11 articles publiés en novembre 2020

30/11/2020

Fin des barquettes en plastique à la cantine : Recolim fait un point d’étape

Le poids des bacs en inox et en verre est une contrainte pour les services de restauration. ©Recolim

Comment passer d’un contenant à usage unique à un contenant ré-employable dans le cadre de l’organisation d’une cuisine centrale de grand volume ?

Les acteurs de la restauration collective des établissements scolaires et universitaires et ceux  accueillant des enfants âgés de moins de 6 ans ont 4 ans pour choisir les contenants de cuisson et de service qui remplaceront les barquettes et poches en plastique interdites par la loi Egalim au 1er janvier 2025 (1). En région parisienne, 3 syndicats intercommunaux, le Syrec, le Siresco et le Sivuresc, en partenariat avec Uzaje et la Région Ile-de-France, se sont regroupés au sein de Recolim, le programme de Réemploi des contenants alimentaires pour anticiper la loi Egalim dans les cantines scolaires franciliennes. Ensemble, ils ont tenu à faire un point d’étape lors d’une conférence de presse en ligne le 26 novembre et à alerter sur les obstacles identifiés grâce aux différents tests menés depuis plusieurs mois. «L’enjeu [de la substitution de nouveaux contenants] c’est la réorganisation des services de la restauration collective » prévient d’emblée Bruno Lesaec, directeur général du Syrec. (suite…)

23/11/2020

EquipHotel, l’Ecole Ferrière et le public récompensent 8 innovations

Le mobilier durable et modulable Dizy.

Les Innovation Awards  se sont déroulés sous un format digital, dans le cadre d’EquipHotel Week, du 16 au 20 novembre 2020.

Avec ce concours, articulé autour de quatre catégories relatives aux univers du salon : Restauration, Design,  Bien-être, Tech/Services et 2 sous catégories Expérience Client et Bien-être au Travail, EquipHotel et le Campus Ferrières ont mis à l’honneur les innovations dans le secteur de l’hospitalité.

Du 16 au 20 novembre, le public a pu voter parmi les 24 nominés pour le lauréat de chaque sous-catégorie sur la plateforme EquipHotel week. Plus de 2 000 votes ont été comptabilisés, montrant un réel engouement de la part des professionnels du secteur pour les Innovation Awards. Le palmarès 2020 est :

Catégorie restauration
Sous-catégorie  bien-être au travail
Castalie et sa fontaine à eau connectée Pure Cas Iot
Reliée à une interface en ligne, elle permet de monitorer les fontaines installées sur différents sites , de diagnostiquer et de configurer à distance en cas de problème,, réduisant ainsi le temps d’intervention, de suivre la consommation d’eau et des bouteilles évitées et d’obtenir un bilan carbone par fontaine et pour le parc installé.
Sous-catégorie  expérience client
D-Vine Connect
C’est le premier système professionnel qui permet de servir des grands vins au verre dans les conditions optimales de dégustation. Grâce au format flacon équipé́ d’une puce RFID, le vin est aéré́ et mis à la température souhaitée par le vigneron. Le restaurateur a accès à une sélection de 70 références validées par un MOF sommelier. (suite…)

19/11/2020

Le label Ecocert « En Cuisine » révise ses exigences à la hausse et anticipe l’entrée en vigueur de la loi Egalim

Ecocert «En Cuisine» concerne  l’assiette et la démarche globale de l’établissement. ©Ecocert

Une démarche de progrès en 3 niveaux pour contribuer à la transition des systèmes agricoles et alimentaires.

Le label Ecocert « En Cuisine » impose des critères au contenu de l’assiette et à l’établissement en faveur des produits bio, locaux, de la valeur nutritionnelle des menus et de la démarche en matière de protection de l’environnement mise en place. Depuis sa création il y a 7 ans, 2 000 sites de restauration et cuisines centrales se sont engagés dans la démarche basée sur 3 niveaux d’avancement. Pour coller à la loi Egalim qui impose 20 % de produits bio en valeur servis en restauration collective au 1er janvier 2022, Ecocert publie aujourd’hui une nouvelle version de son référentiel, laquelle entrera en application en même temps que la loi Alimentation. Le seuil d’introduction de produits bio dans la prestation de restauration passe de  10 à 20 % pour le niveau 1 avec l’obligation d’atteindre 25 % en 2 ans. Le seuil du pourcentage bio des 2 niveaux 2 et 3 est relevé respectivement à 40 % et 60 %. Le niveau excellence à 80 % est toujours conservé. (suite…)

17/11/2020

Odic et Vesto remportent les Trophées Valo Resto Pro 2020-2022

Le jury a délibéré le 21 octobre.

La troisième édition des Trophées Valo Resto Pro a livré son verdict ce mardi 17 novembre  dans le cadre de l’EquipHotel Week.

Deux acteurs du secteur de la cuisine professionnelle et des métiers de bouches sont récompensés. Odic remporte le Trophée de la « Meilleure initiative environnementale » pour l’éco-conception de ses équipements. La start-up Vesto  décroche le Trophée spécial « Encouragements du jury » pour son initiative visant à développer le réemploi des appareils de cuisines professionnelles.

Le jury, composé des représentants d’Ecologic, du FCSI, du GNI Hôtellerie et Restauration, de Restau’Co, de Resto France Experts, du SNEFCCA, du Syneg, de l’Udihr et de l’UNACPRO,  a salué l’engouement suscité par la nouvelle catégorie « Meilleure initiative environnementale ». Celle-ci visait à récompenser pour la première fois cette année les acteurs qui participent à une gestion durable des déchets et des ressources, chacun dans son domaine d’application. « Elle a attiré des candidats de tous horizons dont les initiatives de qualité méritent toutes d’être soulignées, que ce soit dans les domaines de l’éco-conception, la réutilisation, la réduction de la consommation d’énergie ou du gaspillage alimentaire, ou de la gestion des biodéchets » selon les organisateurs.

Eco-conception et réemploi (suite…)

17/11/2020

Florette donne ses invendus via la start-up Phenix

Lutter contre le gaspillage alimentaire tout en faisant un geste solidaire.

Alors que la consommation dans les restaurants est à l’arrêt, Florette Food Service basée à Torreilles et filiale du groupe Florette, a engagé un partenariat avec Phenix pour donner ses surplus de produits frais à des associations, dont des denrées périssables destinées aux restaurants McDonald’s France. Phenix développe des solutions pour que les invendus, alimentaires et non-alimentaires, ne terminent pas à la poubelle. Fruits, légumes, salades, salades repas,  plus de 30 tonnes seront offertes à des associations telles que Coeurs résistants, Aubépine, l’Epicerie de l’Espérance et Au panier garni.

« Comme nous l’avons fait lors du premier confinement, il était essentiel pour nous de valoriser nos produits frais invendus en étant solidaire » souligne  Pierre Méliet, directeur général de Florette France GMS et Food Service.

Florette Food Service est un des principaux acteurs du marché de la transformation de fruits et légumes frais 4e gamme auprès des enseignes de la restauration hors foyer. Parallèlement, l’entreprise a développé une activité de salades repas prêts à consommer ou à l’assemblage pour la RHF.

16/11/2020

Eurofins et ePack Hygiene veulent simplifier le quotidien des restaurateurs

Yves Rallon (ePack Hygiene) et Paul-Louis Cordier (Eurofins).

ePack Hygiene et Eurofins Hygiène Alimentaire annoncent avoir conclu un partenariat exclusif pour proposer aux professionnels du secteur de la restauration une solution globale de simplification du suivi du contrôle sanitaire des aliments. Les deux entreprises jouent sur la complémentarité de leurs offres :  solution de digitalisation des autocontrôles pour ePack Hygiene, audits et conseils en hygiène, formation, prélèvement des aliments et analyses pour Eurofins. Les équipes ePack Hygiene conseilleront aux professionnels des métiers de bouche les solutions Eurofins pour les  problématiques liées à la qualité sanitaire. De même, les équipes Eurofins, à l’occasion des audits, éclaireront les chefs et responsables sur la possibilité de digitaliser leurs autocontrôles et de gagner en efficacité et fiabilité. (suite…)

09/11/2020

Plus de 40 softs drinks avec la fontaine à eau zéro déchet Sir’UP de Behring

La fontaine élimine la gestion des déchets de boissons.

Suite au succès rencontré sur le Sirha Green en septembre par sa fontaine à eau micro-filtrée Sir’UP, Behring a lancé une première production afin de répondre aux premières commandes. Depuis mars, des prototypes ont été testés chez des clients en attente de solution zéro déchet et zéro logistique : proxys et espaces snacking en GMS, restauration collective et CHR. La fontaine, conçue et fabriquée en France, leur permet de commercialiser une offre de boissons sur la base de 40 softs drinks : jus, eaux aromatisées, limonades, sodas, sirops bio, infusions de plantes, tout servi plat ou pétillant. Pour cela, Behring s’est associé avec 3 partenaires de sirops naturels et bio, fabriqués en France : O Chwette, Monin et Bigallet. (suite…)

09/11/2020

Metro France soutient la restauration française

« Un whopper, c’est sympa, mais une blanquette chez Lulu ou un risotto aux Saint-Jacques de Chez Françoise, c’est quand même pas mal non plus » assure Metro France sur une pleine page de pub parue dimanche dans les pages du Journal du Dimanche et du Parisien, calquée sur le modèle de la publicité devenue virale de Burger King en faveur de son concurrent McDonald’s. Le premier fournisseur de la restauration indépendante invite les consommateurs à passer commandes de leurs plats préférés auprès des restaurateurs de leur quartier, en livraison ou en vente à emporter.

et les filières
Dans le contexte de  crise sanitaire actuelle, Metro France poursuit sur la filière animal son engagement initié il y a plusieurs années sur la filière végétale en déployant son label « Engagé pour l’avenir » sur le lait destiné aux produits de sa marque distributeur issus de filières responsables. Initialement mis en place sur certains produits tels que les pommes ou la farine, il s’attache désormais à revaloriser la filière lait en proposant deux références en bouteille dès début novembre : le demi  écrémé et l’entier. (suite…)

06/11/2020

Le Jardin Gourmand opte pour le click & collect en verre consigné

Les plats sont livrés chauds. ©Le Jardin Gourmand

Issue du  confinement, l’offre en click & collect ouvre de nouveaux débouchés au-delà de la crise sanitaire.

Comment se lancer dans le click&collect sans renoncer à ses principes éco-responsables ? A Lorient, Le Jardin Gourmand propose les plats de sa carte en vente à emporter, dressés « comme au restaurant »  dans des plats rectangulaires en verre (Pyrex). Pensée pendant le premier confinement et lancée en juin, l’activité de vente à emporter sur commande en ligne coexiste dorénavant avec la restauration sur place et  prend le relai lors des périodes de restriction d’activité. Tous les mercredis à 16 heures, Arnaud Beauvais, le patron, met en ligne sur une interface dédiée du site de son restaurant les plats proposés en VAE, du jeudi au dimanche, au déjeuner et au dîner. Une option livraison par les taxis lorientais est proposée dans un périmètre de 15 minutes.

Une étiquette environnementale pour Le Jardin Gourmand à Lorient

« Notre formule a été pensée pour pérenniser l’avenir de notre entreprise tout en préservant l’environnement au maximum, comme nous tâchons toujours de le faire au mieux depuis 30 ans » explique Arnaud Beauvais.  En cuisine, la cheffe Nathalie Beauvais traite ces commandes en ligne de la même façon que celles de la salle. Les préparations sont réalisées à la minute en fonction des heures programmées de collecte, le dressage est minutieux, les sauces sont placées dans un petit bol en verre pour ne pas détremper le plat… Trois contenants ont été sélectionnés : un plat rectangulaire de 17 X10 cm pour les entrées, un autre de 20 x 15 pour les plats et un bol pour les sauces et certains desserts. Fermés par un couvercle hermétique et étanche, ils sont facturés aux clients entre 6 et 9 € en cas de casse ou de non restitution. (suite…)

03/11/2020

Des machines à glaçons saines et durables chez Scodif

Scotsman et Biozone Scientific, ont  mis au point XSafe, un système naturel capable d’éradiquer à 99 % les virus (1) et bactéries potentiellement présents dans les machines à glaçons et glace. Intégré au cœur des machines, il reproduit les effets bénéfiques de la lumière solaire en dispersant des rayons UV qu’il transforme en ozone, un puissant désinfectant naturel. Cet oxygène enrichi détruit les particules néfastes en les oxydant. En fonctionnant 24 h/24, 7 jours sur 7, XSafe  garantit une machine à glaçons et glace toujours propre, sans recours à des produits chimiques.

XSafe  équipe désormais les principales gammes de machines commercialisées par Scodif et notamment la gamme EcoX qui fonctionne avec des fluides naturels (R290 et CO2), conformes à la réglementation F-gas. (suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #5 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires