15 articles publiés en novembre 2017

30/11/2017

Les crèches de Ville de Paris labellisées Ecocert

La Ville de Paris a reçu le 24 novembre le label Ecocert, niveau 2, qui certifie durable et biologique l’alimentation dans les crèches parisiennes. 45 % des aliments servis proviennent de l’agriculture biologique.  Depuis le début de l’année, une série d’audits ont été réalisés par l’organisme certificateur afin d’évaluer le système d’approvisionnement alimentaire, la préparation et la production des repas servis aux enfants. Ils ont mis en exergue le travail effectué sur le sourcing (Coopérative des fermes bio d’Ile de France), la part donnée au fait maison, la vérification rigoureuse effectuée lors de la réception des produits dans les crèches et en amont chez le Sodexo, prestataire de la Ville de Paris, la lutte contre le suremballage, la réduction des conditionnements en amont, la limitation du gaspillage alimentaire.

 

Chaque jour, les 1 600 agents techniques de la petite enfance  préparent plus de 20 000 repas. Dans les jours qui viennent un autocollant sera apposé sur les portes des établissements pour informer  les familles de la labellisation. Selon  Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris chargée de l’Environnement, « Paris est aujourd’hui le premier acheteur public de produits biologiques en France.»

 

Sur le sujet :

Un Plus Bio récompense 5 cantines bio et rebelles, le 20/11/2017.

Cantines scolaires : un repas composé de 20 % de bio ne coûte pas plus cher qu'un repas conventionnel, le 16/11/2017.

 

Retrouvez toute l'actualité du bio en restauration sur Restauration21 à partir de la rubrique bio.

 

29/11/2017

Exki tente le tri en salle des biodéchets dans 2 restaurants parisiens

Exki- Photo@Restauration21.frDans les restaurants parisiens Exki  de la rue de la Boétie et du boulevard Malsherbes, le meuble de tri des restes et déchets de plateaux installée dans la salle dispose d'un collecteur supplémentaire destiné à récolter les déchets organiques. Posée dessus, une signalétique affiche les consignes de tri  : les clients peuvent y verser les aliments non consommés, les barquettes en bois de peuplier, les plats en pulpe de canne à sucre et les serviettes en fibres recyclées. Soit tout ce qui est compostable ou valorisable en biogaz. Si l'effort de l'enseigne est louable, les résultats sont loin d'être probants car la plupart des clients ont du mal à prendre les bons réflexes. 
« Les clients ne suivent pas les consignes. La plupart des poubelles en front-office sont contaminées par des déchets non-organiques et donc leur contenu est  replacé dans le bac du tout-venant  » constate Robin Blondel,  directeur de produit et marketing du groupe. Seuls les biodéchets issus du back office des 2 restaurants sont récupérés par  une entreprise prestataire (Moulinot)  afin d'être valorisés en biogaz ainsi que ceux de 6 autres restaurants parisiens du groupe où le tri des déchets de production a été initié.

 

(suite…)

28/11/2017

Le Prix François Rabelais 2017 récompense Carlo Petrini

CarloPetrini@JenniferOlson BassaLa Fondation européenne pour le patrimoine alimentaire attribue cette année le Prix François Rabelais à Carlo Petrini, Président Fondateur du mouvement international Slow Food pour ses actions et ses engagements menés en faveur de la préservation du patrimoine culinaire mondial. « Nous avons tous l’opportunité, dans ce moment historique crucial pour l’avenir de la planète, d’agir concrètement pour défendre la biodiversité agro-alimentaire et pour lutter contre le réchauffement climatique. Les chefs peuvent jouer un rôle important » souligne Carlo Petrini dans un communiqué de presse de l'association Relais & Châteaux, soutien du prix et partenaire de Slow Food. D'ambassadeurs de leurs terroirs, il engage les chefs à « devenir protagonistes de la sensibilisation et de l’engagement des citoyens pour changer les habitudes de consommation et pour soutenir une production vraiment durable » .

(suite…)

24/11/2017

La Mairie de Paris et Citeo renforcent la collecte des déchets de boisson issus du snacking et de la consommation nomade

VilledeParis-CiteoLa Ville de Paris et Citeo (société issue du rapprochement entre Eco-Emballages et Ecofolio) lancent le plan d’actions « Vous triez, nous recyclons »  pour changer les comportements  et développer les performances de tri dans les espaces ouverts au public. Les déchets de boissons – canettes, bouteilles en plastique – issus de la restauration rapide et du snacking sont dans le viseur. Afin d'accroître les volumes collectés, 1 400 points de tri , fournis par Citeo, vont être installés dans les points de vente volontaires. Ils seront en carton et indiqueront les consignes de tri aux consommateurs. Les restaurateurs pourront ensuite  apporter les déchets collectés sur l'un des 4 sites franciliens du grossiste Metro (partenaire de l'opération) qui se chargera d'envoyer les volumes massifiés dans les filières de revalorisation correspondantes.

 

(suite…)

23/11/2017

Sirha Green, le premier salon dédié au food service responsable se tiendra à Lyon du 17 au 19 juin 2018

Sirha Green - Photo@Restauration21.frSirha Green, le premier salon dédié au food service responsable se déroulera du 17 au 19 juin 2018 à Lyon Eurexpo. Environ 130 exposants rassemblés dans un hall de 10 000 m2  et 5 000 visiteurs sont attendus.  En thématisant un salon BtoB autour de la responsabilité sociale et environnementale sur l’ensemble de la filière de la restauration et de l'hôtellerie, GL Events (Sirha, Bocuse d’Or, Omnivore…) entend se positionner comme précurseur.
« Ce nouveau rendez-vous a vocation à jouer le rôle de vigie et de  détecteur de nouvelles solutions. Ce n'est pas un salon militant, c'est un salon qui reflète l'ensemble du marché, sans parti pris » a expliqué Marie-Odile Fondeur, directrice générale  du Sirha, lors de la conférence de presse le 23 novembre.

 

 

(suite…)

23/11/2017

Chai 33 tente l’alternative végétale pour le menu du réveillon du Nouvel An

AuroreMalpieceBegue-Photo@Restauration21.frLe 31 décembre, en parallèle du  traditionnel  menu du réveillon,  Chai 33 (Paris 12e)  proposera une alternative végétale et festive. Au programme : Amuse-bouche et coupe de Champagne ;  Ravioles de tofu, bouillon miso, chou kale et champignons noirs ; Risotto Carnaroli Bio au lait d’amandes, morilles, shiitakés et châtaignes. Le tout réalisé par le chef et sa brigade. Et en dessert :  gâteau au chocolat et praliné de la Pâtisserie végétale (Paris 11e). Pour un prix de 85 €, incluant spectacle et soirée DJ, le même que celui du menu traditionnel.  L'initiative découle de la démarche entreprise par  Aurore Malpièce-Bégué, la directrice marketing de TB Associés : « Nous proposions précédemment des plats végétariens. Début décembre, la carte d'hiver comportera une entrée, un plat et un dessert véganes. » Ce qui permettra à l'établissement d'être référencé par VegOResto, comme l'est le restaurant O Deck à Nantes (44),  le second établissement de TB  Associés.  « Pour O Deck, nous avons été contactés par VegOResto qui nous a proposé de nous  accompagner autour d'une soirée "défi", il s'agissait de proposer un menu 100 % végétal. Nous avons fait un plein. Du coup, nous avons décidé de mettre 3 propositions végétales à la carte en permanence » explique-t-elle. Au Chai 33, les clients qui veulent déguster un menu végétal le soir du 31 décembre doivent le signaler lors de la réservation. Sur 350 couverts, Aurore Malpièce-Bégué anticipe une cinquantaine de menus 'végé'.

 

(suite…)

20/11/2017

#Egalim – Bleu-Blanc-Cœur interpelle les élus locaux

P1070484A la fin du mois de novembre, les  Etats Généraux de l'Alimentation clôtureront les ateliers consacrés à la question de l'alimentation saine et durable accessible à tous. Dans ce cadre, Bleu-Blanc-Cœur, engagée dans une démarche d’amélioration de la teneur nutritionnelle en Oméga 3 des produits issus de sa filière, interpelle, dans une lettre ouverte postée sur son site internet,  les élus locaux sur la mise en place d'un « nouveau modèle agricole, qui aille au-delà des démarches qualités existantes. » Selon l'association, le nouveau modèle doit intégrer « une obligation de résultats analytique nutritionnelle», obligation que remplissent des produits tels que ceux issus de la filière Bleu-Blanc-Cœur, reconnue d’intérêt nutritionnel et environnemental par les Ministères de la Santé et de l’Agriculture. «Nous demandons aux élus d'intégrer dans les menus de la restauration collective des produits à densité nutritionnelle avérée et à impact environnemental amélioré » explique Nathalie Kerhoas, directrice de Bleu-Blanc-Cœur. Elle les engage à croiser filière d’obligation de moyens (Label Rouge, Agriculture Biologique, circuit court, local….) avec filière d’obligation de résultats , le résultat décrivant la qualité nutritionnelle à atteindre.

20/11/2017

Un Plus Bio récompense 5 cantines bio et rebelles

Victoire-des-Cantines-Rebelles2017Organisée par Un Plus Bio, la seconde édition des Victoires des cantines rebelles, dont le palmarès a été dévoilé le 15 novembre  à la Mairie de Paris, met 5 cantines scolaires à l'honneur. Une façon, pour le réseau national, de récompenser les acteurs et les structures qui mènent des projets exemplaires en termes de restauration collective sur leur territoire.

 

Catégorie  « associations/collectifs de parents  »  :

 La Cantine du village à Saint-Lô (50) :

Le collectif La Cantine du Village a créé, à la rentrée 2017, une cantine privée, bio et éco-responsable. Elle apporte une solution de restauration immédiate aux enfants de maternelle et de primaire dont les parents ne sont pas satisfaits de la restauration scolaire classique. Elle espère, à terme, instaurer un dialogue avec les élus et faire bouger les lignes dans les écoles de l’intercommunalité.

 

 

(suite…)

17/11/2017

Gaspillage, équilibre des menus, bien-être des convives, les prémices du Développement durable à travers « 80 ans de Restauration Collective »

NR- Photo@Restauration21.frA l’occasion des 80 ans du magazine Restauration Collective, Nelly Rioux, journaliste spécialisée, a retracé l’histoire de la restauration collective dans un livre réalisé à partir des archives du journal et publié par les Editions de la RHF. La rétrospective démarre sous le Front populaire et  nous emmène jusqu’à la restauration collective que nous connaissons aujourd’hui. L'auteur a sélectionné des extraits et des photos qui donnent, en particulier aux jeunes générations, des repères incontournables pour comprendre comment sont nées les cantines, qu’elles soient scolaires ou d’entreprise mais également les plateaux-repas des hôpitaux ou des prisons, ou encore les rations de l’armée.

 

Restauration21 – Dans « 80 ans de restauration collective » vous consacrez un paragraphe au développement durable et aux cantines responsables. De quelle façon le Développement Durable a-t-il changé le visage de la restauration collective ?

 

(suite…)

16/11/2017

Cantines scolaires : un repas composé de 20 % de bio ne coûte pas plus cher qu’un repas conventionnel

ObservatoirePrésentés le 15 novembre, les chiffres du  premier rapport de l'Observatoire de la restauration collective bio et durable mis en place par Ecocert, fondateur du label « En cuisine »  et l'association Un plus Bio battent en brèche l'idée préconçue selon laquelle l'introduction du bio dans les assiettes des cantines scolaires n'est pas tenable financièrement pour les collectivités locales. Premier constat : un repas composé de 20 % de produits bio coûte en moyenne 1,80 € en matières premières contre un coût matière moyen de 1,5 € à 2 € pour un repas conventionnel.  Deuxièmement : l’augmentation progressive de la part du bio dans les menus s'avère être sans impact systématique sur les dépenses des collectivités.

 

(suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires