| Accueil |

18/03/2019

Sysco France s’investit dans une étude sur le cabillaud de Terre-Neuve et Labrador

Sysco France cabillaud FIP- © Fisheries and Marine Institute  Memorial University

© Fisheries and Marine Institute, Memorial University

Suite au déclin des stocks de cabillaud de Terre-Neuve et Labrador (Canada) due à la surpêche combinée avec un changement environnemental au début des années 90 suivi, 2 ans plus tard, par un moratoire d’interdiction de  la pêche de cette espèce, 2 associations de l’industrie de cabillaud, les pêcheurs de  l’AGC (Atlantic Groundfish Council) et les transformateurs de l’ASP (Association of Seafood Producers), soutenues par le gouvernement canadien, ont mis en place un ‘projet d’amélioration de la pêche’, en anglais : « Fishery Improvement Project » (FIP), afin de reconstituer durablement la ressource.

L’implication de Sysco France depuis 3 ans sur ce projet a permis la réalisation d’une étude génétique (publication scientifique en septembre 2017) et l’acquisition de 1 300 marqueurs acoustiques (placés sur les poissons) et de 75 récepteurs acoustiques. Grâce à ce dispositif d’écoute, les scientifiques vont mieux comprendre les déplacements effectués par les cabillauds  lors de leurs migrations saisonnières et  mieux évaluer les stocks. Lancée en 2019  sur 5 ans, cette étude, est la première du genre menée à si grande échelle avec ce matériel de haute technologie.

« Notre politique d’approvisionnement durable en produits de la mer se résume en 3 points. Il s’agit de promouvoir le meilleur avec les écocertifications, s’interdire le pire en ne commercialisant pas d’espèces sur liste rouge, et améliorer le reste en s’impliquant justement sur des FIP tels que celui du cabillaud de Terre-Neuve », explique Claire Iffenecker, responsable Développement Durable de Sysco France. Si la disponibilité de la ressource reste encore fragile, « les études scientifiques menées ouvrent de bonnes perspectives pour une future exploitation durable des stocks» selon les parties prenantes venues présenter fin février à Paris les avancées de ce projet, en présence d’acteurs majeurs de la restauration collective et d’ONG.

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex