| Accueil |

21/01/2022

Vépluche veut densifier son maillage

Pour ses vélos cargos, Clara Duchalet a choisi un constructeur lyonnais. ©Vépluche-Léa Constancio.

La startup exploite la boucle de l’économie circulaire pour les biodéchets.

Fruits et légumes contre biodéchets ! C’est la boucle d’économie circulaire initiée par Vépluche  auprès des restaurateurs de l’ouest parisien. A ses clients professionnels qui lui commandent des fruits et des légumes via son site marchand et qu’elle livre en vélo cargo électrique, la jeune pousse de l’ESS, basée à Boulogne (92), propose de collecter leurs biodéchets (y compris les SPAN 3) lors de la livraison. Des déchets organiques qui, sur sa plateforme de traitement à Chatillon (92), sont broyés  et transformés en compost (NFU 44051), lequel sert à fabriquer un terreau que Vépluche revend aux fleuristes Depuis son lancement en 2018 par Clara Duchalet associée à Manuel Zebeida (Quinta Investments), la prestation a séduit une cinquantaine de restaurateurs. Pour contrer la baisse d’activité consécutive à la crise sanitaire, une offre de collecte des déchets verts a été mise en place auprès des fleuristes parisiens et lyonnais. A Lyon, Vépluche travaille avec OuiCompost pour le traitement des déchets verts.

Collecte gratuite
« Pour les restaurateurs qui nous achètent les fruits et les légumes, la collecte est totalement gratuit e» précise Clara Duchalet, co-fondatrice et  présidente de la jeune pousse. La commande est au minimum de 60 € HT, avec un panier moyen de  100 € HT. Contenants et sacs compostables sont fournis pour le tri en cuisine. A ceux qui ont déjà leurs fournisseurs, des offres de collecte vont être proposées sur un modèle d’abonnement, avec toujours le sac de terreau en retour. «Ce sont plutôt les entreprises qui souscrivent à cette offre jusqu’à présent, même si nous comptons la développer auprès des indépendants. Le prix de l’abonnement  varie en fonction de fréquence et du volume. Le premier prix pour une collecte hebdomadaire démarre à  74€ par mois » poursuit-elle.  La plate-forme de Châtillon, équipée de 2 composteurs électro-mécaniques  UpCycle est exploitée par Vépluche pour maîtriser la totalité de la chaine de valeur. « Nous gérons en moyenne 4 à 5 tonnes de déchets par mois, soit 50 tonnes par an » souligne la jeune chef d’entreprise.

300 K€ levés sur WiSeed
Forte du succès de sa levée de fonds sur WiSeed qui lui a rapporté 300 K€ auxquels s’ajoutent 300 K€ supplémentaires  investis par une famille accompagnée par le Family office spécialisé dans l’impact Kimpa, la startup programme sur les 18 prochains mois de déployer son activité sur l’ensemble de la capitale Pour cela, un 2e hub logistique est programmé au nord de Paris. Ce qui lui permettra de préparer les livraisons destinées à  cette nouvelle zone d’activités  et d’entreposer les vélos cargos nécessaires.  De même qu’une autre plateforme de traitement des biodéchets prendra le relais de la première. «Nous recrutons un responsable logistique et 2 à 4 commerciaux sur l’année » poursuit Clara Duchalet qui ambitionne de collecter à terme un millier de restaurateurs.

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #10 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex