30 articles publiés dans la catégorie "Boissons"

04/11/2014

“81 % des clients attendent un engagement plus fort de la part des CHR en matière de Développement Durable”

Logo C10Selon une étude sur les attentes de clients des cafés hôtels et restaurant publiée par C10 (leader de la distribution de boissons auprès des professionnels des CHR), 81 % des Français souhaitent un engagement plus fort et concret de la part des établissements en matière de Développement durable. 76 % des personnes interrogées (1001 personnes âgés de 18 à 65 ans) se disent prêtes à payer plus cher pour cela. Ces clients attendent que les professionnels s'engagent en matière de tri sélectif et qu'ils s'approvisionnent de préférence localement. " Le fait que les CHR travaillent avec des entreprises locales est une réelle attente pour 84 % des Français" souligne l'étude. Enfin ils sont 91 % à souhaiter que l'établissement affiche ses engagements. 7 personnes sur 10 sont séduites par l’idée d’un site web ou d’une application leur permettant de choisir les CHR en fonction de leur niveau d’engagement.

 

(suite…)

23/05/2014

France Boissons annonce le déploiement de son offre de concasseurs de verre perdu

Photo©Restauration21.frLe lancement national est annoncé pour cet été. France Boissons (Heineken) veut accélérer l'implantation de concasseurs de verre perdu auprès de ses clients de CHR. Moyennant une location, ceux-ci disposeront d'un équipement capable de  broyer le verre des bouteilles non consignées : jus de fruit, vin, bière, Champagne…  Le grossiste et distributeur de boissons se charge de reprendre le bidon une fois plein contre un vide. Pour le moment, seule la chaine Léon de Bruxelles s'est équipée sur une trentaine de ses restaurants.

 

"Nous sommes en train de tester l'opérationnalité du dispositif sur 2 villes, l'une dans le sud ouest, l'autre en Bretagne. Cela implique d'insérer cette démarche de service commercial dans les dispositifs locaux de gestion collective des déchets", explique Loïc Latour, Président de France Boissons.

 

Le leader sur le marché français de distribution de boissons aux professionnels des CHR annonce également le passage progressif de sa flotte de 700 camions, au fur et à mesure de son renouvellement, en véhicules moins polluants. 80 camions Renault respectant la norme "Euro 6" (qui réduit le nombre de particules émises)  ont été achetés.

 

Photo©Restauration21.fr

 

Lire :

Des broyeurs de verre chez Léon de Bruxelles, publié le 02/01/2012

 

14/02/2014

Charte Développement durable : C10 prend 15 engagements à horizon 2016

LOGO C10DDAfin de mobiliser l’ensemble de son réseau constitué de 185 adhérents et de 230 entrepôts répartis sur toute la France, le distributeur de boissons auprès des professionnels du secteur de la restauration, de l'hôtellerie et des débits de boissons, C10, a publié le 10 février 2014 sa charte Développement Durable. Dans la continuité de la démarche de responsabilité initiée par la Fédération Nationale des Boissons (FNB), C10 s’engage sur 15 points clefs sociaux, sociétaux et environnementaux. Une initiative qui "concrétise l’engagement de toutes les entreprises membres du réseau C10 pour promouvoir au sein de leur territoire une action de développement responsable" selon le communiqué de presse.

 

100 entreprises du réseau proposeront un service de reprise des emballages  à usage unique (verre perdu) d’ici 2016. Dans le même temps, 50 % des adhérents devraient s'engager dans la réalisation d'un bilan carbone et dans la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre. La charte implique que 1 000 collaborateurs des entreprises affiliées seront formés chaque année aux enjeux du Développement durable sur la filière.

Télécharger la charte.

 

A lire :

"C10 planche sur la récupération du verre perdu".

"Les distributeurs-grossistes en boissons s'attaquent à la gestion des emballages "perdus"".

17/01/2014

Pernod Ricard intensifie sa RSE dans ses filiales européennes

Pernod Ricard RSEPernod Ricard  (8 575 M€  de CA en 2012013) ett l’EFFAT (European Federation for Food, Agriculture and Tourism Trade Union) ont conclu un accord européen portant sur la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE). Le  texte, qui a vocation à s’appliquer à toutes les filiales du Groupe au sein de l’Union Européenne qui représentent plus de la moitié de ses effectifs mondiaux, exprime  la volonté des deux signataires de voir le Groupe encadrer son internationalisation croissante en incitant ses filiales à aller au-delà des obligations légales et réglementaires dans le domaine de la RSE.

 

Conçu en collaboration avec le Comité d’entreprise européen, l’accord s’inscrit dans le cadre d’une démarche volontaire commune des 3 parties prenantes. Il vise à développer une politique de RSE engageante : elle s’appliquera sans distinction à l’ensemble des filiales du Groupe au sein de l’Union Européenne, "devançant les législations locales en vigueur et les accords collectifs, notamment en  développement économique et social ou de réduction des impacts sur l’environnement" précise le communiqué de presse.

 

(suite…)

23/10/2013

Les distributeurs-grossistes en boissons s’attaquent à la gestion des emballages “perdus”

FNBLes distributeurs-grossistes en boissons assurent auprès de leurs clients  des CHR la collecte des emballages re-remplissables (aussi appelés “consignés”). Fûts métalliques en inox, bouteilles en verre consignées, ils les acheminent auprès des conditionneurs en vue de leur réutilisation. La consignation de ces deux formats permet d’économiser l’équivalent de 500 000 tonnes de déchets par an. En parallèle, les établissements du circuit CHD utilisent des emballages boissons perdus (verre, PET, carton, canette en acier), c’est à dire à usage unique, qui finissent à la poubelle dans les déchets ménagers, au mieux dans un bac de collecte adapté à la nature de l’emballage, pour le verre par exemple. Plusieurs milliers de tonnes par an sont prises en charge par le service public, soit, selon l’ADEME, 85 % des emballages perdus de boissons.

La Fédération nationale des boissons (FNB) engage une réflexion sur  la reprise des emballages de boissons perdus auprès de ses clients via la logistique retour déjà mise en oeuvre pour la récupération des emballages réutilisables et sur leur envoi vers leurs filières de recyclage.  Jusqu’à 400 000 tonnes d’emballage dit perdus pourraient être repris en logistique retour à l’échelle nationale. “Nous lançons le service et il appartient a chaque entreprise de définir son offre de service” souligne Laure Bomy, directeur général de la FNB.

(suite…)

02/07/2013

C10 planche sur la récupération du verre perdu

Tri-verreA la rentrée 2013, le réseau de distributeurs de
boissons aux professionnels C10 lancera une expérimentation, auprès d'une
vingtaine de ses adhérentes (sur 185) sur toute la France, de récupération du
verre perdu. Les entrepôts impliqués mettront en œuvre auprès de leurs clients
restaurateurs une proposition de récupération de leurs bouteilles en verre non
consignées et de leur acheminement auprès d'un point de collecte en vue de leur recyclage via des filières existantes spécialisées.

 

"La solution s'appuie
sur notre savoir-faire traditionnel
, explique Philippe Guérin, directeur
général délégué back office chez C10,  et elle  repose sur l'implication du dirigeant du point
de ventre et du chauffeur-livreur
". Au dirigeant de trouver une
solution d'évacuation qualitative du verre près de son entrepôt, au chauffeur-livreur
d'intégrer  la reprise du verre dans son
travail. Le réseau souhaiterait autofinancer ce service, le coût d'une telle prestation
relèverait de la politique commerciale de chaque distributeur qui resterait
libre ou pas de proposer ce service.  

 

(suite…)

18/12/2012

Costa Coffee a choisi Rainforest Alliance

RainforestAllianceL'enseigne anglaise de coffee shop Costa Coffee a choisi, pour sa première implantation en France, d'ouvrir dans le hall 2 de la gare Paris-Lyon en partenariat avec Elior Concession. Tous les cafés à la carte issus de plantations certifiées Rainforest Alliance. Avant 2017, la marque "s’engage à ce que l’ensemble de ses boissons chaudes soient certifiées Rainforest Alliance, mais aussi à ce que l’ensemble de ses produits proviennent, dans la mesure du possible, de sources locales et éthiques" indique le dossier de presse.

05/12/2012

Le nouveau concept de dosettes éco-responsables de Malongo reçoit l’Oscar de l’emballage

DoseCoupeLe lundi 19 novembre 2012, au Pavillon Vendôme à Paris, Malongo a reçu un l’Oscar de l’emballage pour la dose 1,2,3 Spresso® et son opercule éco-conçu. Celui-ci est réalisé  en matières végétales et fibres vierges , jetable avec les cartons et garantit la préservation optimale de la fraîcheur du café et des arômes.

Le nouvel opercule individuel des doses a été réalisé par Malongo en collaboration avec Korsnäs et Walki, partenaires suédois, spécialistes des matériaux d’emballage écologiques. Cet emballage répond à de nombreuses normes françaises et européennes relatives au respect de l’environnement. Ce qui fait de la dose 1,2,3 Spresso® une dose expresso 100 % biodégradable.

15/11/2012

Le café arabica à l’état sauvage va-t-il disparaitre ?

Photo©Restauration21 (2)Début novembre, la revue scientifique en ligne PloS One a publié un article sous le titre "The Impact of Climate Change on Indigenous Arabica Coffee (Coffea arabica) : Predicting Future Trends and Identifying Priorities" annonçant la possible disparition du café arabica d'ici à 2080. La cause ? Le changement climatique qui, selon les experts anglais auteurs de l'étude,   menace les souches peu nombreuses des arabica qui poussent dans les plantations. "Arabica coffee is confimed as a climate sensitivite species, supporting data andinference that existing plantations will be neagtively impacted by climate change" soulignent Aaron P. Davi., Tadesse Woldemariam Gole, Susana Baena, Justin Moat. De quoi poser question aux torréfacteurs.

Télécharger l'article

Photo©Restauration21

21/05/2012

Les pods espresso E.S.E. bientôt certifiés compostables

Dosette ESE-planteEn septembre 2012, les premières dosettes E.S.E. (Easy Serving Espresso) certifiés compostables par Certiquality devraient faire leur apparition dans les catalogues des grossistes et spécialistes du café. C'est à dire qu'elles pourront être jetées dans la poubelle des déchets organiques humides. Un petit logo indiquera sur l'emballages si le pod standardisé E.S.E. de 7 grammes de café moulu encapuslé dans du papier filtrant alimentaire de telle ou telle marque satisfait au référentiel pilote, mis en place par le Consortium E.S.E, de compostablité et de biodégradibilité. Café + papier, c'est la première certification de ce type, la norme UNI EN 13432:2002 ne prenant en compte jusqu'à présent que les emballages et non les produits manufacturés composites.

"Après 3 ans de tests et d'analyses, nous pouvons prouver la compostabilité et la biodégradabilité de la dosette E.S.E. et annoncer la création d'une norme pilote qui permettra la certification volontaire de compostabilité de la dosette dans toute l'Europe" précise Roberto Morelli, président du Consortium E.S.E et  directeur des projets marketing global de illycaffè. Le Consortium  s'est appuyé sur le C.I.C.  (Consorzio Italiano Compostatori).

 

(suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires