| Accueil |

31/05/2021

Bioburger et Uber Eats testent la consigne de contenants en verre en livraison

©Marine Brusson.

Pendant le test, les contenants en verre sont livrés dans un tote bag offert par l’enseigne de restauration.

C’est une première pour Uber Eats France. L’application de livraison de repas et Bioburger testent l’utilisation de contenants en verre en consignés dans 2 restaurants parisiens (Victoire et Batignolles) de l’enseigne 100 % bio. Lors de sa commande, le client choisit entre un contenant compostable ou celui en verre en sélectionnant le menu 0 déchet. Il reçoit son burger-frites dans un emballage en verre consignée 3 € et sa boisson dans une bouteille en verre consignée 1 €. Il peut se faire rembourser la consigne en rapportant les contenants dans l’un des deux restaurants parisiens. Un QR code d’explication pour le retour du contenant au restaurant est gravé dans le couvercle en bois, doté d’un joint en silicone.

Durant le mois du test qui débute le 3 juin,  1 000 commandes devraient être ainsi  conditionnées et livrées dans un tote bag aux couleurs du restaurateur.

Comprendre les freins potentiels
Les 2 partenaires « souhaitent tester l’intérêt du consommateur, comprendre les potentiels différents freins économiques, réglementaires, opérationnels identifiés, y apporter des réponses pour en tirer des conclusions et pouvoir peut-être envisager à termes, de mettre en place la consigne à une plus grande échelle » selon le communiqué de presse.

En février dernier Uber Eats, tout comme 18 autres acteurs de la livraison de repas à domicile, a signé la charte  fixant des objectifs de réduction des contenants et des emballages en plastique à usage unique au profit de l’utilisation de contenants alternatifs réutilisables et/ou recyclables.

19 acteurs de la livraison s’engagent à sortir du plastique à usage unique

 

©Marine Brusson.

« Nous tirerons les conclusions nécessaires [de cette expérimentation] et proposerons par la suite le modèle le plus vertueux pour notre environnement et le plus facile pour nos clients, en accord avec notre principe de transition écologique simple » explique Louis Frack, co-fondateur de Bioburger. D’autant plus qu’à partir du 1er janvier 2023, comme les autres enseignes de restauration rapide, Bioburger devra servir ses clients qui consomment sur place dans des contenants réutilisables. Les mêmes que ceux éventuellement consignés pour la livraison  ? « On est pragmatique, on teste. A partir du 1er janvier 2023, entre la livraison, la VAE et la restauration sur place, nous aurons potentiellement 3 emballages. Le but est de n’en avoir que 2 » précise-t-il.

« La consigne (…) implique  la transformation complète de toute la filière et pose des questions comme la standardisation des emballages et cela doit être décidé en concertation avec l’ensemble des acteurs notamment les restaurants qui sont les principaux concernés. Nous avons à cœur de continuer à accompagner les restaurants dans cette transition et à prendre toute notre part »  déclare Bastien Pahus, General Manager Uber Eats France.

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #5 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex