| Accueil |

18/06/2012

GreenDustries révolutionne les emballages snacking

Photo©Restauration21"Pratique, économique, écologique et ludique". Emmanuel Leisner n'y va pas par quatre chemins. Le spécialiste  de la production du papier d'emballage recyclé pour contact alimentaire en  est certain :  le PleatPak et Le Magic Bag ont tous les atouts pour faire l'unanimité tant parmi les consommateurs que chez les professionnels. Développés par GreenDustries, dont la vosgienne Papeterie de Raon est partenaire, ces deux packagings sont en papier alimentaire, fabriqués à partir de gobelets en carton recyclés.  Le PleatPak est un sachet en papier qui se déplie autour du hamburger tandis que le MagicBag maintient les frites à la verticale et peut se transformer en aumônière nomade en un clin d'œil. 

"Dans un fast-food, l'acte d'achat du client n'est pas conditionné par l'emballage. Le consommateur fait son choix en fonction de la photo sur le menu board. Avec les emballages proposés actuellement, le client doit s'armer de 4 à 5 serviettes, poser son burger pour manger ses frites, bref se livrer à une expérience pas forcément agréable au final", assène l'enthousiaste directeur de la société fabricante de packaging. Attablé dans un fast food parisien,  il n'hésite pas à faire une démonstration de ses emballages. Le hamburger, enveloppé par le PleatPak, peut être consommé sans "chutes" d'ingrédients sur la table et sans contact direct avec les mains. Les touristes australiens à la table voisine ont l'air séduits.



"Un  menu traditionnel représente 47 g d'emballage et 47 g de déchets,  avec nos solutions, il  passe à 19 g d'emballage dont 12 g pour le gobelet et 7 g de déchets, défend Emmanuel Leisner, recyclé, le gobelet devient une matière première". Pour récupérer les gobelets sur les zones de consommation, GreenDustries s'appuie sur le spécialiste de la collecte de déchets de boissons Canibal. Un gobelet en carton permet d'obtenir les 10 g de papier recyclé nécessaires à la fabrication  d'un PleatPak, d'un Magic Bag et d'une serviette.

La chaine de burgers canadienne Hero Burgers a opté pour cette solution. En France, le chef Pascal Favre d'Anne l'a choisie pour son concept de restauration rapide haut de gamme, Véri Fraîch.

Convaincue que les consommateurs peuvent faire "pression" sur les professionnels, l'entreprise GreenDustries lance en parallèle une campagne de communication on line B to C baptisée Sexy burger.

 

Photo©Restauration21 (3) Photo©Restauration21 (2)
Photos©Restauration21

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex