34 articles publiés dans la catégorie "Boissons"

05/05/2015

Andrea Illy veut “entamer la nouvelle révolution du café” à Milan

Photo©Restauration21.frL'Exposition universelle de Milan 2015 "Nourrir la planète. Energie pour la vie" a ouvert ses portes  le 1er mai. A l'occasion de la présentation, en amont à Paris, du Cluster Café dont l'animation a été confiée à illycaffè, Andrea Illy, Président Directeur Général de la société triestine, a livré son projet pour le futur du café. A Milan, il veut "entamer la nouvelle révolution du café". "Il faut engendrer un cercle vertueux entre le bien-être que le café procure aux consommateurs et le développement dans les pays producteurs", explique-t-il.

 

De nombreux éléments positifs plaident en faveur du café. C'est produit avec une faible empreinte en eau, qui séquestre le CO2 et qui donne un résidu naturel après consommation. Ensuite, l'univers du café fait travailler 100 millions de personnes dans le monde. Pourtant, ce produit naturel, consommé quasiment partout, est menacé par le réchauffement climatique. C'est pourquoi Andrea Illy dit redouter une "discontinuité" prochaine en matière de production, à l'image de ce qui s'est passé au 19e  siècle pour le vin lorsque les vignes ont été décimées par le phylloxera. Pour l'éviter, il préconise "d'identifier de nouveaux territoires de production agronomique" et d'investir en matière de recherche sur le code génétique de l'arabica "pour créer de nouvelles variétés sans avoir recours aux OGM".  Il se base sur l'expérience menée en Colombie où de nouvelles variétés résistantes à la rouille du caféier ont été introduites et adaptées aux différents terroirs de plantation.

 

(suite…)

16/02/2015

C10 veut collecter 50 tonnes de verre perdu par mois “à court terme”

Brasserie-LambelinUn an après son lancement, C10 affiche un bilan positif de son offre de service de reprise des emballages en verre à usage unique, dits “perdus”. 35 de ses adhérents (sur 190) ont mis en place ce service auprès de leur clientèle CHR. Ils collectent en moyenne 16 tonnes de verre par mois en vue d’un recyclage (1). Dans un communiqué de presse, C10 annonce avoir pour objectif “qu’au minimum 60 adhérents proposent ce service, et que plus de 1 000 clients y adhèrent” à fin 2015. A court terme, il s’agit d’atteindre les 50 tonnes de collecte de verre par mois.
2014 est une année de lancement, plusieurs adhérents nous ont rejoint en cours de route, parfois jusqu’en octobre, et pourtant les chiffres sont extrêmement encourageants. Nous sommes confiants pour 2015“, se félicite Philippe Guérin, Directeur général délégué back office, et responsable du projet Développement Durable.

(suite…)

27/11/2014

“Acti’verre”, le nouveau service de logistique inverse de France Boissons

Image003Présenté en mai dernier, le nouveau service de logistique inverse de France Boissons (filiale à 100 % de Heineken France) a un nom : Acti'Verre. Le concasseur de verre perdu réduit les volumes de verre de 80 % et permet de stocker près de 20 kg de verre broyé, répondant ainsi aux contraintes de stockage du verre dans les établissements CHR. Le service mis en œuvre par distributeur intègre la mise à disposition d’un concasseur de verre (fabriqué en Belgique),  la formation assurée lors de l’installation, la gestion intégrale du cycle du verre perdu (fourniture des bidons vides, reprise des bidons pleins…), jusqu’au service après-vente.

 

Marc Lavanant est le patron de l'Arena Café à Brest  (29), l'établissement a participé au test mis en place par France Boissons.  "Depuis 5 mois, nous avons installé le broyeur, à côté de la réserve. Une seule personne s'occupe de cette tâche alors que précédemment 2 personnes allaient jeter les cols perdus à la benne tous les soirs". Un fût de 20 litres lui permet de stocker  50 à 60 bouteilles de 75 cl concassées. Selon son activité, il remplit entre 15 et 20 fûts par mois. Ce qui lui coûte 79 euros par mois pour la location du broyeur plus 5 € par fût récupéré.

 

Collecté lors des livraisons, les fût sont stockés sur les sites France Boisson. Le verre est ensuite transformé en calcin (petits morceaux) puis récupéré par les verriers qui les réintègrent dans la production de bouteilles, dans une logique d'économie circulaire.

 

(suite…)

10/11/2014

Le GIE La Boîte à boissons veut booster la collecte de canettes en partenariat avec Eco-Emballages

Chaque Canette CompteEn 2013, 30 % des softs et 10 % des bières vendues en RHF étaient conditionnés en canettes aluminium ou acier, soit 322 millions de litres (sur un marché de 2,3 milliards de litres) et 983 millions de boîtes. Une performance qui contraste avec le (faible)  taux de collecte et de revalorisation des contenants (7 millions en 2013 tout segment de consommation confondu). Entre 100 0000 et 200 000 tonnes pourraient être récupérées et recyclées à 100 % grâce au renforcement du plan d'actions "Chaque Canette Compte" initié par le GIE La Boîte à Boissons et soutenu par Eco-Emballages. Depuis le début 21014, les 2 entités se sont associées pour une durée de 2 ans afin de développer le tri et le recyclage sélectif des canettes mais également des autres déchets de boisson sur le marché du hors domicile.

 

Eco-Emballages s'appuie sur le réseau de partenaires de Chaque Canettes compte pour tester une série d'actions comme les collecteurs multi-déchets mis gratuitement à la disposition des établissements de restauration rapide, des groupes scolaires, des universités, des organisateurs d'événements afin de développer la collecte sélective. CKFD, Canibal, Lemon Tri sont ainsi partenaires de la collecte en entreprise pour la région parisiennes.  1 200 sites sont actuellement équipés en collecteurs et 400 000 personnes ont accès au dispositif dans tout l'hexagone.

 

 

(suite…)

04/11/2014

“81 % des clients attendent un engagement plus fort de la part des CHR en matière de Développement Durable”

Logo C10Selon une étude sur les attentes de clients des cafés hôtels et restaurant publiée par C10 (leader de la distribution de boissons auprès des professionnels des CHR), 81 % des Français souhaitent un engagement plus fort et concret de la part des établissements en matière de Développement durable. 76 % des personnes interrogées (1001 personnes âgés de 18 à 65 ans) se disent prêtes à payer plus cher pour cela. Ces clients attendent que les professionnels s’engagent en matière de tri sélectif et qu’ils s’approvisionnent de préférence localement. ” Le fait que les CHR travaillent avec des entreprises locales est une réelle attente pour 84 % des Français” souligne l’étude. Enfin ils sont 91 % à souhaiter que l’établissement affiche ses engagements. 7 personnes sur 10 sont séduites par l’idée d’un site web ou d’une application leur permettant de choisir les CHR en fonction de leur niveau d’engagement.

(suite…)

23/05/2014

France Boissons annonce le déploiement de son offre de concasseurs de verre perdu

Photo©Restauration21.frLe lancement national est annoncé pour cet été. France Boissons (Heineken) veut accélérer l’implantation de concasseurs de verre perdu auprès de ses clients de CHR. Moyennant une location, ceux-ci disposeront d’un équipement capable de  broyer le verre des bouteilles non consignées : jus de fruit, vin, bière, Champagne…  Le grossiste et distributeur de boissons se charge de reprendre le bidon une fois plein contre un vide. Pour le moment, seule la chaine Léon de Bruxelles s’est équipée sur une trentaine de ses restaurants.

Nous sommes en train de tester l’opérationnalité du dispositif sur 2 villes, l’une dans le sud ouest, l’autre en Bretagne. Cela implique d’insérer cette démarche de service commercial dans les dispositifs locaux de gestion collective des déchets“, explique Loïc Latour, Président de France Boissons.

Le leader sur le marché français de distribution de boissons aux professionnels des CHR annonce également le passage progressif de sa flotte de 700 camions, au fur et à mesure de son renouvellement, en véhicules moins polluants. 80 camions Renault respectant la norme “Euro 6” (qui réduit le nombre de particules émises)  ont été achetés.

Photo©Restauration21.fr

Lire :

Des broyeurs de verre chez Léon de Bruxelles, publié le 02/01/2012

14/02/2014

Charte Développement durable : C10 prend 15 engagements à horizon 2016

LOGO C10DDAfin de mobiliser l’ensemble de son réseau constitué de 185 adhérents et de 230 entrepôts répartis sur toute la France, le distributeur de boissons auprès des professionnels du secteur de la restauration, de l’hôtellerie et des débits de boissons, C10, a publié le 10 février 2014 sa charte Développement Durable. Dans la continuité de la démarche de responsabilité initiée par la Fédération Nationale des Boissons (FNB), C10 s’engage sur 15 points clefs sociaux, sociétaux et environnementaux. Une initiative qui “concrétise l’engagement de toutes les entreprises membres du réseau C10 pour promouvoir au sein de leur territoire une action de développement responsable” selon le communiqué de presse.

100 entreprises du réseau proposeront un service de reprise des emballages  à usage unique (verre perdu) d’ici 2016. Dans le même temps, 50 % des adhérents devraient s’engager dans la réalisation d’un bilan carbone et dans la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre. La charte implique que 1 000 collaborateurs des entreprises affiliées seront formés chaque année aux enjeux du Développement durable sur la filière.

Télécharger la charte.

A lire :

C10 planche sur la récupération du verre perdu“.

Les distributeurs-grossistes en boissons s’attaquent à la gestion des emballages “perdus”“.

17/01/2014

Pernod Ricard intensifie sa RSE dans ses filiales européennes

Pernod Ricard RSEPernod Ricard  (8 575 M€  de CA en 2012013) ett l’EFFAT (European Federation for Food, Agriculture and Tourism Trade Union) ont conclu un accord européen portant sur la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE). Le  texte, qui a vocation à s’appliquer à toutes les filiales du Groupe au sein de l’Union Européenne qui représentent plus de la moitié de ses effectifs mondiaux, exprime  la volonté des deux signataires de voir le Groupe encadrer son internationalisation croissante en incitant ses filiales à aller au-delà des obligations légales et réglementaires dans le domaine de la RSE.

 

Conçu en collaboration avec le Comité d’entreprise européen, l’accord s’inscrit dans le cadre d’une démarche volontaire commune des 3 parties prenantes. Il vise à développer une politique de RSE engageante : elle s’appliquera sans distinction à l’ensemble des filiales du Groupe au sein de l’Union Européenne, "devançant les législations locales en vigueur et les accords collectifs, notamment en  développement économique et social ou de réduction des impacts sur l’environnement" précise le communiqué de presse.

 

(suite…)

23/10/2013

Les distributeurs-grossistes en boissons s’attaquent à la gestion des emballages “perdus”

FNBLes distributeurs-grossistes en boissons assurent auprès de leurs clients  des CHR la collecte des emballages re-remplissables (aussi appelés “consignés”). Fûts métalliques en inox, bouteilles en verre consignées, ils les acheminent auprès des conditionneurs en vue de leur réutilisation. La consignation de ces deux formats permet d’économiser l’équivalent de 500 000 tonnes de déchets par an. En parallèle, les établissements du circuit CHD utilisent des emballages boissons perdus (verre, PET, carton, canette en acier), c’est à dire à usage unique, qui finissent à la poubelle dans les déchets ménagers, au mieux dans un bac de collecte adapté à la nature de l’emballage, pour le verre par exemple. Plusieurs milliers de tonnes par an sont prises en charge par le service public, soit, selon l’ADEME, 85 % des emballages perdus de boissons.

La Fédération nationale des boissons (FNB) engage une réflexion sur  la reprise des emballages de boissons perdus auprès de ses clients via la logistique retour déjà mise en oeuvre pour la récupération des emballages réutilisables et sur leur envoi vers leurs filières de recyclage.  Jusqu’à 400 000 tonnes d’emballage dit perdus pourraient être repris en logistique retour à l’échelle nationale. “Nous lançons le service et il appartient a chaque entreprise de définir son offre de service” souligne Laure Bomy, directeur général de la FNB.

(suite…)

02/07/2013

C10 planche sur la récupération du verre perdu

Tri-verreA la rentrée 2013, le réseau de distributeurs de boissons aux professionnels C10 lancera une expérimentation, auprès d’une vingtaine de ses adhérentes (sur 185) sur toute la France, de récupération du verre perdu. Les entrepôts impliqués mettront en œuvre auprès de leurs clients restaurateurs une proposition de récupération de leurs bouteilles en verre non consignées et de leur acheminement auprès d’un point de collecte en vue de leur recyclage via des filières existantes spécialisées.

La solution s’appuie sur notre savoir-faire traditionnel, explique Philippe Guérin, directeur général délégué back office chez C10,  et elle  repose sur l’implication du dirigeant du point de vente et du chauffeur-livreur“. Au dirigeant de trouver une solution d’évacuation qualitative du verre près de son entrepôt, au chauffeur-livreur d’intégrer  la reprise du verre dans son travail. Le réseau souhaiterait autofinancer ce service, le coût d’une telle prestation relèverait de la politique commerciale de chaque distributeur qui resterait libre ou pas de proposer ce service.

(suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires