernier par Brune Poirson, secrétaire d’état à l’Ecologie, les professionnels de la restauration rapide se sont vus rappeler leurs obligations en matière de tri des emballages au sein des restaurants. Le tri 5 flux leur impose de trier 5 types de déchets : papier/carton, métal, plastique, verre et bois dans des poubelles dédiées.

« Nous avons la responsabilité de faire évoluer nos pratiques, a rappelé Alexis Bourdon, le président du SNARR. Pas uniquement en installant des poubelles de tri (…) mais par ce que cela est un élément de comportement qui compte pour nos clients et que nous avons la possibilité de transformer cette contrainte en opportunité ».

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex