| Accueil |

17/02/2020

À l’Écopôle de Sénart, la légumerie bio transformera entre 2 000 à 3 000 tonnes de légumes par an

L’EPA Sénart a vendu à la Coopérative Bio d’Ile-de-France un foncier d’ un hectare. ©EPA Sénart.

Inaugurée fin janvier sur l’Ecopôle de Sénart à Combs-la-Ville (77), la nouvelle légumerie 100 % bio et local, mise en place par la  SCIC Coopérative Bio d’Ile-de-France, alimentera des crèches parisiennes, des lycées et collèges de la région, la commune de Fontenay-sous-Bois, les communes adhérentes du Siresco, et les arrondissements de la ville de Paris. «La transformation est le maillon indispensable des filières d’approvisionnement bio locales, notamment pour la restauration collective scolaire», explique Nathalie Zanato, directrice de la Coopérative Bio d’Ile-de-France. « La légumerie permettra d’adapter l’offre à la demande, d’être au plus près du consommateur francilien, en apportant une valorisation des produits aux producteurs de la coopérative.» Le site de 1 300 m2 comprend également des espaces de stockage réfrigéré, de logistique et des locaux sociaux.

59 exploitations agricoles sociétaires

Le nouvel outil traitera 2 000 à 3 000 tonnes de légumes bio bruts par an. La production démarrera par la transformation de carottes, pommes de terre, betteraves, choux et potimarrons en légumes de 4e gamme (crus, lavés, épluchés et coupés). Puis e pommes de terre et légumes secs (lentilles, haricots) en  5e gamme (légumes cuits) complèteront  l’offre courant 2020. Ces deux catégories de légumes étant prioritairement destinées à la restauration collective. Progressivement, c’est l’intégralité de l’offre bio francilienne drainée par la coopérative et ses cinquante neuf exploitations agricoles sociétaires qui sera centralisée sur le site de Sénart et sur la plate-forme de Thiais (94).

« Pour que le modèle économique fonctionne, il faut monter très vite en puissance, saturer l’outil pour qu’il soit pérenne », poursuit  Nathalie Zanato. La production a été planifiée en amont en conséquence. L’embauche de trois agents administratifs, d’un chef de production et de trois techniciens a triplé l’effectif salarié de la coopérative.

Crée en 2014 à l’initiative de producteurs bio d’Ile de France, la SCIC Coopérative Bio d’Ile-de-France approvisionne la restauration collective publique et d’entreprise et les magasins spécialisés en produits bio et locaux toutes productions confondues. Elle bénéficie du soutien des Conseils Départementaux de l’Essonne, de la Seine-et-Marne et du Val-de-Marne, ainsi que de SUEZ et du Syndicat intercommunal restauration de Chilly-Mazarin, Massy et Epinay-sur-Orge.

Lire aussi :
Une première légumerie bio en Ile-de-France, 13/02/2012.

 

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex