34 articles publiés dans la catégorie "Boissons"

18/12/2012

Costa Coffee a choisi Rainforest Alliance

RainforestAllianceL'enseigne anglaise de coffee shop Costa Coffee a choisi, pour sa première implantation en France, d'ouvrir dans le hall 2 de la gare Paris-Lyon en partenariat avec Elior Concession. Tous les cafés à la carte issus de plantations certifiées Rainforest Alliance. Avant 2017, la marque "s’engage à ce que l’ensemble de ses boissons chaudes soient certifiées Rainforest Alliance, mais aussi à ce que l’ensemble de ses produits proviennent, dans la mesure du possible, de sources locales et éthiques" indique le dossier de presse.

05/12/2012

Le nouveau concept de dosettes éco-responsables de Malongo reçoit l’Oscar de l’emballage

DoseCoupeLe lundi 19 novembre 2012, au Pavillon Vendôme à Paris, Malongo a reçu un l’Oscar de l’emballage pour la dose 1,2,3 Spresso® et son opercule éco-conçu. Celui-ci est réalisé  en matières végétales et fibres vierges , jetable avec les cartons et garantit la préservation optimale de la fraîcheur du café et des arômes.

Le nouvel opercule individuel des doses a été réalisé par Malongo en collaboration avec Korsnäs et Walki, partenaires suédois, spécialistes des matériaux d’emballage écologiques. Cet emballage répond à de nombreuses normes françaises et européennes relatives au respect de l’environnement. Ce qui fait de la dose 1,2,3 Spresso® une dose expresso 100 % biodégradable.

15/11/2012

Le café arabica à l’état sauvage va-t-il disparaitre ?

Photo©Restauration21 (2)Début novembre, la revue scientifique en ligne PloS One a publié un article sous le titre "The Impact of Climate Change on Indigenous Arabica Coffee (Coffea arabica) : Predicting Future Trends and Identifying Priorities" annonçant la possible disparition du café arabica d'ici à 2080. La cause ? Le changement climatique qui, selon les experts anglais auteurs de l'étude,   menace les souches peu nombreuses des arabica qui poussent dans les plantations. "Arabica coffee is confimed as a climate sensitivite species, supporting data andinference that existing plantations will be neagtively impacted by climate change" soulignent Aaron P. Davi., Tadesse Woldemariam Gole, Susana Baena, Justin Moat. De quoi poser question aux torréfacteurs.

Télécharger l'article

Photo©Restauration21

21/05/2012

Les pods espresso E.S.E. bientôt certifiés compostables

Dosette ESE-planteEn septembre 2012, les premières dosettes E.S.E. (Easy Serving Espresso) certifiés compostables par Certiquality devraient faire leur apparition dans les catalogues des grossistes et spécialistes du café. C'est à dire qu'elles pourront être jetées dans la poubelle des déchets organiques humides. Un petit logo indiquera sur l'emballages si le pod standardisé E.S.E. de 7 grammes de café moulu encapuslé dans du papier filtrant alimentaire de telle ou telle marque satisfait au référentiel pilote, mis en place par le Consortium E.S.E, de compostablité et de biodégradibilité. Café + papier, c'est la première certification de ce type, la norme UNI EN 13432:2002 ne prenant en compte jusqu'à présent que les emballages et non les produits manufacturés composites.

"Après 3 ans de tests et d'analyses, nous pouvons prouver la compostabilité et la biodégradabilité de la dosette E.S.E. et annoncer la création d'une norme pilote qui permettra la certification volontaire de compostabilité de la dosette dans toute l'Europe" précise Roberto Morelli, président du Consortium E.S.E et  directeur des projets marketing global de illycaffè. Le Consortium  s'est appuyé sur le C.I.C.  (Consorzio Italiano Compostatori).

 

(suite…)

30/01/2012

Le Café Caron vise les tables haut de gamme

Photo©Restauration21Pour la brûlerie éco-responsable Caron, l'année 2012 pourrait être celle de la restauration haut de gamme. Sylvain Caron,  Meilleur torréfacteur de France 2011, compte étendre son portefeuille de clients professionnels (une cinquantaine pour le moment) en leur proposant un concept de dégustation peu utilisé en restauration, celui de la cafetière à piston.

 

"Ce type de préparation permet de mettre en valeur le café devant le client. Il est adapté à la dégustation car il permet l'infusion des goûts et l'exaltation de tous les arômes", explique Anne Caron, sa  fille. Le "mélange" Caron est issu d'un assemblage  de 4 grands crus d'Arabica : Huehuetenango du Guatemala (SHB, altitude supérieure à 1 600 m), Moka Sidamo d’Ethiopie, (Grade 2), El Capitan du Nicaragua, une note d’acidité (SHG, altitude supérieure à 1 500 m), Brésil région Cerrado, l’équilibre général (Grade 2 – 17/18 SS FC).

 

"Nous souhaitons sensibiliser des adresses et des chefs connus pour la recherche qualitative de leurs produits", poursuit la présidente de l'enseigne torréfactrice. La carte des cafés élaborée par la brûlerie pour les restaurateurs véhiculera les engagements de l'entreprise en matière de développement durable. Après la construction d’une école dans une plantation de café à Jalapa au Guatemala et un  travail d'irrigation, Caron y finance la construction d'un dispensaire. Plus localement, l'entreprise fournit le marc de café au service des espaces verts de la ville de Chatillon (92) qui l’utilise  en tant qu’engrais dans les jardins publics.

 

Renseignements.

Photo©Restauration21.

 

Lire également :

Le torréfacteur éco-responsable Sylvain Caron sur le podium

Distribution automatique : Caron Service Automatique primée aux Trophées ARSEG

« Soyez mug » avec Caron

 

11/01/2012

La Maison du Café affiche ses ambitions DD pour 2015

La Maison du Café affiche ses ambitions en matière de Développement durable  sur son nouveau site internet dédié aux professionnels de la santé. Dans le domaine du packaging, l'entreprise explique qu'elle réduit "la quantité de matériaux utilisés pour (ses) packagings" et économise "l'énergie par le recyclage". Le torréfacteur compte baisser sa consommation d'énergie, entre 2005 et 2015, de 20 %. De même, qu'il  travaille, en collaboration avec ses partenaires, à réduire ses émissions de CO2 générées par les transports  d'au moins 20 % entre 2007 et 2015. D'ici à 4 ans, l'entreprise a pour objectif de proposer 80 % de son café issu d'un mode de production durable et respectueux de l'environnement. Actuellement, seule la référence Good Origin est labellisée par  Utz Certified.

10/11/2011

Le torréfacteur éco-responsable Sylvain Caron sur le podium

Sylvain CaronSylvain Caron a remporté dimanche 2 octobre dernier le titre de Meilleur Torréfacteur de France à La Rochelle lors du concours qui comportait quatre épreuves : culture générale, reconnaissance de café vert, dégustation et torréfaction. 15 candidats étaient sur les rangs.

Installé à Châtillon (92), Sylvain Caron défend le savoir-faire traditionnel, le goût et la qualité de son café sont les moteurs de sa Brûlerie. Le café Caron est un assemblage de 4 grands crus d’Arabica.

Le torréfacteur Caron  s’est engagé à fournir le marc de café au service des espaces verts de la ville de Chatillon qui l’utilise  en tant qu’engrais dans les jardins publics. De même qu’il  propose des machines intelligentes capables de détecter la présente d’un mug et de ne pas faire tomber de gobelet. (Lire : Distribution automatique : Caron Service Automatique primée aux Trophées ARSEG et « Soyez mug » avec Caron).

Après la construction et l’inauguration d’une école dans une plantation de café à Jalapa au Guatemala, l’entreprise Caron y soutient en 2011 un projet d'irrigation.

24/06/2011

Lyovel veut être le partenaire de la pause café responsable

La pause café au travail, l’espace, les boissons, les produits alimentaires associés sont des éléments capitaux pour une entreprise, partie intégrante de son management. Partant de ce constat, Lyovel, troisième acteur sur le marché de la distribution automatique (DA), propose à ses clients de les aider dans leur démarche éco-responsable via ses machines de distribution automatique et leur contenu. L’ensemble du parc riche de 15 000 distributeurs peut permettre aux clients de modifier leur comportement en matière de consommation et de recyclage. L’opérateur a lancé en mai dernier une Charte d’engagement « Forme et Nutrition » articulée autour de 3 points : le respect de l’équilibre alimentaire, l’information nutritionnelle à destination des consommateurs présente sur l’ensemble des distributeurs, la formation des équipes Lyovel afin que celles-ci sensibilisent les clients aux enjeux nutritionnels. Equipés d’écrans télé digitaux, les nouveaux distributeurs Platinium (disponibles depuis janvier 2011) servent de relais à cette information. De même qu’ils sont équipés de détecteurs de mugs, de LEDS avec des dispositifs de mises en veille, et servent du café et  du chocolat issus du commerce équitable ainsi que du thé en sachets.

« En 2010, nous avons mis en place une filière de recyclage et de valorisation des déchets, c’est à dire le marc de café, les gobelets et les bouteilles », explique Laurent Oudotte, DG de Lyovel. Il estime à 20 % la proportion de café vendu issu du commerce équitable (soit un gobelet sur 5), et à 60 % la part des gobelets effectivement récupérés chez les clients ayant une poubelle de tri sur leur espace de pause. A la fin  2011, 80 % des déchets (marc de café et emballages) seront recyclés. La marque représente un parc de 15 000 distributeurs automatiques, 4 000 clients et distribue environ 140 millions de gobelets de boissons chaudes par an. L’an dernier, Lyovel a distribué 10 000 mugs, récolté 20 tonnes de marc de café récupérées dans les entreprises clientes via les approvisionneurs, et vendu 120 000 pommes. « Demain, nous pourrons certainement proposer des distributeurs éco-conçus répondant aux attentes des consommateurs de plaisir, santé, praticité, éthique », anticipe Laurent Oudotte.

Fondée en 1972 par Hubert Boyer, Lyovel a généré en 2010 un CA de 60 MЄ. La marque représente un parc de 15 000 distributeurs automatiques, 4 000 clients et distribue environ 140 millions de gobelets de boissons chaudes par an. L’entreprise emploie 500 salariés répartis sur 7 agences. « La certification ISO 14001 de l’entreprise en 2008 nous a donné l’impulsion pour reconsidérer nos contraintes et installer une nouvelle façon de travailler. Ce qui rejaillit sur notre offre ; nous sommes en mesure d’accompagner nos clients dans le cadre de leur démarche Développement durable. Par exemple, nous fournissons à l’un d’eux, chaque mois, les informations relatives aux émissions de GES correspondant à la prestation qu’il nous achète, ce qui lui permet d’intégrer ces données à son Bilan Carbone®  », souligne le Directeur général.

Photo©Restauration21 « Demain, nous pourrons certainement proposer des distributeurs éco-conçus répondant aux attentes des consommateurs de plaisir, santé, praticité, éthique », explique Laurent Oudotte. Photo©Restauration21

10 ans de Développement durable chez Lyovel  – 2000 : Lyovel introduit des cafés issus du commerce équitable dans ses distributeurs. – 2006 : Proposition d’une offre alimentaire en accord avec les recommandations du PNNS 2 (Programme national nutrition santé). – 2008 : L’entreprise réalise son Bilan Carbone® et s’engage dans une certification Iso 14001. – Janvier 2011 : Lancement des premiers distributeurs avec écran digital intégré. – Mars 2011 : Lyovel signe la charte diversité relative à la lutte contre les discriminations et la promotion de la diversité en sein de l’entreprise. – Mai 2011 : Lancement de la charte d’engagement « Forme et Nutrition ».

13/06/2011

L’Auvergnat Cola en bouteille en verre de 33 cl pour les CHR

C’est un Auvergnat Cola 100 % Auvergne qui arrive sur les tables des cafetiers et restaurateurs. La première bouteille en verre de 33 cl, est sortie le 8 juin de la chaîne d’embouteillage d’Audebert Boisson. La nouvelle petite bouteille en verre, en emballage consigné respectueux de l’environnement, est destinée aux débits de boissons et sera distribuée dans tous les cafés, bars, brasseries sur la Grande Auvergne. Voilà pour le contenant. Le contenu, créé il y a deux ans,  renforce également son ancrage territorial.  L’Auvergnat Cola est dorénavant fabriqué à partir du  le sucre de la Sucrerie du Bourdon (63), produit exclusivement à partir des betteraves cultivées dans les sols fertiles de la Limagne, et avec de l’eau de la source du Marilhou (15). Désormais, seuls les sodas Auvergnat Cola seront distribués à Vulcania sur les espaces bar, restauration et boutique.

Nouveau propriétaire

En mars 2011, la marque l’Auvergnat Cola, créée par Jean-Philippe Nicolaux, est entrée dans le giron d ’Audebert Boissons (49 salariés, 13,5 MЄ de CA en 2010) qui possède une unité d’embouteillage avec une laveuse de bouteilles et un circuit de distribution dans les CHR auvergnats. L’acheteur, Philippe Audebert est co-fondateur de C 10, actionnaire, administrateur et « responsable achat » de la commission eaux. La nouvelle bouteille en verre de 33 cl est fabriquée et conditionnée à Bort-les-Orgues. Fabricant de limonade depuis plus d’un siècle dans cette ville, Audebert Boissons s’est lancé dans la production de Cola et de tonics en grand conditionnement pour les discothèques dans les années 80 puis de bières dans la micro-brasserie sous la marque Le Bougnat. Le rachat d’Auvergnat Cola signe le partage de la production en deux marques distinctes : Le Bougnat pour les bières et l’Auvergnat Cola pour l’ensemble de la production sans alcool. L’Auvergnat Cola zéro, l’Auvergnat limonade, l’Auvergnat Tonic, l’Auvergnat Thé Pêche, l’Auvergnat thé vert menthe complètent la gamme des soft drinks dont la distribution en GMS en bouteilles de 1,5 l et 50 cl (sauf Auvergnat Tonic) devrait être développée.

1_AUVERGNAT_COLA_Philippe_AUDEBERT1 Philippe Audebert est co-fondateur de C 10, actionnaire, administrateur et « responsable achat » de la commission eaux.

 

09/06/2011

Pepsico : Un bag in box de 3 litres de jus de pommes bio en DA pour Tropicana

Photo©Restauration21 (2) Pour sa première proposition de jus de fruits bio en distribution automatique sur le marché des CHR, Pepsico a choisi la pomme bio (origine : Europe). La marque Tropicana s’est étoffée d’un bag in box de 3 litres de jus de pommes bio vendu aux professionnels avec la machine DA dédiée 2 X 3 litres (2 recettes disponibles par machine). « Nous apportons une nouvelle proposition aux établissements hôteliers qui veulent ajouter une référence  100 % pur jus  bio sur leur buffet de petit déjeuner », explique Guillaume Darsy, directeur commercial chez Pepsico. Outre l’hôtellerie, cette nouvelle offre est déployée dans les boulangeries ayant une offre snacking ainsi que dans les bars. « Avec ce type de contenants en carton recyclables doublées d’une poche PET à l’intérieur, le professionnel  économise la gestion de 15 bouteilles de 25 cl », ajoute Guillaume Darsy. Malgré un surcoût de 30% par rapport à son équivalent non bio, le jus de pommes bio pourrait également trouver des débouchés en restauration collective. « Pour l’instant, on regarde si le produit fonctionne. Il n’est pas exclu ensuite de construire une vraie filière d’approvisionnement en pommes bio si la  demande s’avère soutenue », précise Jean-Raphael Hêtier, directeur Développement durable du groupe.

 

 

Photo©Restauration21 (3) La machine propose deux types de jus.

Photos©Restauration21

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires