| Accueil |

06/11/2020

Le Jardin Gourmand opte pour le click & collect en verre consigné

Les plats sont livrés chauds. ©Le Jardin Gourmand

Issue du  confinement, l’offre en click & collect ouvre de nouveaux débouchés au-delà de la crise sanitaire.

Comment se lancer dans le click&collect sans renoncer à ses principes éco-responsables ? A Lorient, Le Jardin Gourmand propose les plats de sa carte en vente à emporter, dressés « comme au restaurant »  dans des plats rectangulaires en verre (Pyrex). Pensée pendant le premier confinement et lancée en juin, l’activité de vente à emporter sur commande en ligne coexiste dorénavant avec la restauration sur place et  prend le relai lors des périodes de restriction d’activité. Tous les mercredis à 16 heures, Arnaud Beauvais, le patron, met en ligne sur une interface dédiée du site de son restaurant les plats proposés en VAE, du jeudi au dimanche, au déjeuner et au dîner. Une option livraison par les taxis lorientais est proposée dans un périmètre de 15 minutes.

Une étiquette environnementale pour Le Jardin Gourmand à Lorient

« Notre formule a été pensée pour pérenniser l’avenir de notre entreprise tout en préservant l’environnement au maximum, comme nous tâchons toujours de le faire au mieux depuis 30 ans » explique Arnaud Beauvais.  En cuisine, la cheffe Nathalie Beauvais traite ces commandes en ligne de la même façon que celles de la salle. Les préparations sont réalisées à la minute en fonction des heures programmées de collecte, le dressage est minutieux, les sauces sont placées dans un petit bol en verre pour ne pas détremper le plat… Trois contenants ont été sélectionnés : un plat rectangulaire de 17 X10 cm pour les entrées, un autre de 20 x 15 pour les plats et un bol pour les sauces et certains desserts. Fermés par un couvercle hermétique et étanche, ils sont facturés aux clients entre 6 et 9 € en cas de casse ou de non restitution.

15 000 € d’investissement

Le couple a investi 7 800 € HT dans l’achat un jeu de 700 à 800 contenants de chaque taille. Une somme à laquelle s’ajoutent 5 350 € HT  pour le développement de l’interface de commande en ligne et de gestion des retours des emballages consignés et 400 € de matériel.  « Nous utilisons des tablettes pour gérer le retour des contenants. Les clients ont 15 jours pour les rapporter. S’ils ne sont pas restitués ou s’ils manquent un élément, nous facturons la consigne grâce à l’empreinte de leur carte de paiement » précise le restaurateur. La fabrication de sacs isothermes (disponibles à la vente) a coûté 1 100 € HT environ. Soit une enveloppe de près de 15 000 € subventionnée à hauteur de 30  % par la Région Bretagne et Lorient Agglomération.

« Nous comptons 45 minutes entre la commande en ligne et le retrait du client sur place. Nous avons défini une plage horaire en début de servie et une autre à la fin pour cette production de façon à ne pas gêner le service au restaurant ». La cuisinière envoie une vingtaine de couverts pour la VAE  toutes les 15 minutes. En  période de confinement, la plage horaire dévolue s’élargit et passe de 12 à 14 heures et de 19 à 21 heures.

Entre le 5 juin et début novembre, 453 repas ont été vendus en click & collect pour un ticket moyen de 29 € (contre 25 à 33 € sur place). «Nous allons d’avantage pousser la vente de vin en suggérant des accords avec les mets » annonce Arnaud Beauvais. D’autant plus qu’un kit verre à pied, couverts en inox et serviette en tissus est également disponible sur un simple click. De quoi séduire les clients particuliers, les entreprises et les hôtels désireux proposer un room service de qualité.

 

A lire également : « Le verre en embuscade » dans le Magazine #4 de Restauration21.

 

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #5 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex